Capsulite adhésive de l'articulation de l'épaule: symptômes, diagnostic et traitement

La capsule est une maladie chronique de l'épaule dans laquelle la capsule articulaire est affectée. La pathologie est caractérisée par le développement de troubles neurodystrophiques dans les tissus périarticulaires. En conséquence, la capsule et la membrane synoviale subissent une fibrose, ce qui entraîne des rides et une diminution du volume de la cavité articulaire.

Chez les personnes atteintes de capsulite de l'épaule avec arthroscopie, les médecins détectent souvent des signes d'inflammation (synovite). Le processus inflammatoire a une évolution lente et la nature de sa relation avec la fibrose n’a pas encore été établie.

Modifications physiopathologiques de la capsulite:

  • raccourcissement des fibres de collagène capsulaire;
  • infiltration graisseuse de la capsule articulaire;
  • changements atrophiques des ligaments de l'articulation de l'épaule.

Un peu d'histoire

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

La maladie a été décrite pour la première fois par Duplay en 1882. Il a introduit dans la pratique clinique le terme «périarthrite scapulohumérale», qui a longtemps été utilisé pour désigner toutes les maladies péri-articulaires. Ils ont appelé indifféremment tout processus inflammatoire dans l'articulation de l'épaule.

De nombreux scientifiques et médecins ont répondu négativement au diagnostic de «périarthrite scapulohumérale». En 1959, Pender l’a qualifiée de «poubelle» dans laquelle les médecins jettent tous les cas douteux de douleur à l’articulation de l’épaule.

En 1932, Codman a proposé de désigner la capsulite par le terme «épaule gelée». Ce nom décrit le mieux les symptômes de la maladie. Le principal symptôme de la pathologie est une limitation indolore de la mobilité de l'épaule. Le terme moderne «capsulite adhésive de l'articulation de l'épaule» a été proposé par Naviesar en 1945. Sous ce nom, la maladie apparaît aujourd'hui dans la CIM-10.

Des statistiques

La capsule est la maladie inflammatoire de l'épaule la plus répandue. Selon les statistiques, il touche environ 3 à 5% de la population des pays développés. La pathologie est le plus souvent détectée chez les patients diabétiques. La prévalence de la capsulite adhésive chez les patients de ce groupe est comprise entre 16 et 36%.

Statistiques curieuses:

  • le plus souvent, les personnes âgées de 50 à 70 ans souffrent de la maladie. La capsulite secondaire peut se développer chez les personnes de moins de 40 ans;
  • Selon les statistiques, les femmes souffrent de capsulite plus souvent que les hommes. Le rapport approximatif entre les malades est de 3: 1-5: 1;
  • dans 7 à 10% des cas, la capsule affecte les deux épaules. Les articulations de l'épaule humaine s'enflamment avec un intervalle de 6 mois à 5 ans;
  • un certain nombre d'auteurs affirment que la maladie est guérie dans un délai de 1 à 3 ans. Cependant, dans la pratique, 20 à 50% des patients ont une limitation de la mobilité des épaules pendant 10 ans;
  • après guérison, 10% des patients souffrent toujours de douleurs mineures et d'une mobilité limitée de l'épaule. Chez les diabétiques, les effets résiduels sont plus fréquents - dans 85% des cas.

La récurrence de la capsulite adhésive en pratique clinique est rare. Après récupération, il est peu probable que l'articulation "blessée" se ré-enflamme.

Classification

Selon les causes et le mécanisme du développement, des capsulites primaires ou idiopathiques et secondaires sont isolées. Voyons comment ils diffèrent.

Tableau 1. Caractéristiques comparatives des différents types de capsulite

Traitement de l'épaule à la capsulite adhésive

L'articulation de l'épaule est l'un des composants principaux du squelette humain. Il se compose de trois os: l'huméral, la clavicule et l'omoplate, chaque partie de l'os est recouverte d'une coquille contenant un fluide.

A propos de la pathologie

La capsule articulaire est une coque qui empêche le frottement des os de l'articulation entre eux. La capsulite adhésive de l'épaule (CIM 10) est une lésion de la capsule qui se manifeste par une douleur intense et une mobilité limitée dans la région de l'épaule. Cette maladie est aussi appelée "épaule gelée". Parce que si vous ne prenez pas de mesures pour son traitement, il peut perdre complètement sa mobilité et la personne deviendra invalide.

Plusieurs facteurs contribuant au développement de la maladie ont été identifiés. Le plus souvent, la capsulite adhésive apparaît après des blessures et des blessures de l'articulation de l'épaule. Divers troubles des processus métaboliques dans l'organisme, tels que le diabète, contribuent également au développement de cette maladie.

Il est important de traiter rapidement les troubles de la colonne vertébrale, car une capsulite adhésive de l'épaule peut se développer en raison d'une ostéochondrose cervicale ou thoracique. Même les perturbations hormonales qui surviennent dans le corps de la femme pendant la ménopause, entraînant des modifications du métabolisme, peuvent donner une impulsion au développement de cette maladie appelée capsulite adhésive de l'épaule. Les raisons peuvent être différentes.

Les travaux au cours desquels les mains sont constamment soulevées pèsent lourdement sur l’articulation de l’épaule, ce qui conduit au développement de la maladie. Les personnes ayant subi une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et d'autres maladies cardiaques, ainsi que des interventions chirurgicales, sont particulièrement exposées. En outre, la capsulite adhésive est facilitée par des processus inflammatoires dans les cartilages et les tissus articulaires. Cela peut causer des maladies respiratoires.

Étapes de la maladie

La capsulite adhésive de l’épaule se déroule en trois étapes:

  • Au début, il y a une douleur dans la région des épaules. Elle peut être très forte. Les douleurs ne sont pas constantes, elles apparaissent souvent. Ils deviennent plus forts par l'effort physique ou le travail fait par les mains. Il y a aussi une augmentation de la douleur la nuit. Quelque temps la douleur progresse. La patiente essaie de faire moins de mouvements avec un membre endolori, cherchant une posture confortable pour elle. Cette période est assez longue, environ 6-8 mois.
  • Dans la deuxième étape, la mobilité de l'articulation de l'épaule est limitée. Le malade ne peut pas lever la main haute. Dans le même temps, la mobilité de la main et du coude n'est pas perturbée. La durée de cette étape dépend du traitement appliqué. Si le traitement a été efficace, l'étape suivante suivra.
  • Au dernier stade, la récupération se produit. L'articulation devient totalement mobile. La maladie peut durer longtemps - 1,5 à 4 ans. Certains patients ne peuvent normalement pas bouger son bras toute sa vie.

Diagnostics

Cependant, si la capsulite adhésive de l'épaule n'est pas traitée ou si la méthode de traitement choisie est incorrecte, la maladie se terminera par un handicap.

Pour pouvoir traiter une maladie, celle-ci doit d'abord être correctement diagnostiquée, et ceci peut être effectué par un rhumatologue. Le diagnostic commence par l’audition des plaintes des patients et un simple examen. À la palpation, des douleurs se manifestent à certains points de l'épaule. On demande au patient de se tenir la tête à deux mains, de mettre ses mains sur sa ceinture, de l'éloigner le plus possible du corps. Après cela, un examen plus détaillé est attribué au patient: radiographie de l’articulation de l’épaule, analyse sanguine. Mais le moyen le plus fiable d'identifier la capsulite adhésive de l'épaule consiste à effectuer une étude de l'articulation elle-même, appelée arthrographie. Cette méthode vous permet de voir comment le volume de la capsule articulaire a diminué.

Quand il est normal, son volume est de 12 ml. En pathologie articulaire, le fluide est réduit à 2-3 ml.

Il convient de noter le fait qu’un médecin expérimenté et sans méthodes de diagnostic coûteuses révélera une pathologie. Il examinera le contour de l'épaule et de l'articulation, détectera l'amincissement et la chute du muscle.

Quel est le diagnostic de capsulite adhésive de l'épaule?

En fonction des résultats de l'examen, le médecin choisit le traitement optimal de l'articulation touchée. Il y a plusieurs directions:

  • Dans la première phase de la maladie, les symptômes consistant en une douleur intense sont arrêtés. Ceci est réalisé en utilisant des médicaments contre la douleur.
  • Il est nécessaire d'arrêter le processus inflammatoire, car il provoque tous les problèmes. Pour ce faire, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont le plus souvent utilisés, par exemple, le diclofénac, l'indométacine, etc. Un chiropraticien avec une capsulite de l'épaule adhésive peut également aider.
  • Immobiliser le joint n'est pas nécessaire. Cela peut même lui être préjudiciable, car la restriction forcée du travail de l'articulation rend difficile le retour de sa mobilité. La phase de récupération ralentit. Mais les mouvements des mains doivent être prudents. Ils ne devraient pas causer de douleur.
  • En cas de douleur très sévère, des injections intra-articulaires de glucocorticoïdes peuvent être prescrites par un médecin. Les injections peuvent être remplacées en prenant des pilules, mais elles provoquent plus de réactions indésirables. Pour éliminer les douleurs les plus fortes, un blocage du nerf supra-scapulaire peut être attribué.

Capsulite adhésive à l'épaule: gymnastique corrective

Au stade de la récupération, un ensemble d'exercices est attribué, ce qui aidera à rétablir l'articulation perdue dans la mobilité perdue. Pour que le processus de guérison produise l'effet escompté, il est nécessaire d'effectuer des exercices spéciaux plusieurs fois par jour.

En levant le plus possible leurs mains, ils effectuent des mouvements de rotation, les soulèvent et les abaissent. Vous pouvez essayer de prendre votre main derrière votre dos et de la serrer avec votre autre main, puis tirez-la légèrement vers les fesses. Un ensemble d'exercices sera également efficace, contribuant à maintenir les muscles en forme et à prévenir l'apparition de douleurs. Ce complexe contient les exercices suivants:

  • la tête est alternativement inclinée sur le côté;
  • la tête tournée dans différentes directions;
  • les épaules en haut et en bas;

Les muscles du cou doivent être formés. Pour ce faire, en position couchée, soulevez et abaissez la tête tout en la maintenant.

Des exercices simples pour le cou et les épaules aideront à étirer les muscles. Lorsque cou coule, il n'est pas recommandé de faire des mouvements actifs de la tête dans un cercle.

  1. Les exercices effectués ne doivent pas causer de douleur. Procédez à leur mise en œuvre uniquement après avoir consulté un médecin, afin de ne pas nuire à votre santé et de ne pas annuler le résultat obtenu par traitement médical. Ne surchargez pas le joint. Une charge excessive peut l'endommager. Augmentez-le progressivement. Prenez également rendez-vous massage thérapeutique, laser, thérapie magnétique ou sonore. Malheureusement, ces traitements n'apportent pas toujours l'effet escompté. Sa productivité dépend de la mesure dans laquelle le joint est affecté.
  2. Dans le cas où une zone importante était touchée et que, suite au traitement, la mobilité de l'articulation n'était pas restaurée ou avait été restaurée, mais pas complètement, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'arthroscopie est nécessaire. Il s'agit d'une opération visant à rétablir la fonction motrice de l'articulation de l'épaule.

L'épaule est percée à plusieurs endroits. Un arthroscope muni d'une caméra insérée dans la cavité articulaire recherche un point sensible. La zone d'une autre ponction est utilisée pour introduire un outil spécial. Il agit avec du plasma froid sur l'articulation, ce qui élimine les épissures et les rides.

Après une telle intervention chirurgicale, le membre peut être déplacé librement et sans douleur.

Capsulite adhésive de l'épaule: traitement des remèdes populaires

Avant de commencer un traitement avec des méthodes folkloriques, vous devez consulter votre médecin.

Dans les compresses souvent utilisé "Dimexide". L'argile bleue froide, la cire ou la paraffine sont également efficaces. Le mélange d'alcool de camphre peut frotter l'épaule douloureuse. La médecine traditionnelle utilise également la moutarde et le blanc d'œuf, un onguent à base de racines de bardane et de beurre.

Il est recommandé de prendre des décoctions à l'intérieur des plantes suivantes:

Il est nécessaire de boire au moins 4 semaines pour un résultat visible.

Des complications

Comme dans toute opération, l'arthroscopie peut entraîner des complications. Cela peut être dû aux facteurs négatifs suivants:

  • les maladies chroniques qui ont récemment été reportées;
  • mauvaises habitudes (alcool, nicotine);
  • prendre des médicaments qui causent des saignements;
  • chirurgie de l'épaule plus tôt.

Les complications possibles sont des saignements, une infection, des lésions des tissus mous ou des terminaisons nerveuses, une réaction négative à une anesthésie, une raideur des articulations, une fracture.

Un besoin urgent de consulter un médecin si:

  • des médicaments contre la douleur ont été pris, mais la douleur ne s'est pas atténuée;
  • la personne est effrayée et fébrile, ce qui signifie que l’infection a commencé à se développer;
  • engourdissement, fourmillements dans les bras et les épaules;
  • gonflement, inflammation, saignement dans la zone de ponction;
  • apparu vomissant, nausée.

Après une arthroscopie, la douleur peut durer plusieurs semaines et une guérison complète a lieu en six mois.

Pour que le rétablissement après l'opération se déroule sans complications, il convient de respecter les points suivants:

  • dans les deux premiers jours postopératoires, il est nécessaire d'appliquer de la glace sur la zone enflée et de la maintenir pendant 20-30 minutes;
  • prendre des analgésiques;
  • changer constamment de pansement;
  • après l'opération, dormez d'abord avec un oreiller sous le coude; mieux vaut ne pas dormir au lit, mais sur une chaise, par exemple;
  • faire des exercices physiques recommandés par le médecin.

Comment prévenir la capsulite adhésive de l'épaule? Causes et traitement que nous avons examinés.

Prévention

Un certain nombre de mesures préventives aideront à prévenir le développement de capsules adhésives. Il est important de garder son calme émotionnel. Evitez les situations stressantes, elles provoquent des spasmes musculaires, contribuent à l'apparition de crampes. En outre, l'anxiété et le stress entraînent une fatigue musculaire rapide. Respirez correctement.

Lorsque vous travaillez sur un ordinateur, il est important de vous asseoir correctement. La pose devrait être confortable. Tenez le téléphone correctement. Il n'est pas recommandé de pincer son épaule pour parler. Cela peut entraîner des douleurs à l'articulation de l'épaule. Buvez beaucoup d'eau. La fatigue musculaire sera moins développée si l'équilibre hydrique est maintenu dans le corps.

Conclusion

La capsule d'épaule est une maladie à long terme. Il arrive qu'une personne au cours de sa vie ne puisse pas complètement se débarrasser de l'inconfort de cette articulation. Habituellement, les personnes de plus de 40 ans et surtout des femmes souffrent de la capsulite.

La capsulite adhésive est capable d'immobiliser complètement l'épaule. Mais rendre la mobilité de l'articulation et vaincre cette maladie est possible. L'essentiel - faire attention à l'apparition du moindre malaise à l'épaule. La survenue d'une douleur même mineure peut être un signe de progression de la maladie.

Le contenu

L’apparition de douleur lors du mouvement naturel de l’épaule peut prévenir du développement d’une maladie telle que la capsulite adhésive. La maladie affecte la capsule de l'articulation de l'épaule et sa membrane interne (synoviale). L'inflammation commence par le processus d'adhésion de certaines parties de celle-ci, conduisant à l'immobilisation de l'épaule. Dans la plupart des cas, le traitement de la capsulite adhésive de l’articulation de l’épaule est efficace.

Le développement de la maladie commence par une lésion de la capsule articulaire de l'épaule.

La maladie est courante et se développe le plus souvent chez les personnes âgées de 40 à 60 ans et chez les personnes atteintes de diabète.

Les principales causes de la maladie

Une capsulite adhésive de l'articulation de l'épaule peut se développer en raison de ces facteurs:

  • tout type de dommage articulaire;
  • troubles métaboliques dans le corps;
  • perturbations hormonales;
  • ostéochondrose de la colonne thoracique ou cervicale;
  • caractéristiques de l'activité professionnelle (la nécessité pendant longtemps de garder les mains surélevées).
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins (accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, etc.);
  • maladies inflammatoires du cartilage et des articulations.

Les étapes de la capsulite

Au cours de la capsulite adhésive de l'épaule, il y a trois étapes.

  1. La première étape. Il y a une douleur aiguë lorsque vous vous déplacez dans la région des épaules. La douleur est constamment présente, seulement légèrement atténuée lorsque la main est au repos. Il s'intensifie le matin et le soir. La durée maximale de cette période est de 8 mois.

Note Cette maladie affecte négativement l'état mental général d'une personne. En raison de la douleur fréquente, le patient développe une nervosité, un sommeil perturbé.

Le développement de la capsulite adhésive est accompagné d'une douleur intense qui se produit lorsque l'épaule bouge.

  1. Deuxième étape Les mouvements des bras deviennent limités en raison de la douleur dans l'articulation de l'épaule. Lever les mains en l'air est difficile, et ensuite uniquement vers l'avant. Levez la main en l'envoyant à l'envers, c'est impossible à cause de la douleur. Dans le coude et les mains libres. Sous la condition d'un traitement prescrit opportun, cette étape passe progressivement à la troisième et dernière étape.
  1. La troisième étape est la dernière. Sa durée est d'environ 1-3 mois. Pendant cette période, la douleur est absente, vient l'immobilisation complète de l'épaule. Mais après une certaine période, la tension dans la zone enflammée disparaît, les mouvements de l'articulation de l'épaule sont rétablis, mais certaines de leurs limitations demeurent.

L'apparition d'une douleur dans l'articulation de l'épaule est le symptôme principal indiquant le développement d'une inflammation de la capsule articulaire.

Les symptômes de l'ostéoporose de l'épaule sont très similaires à ceux de la capsulite adhésive. Dans les deux cas, la maladie se manifeste par une douleur intense à l'épaule.

Activité motrice significativement réduite. Prendre des analgésiques n'aide pas. Avec les deux maladies, la douleur peut à un moment donné augmenter ou disparaître complètement. Mais les causes de la douleur et l'immobilisation ultérieure de l'épaule dans ces maladies sont différentes.

Diagnostic différentiel de la capsulite et de l'ostéoporose

L'ostéoporose

Il se développe en raison d'un métabolisme altéré du phosphore et du calcium et entraîne une diminution de la résistance de tous les os du squelette.

En raison de l'absence de symptômes à un stade précoce, le traitement de l'ostéoporose de l'articulation de l'épaule ne commence qu'après l'apparition de la douleur, ce qui empêche la mise en place de mouvements naturels de l'épaule.

Lorsque la maladie est négligée, les os deviennent fragiles et risquent de se fracturer. Les os fusionnent avec l'ostéoporose pendant longtemps. Mais même après un traitement à long terme, le risque de fracture récurrente à l'endroit accrete est présent pour les deux prochaines années. Le traitement de l'ostéoporose de l'épaule consiste à prendre des agents hormonaux et à enrichir l'organisme en calcium.

Capsulite adhésive

Chez le peuple, cette maladie est souvent appelée "épaule gelée". Développe en raison du développement de processus inflammatoires dans la capsule articulaire.

La cause du processus inflammatoire peut être une lésion articulaire, survenue en raison de la fragilité accrue des os, provoquée par le développement de l'ostéoporose.

C'est important! Ainsi, la présence d'ostéoporose n'exclut pas la survenue d'une capsulite adhésive. Les deux maladies peuvent être présentes chez un patient en même temps, ce qui rend sans aucun doute le diagnostic plus difficile.

Toute blessure à l'épaule peut déclencher une capsulite adhésive.

Diagnostics

Identifier la cause exacte de la douleur croissante lors du mouvement de l'articulation de l'épaule n'est possible qu'après une étude complète du corps. Il comprend:

  • examen par un spécialiste;
  • livraison d'essais cliniques;
  • certaines tâches qui aident à identifier le niveau de mobilité de l'épaule;
  • Échographie;
  • rayons X, parfois, une IRM peut être effectuée à la place.

Radiographie de l'articulation de l'épaule - une méthode de diagnostic obligatoire pour la capsulite adhésive

Méthodes de lutte

Dans la plupart des cas, le traitement de la capsulite adhésive de l’épaule se termine avec succès. Mais la durée et la complexité du traitement dépendent directement du stade de la maladie. Si le traitement a été instauré au cours des premiers mois du développement de la maladie, avant l'apparition de symptômes prononcés, son issue est toujours satisfaisante.

Le traitement consiste à soulager la douleur et l'inflammation à l'aide de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, nimésulide, ibuprofène, etc.). En cas de douleur intense, une administration intra-articulaire de corticostéroïdes est utilisée. Le blocus du nerf scapulaire peut être effectué.

Au stade initial de la maladie, la douleur est le principal facteur limitant le mouvement de l'épaule.

Si le traitement avait débuté au 2e stade de la maladie, accompagné de douleurs intenses et d'une immobilisation partielle de l'épaule, son efficacité serait alors minimale. Dans de tels cas, recourir à la chirurgie - capsulotomie arthroscopique.

Les traitements effectués au troisième stade de la maladie (thérapie par l’exercice physique, massage, physiothérapie) vont accélérer la récupération. Les sensations douloureuses seront éliminées plus rapidement et les fonctions motrices de l'articulation s'amélioreront.

Un grand nombre d'adultes de 40 à 60 ans, en particulier des femmes, constatent une douleur et une forte restriction des mouvements de l'épaule. Une telle condition dans la vie quotidienne est souvent appelée épaule gelée, et dans la littérature scientifique - capsulite adhésive. Parfois, ces concepts sont considérés comme interchangeables, bien qu'en réalité ils ne le soient pas.

L'articulation de l'épaule est constituée de trois os: l'omoplate, l'humérus et la clavicule. L'articulation est entourée d'une capsule articulaire spéciale. La capsule n'est pas perméable aux fluides, de sorte que le liquide synovial intra-articulaire ne dépasse pas ses limites et lubrifie les surfaces articulaires.

La majeure partie de la capsule articulaire est constituée de ligaments denses qui s'attachent aux os et les maintiennent ensemble. La capsule articulaire est constituée de structures fibreuses qui, dans certaines conditions, sont ainsi compactées ou fibrosées et deviennent plus dures. La capsule se contracte et l'amplitude de mouvement de l'articulation diminue.

Les blessures à la coiffe des rotateurs, à la lèvre articulaire ou au tendon du biceps sont une autre raison de la diminution de l'amplitude des mouvements de l'articulation. Les dommages aux structures intra-articulaires deviennent, pour ainsi dire, un déclencheur qui déclenche des modifications inflammatoires pathologiques de l'articulation, provoquant une restriction des mouvements et de la douleur.

La capsulite adhésive a pour base un changement de la capsule articulaire, qui se traduit par une forte restriction des mouvements passifs et actifs. Habituellement, cette maladie survient dans le contexte du diabète sucré ou de maladies auto-immunes, plus souvent chez les femmes, et des accidents vasculaires cérébraux ou un infarctus du myocarde ont déjà été attribués à des facteurs de risque. Parfois, la capsulite adhésive peut se développer chez les personnes sans facteurs de risque évidents. L'étiologie exacte de la maladie, les scientifiques ne peuvent pas identifier jusqu'à présent. Habituellement, les raisons du développement de la capsulite adhésive chez un patient restent en grande partie un mystère.

Les blessures peuvent également causer une raideur à l'articulation de l'épaule. Une blessure avec des dommages aux structures intra-articulaires provoque une inflammation chronique et de la douleur. La douleur oblige le patient à moins utiliser l'articulation, ce qui entraîne l'apparition progressive d'une raideur. Pour soigner la raideur post-traumatique, il est nécessaire de mettre en place une structure endommagée. Il peut s'agir d'une coiffe des rotateurs, d'un tendon du biceps ou, par exemple, d'une lèvre articulaire, effectuer sa reconstruction et ainsi créer les conditions préalables à la restauration de l'amplitude de mouvement précédente.

La raison du développement de la raideur dans l'articulation peut aussi être une chirurgie antérieure. À la suite d'opérations, l'anatomie des os qui composent l'articulation de l'épaule, ainsi que les ligaments et les tendons de leurs moyens de contention, peut être brisée. Par exemple, une fracture de la tête humérale ou d'un gros tubercule entraîne le déplacement des points d'attache des ligaments et des tendons principaux, qui, s'ils sont mal traités, peuvent entraîner une raideur articulaire.

La restauration du brassard rotatif peut entraîner une diminution de la longueur des tendons, réduisant ainsi inévitablement l'amplitude des mouvements de l'articulation. L'arthrose de l'articulation de l'épaule conduit également à la consolidation de la capsule articulaire à la suite d'une inflammation persistante, ce qui entraîne également le développement de contractures et une diminution du volume des mouvements.

Les principaux symptômes de la capsulite adhésive comprennent la limitation progressive du mouvement dans l'articulation et la douleur.

La rigidité dans une articulation peut considérablement entraver la réalisation de manipulations familières, telles que le peignage ou l'habillage. Trouver les raisons exactes du développement de la rigidité de l'articulation contribue au développement de la tactique de traitement correcte et à la récupération.

Le diagnostic est généralement posé sur la base d'un historique soigneusement consigné de la maladie et d'un examen clinique scrupuleux. Au cours de son développement, la capsulite adhésive passe par plusieurs étapes. Chacune des étapes est caractérisée par certains symptômes et par une durée différente. Les approches du traitement de la capsulite adhésive à différents stades diffèrent également.

En règle générale, la radiographie simple de ces maladies n’est pas informative. L’étude la plus courante des maladies et des lésions de l’articulation de l’épaule est l’IRM.

L'imagerie par résonance magnétique est une étude spéciale basée sur l'image d'une articulation de l'épaule utilisant des ondes magnétiques. L'IRM des ligaments, des tendons et d'autres tissus mous autour de l'articulation peut être très bien visualisée.

Le diagnostic final et le plus précis peut être fait au cours de l'arthroscopie. Au cours de l'arthroscopie, la plupart des structures de l'articulation de l'épaule peuvent être évaluées visuellement et assainies.

Le traitement de la capsulite adhésive commence, en règle générale, par un traitement conservateur. Le traitement conservateur comprend l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, la physiothérapie et la physiothérapie. Le traitement vise à réduire la douleur et le développement des mouvements de l'articulation.

Malheureusement, il faudra peut-être beaucoup de temps pour obtenir des résultats satisfaisants. Occasionnellement, des injections de stéroïdes peuvent être nécessaires dans la cavité articulaire pour réduire l'inflammation. Le blocus du nerf suprascapulaire est également pratiqué, ce qui réduit considérablement le syndrome douloureux de l’articulation de l’épaule, mais les effets de l’anesthésie sont limités dans le temps. En règle générale, le traitement conservateur prend entre 2 et 4 mois. La fonction de l'articulation peut ne pas se rétablir complètement.

Si les résultats du traitement conservateur ne satisfont pas le patient, la question de la chirurgie peut être envisagée.

Les opérations sur l'articulation de l'épaule au stade actuel de développement de la médecine sont effectuées par la méthode arthroscopique.

Pendant la chirurgie, vous pouvez inspecter la cavité articulaire et les structures intra-articulaires, éliminer le tissu cicatriciel qui gêne le mouvement de l'articulation et disséquer la capsule ridée de l'articulation, ce qui vous permet également d'augmenter la quantité de mouvement.

Après l'opération, sous anesthésie, le chirurgien effectue un redressement en douceur de l'articulation. Redressage est une manipulation dans laquelle le chirurgien fléchit de force et étend l'articulation de l'épaule. Dans de rares cas, de telles manipulations peuvent entraîner une fracture de la tête humérale, en particulier chez les patients âgés atteints d'ostéoporose.

Après la chirurgie, il est généralement nécessaire de porter un bandage orthopédique spécial pendant une courte période. Les points de suture sont enlevés 12 jours après la chirurgie. De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant un appareil spécial pour le développement passif des mouvements de l'articulation dans la période postopératoire. En période postopératoire, vous devrez consulter plusieurs fois le médecin traitant, qui surveillera le processus de récupération après la chirurgie.

Dans notre clinique, nous utilisons largement l’arthroscopie et d’autres méthodes peu invasives de traitement des pathologies de l’épaule. Les équipements médicaux ultramodernes utilisent des consommables, des fixatifs et des implants de grande qualité et réputés, fabriqués par les principaux fabricants mondiaux.

Cependant, le résultat de l'opération dépend non seulement de l'équipement et de la qualité des implants, mais également des compétences et de l'expérience du chirurgien. Les spécialistes de notre clinique ont une longue expérience dans le traitement des blessures et des maladies de cette localisation depuis de nombreuses années.

Traitement de l'épaule par capsulite adhésive

Un grand nombre d'adultes de 40 à 60 ans, en particulier des femmes, constatent une douleur et une forte restriction des mouvements de l'épaule. Une telle condition dans la vie quotidienne est souvent appelée épaule gelée, et dans la littérature scientifique - capsulite adhésive. Parfois, ces concepts sont considérés comme interchangeables, bien qu'en réalité ils ne le soient pas.

L'articulation de l'épaule est constituée de trois os: l'omoplate, l'humérus et la clavicule. L'articulation est entourée d'une capsule articulaire spéciale. La capsule n'est pas perméable aux fluides, de sorte que le liquide synovial intra-articulaire ne dépasse pas ses limites et lubrifie les surfaces articulaires.

La majeure partie de la capsule articulaire est constituée de ligaments denses qui s'attachent aux os et les maintiennent ensemble. La capsule articulaire est constituée de structures fibreuses qui, dans certaines conditions, sont ainsi compactées ou fibrosées et deviennent plus dures. La capsule se contracte et l'amplitude de mouvement de l'articulation diminue.

Les blessures à la coiffe des rotateurs, à la lèvre articulaire ou au tendon du biceps sont une autre raison de la diminution de l'amplitude des mouvements de l'articulation. Les dommages aux structures intra-articulaires deviennent, pour ainsi dire, un déclencheur qui déclenche des modifications inflammatoires pathologiques de l'articulation, provoquant une restriction des mouvements et de la douleur.

La capsulite adhésive a pour base un changement de la capsule articulaire, qui se traduit par une forte restriction des mouvements passifs et actifs.

Habituellement, cette maladie survient dans le contexte du diabète sucré ou de maladies auto-immunes, plus souvent chez les femmes, et des accidents vasculaires cérébraux ou un infarctus du myocarde ont déjà été attribués à des facteurs de risque. Parfois, la capsulite adhésive peut se développer chez les personnes sans facteurs de risque évidents. L'étiologie exacte de la maladie, les scientifiques ne peuvent pas identifier jusqu'à présent. Habituellement, les raisons du développement de la capsulite adhésive chez un patient restent en grande partie un mystère.

Les blessures peuvent également causer une raideur à l'articulation de l'épaule.

Les lésions des structures intra-articulaires provoquent une inflammation et une douleur chroniques. La douleur oblige le patient à moins utiliser l'articulation, ce qui entraîne l'apparition progressive d'une raideur. Pour soigner la raideur post-traumatique, il est nécessaire de mettre en place une structure endommagée. Il peut s'agir d'une coiffe des rotateurs, d'un tendon du biceps ou, par exemple, d'une lèvre articulaire, effectuer sa reconstruction et ainsi créer les conditions préalables à la restauration de l'amplitude de mouvement précédente.

La raison du développement de la raideur dans l'articulation peut aussi être une chirurgie antérieure. À la suite d'opérations, l'anatomie des os qui composent l'articulation de l'épaule, ainsi que les ligaments et les tendons de leurs moyens de contention, peut être brisée. Par exemple, une fracture de la tête humérale ou d'un gros tubercule entraîne le déplacement des points d'attache des ligaments et des tendons principaux, qui, s'ils sont mal traités, peuvent entraîner une raideur articulaire.

La restauration chirurgicale du brassard rotatif peut entraîner une diminution de la longueur des tendons, réduisant ainsi inévitablement la quantité de mouvement dans l'articulation. L'arthrose de l'articulation de l'épaule conduit également à la consolidation de la capsule articulaire à la suite d'une inflammation persistante, ce qui entraîne également le développement de contractures et une diminution du volume des mouvements.

Les principaux symptômes de la capsulite adhésive comprennent la limitation progressive du mouvement dans l'articulation et la douleur.

La rigidité dans une articulation peut considérablement entraver la réalisation de manipulations familières, telles que le peignage ou l'habillage. Trouver les raisons exactes du développement de la rigidité de l'articulation contribue au développement de la tactique de traitement correcte et à la récupération.

Le diagnostic est généralement posé sur la base d'un historique soigneusement consigné de la maladie et d'un examen clinique scrupuleux. Au cours de son développement, la capsulite adhésive passe par plusieurs étapes. Chacune des étapes est caractérisée par certains symptômes et par une durée différente. Les approches du traitement de la capsulite adhésive à différents stades diffèrent également.

En règle générale, la radiographie simple de ces maladies n’est pas informative. L’étude la plus courante des maladies et des lésions de l’articulation de l’épaule est l’IRM.

L'imagerie par résonance magnétique est une étude spéciale au cours de laquelle une image de l'articulation de l'épaule est formée à l'aide d'ondes magnétiques. L'IRM des ligaments, des tendons et d'autres tissus mous autour de l'articulation peut être très bien visualisée.

Le diagnostic final et le plus précis peut être fait au cours de l'arthroscopie. Au cours de l'arthroscopie, la plupart des structures de l'articulation de l'épaule peuvent être évaluées visuellement et assainies.

Le traitement de la capsulite adhésive commence, en règle générale, par un traitement conservateur. Le traitement conservateur comprend l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, la physiothérapie et la physiothérapie. Le traitement vise à réduire la douleur et le développement des mouvements de l'articulation.

Malheureusement, il faudra peut-être beaucoup de temps pour obtenir des résultats satisfaisants. Occasionnellement, des injections de stéroïdes peuvent être nécessaires dans la cavité articulaire pour réduire l'inflammation. Le blocus du nerf suprascapulaire est également pratiqué, ce qui réduit considérablement le syndrome douloureux de l’articulation de l’épaule, mais les effets de l’anesthésie sont limités dans le temps. En règle générale, le traitement conservateur prend entre 2 et 4 mois. La fonction de l'articulation peut ne pas se rétablir complètement.

Si les résultats du traitement conservateur ne satisfont pas le patient, la question de la chirurgie peut être envisagée.

Les opérations sur l'articulation de l'épaule au stade actuel de développement de la médecine sont effectuées par la méthode arthroscopique.

Pendant la chirurgie, vous pouvez inspecter la cavité articulaire et les structures intra-articulaires, éliminer le tissu cicatriciel qui gêne le mouvement de l'articulation et disséquer la capsule ridée de l'articulation, ce qui vous permet également d'augmenter la quantité de mouvement.

Après l'opération, sous anesthésie, le chirurgien effectue un redressement en douceur de l'articulation. Redressage est une manipulation dans laquelle le chirurgien fléchit de force et étend l'articulation de l'épaule. Dans de rares cas, de telles manipulations peuvent entraîner une fracture de la tête humérale, en particulier chez les patients âgés atteints d'ostéoporose.

Après la chirurgie, il est généralement nécessaire de porter un bandage orthopédique spécial pendant une courte période. Les points de suture sont enlevés 12 jours après la chirurgie. De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant un appareil spécial pour le développement passif des mouvements de l'articulation dans la période postopératoire. En période postopératoire, vous devrez consulter plusieurs fois le médecin traitant, qui surveillera le processus de récupération après la chirurgie.

Dans notre clinique, nous utilisons largement l’arthroscopie et d’autres méthodes peu invasives de traitement des pathologies de l’épaule. Les équipements médicaux ultramodernes utilisent des consommables, des fixatifs et des implants de grande qualité et réputés, fabriqués par les principaux fabricants mondiaux.

Cependant, le résultat de l'opération dépend non seulement de l'équipement et de la qualité des implants, mais également des compétences et de l'expérience du chirurgien. Les spécialistes de notre clinique ont une longue expérience dans le traitement des blessures et des maladies de cette localisation depuis de nombreuses années.

Vidéo sur notre clinique de traumatologie et d'orthopédie

Consultation primaire d'un traumatologue-orthopédiste, Ph.D. - 1500 roubles

  • Étude de l'histoire de la maladie et des plaintes des patients
  • Examen clinique
  • Identification des symptômes
  • Etude et interprétation des résultats de l'IRM, du scanner et des rayons X, ainsi que des tests sanguins
  • Faire un diagnostic
  • Prescription de traitement

Consultation répétée d'un traumatologue-orthopédiste, Ph.D. - gratuit

  • Analyse des résultats des recherches assignées lors de la consultation initiale
  • Faire un diagnostic
  • Prescription de traitement

Chirurgie arthroscopique sur l'articulation de l'épaule - 49000 roubles

  • Rester à la clinique
  • Anesthésie
  • Chirurgie arthroscopique de l'épaule
  • Consommables

* Les analyses de fonctionnement ne sont pas incluses dans le prix.

Introduction intra-et périarticulaire, «blocage» par les glucocorticoïdes (sans le coût du médicament) - 1000 roubles

  • Anesthésie locale
  • Administration locale de solution de glucocorticoïde (Diprospan)

Accueil du traumatologue-orthopédiste, Ph.D. après chirurgie - gratuit

  • Examen clinique après chirurgie
  • Visualiser et interpréter les résultats des radiographies, IRM, CT après chirurgie
  • Recommandations pour le rétablissement et la réhabilitation
  • Injection intra-articulaire d'acide hyaluronique (si nécessaire)
  • Enlèvement des sutures postopératoires, des pansements

Capsule d'articulation de l'épaule

Qu'est ce que c'est Capsule de l'articulation de l'épaule - appelée inflammation et lésion de la capsule et de la membrane synoviale de l'articulation. En l'absence de traitement approprié, la capsulite entraîne l'immobilisation complète du bras et l'invalidité de la personne.

La maladie s'appelle également «épaule gelée», ce qui caractérise l'évolution et l'issue de la maladie.

Tout au long de sa vie, une personne souffre de diverses affections, certaines disparaissent sans symptômes ni complications, et beaucoup sont douloureuses et gênantes. Les maladies du système musculo-squelettique s'accompagnent le plus souvent de douleurs intenses et d'une mobilité réduite.

Le squelette humain est une structure complexe qui vous permet de faire divers mouvements. De nombreux os sont reliés par du tissu cartilagineux, grâce auquel différentes parties du corps peuvent être pliées, pivotées.

L'une des structures les plus importantes et les plus complexes des parties du squelette humain est l'articulation de l'épaule, qui relie l'omoplate, la clavicule et l'humérus. Pour un mouvement confortable et une fonctionnalité normale, le joint est entouré d'une gaine spéciale qui assure la lubrification du joint. Le fluide contenu dans la capsule articulaire le protège des influences extérieures et en assure le fonctionnement.

Une perturbation de la structure ou des modifications de la membrane synoviale entraînent un certain nombre de maladies qui limitent la mobilité de l'articulation. Une de ces maladies courantes est la capsulite de l'articulation de l'épaule.

Causes de

Les causes exactes de la capsulite sont encore inconnues, mais suggèrent que les lésions de la capsule articulaire sont associées à des changements neurotrophiques, qui à leur tour conduisent à une fibrose tissulaire et à une diminution du volume de la cavité synoviale.

Au cours de la période de progression aiguë de la maladie, un processus inflammatoire est observé dans la capsule articulaire, et lors de la biopsie dans le fluide, il existe une forte teneur en cytokines et en facteurs de croissance qui contribuent au développement de pathologies.

Seuls les facteurs ayant une incidence sur le développement de la capsulite sont connus:

  • Plus de 40 ans;
  • L'hypothermie;
  • Rhumes fréquents dans l'histoire;
  • La présence de maladies du système musculo-squelettique;
  • Troubles de la colonne vertébrale;
  • Troubles cardiovasculaires;
  • Malformations congénitales et sous-développement de l'articulation;
  • L'hérédité.

Le plus souvent, la maladie affecte les athlètes, ainsi que les personnes qui ont été à plusieurs reprises blessées dans la zone touchée.

Les symptômes

Les symptômes du traitement par capsule dépendent du stade de la maladie. Il existe quatre types de gélules. Elles ne sont liées qu’à un seul symptôme: une douleur intense à l’articulation de l’épaule et un inconfort au cours du mouvement.

Déterminer le stade de progression de la maladie ne peut déterminer un spécialiste qu'après une série d'examens. Pour identifier le stade de développement de la maladie peut être sur la radiographie et les symptômes chez un patient.

1. La première étape

La capsulite simple est la forme la plus légère et se caractérise uniquement par une légère douleur à l'épaule.

Il apparaît après un effort prolongé et un soulèvement. La mobilité de la main reste, mais il existe une raideur qui ne dérange pas au repos.

2. La deuxième étape

Dans la forme aiguë de la capsulite va, si vous manquez le début de la maladie. A la raideur de l'épaule s'ajoute la difficulté d'effectuer des mouvements ordinaires, le bras ne pouvant être levé sans difficulté.

La douleur augmente et ne passe pratiquement pas au repos. Levez la main, peut-être seulement devant vous, cette technique est révélatrice lorsqu'elle est examinée par un médecin. La forme aiguë est accompagnée d'une inflammation des tissus mous, et la maladie peut être déterminée par un test sanguin indiquant une inflammation.

De plus, la douleur augmente matin et soir et la température corporelle atteint 37 ° C et plus. La forme aiguë dure plusieurs semaines et s'accompagne de symptômes prononcés, mais l'état s'améliore ensuite et la maladie s'aggrave.

3. La troisième étape

Capsulite chronique - est le résultat d'un traitement inapproprié ou de son absence. Pour la forme négligée de la capsulite, des douleurs à peine perceptibles à l'épaule et des tirs sporadiques dus à l'usure complète de l'articulation sont caractéristiques.

Les symptômes locaux reculent ou deviennent, à peine perceptibles, mais l'état général d'une personne change. Le sommeil se détériore et la nervosité se développe à cause d'un lumbago soudain.

4. Quatrième étape

La capsulite adhésive est l’une des complications possibles d’une capsulite non traitée.

Il se développe en raison de l'apparence dans la capsule de l'articulation collée et des adhérences après une inflammation. C'est le phénomène d'adhérence qui réduit la mobilité et augmente la douleur dans la zone touchée.

Dans de rares cas, une ankylose est formée, ce qui limite complètement le mouvement. Les principaux symptômes de la capsulite adhésive sont une douleur intense qui se produit lors des mouvements et au repos, il n'y a presque pas de gêne.

Avec une forte adhérence des os, la mobilité de l'articulation disparaît complètement.

Comment traiter la capsulite de l'articulation de l'épaule?

Le schéma thérapeutique de la capsulite de l'épaule dépend du stade de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps humain, en particulier de la tolérance à la douleur.

Dans un premier temps, le syndrome douloureux est soulagé par les analgésiques. Ce sont des pilules et des onguents d'un groupe non stéroïdien. Le processus inflammatoire est bloqué par les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La fixation de l'articulation réduit considérablement la douleur, mais augmente également le temps de retour de la mobilité au stade de la récupération. Par conséquent, l'immobilisation n'est réalisée que pendant la période d'exacerbation et au moment de l'évolution aiguë de la maladie.

En cas de douleur intense et de faible résistance du système immunitaire, des injections d'hormones et des glucocorticoïdes sont prescrits. Aussi souvent utiliser le blocage des nerfs près de l'articulation.

La physiothérapie est une partie importante de la thérapie.

Les massages, les lasers et les thérapies magnétiques en soi ne donnent pas de résultats, mais associés à un traitement médicamenteux, ils augmentent l'effet des médicaments et contribuent à la guérison rapide de la zone endommagée.

Après une cure de kinésithérapie et de pharmacothérapie au stade de la récupération, la gymnastique thérapeutique et l’éducation physique sont recommandées.

Il est possible de retrouver la mobilité de l'articulation endommagée à l'aide de charges équilibrées sous la supervision d'un spécialiste. Un programme d'exercices sélectionné individuellement vous permettra de travailler vos mains rapidement et sans douleur ni inconfort.

L'essentiel est d'être prudent et de ne pas endommager à nouveau.

Dans les cas avancés et après un traitement inefficace, une intervention chirurgicale est indiquée. La médecine moderne peut offrir une méthode peu invasive et efficace de correction des articulations - l'arthroscopie.

À travers des ponctions sur la peau, un arthroscope est inséré dans la cavité articulaire avec une caméra et des outils pour coaguler les adhérences. Sous l'influence du plasma froid, le chirurgien supprime les épissures et restaure la structure naturelle des tissus. Après la chirurgie, une rééducation est nécessaire, mais les mouvements sont indolores quelques jours seulement après l'intervention.

Nous utilisons des remèdes populaires

En plus des méthodes traditionnelles de capsulite, elle peut être traitée à l'aide de remèdes et de méthodes populaires.

Les compresses locales et les onguents à base de plantes sont les moyens les plus populaires de traiter les dommages à l’articulation de l’épaule.

De plus, les méthodes non traditionnelles et tout aussi efficaces sont:

  • Massage;
  • Applications utilisant un rouleau Lyapko;
  • Réflexologie;
  • Électrophorèse;
  • Échographie.

Les procédures aident à améliorer la circulation sanguine dans la zone endommagée et à démarrer le processus de régénération des tissus naturels.

S'il n'y a pas d'allergie aux sangsues, utilisez l'hirudothérapie avec succès. Les compresses au dimexidum sont assez efficaces. Cette méthode simple et abordable améliore l’état du tissu cartilagineux et favorise une pénétration profonde du médicament dans le tissu osseux.

Les principales recettes peu coûteuses et efficaces de la médecine traditionnelle doivent être soulignées:

1) Infusions à usage interne

Teinture à l'alcool sur les bourgeons de bouleau. Prendre trois fois par jour pendant 20-25 gouttes.

Teinture sur les feuilles d'ortie, le bouleau et les fleurs violettes. Une cuillère à soupe de mélange sec verser un verre d'eau bouillante, insister pendant une heure. Après l'effort, prendre 2 fois par jour.

2) Pour les compresses externes

Les feuilles de noix mélangées avec de l'huile d'olive et insistent au moins 3 heures. Broyer en bouillie et mettre une couche épaisse pendant 1-2 heures.

Teinture renouée. Enterrez la nodose, les feuilles de bouleau et les églantiers dans un rapport de un à trois dans de l'eau bouillante. Humidifiez un pansement de gaze et appliquez-le sur la zone endommagée jusqu'à ce qu'il soit complètement sec.

3) plateaux d'épaule

Les bains de sel de mer ou de sel iodé sont préparés à raison de 30 grammes par 10 litres d’eau. La température de l'eau ne devrait pas dépasser 40 degrés.

De tubercules cyclamen. Préparer une décoction à raison de 1 litre d'eau 2 tubercules de cyclamen. Verser le bouillon dans un bain chaud.

4) pommades

Pommade de Bardane Bardane de tige cuite à la vapeur dans de l'eau bouillante et moulue pour être mélangée avec du beurre ou de la vaseline. Frottez ce mélange sur l'épaule la nuit.

Avec radis et vodka. Mélangez le miel avec le jus de radis et la vodka, ajoutez du sel. Frottez l'articulation quotidiennement.

Pronostic de récupération

La capsule de l'articulation de l'épaule est assez courante et tous les spécialistes ont établi des schémas thérapeutiques efficaces. Le diagnostic et la thérapie sont disponibles pour tous, plus important encore, le temps de postuler. Cela dépend de la rapidité avec laquelle le soulagement survient et la maladie disparaît.

Le traitement a lieu dans la plupart des cas sur une base ambulatoire. Le strict respect de toutes les ordonnances et des recommandations du médecin augmente considérablement les chances de guérison complète. Mais vous devez toujours être préparé aux éventuelles difficultés, à la réadaptation à long terme et au possible inconfort résiduel après un rétablissement complet.

La raideur des articulations après un traitement peut persister toute la vie et disparaître avec le temps. Parfois, il faut plus de temps et d'efforts pour récupérer complètement et retrouver sa capacité de travail, car ce patient devrait être patient.

Et pourtant, plus tôt le patient se tourne vers le médecin, plus les chances d'une rééducation rapide sont grandes. Les premiers signes de lésions articulaires se manifestent toujours par une douleur palpable, ce qui constitue sans aucun doute une raison de consulter un médecin.

Capsulite adhésive de l'articulation de l'épaule

L'articulation de l'épaule se compose d'un os, d'une clavicule et d'une cavité scapulaire, reliés entre eux par une capsule spéciale. C'est un tissu ligamenteux de structure fibreuse qui, sous l'influence de certains facteurs externes, peut être compacté, limitant ainsi les mouvements habituels.

Cette pathologie est plus fréquente chez les personnes d'âge moyen, ainsi qu'après les blessures à l'épaule. Dans ce cas, une capsulite adhésive de l'épaule se produit. Cette maladie procure un inconfort énorme à la personne, provoquant l'apparition d'une douleur intense.

Caractéristique de la maladie

La capsulite adhésive est appelée épaule gelée. Cela est dû au fait que le processus pathologique affecte tellement l'articulation de l'épaule qu'elle devient absolument immobile. Si aucune mesure n'est prise, une telle inaction peut entraîner un handicap.

RÉFÉRENCE Les personnes âgées de 40 à 60 ans courent le risque de contracter cette maladie, principalement des femmes. La capsulite adhésive de l'articulation de l'épaule se développe souvent sur fond de modifications dystrophiques et hormonales survenant dans les tissus, après des blessures ou des infections. En conséquence, à la suite d'une lésion ou d'une usure physiologique du tissu péri-articulaire, le liquide synovial commence à être produit dans un volume réduit. Cela provoque le processus inflammatoire (synovite) et la capsule humérale perd son élasticité antérieure.

Si le traitement de la capsulite adhésive de l'articulation de l'épaule est commencé à temps, il y a de fortes chances pour que la fonction motrice de l'articulation soit complètement restaurée. En même temps, la capsulite idiopathique et post-traumatique est isolée. Dans le premier cas, la maladie se caractérise par une augmentation du tissu fibreux qui se développe dans le contexte d'autres maladies inflammatoires et infectieuses, de pathologies du système nerveux central et de troubles de la circulation.

Le danger de la capsule idiopathique est que cette forme de la maladie provoque souvent des complications. La capsule de l'articulation de l'épaule commence à perdre de sa taille, la capacité de rotation de l'os diminue et une pathologie telle que la contracture du ligament se développe. La capsulite post-traumatique est due à la rupture de ligaments, à une fracture osseuse et à des lésions de l'articulation de l'épaule.

Très souvent, cette forme de la maladie se forme pendant la période de rééducation après la chirurgie. Il n'y a pas de danger particulier dans ce cas. Si le problème principal est rapidement résolu, l'immobilité de l'articulation passe rapidement et la personne n'est plus dérangée.

Causes et stades de la maladie

Le syndrome de l'épaule gelée peut survenir pour diverses raisons. Cette maladie est favorisée par des blessures fréquentes et des dommages aux articulations de l'épaule. Parfois, ce trouble peut être provoqué par des perturbations métaboliques survenant dans le tissu articulaire. Les processus en cours de nature inflammatoire dans les tissus cartilagineux, le développement de l'ostéochondrose, l'augmentation de la glycémie - tout cela peut également être attribué à une sorte de provocateurs de cette maladie.

La blessure qui en résulte peut déclencher un syndrome d'épaule gelée.

L'inflammation de la capsule de l'épaule peut se produire dans le contexte de troubles hormonaux. Par conséquent, les femmes en ménopause sont les plus susceptibles de faire face à une telle pathologie. Parfois, certaines caractéristiques de l’activité professionnelle peuvent provoquer une telle maladie. Par exemple, quand une personne doit garder les bras levés pendant longtemps. Dans certains cas, une capsulite adhésive apparaît après une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, ainsi que si une opération cardiaque a été réalisée.