Amplipulse Therapy comme type de physiothérapie des maladies du système musculo-squelettique

Au stade de la rémission après l'élimination du processus inflammatoire ou d'un autre processus aigu dans les maladies du tissu osseux et cartilagineux, il est vivement recommandé d'utiliser des procédures physiothérapeutiques. Ils contribuent à l'amélioration de la microcirculation et du débit sanguin, accélèrent les processus métaboliques, empêchent la dégénérescence ultérieure du tissu osseux.

La méthode de traitement la plus douce utilisant un courant électrique est la thérapie par amplipulse.

Quelle est la thérapie d'amplipulse?

La thérapie Amplipulse est une méthode d'effets physiothérapeutiques locaux sur le corps, au cours de laquelle des électrodes à courant alternatif (courant modulé sinusoïdal - SMT) agissent sur la région des organes affectés. Le nom de la méthode (pulsations d’amplitude) est dû au fait qu’un certain mode de modulation des oscillations électriques est défini au cours de la procédure.

Certains appareils modernes permettent non seulement d’amplifier la thérapie par amplipulse, mais également de traiter avec des courants non modulés (un régime de traitement alternant ce type d’effets est prescrit pour certaines maladies).

La thérapie d'amplipulse de physiothérapie la plus largement utilisée dans les maladies de la colonne vertébrale (spondylose, ostéochondrose, hernie, etc.) et dans d'autres maladies des tissus des os et du cartilage associées à une douleur importante.

Lorsqu'elle est appliquée aux premiers stades, une dynamique positive sera observée avec le temps (l'effet de la procédure a tendance à s'accumuler).

Mécanisme d'action

Effets thérapeutiques sur le corps lorsque la thérapie par amplipulse est réalisée au moyen d'un courant alternatif. Le courant modulé a la propriété d’agir et de pénétrer dans les tissus sous-jacents et de créer en eux une série de pulsations rythmiques qui créent leurs propres courants dans les neurones. Ainsi, dans les fibres nerveuses, une lésion est créée qui recouvre la sensation de douleur.

Caractéristiques thérapie amplipulse:

  • Les appareils modernes de thérapie par amplipulse permettent de définir différents modes d'exposition - avec différentes valeurs de modulation de profondeur et de fréquence, différents modes de fonctionnement actuel et intermittent.
  • De plus, les séries de pulsations rythmiques décrites ci-dessus sont créées dans les fibres musculaires, ce qui contribue à améliorer la circulation sanguine et le métabolisme dans les tissus sous-jacents.
  • Plus la valeur de la profondeur de modulation est grande, plus la fréquence du courant est basse et plus le courant circule longtemps, plus l'effet de la procédure est irritant.
  • Par rapport aux types de physiothérapie, qui utilisent un courant constant ou non modulé (dispositifs à DDT), le courant sinusoïdal est plus doux, de sorte que le patient ne ressent pas de fourmillements ni d’autres sensations désagréables sur la zone de peau traitée.
  • Les courants avec une fréquence de modulation élevée sont utilisés pour les spasmes des muscles lisses (organes viscéraux et vaisseaux sanguins), le travail du cerveau et le syndrome de douleur sévère. Courants avec une fréquence de modulation moyenne - lorsque vous travaillez avec des pathologies à écoulement chronique.

De plus, l'appareil pour la thérapie par amplipulse a un mode de fonctionnement «redressé», destiné à l'introduction de divers composés sous la peau par électrophorèse.

Quel est l'avantage de la thérapie?

En fonction des caractéristiques de qualité, l’effet de la thérapie par amplipulse peut être qualifié de la manière suivante:

  • Massage des muscles squelettiques et élimination des spasmes.
  • Élimination de l'œdème (en raison de l'action de drainage lymphatique).
  • Effet anti-inflammatoire.
  • Améliorer la circulation sanguine, le métabolisme, la dilatation des vaisseaux sanguins, abaisser la pression artérielle.
  • Élimination de la douleur dans la zone exposée.
  • Amélioration du sommeil (lorsque exposé à une grande surface de peau).

Indications d'utilisation

Le traitement par Amplipulse est indiqué pour un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique d'étiologies diverses. Dans ce cas, différentes maladies suggèrent différents types d’exposition aux courants sinusoïdaux.

Pour certains patients, une technique et un schéma thérapeutique comportant une exposition à long terme à un courant puissant sont compilés, pour d'autres, au contraire, une exposition à court terme à un courant faible basse fréquence.

Recommandations et indications pour le traitement par amplipulse:

  • Tous les types de hernie intervertébrale.
  • Ostéochondrose, troubles de la posture, différents types de courbure de la colonne vertébrale.
  • Radiculite
  • Périarthrite, polyarthrite rhumatoïde.
  • Toute arthrose.
  • Spasmes des muscles du dos et des organes viscéraux.
  • Athérosclérose des vaisseaux.
  • Pieds plats et déformation en valgus des pieds.
  • Fractures fermées.

Amplipulis avec ostéochondrose

L'impact est réalisé sur la colonne vertébrale touchée selon ce schéma:

  • 4 et 3 types d'œuvres sont utilisés (5 minutes chacun, la durée totale d'exposition est de 10 minutes).
  • En cas de déroulement chronique du processus, le schéma d’impact: profondeur de modulation 75-100%, fréquence 30-40 Hz.
  • En cas de courant aigu: la profondeur est de 25-50%, la fréquence est de 80-100 Hz.
  • La durée de la procédure est de 5 minutes, le cours comprend 8-12 procédures.

Amplipulis avec hernie intervertébrale

Les électrodes sont placées sur les côtés de la hernie. La profondeur de modulation est de 50%, le temps d'envoi est de 1 seconde, la fréquence de modulation est de 80-100 Hz. Durée - 10-15 minutes. Le cours comprend 8-10 procédures.

Amplipulse en gynécologie

La stimulation des trompes de Fallope au moyen d'un traitement par amplipulse ne peut être débutée qu'après la fin du saignement au cours du cycle (sinon, elles seront attribuées davantage). Ils traitent le myome utérin, l'hypertonus et les bouffées de chaleur ménopausées.

En utilisant l'appareil de thérapie par amplipulse, il est possible de réaliser une stimulation diadynamique des tubes. La cathode est placée dans le vagin et l'anode dans la zone du coccyx. Le courant continu est de 8-12 mA, la durée du colis est de 1 s, la durée de la procédure est de 15 minutes. Jusqu'à 10 procédures sont effectuées par cours.

Amplipulis avec une scoliose

Le traitement par Amplipulse pour la scoliose s’applique selon le schéma suivant:

  • Les électrodes sont placées à gauche et à droite, parallèlement à la colonne vertébrale (la partie touchée).
  • Travaillez d'abord avec un courant de DN pendant une demi-minute (en mode alternatif), puis avec l'oeil d'une boîte de vitesses en appliquant un changement de polarité pendant trois minutes.
  • En cas de thérapie amplipulse de la région cervicale, ils fonctionnent ensuite avec un courant de PN (1 min) et ensuite du courant de si (4 min).
  • Lorsqu’il est exposé au rachis sacré et lombaire, la durée actuelle de l’opération KP est augmentée d’une minute à partir de la troisième procédure.
  • Lors du fonctionnement avec les courants PN et IF, la profondeur est de 50%, la fréquence de modulation est de 80-100 Hz, la durée d'envoi est de 1 s.
  • Cours de thérapie Amplipulse pour les interventions cervicales 8-10, pour les infections sacrée et lombaire - 5-8.

Amplipus avec les pieds plats

L'électrode est placée sur la surface interne du pied. Ils fonctionnent comme un courant basse fréquence (mode variable) avec une profondeur de modulation nulle pendant une demi-minute. Ensuite, ils travaillent pendant 3-4 minutes avec les courants PN et IF avec une profondeur de 50-100%, une fréquence de modulation de 80-100 Hz et une durée de 2 secondes. Un total de 12-14 procédures.

Amplipulse pendant la grossesse

La grossesse est une contre-indication au traitement par amplipulse car son effet médical antispasmodique peut entraîner une fausse couche chez une patiente enceinte ou des malformations intra-utérines du fœtus.

Thérapie Amplipulse pour les enfants

L'utilisation de cette méthode de physiothérapie pour le traitement des enfants impose certaines limitations:

  • Il est permis d'utiliser uniquement chez les enfants de plus de six mois.
  • La durée d'une procédure de traitement par amplipulse est la moitié de la durée d'une maladie similaire chez un patient adulte.
  • En raison du grand nombre de micro-mouvements inconscients chez les jeunes enfants, il est conseillé d'enrouler les électrodes avec un bandage.
  • Le mode redressé est utilisé uniquement à partir de trois ans.

Contre-indications

Les contre-indications à la thérapie par amplipulse sont:

  • Maladies psychiatriques, épilepsie.
  • La grossesse
  • Varices, thrombophlébite, thrombose, troubles de la coagulation.
  • Insuffisance cardiaque, crise cardiaque et autres maladies cardiaques graves, hypertension.
  • Hémophilie.
  • Les premiers jours après des blessures et des fractures.
  • Maladies purulentes de tout tissu et de toute infection aiguë.
  • La présence de prothèses métalliques.
  • Tumeurs cancéreuses.

Appareils de thérapie Amplipulse

Dispositifs SMT

Cette série de dispositifs est spécialement conçue pour la thérapie par amplipulse avec un courant modulé sinusoïdal. Chaque version ultérieure de l'appareil présente des améliorations par rapport à la précédente (fiabilité, compacité, flexibilité des paramètres de réglage actuels, clarté de l'interface). Fabricant NPF "Electroapparat", la ville de Bryansk.

Pour modifier la durée de l’envoi en cours avec amplipulse, il existe un bouton «Durée». Il existe également des boutons qui régulent la fréquence et la profondeur de la modulation en cours. Les appareils réalisent 4 ou 5 types de travail, différant en alternant le courant modulé avec le courant non modulé, en pause ou modulé avec une fréquence de modulation différente.

Les principaux modèles de dispositifs SMT et leurs caractéristiques techniques:

  • Le dispositif "Amplipulse - 4" est doté d'électrodes à plaque suspendue de cinq tailles. Le circuit de l'appareil comprend des générateurs hautes fréquences et réglables ainsi qu'un commutateur qui crée différents modes. L'appareil dispose de 4 types de travail et de mode redressé. Le prix de l'appareil - 20 000 roubles.
  • Le dispositif "Amplipulse 5br" comporte 5 types de travail (2 modes redressés - polarité négative et positive), des électrodes à plaque de connexion de cinq tailles et des électrodes en carbone-graphite. En comparaison avec l'appareil précédent, un nouveau type de travail a été ajouté: l'alternance intermittente d'une série d'oscillations modulées de 150 Hz et de pauses. Le coût est de 30 000 roubles.
  • L'appareil "Amplipulse - 7M" implémente des modes de fonctionnement mono-canal et sonnerie (avec 4 canaux). Chaque canal peut générer une cathode et une anode, des courants redressés et alternatifs. Le coût de l'appareil est de 70 000 roubles.
  • Le dispositif "Amplipulse - 8" a des modes de fonctionnement complètement identiques à ceux de "Amplipulse - 7M", mais il diffère en ce que les paramètres sont contrôlés en mode manuel à l’aide de boutons distincts et permettent de rendre le facteur de modulation supérieur à 100%. Le prix de l'appareil - 30 000 roubles.

Appareils combinés

Certains appareils (par exemple, la série Refton) implémentent, en plus de la thérapie par amplipulse, d’autres méthodes de physiothérapie (courants dyadynamiques, galvaniques, de fluctuation) qui les rendent aptes à traiter un très grand nombre de maladies.

Une connexion simultanée de deux patients isolés galvaniquement à l'appareil «Refton» (à tous les appareils de la série Amplipulse - un seul à la fois). Le mode de thérapie d'amplipulse n'est pris en charge que par un seul canal (dans chacun des deux canaux); le facteur de modulation actuel est de 125%.

La gamme de fréquences possibles des oscillations de la porteuse est beaucoup plus large que celle des appareils de la série Amplipulse: outre la fréquence standard de 5 kHz pour cette dernière, un signal dur (2 à 4 kHz) est également implémenté pour travailler avec des processus dégénératifs, et un signal doux (6 à 10 kHz) analgésie, traitement des processus aigus et inflammatoires

Le dispositif Stimul-1 est le plus souvent utilisé dans la pratique médicale pour l’électrostimulation des muscles, mais une thérapie par amplipulse peut également être mise en œuvre par ce biais. L'appareil dispose de 4 modes de fonctionnement, qui diffèrent par la durée du courant d'envoi et le rapport entre le paquet et la pause. Inclus sont des électrodes de différentes formes et tailles de tissu durci au carbone.

Comment se passe la procédure?

La procédure de traitement par amplipulse a lieu le plus souvent à l'hôpital:

  • Pendant la procédure, une thérapie par amplipulse est nécessaire pour rester assis ou couché, en fonction de la localisation de la maladie.
  • Un groupe d'électrodes de taille appropriée est placé sur le corps ou parallèlement à celui-ci (dans le cas de la colonne vertébrale), puis les réglages sont réglés sur la position initiale (requise par un régime de traitement spécifique).
  • Allumez l’appareil à faible puissance, en augmentant lentement jusqu’à ce que le patient ressente une pulsation indolore, mais très perceptible.
  • La veille de la procédure de traitement par amplipulse, le patient doit cesser de prendre le médicament pendant 4 à 5 heures - pour prendre un repas léger.
  • Au cours des procédures, il est conseillé de refuser les aliments qui stimulent la formation de gaz et provoquent des ballonnements (légumineuses, pain de seigle).

Instructions pour l'utilisation de l'appareil à la maison

Le dispositif permettant d’effectuer une thérapie par amplipulse ne fonctionne correctement qu’avec les paramètres d’environnement suivants, conformément aux instructions (leurs déviations sont lourdes d’effets secondaires ou de panne du dispositif):

  • Humidité de l'air pas plus de 80%.
  • Pression atmosphérique 650-800 mm Hg..
  • Température ambiante 10-35 degrés. Celsius
  • La tension secteur est de 220 watts.

Sécurité d'utilisation

Pour que l'utilisation du traitement par amplipulse apporte un bénéfice maximal et ne crée pas de conséquences désagréables et inattendues, il est nécessaire de respecter scrupuleusement les consignes de sécurité à la maison pendant le traitement:

  • Ne mettez pas l'appareil sous tension lorsque vous retirez le boîtier.
  • Ne résolvez pas le problème du périphérique sans l'avoir préalablement déconnecté du réseau.
  • Avant de placer les électrodes sur le corps du patient, vérifiez l'intégrité de l'isolant du cordon et le bon raccordement de l'appareil.
  • Changer la position des électrodes sur le corps n’est possible qu’à courant nul.
  • Lorsque amplipulse tête et du cou d'appliquer un ampérage minimum.
  • Placez les électrodes uniquement sur une peau sèche. Avant de placer des électrodes, assurez-vous qu'il n'y a aucun signe d'inflammation, de fissure ou de lésion cutanée.
  • Communiquez avec le patient pendant la procédure (s'il dit qu'il est mal à l'aise, la force d'impact doit être réduite).

Effets secondaires du traitement par amplipulse

Les effets secondaires de l’amplipulse peuvent se manifester dans les cas suivants:

  • Si les procédures ont été effectuées contrairement aux contre-indications.
  • Si le patient présente une hypersensibilité à l'électrocution.
  • Si la thérapie par amplipulse a été utilisée pour accélérer la pénétration de médicaments et d'agents dans les tissus, un reflux ou une constipation peut survenir.
  • Si les règles d'utilisation de l'appareil ne sont pas suivies.

Lignes directrices pour l'utilisation médicale des appareils Amplipulse

Recommandations méthodiques sur l'utilisation médicale des appareils Amplipulse

(Recommandations d'usine)

Le dispositif "Amplipulse" est un dispositif universel multifonctionnel à effets thérapeutiques; courants modulés sinusoïdaux en mode alterné et redressé (constant). L'appareil dispose de quatre canaux indépendants, ce qui vous permet d'affecter simultanément quatre champs de procédure. L'appareil dispose également d'un mode d'électroponcture, qui vous permet d'influencer les points biologiquement actifs avec des courants modulés CMT.

Les principaux types d'effets thérapeutiques de la SMT:

-stimulation des muscles striés et lisses.

L'utilisation thérapeutique différenciée de divers types d'exposition implique l'utilisation d'un SMT de fréquence et de profondeur de modulation différentes, du contraste des packages actuels, ainsi que du rapport temps / packages et pauses actuels.

Le TMC avec une fréquence de modulation élevée (80-100 Hz) est utilisé pour les symptômes cliniques aigus (syndrome de douleur prononcée, irritation des formations nerveuses sympathiques, troubles végétatifs-vasculaires, phénomènes d'exsudation au cours d'une inflammation), pour les spasmes des vaisseaux sanguins et des organes creux internes, lors de l'exposition, zones réflexes.

L’utilisation de CMT avec une fréquence de modulation de 30-50 Hz est destinée au traitement des maladies subaiguës et chroniques (syndrome douloureux modérément prononcé (en l’absence de sympathalgie), des processus dégénératifs-dystrophiques, de la stimulation des processus prolifératifs et du phénomène d’hypotrophie.

Des fréquences de 10-20 Hz, ayant un effet irritant prononcé, sont utilisées pour stimuler les éléments moteurs et les tissus sensibles.

En réduisant la durée du courant et la profondeur de modulation, l'effet irritant du courant diminue. Une augmentation de la durée de la profondeur d'émission et de modulation du courant a un effet stimulant plus intense (stimulation électrique pendant la dénervation de la névrite périphérique).

La présence d'un mode de fonctionnement rectifié de l'appareil permet d'appliquer simultanément l'électrophorèse de diverses substances médicamenteuses à quatre champs de traitement. Le plus grand nombre de substances médicamenteuses par procédure est transféré lors de l’utilisation de 1 et 4 types de travail (1 et 4 types d’influence) en mode monocanal et en mode sonnerie (6 et 7 types d’influence).

Substances médicinales utilisées dans l'électrophorèse CMT

Ion d'entrée

Concentration

Polarité

Lorsque vous travaillez sur un canal, toutes les méthodes d'exposition connues sont utilisées à la fois en mode alterné et redressé.

L'utilisation de techniques à quatre canaux est recommandée dans les cas où le traitement nécessite l'utilisation simultanée de plusieurs champs de procédure.

La méthode de traitement des maladies vasculaires oblitérantes des membres supérieurs et inférieurs

La CMT est utilisée pour le traitement des maladies oblitérantes aux stades 1 à 2 d'insuffisance artérielle.

L’impact est réalisé sur la région lombaire paravertébrale - 1 champ, la zone de l’avant et de l’arrière de la cuisse - 2 champ,

la zone des surfaces interne et externe de la jambe - 3, la zone du dos et la surface plantaire du pied - 4.

Il est recommandé de procéder à une amplification de l'acide nicotinique dans la région lombaire. Mode rectifié, fréquence de modulation 100 Hz, profondeur 50%, type de travail 3.4. La durée des colis dans la période de 2-3 secondes. La région des extrémités est affectée dans le mode d'électrostimulation. Le mode est variable. Le principe de sonnerie de la connexion de canal est utilisé. Avec des effets simultanés sur les deux membres: 1 champ procédural - la cuisse, 2 champs - le tibia d'un membre, 3 champs - la cuisse et 4 champs - le tibia de l'autre membre.

Pour obtenir un effet plus prononcé sur une zone spécifique, il est possible de connecter deux canaux à un champ de procédure.

7 types d'effets sont utilisés, 5 types de travail, fréquence de modulation 100 Hz, temps d'émission 2,5 s, profondeur de modulation de 50 à 100% selon le degré de trouble de la circulation sanguine.

La force du courant provient d’une légère sensation de vibration jusqu’à de faibles contractions musculaires. La durée de fonctionnement du canal est de 10 s. Temps d'exposition de 10 à 20 minutes. Cours 10-15 procédures.

L'exposition aux maladies des vaisseaux des membres supérieurs est similaire.

La méthode de traitement de l'ostéochondrose de la colonne lombaire avec syndrome radiculaire

Dans la région de la colonne lombaire est réalisée anesthésiques amplipulse ou ganglioblokatorov en mode redressé. Les types de travail 3 et 4 pendant 5 minutes. Processus aigu - fréquence de modulation 100 Hz, profondeur 25-50%;

Fréquence de modulation subaiguë 50-80Hz, profondeur 50-75%;

Chronique - fréquence de modulation 30 Hz, profondeur 75-100%.

Pour influer sur la région du membre et la région fessière, le principe de la connexion du canal annulaire est utilisé.

Les champs procéduraux sont la région fessière, la surface postérieure de la cuisse, la surface postérieure du mollet. Dans la zone de gravité maximale de la douleur, il est possible de connecter deux canaux à un champ procédural. Utilisé 7 type d'exposition, 5 type de travail, la fréquence de modulation et la profondeur, en fonction de la gravité du processus. Mode variable] ou redressé dans les cas d'introduction de drogues. La durée du forfait est de 2,5 s. La durée de fonctionnement du canal est de 10 s. La durée d'exposition est de 10 à 20 minutes et le cours est de 8 à 15 procédures quotidiennes.

Technique d'électrostimulation musculaire en présence d'une atrophie provoquée par une immobilisation prolongée

La stimulation électrique est effectuée après le retrait du plâtre sur la zone des muscles affaiblis fonctionnellement, en présence de raideur articulaire - sur la zone articulaire. Des électrodes sur la région des muscles des membres sont superposées longitudinalement. La surface de la face avant de la cuisse est de 1 champ, la surface de la face arrière de la cuisse est de 2 champs, la surface de la surface avant du tibia est de 3 champs, la surface de la face arrière du tibia est de 4 champs.

Si le joint est contracté, vous pouvez également affecter la zone du joint, puis les surfaces avant et arrière du joint.

Mode de connexion circulaire canaux -1,2,3,4 champ procédural, respectivement.

La période de fonctionnement des canaux de 4 à 16 s. Utilise 6 types d’impact, 2 types de travail, fréquence de modulation pour les muscles intacts -100 Hz, pour les muscles endommagés - 20-30 Hz, profondeur 50-75%, force actuelle - jusqu’à obtention d’une contraction musculaire distincte.

La durée de la procédure est de 10-25 minutes. Les procédures doivent être effectuées 2 fois par jour.

Pour obtenir un effet plus rapide, il est conseillé de combiner l’effet sur la région des extrémités en appliquant les mêmes paramètres du CMT à la région des segments correspondants de la moelle épinière.

Traitement de l'obésité
(constitution exogène)

Le traitement de l'obésité est composé d'un ensemble d'activités comprenant une diététique, une pharmacothérapie, une thérapie physique, une psychothérapie, une thérapie physique et des massages. Les mesures de physiothérapie sont réduites à la nomination de procédures qui favorisent la stimulation des processus métaboliques, améliorent les processus de lipolyse.

Traditionnellement, à ces fins, l'hydrothérapie et l'impact des courants d'impulsion de basse fréquence sur la région du plus grand dépôt de tissu adipeux sont utilisés. Lors de l'utilisation d'appareils de thérapie amplipulse traditionnels, la procédure est plutôt laborieuse et prend souvent beaucoup de temps. Lorsque vous travaillez avec le dispositif "Amplipulse-7" en mode sonnerie, le temps nécessaire à la procédure est considérablement réduit et l'efficacité du traitement augmente.

1 champ procédural - paravertébral à la colonne lombaire, 2 champs - aux muscles fessiers et aux cuisses arrière gauche et droite (méthode d'application d'électrodes transversales ou transversales-diagonales) à la zone des plus gros dépôts de graisse, 3 paroi abdominale antérieure champ antérieur.

Le mode est variable, méthode en anneau de connexion des électrodes. Les canaux sont connectés en fonction de la numérotation des champs. Impact - 6, type de travail - 2. Fréquence de modulation 100 Hz, profondeur de modulation - 100%. La période de courant est de 4-8 s. Courant à la sensation de vibration distincte. La durée de la procédure est de 25 minutes. Le cours est 15-20 procédures. En cas de résultat positif, une répétition périodique du traitement est recommandée. L'intervalle entre les cours est sélectionné individuellement.

La méthode de traitement de l'état atonique des muscles intestinaux

L'impact de la SMT sur la musculature intestinale contribue à l'amélioration du tonus et du péristaltisme intestinaux, ainsi qu'à un effet tonique sur l'état fonctionnel du système nerveux.

Le mode est variable, méthode en anneau de connexion des électrodes. Les électrodes 1 du champ procédural se superposent à la région de la colonne vertébrale sacrale paravertébrale, 2 - à la paroi abdominale antérieure à la région du côlon ascendant, 3 - à la paroi abdominale antérieure au côlon transverse, 4 - à la paroi abdominale antérieure au côlon descendant. La connexion de canaux correspond à la numérotation des champs de procédure.

Impact - 6, type de travail 2, fréquence de modulation - 10-20 Hz, profondeur de modulation - 100%. La période de courant est de 8-16 s. La force du courant est jusqu’à une contraction distincte mais indolore des muscles de la paroi abdominale sous les électrodes.

La durée de la procédure est de 15 minutes. Les procédures sont effectuées quotidiennement, le nombre total d'entre elles sur une période de 8 à 15.

La méthode de traitement des maladies broncho-pulmonaires

(bronchite chronique et pneumonie, cours prolongé

sur la pneumonie en présence d'un composant asthmatoïde)

En présence d'une maladie concomitante - ostéochondrose du rachis cervical et thoracique, cette technique utilisant le mode anneau est particulièrement efficace.

Les électrodes 1 du champ procédural se superposent à la région des vertèbres cervicale inférieure et thoracique supérieure paravertébrale, 2 - dans la région interscapulaire, 3 - à la région des vertèbres thoracique inférieure et lombaire supérieure paravertébrale. Les électrodes 4 du champ opératoire peuvent être connectées aux électrodes 2 du champ opératoire pour renforcer les effets thérapeutiques ou se superposer à la région du sternum. Type d’impact variable 5 type 5, type de travail, fréquence de modulation - 80 Hz, profondeur de modulation 75-100%. La période de passage des 10 s actuels. La force du courant - à la sensation de vibration prononcée.

La durée de la procédure est de 10-15 minutes. Les procédures sont effectuées quotidiennement ou tous les deux jours. Cours 10-15 procédures.

Pour renforcer l’effet broncho-régénérant, il est conseillé de procéder à l’amplipulse de l’aminophylline en mode redressé à partir des électrodes 2 du champ procédural.

Conduire les effets de la CMT est contre-indiqué en présence d'un processus inflammatoire prononcé, accompagné d'une augmentation significative de la température.

La méthode de traitement des maladies inflammatoires chroniques de l'utérus et des appendices, compliquée par l'infertilité.

Un traitement inadéquat des maladies inflammatoires chroniques de l'utérus, et en particulier des appendices, peut entraîner une oblitération (complète ou partielle) des trompes de Fallope, ainsi que des adhérences au péritubaire. Tous ces troubles pathologiques entraînent le développement de l'infertilité chez les jeunes femmes. Dans ce cas, il est nécessaire de réaliser une stimulation électrique avec des courants pulsés pour activer la résorption des adhérences et des processus d'oblitération, stimuler l'activité cinétique des trompes de Fallope.

INDICATIONS pour l'électrostimulation: maladies inflammatoires chroniques de l'utérus et des appendices en rémission avec altération de la fonction reproductrice (stérilité).

CONTRE-INDICATIONS. Commun à la thérapie par électropulse:

troubles sanguins systémiques;

saignements, tendance à saigner;

décompensation de l'activité cardiaque, circulation sanguine altérée au-dessus du stade II;

insuffisance rénale et hépatique;

tuberculose pulmonaire et rénale active;

thrombophlébite (dans la zone d'impact);

lithiase urinaire et cholécystite calculeuse (en cas d'exposition à l'abdomen et au bas du dos);

lésion articulaire aiguë;

processus inflammatoires purulents aigus;

maladies de la peau en phase aiguë dans la zone touchée;

hypersensibilité au courant pulsé;

endométriose, fibromyome utérin, inflammation suppurée aiguë de l'utérus et des appendices, polypose intestinale.

Remarque: pendant toute la durée du traitement et après une période d'un mois et demi, la contraception est nécessaire pour prévenir la survenue d'une grossesse extra-utérine.

Technique d'électrostimulation (Fig. 1)

Ils affectent 4 paires de champs: I - les électrodes sont fixées transversalement dans la région des appendices de l'utérus transabdominal à gauche;
II - pareillement

avoir des électrodes dans la zone de l'appendice droit; III - une électrode est placée au-dessus de l'articulation pubienne, l'autre - dans la région du sacrum; IV - une électrode vaginale jetable abdominale est insérée dans le vagin, et l’autre (normale) est placée dans la région des appendices, alternant de jour en jour sa connexion au canal I ou II. Si l'exacerbation de la salpingoophorite (annexite) était clairement unilatérale ou si la salpingographie était évidente, dans ce cas, la deuxième électrode du canal IV est connectée en permanence au champ frontal de la première ou de la deuxième paire située du côté du foyer pathologique. Le mode de fonctionnement des canaux est mixte-annulaire, les canaux 1-III fonctionnent en mode "dérive" avec le mode annulaire de migration du courant à travers les canaux. La période de migration actuelle augmente progressivement de 16 à 32 secondes. Le canal IV fonctionne en mode "fréquence fixe" selon le schéma. La force du courant donne la sensation d’une vibration forte mais indolore (la sensation de contraction musculaire).

Fig.1. Stimulation électrique avec impulsions de courant dans les maladies inflammatoires des appendices de l'utérus, compliquées par l'infertilité.

Programme de travail (dosage) canal IV

La durée de la procédure en minutes

Note

Si, au cours de l'électrostimulation, une exacerbation du processus inflammatoire s'est produite ou si une douleur est apparue, il est alors nécessaire de recourir à la technique de traitement par électropulse recommandée pour le traitement des annexis. En l'absence d'une électrode vaginale abdominale, l'emplacement des électrodes peut être utilisé comme indiqué dans la méthode de traitement xy. annexes, mais les paramètres de dosage effectués par la méthode de stimulation électrique.

Au cours de la stimulation et après 1,5 mois, une femme doit utiliser un moyen de contraception pour prévenir une grossesse extra-utérine.

La méthode de traitement de la prostatite chronique.

La prostatite chronique se caractérise par des lésions du tissu glandulaire et conjonctif de la prostate. Le processus inflammatoire infectieux domine dans le développement de la maladie, mais les troubles allergiques jouent un certain rôle. Peut-être l'apparition de la prostatite sur le fond d'atonie de la prostate et en raison de la sécrétion stagnante dans la prostate, l'urétrite postérieure, les troubles endocriniens. L'évolution torpide de la maladie et le manque d'efficacité du traitement conduisent à l'impuissance, à l'infertilité. Dans le contexte d'une prostatite persistante, des troubles du système neuroendocrinien et du système immunitaire se développent. La prostatite chronique à long terme peut également conduire à la prospermie.

Indications du traitement par électropulse: prostatite chronique au stade de rémission incomplète et complète; prostatite chronique, compliquée par l'impuissance; prostatite chronique, compliquée par l'infertilité.

Contre-indications à la thérapie électropulative générale (p.10), ainsi qu’à l’exacerbation de la prostatite chronique, de l’adénome de la prostate, des néoplasmes bénins et malins des organes génitaux et du rectum.

Méthode de traitement (Fig. 2)

Les effets sont réalisés sur 3 paires de champs: 1 à 2 champs dans la zone de projection des glandes surrénales, II - 2 champs paravertébraux dans la région sacrale au niveau de SI - S5, III - une électrode jetable rectale creuse est injectée dans le rectum, une autre cutanée ordinaire est fixée dans la région suprapubienne. Les canaux de l'appareil sont connectés aux paires de champs indiquées, respectivement: le canal 1 est le canal -1, le canal 2 est apparié au canal 2, le canal III est connecté au canal 3 et le canal IV est connecté au canal 3.

Fig. 2. thérapie électropulse pour la prostatite chronique

Le mode de fonctionnement des canaux est mixte. Les canaux I-II fonctionnent en mode "dérive" avec une méthode circulaire de migration du courant à travers les canaux. La période de migration actuelle de 16 à 32 secondes augmente progressivement au cours du traitement. Le canal IV fonctionne en mode "fréquence fixe" avec une fréquence constante de 100-120 Hz en cas de prostatite chronique en rémission incomplète et en mode "dérive" en rémission complète de la maladie. La durée de la procédure est augmentée progressivement de 10-15 minutes à 20 minutes. Etant donné l’équivalence des paires de champs dans les canaux I et II, il est recommandé de modifier les phases d’analyse de la cathode et de l’anode de la moitié du temps de procédure.

En cas d'aggravation du processus inflammatoire après les premières procédures, tous les paramètres de dosage doivent être réduits.

Le cours de traitement prescrit à 12-14 procédures effectuées quotidiennement ou tous les deux jours.

Il est conseillé de répéter les traitements au bout de 1,5 à 2 mois.

Méthode de traitement de l'impuissance

L'impuissance fait référence à un groupe de troubles sexuels. La violation de la fonction copulative (incapacité à avoir des relations sexuelles) peut être neurogène, endocrinienne, vasculaire ou due à des obstacles mécaniques. La forme neurogène de l'impuissance est divisée en corticale, spinale et neurorécepteur. L'impuissance corticale est associée à des maladies fonctionnelles ou organiques du cerveau. La cause la plus fréquente d’impuissance rachidienne sont les excès sexuels, les rapports sexuels interrompus ou retardés, l’éveil sexuel insatisfait, la masturbation. L’impuissance des neurorécepteurs est associée à des maladies inflammatoires de la prostate et du tubercule séminal, ainsi qu’à une atonie de la prostate. La forme d'impuissance endocrine est associée à une altération de la fonction testiculaire. Le rôle principal dans la forme vasculaire d'impuissance est joué par la défaite des branches de l'artère pylorique interne dans l'athérosclérose, l'artérite et parfois dans le processus d'athérosclérose des artères pelviennes.

INDICATIONS pour la stimulation électropulse: impuissance des formes neurogènes (colonne vertébrale et neurorécepteur),

impuissance de la forme endocrine, prostatite avec fonction de reproduction altérée (infertilité), atonie de la prostate.

CONTRE-INDICATIONS, général (p.10), exacerbation de la prostatite chronique, adénome de la prostate, polype (polypose) du rectum (intestin), suspicion de maladies malignes et bénignes des organes génitaux et de l'intestin.

MÉTHODE D'ÉLECTROSTIMULATION (Fig. 3).

Les effets sont réalisés sur 4 paires de champs; I- 2 électrodes dans la surface médiale (intérieure) de la cuisse droite; II - 2 électrodes sur le terrain

surface médiale de la cuisse gauche; III -2 électrodes dans la région surrénale; IV - Une électrode jetable rectale abdominale est introduite dans le rectum (elle peut être humidifiée avec une solution médicamenteuse, voir p.20), une autre électrode ordinaire est située dans la région du sacrum (SI - S5).

Fig. 3. Stimulation électropulse avec impuissance.

Le mode des canaux est un groupe mixte. Les canaux I-III fonctionnent en mode "dérive" avec une méthode de groupe de migration de courant à travers les canaux. La période de migration actuelle de 16 à 32 secondes augmente progressivement au cours du traitement. Le canal IV fonctionne en mode "fréquence fixe" avec une fréquence constante de 20 - 40 Hz. La force du courant à la sensation est d’abord (dans les premières procédures) modérée, puis forte, mais sans douleur (jusqu’à la sensation de contraction musculaire). Durée de la procédure - augmente progressivement de 10 à 20 (25) minutes. Le cours de stimulation électrique consiste en 10-15 procédures effectuées quotidiennement ou tous les deux jours.

Il est conseillé de répéter les cours de stimulation électrique 2 à 4 fois par an. En cas d'exacerbation d'une prostatite chronique au cours d'une stimulation électrique, il est nécessaire de passer à la méthode de traitement par électropulse recommandée dans le traitement de la prostatite (voir ci-dessus).

Si le patient ressent une gêne au cours du traitement, il est recommandé de réduire tous les paramètres de dosage ou les effets d'intensité (force actuelle).

En l'absence d'une électrode rectale abdominale, vous pouvez utiliser une électrode cutanée normale de petite taille et la placer dans la zone de l'entrejambe.

La méthode d'application de la CMT dans la période postopératoire
après liposuccion et plastie abdominale..

Après l'opération, de graves violations du microhemmo et de la lymphocirculation sont effectuées dès le lendemain en raison de l'apparition d'un œdème important, d'une hypoxie tissulaire, d'une accumulation de produits métaboliques oxydés. L'utilisation de la CMT au début de la période postopératoire a un effet résorbant, éliminant les produits de la carie tissulaire. L'utilisation de la CMT chez les patients ayant tendance à la formation d'infiltrats extensifs est particulièrement efficace. L'exposition est effectuée au jour 3 et après la chirurgie. Après une seule exposition, l'état général est nettement amélioré, la douleur et le gonflement sont réduits. Les électrodes 1 du champ procédural sont situées paravertébralement sur la zone 4 derrière la région de la paroi abdominale.

Pour renforcer l'impact à la place des joints les plus prononcés, deux canaux ont été appliqués simultanément. Mode rectifié, type d'influence 6, type de travail - 2, fréquence de modulation - 80-100 Hz, avec œdème prononcé -150 Hz, profondeur de modulation -75-100%. La période de fonctionnement du canal est de 8 à 16 s. La force du courant à la sensation de vibration prononcée. Cours - 5-7 procédures quotidiennes. La durée de la procédure augmente pendant le traitement de 10 à 20 minutes.

L'utilisation de l'appareil "Amplipuls-7"
dans le mode d'électropuncture

L'utilisation du dispositif en mode électropuncture élargit considérablement les possibilités d'application thérapeutique des courants modulés sinusoïdaux. Pour l'impact sur les BAT, on utilise 5 types de travail en mode alterné et redressé. En mode redressé, il est possible de conduire une iontophorèse de médicaments en respectant la polarité des électrodes.

Lors de l'application de la méthode excitante d'exposition aux MTD, une électrode négative est utilisée, qui a une action irritante et résorbante prononcée.

Lors de l'application de la méthode inhibitrice d'exposition aux BAT, une électrode de polarité positive est utilisée, qui a un effet calmant, analgésique et anti-inflammatoire.

L’impact sur la MTD en mode alternatif dépend de la fréquence et de la profondeur de la modulation, du rapport durée / paquets et pauses actuels, ainsi que de l’intensité actuelle. La force du courant dépend de l'emplacement de l'UAS. Lorsqu’il est exposé à la région du dos, les extrémités inférieures, l’intensité du courant varie de 200 à 250 µA, et le courant jusqu’à 400 µA est acceptable sur la région fessière.

Au moment de la procédure, le patient devrait ressentir une sensation de picotement, un léger éclatement, des vibrations, peut-être une sensation de chaleur. La sensation devrait être agréable et indolore.

  • En cas de surdosage, accompagné de douleur au point, des complications telles que des brûlures dans la zone d’impact et une forte exacerbation de la maladie sont possibles. Dans le traitement des maladies chroniques en rémission, la force du courant devrait être minimale, aux faibles sensations subjectives du patient.

Le temps d'exposition à une BAT en mode de perforation électrique est de 1 à 5 minutes. Pour une procédure, il est recommandé d'utiliser 5-6 points. Au cours de la procédure, le traitement est d'abord effectué sur les points supérieurs, puis inférieurs du corps, du dos et de l'abdomen.

L'utilisation de l'électroacupuncture est efficace dans le traitement de l'ostéochondrose rachidienne avec présence du syndrome radiculaire. Avec la prévalence de la douleur, l'impact est exercé sur le BAT des extrémités distales dans les endroits les plus douloureux. Mode variable utilisé, 2 types de travail, la fréquence de modulation - 100 Hz, la profondeur de modulation - 100%. La force du courant va jusqu’à la sensation de vibration lumineuse, le temps d’exposition est de 2 à 5 minutes.

En cas de violation des fonctions du moteur, la fréquence de modulation est utilisée - 30 Hz (les autres paramètres sont les mêmes).

Annexe A

La méthode d'application de l'électrode réactive vaginale à électrode est conçue pour les procédures électrothérapeutiques dans les cavités réactives ou vaginales:

courants continus et constants à basse fréquence dans les méthodes courantes de galvanoplastie et d’électrophorèse de médicaments; courants d'impulsion (dynamiques, rectangulaires, triangulaires, exponentiels, biphasés, bipolaires);

L'électrode est constituée d'un coton-tige à l'intérieur duquel, sur toute la longueur, un cordon électriquement conducteur est cousu pour assurer une répartition uniforme du potentiel électrique. Un tube élastique passe à l'intérieur de l'électrode pour remplir le tampon avec la préparation.

L'électrode est placée dans le tube d'intubation et est équipée d'un tube à piston qui constitue le système d'introduction de l'électrode dans la cavité.

L'ensemble du système est emballé dans un emballage individuel scellé et stérilisé.

Application d'électrode:

Introduire le tube dans la cavité à la profondeur requise; En déplaçant le tube d'intubation par rapport au tube de piston, libérez l'électrode dans la cavité;

Retirez le piston et le tube d'intubation;

La solution médicamenteuse est administrée à l'aide d'une seringue pour injection à travers le cathéter. La solution est absorbée lentement, mais sans retard significatif. La quantité de médicament nécessaire pour remplir le tampon est indiquée sur l'étiquette de l'électrode. Le tampon doit être complètement saturé.

Connectez le contact de câble de l’appareil électrique au cordon d’alimentation,
enduit isolant mordant.

À la fin de la procédure, l'électrode est retirée pour être cousue dans l'électrode.
fil.

L'ÉLECTRODE N'EST PAS UTILISÉE RÉPÉTÉE!

Méthodes médicales de thérapie par amplipulse et de thérapie diadynamique

Extrait du livre "Guide de la physiothérapie" Ponomarenko G.N., Vorobyov MG

L'emplacement des électrodes et leur taille lorsqu'ils sont exposés à la CMT et au DDT avec de nombreuses méthodes de traitement sont les mêmes. Cependant, en cas de traitement diadynamique, un courant constant est appliqué et, avec une localisation unique, plusieurs types de courant sont souvent utilisés, tout en augmentant l'intensité de l'exposition. En cas de douleur aiguë, la cathode est généralement placée sur cette zone et affectée initialement par un courant de DN pendant 30 à 60 secondes, après quoi un courant de KP est appliqué pendant 2 à 3 minutes et la procédure est complétée par une exposition à un courant continu pendant la même durée. En cas de douleur très aiguë, l'impact dans les 2 premiers jours est limité au courant DN ou au courant DV (onde complète) pendant 2-3 minutes. La thérapie Amplipulse est généralement administrée par un courant alternatif non rectifié et est appliquée pendant 3 à 5 minutes, en PP III et IV. La durée d'exposition au courant de chaque type de travail peut être considérablement augmentée à mesure que le processus pathologique (douleur) s'atténue.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) du nerf trijumeau

Appliquez de petites électrodes rondes sur un support à main. L'une des électrodes (cathode) est installée sur le site de la sortie de l'une des branches du nerf trijumeau, la seconde - dans la zone d'irradiation de la douleur. Affecter un courant de DN de 20-30 s, puis un courant de KP pendant 1-2 minutes. Courant - à la vibration exprimée indolore; les procédures sont effectuées quotidiennement; par cours - 6 procédures. Type de courant SMT - III PP 3-5 min + IV PP 3-5 min, fréquence de modulation 100-30 Hz, profondeur de modulation 25-75%, mode I, durée des paquets actuels sur une période de 2 à 4 s. La durée totale d'exposition à un endroit 6-8 minutes La force du courant - jusqu’à l’apparition d’une vibration indolore prononcée; les procédures sont effectuées quotidiennement ou tous les deux jours; par cours - 8-10 procédures. En cas de douleur dans la région des trois branches du nerf trijumeau, une électrode en forme de demi-masque est placée sur la moitié touchée du visage et l'autre, de 15 x 20 cm, dans la région interscapulaire. Les paramètres d'exposition sont les mêmes que ceux indiqués pour une branche du nerf trijumeau.

Fig. Schéma de l'effet des courants diadynamiques: a - avec la défaite des branches du nerf trijumeau; b - sur la région du nœud sympathique cervical supérieur; dans - avec l'athérosclérose cérébrale

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la région du nœud sympathique cervical supérieur

Dans la position du patient couché sur le côté, ils agissent avec de petites électrodes rondes sur un support manuel. La cathode est placée 2 cm derrière l'angle de la mâchoire inférieure sur la région du nœud sympathique cervical supérieur, l'anode étant 2 cm plus haute (Fig. 2.37 b). Les électrodes sont placées perpendiculairement à la surface du cou. Appliquez un courant de DN pendant 3 min. La force du courant - à la sensation de vibration prononcée. L'impact est réalisé de deux côtés. Cours - 4-6 procédures par jour. SMT: I PP 2–4 min, mode I, fréquence de modulation 50–100 Hz, profondeur de modulation 25–50%, paquets de 2 à 3 s par jour, un cycle de 10 à 12 procédures.

Thérapie diadynamique de la région temporale (selon VV Sinitsin).

De petites électrodes doubles sont utilisées sur un support de main, qui sont situées dans la région temporale (niveau des sourcils) de sorte que l’artère temporale se trouve dans l’espace interélectrode. Le KP est prescrit pour sa force, ce qui provoque la sensation de vibrations périodiques ou de scintillements dans les yeux du côté de l'exposition. La durée des premières procédures est de 1 à 2 minutes suivie d'un changement de polarité d'une minute. Ensuite, un courant de KP est également affecté pendant 2-3 minutes, suivi d'un changement de polarité pendant 2 minutes. Les interventions sont effectuées avec le patient allongé sur le côté, agissant alternativement sur l'une et l'autre des artères temporales au cours de la même intervention; les procédures sont effectuées quotidiennement ou tous les deux jours; cours - 10-12 procédures. Si nécessaire, un deuxième traitement est effectué dans 3-4 semaines.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de l'articulation de l'épaule

Des électrodes lamellaires de 10 x 15 cm sont placées transversalement sur les faces antérieure et postérieure de l'articulation (la cathode se trouve sur le site de projection de la douleur). Appliquez 3 types de courants: DV (ou DN) - 2-3 minutes, KP - 2-3 minutes, DP - 3 minutes. En cas de douleurs sous les deux électrodes, inversez la polarité au milieu de l'exposition avec chaque type de courant. Courant - à la vibration exprimée indolore; les procédures sont effectuées quotidiennement ou tous les deux jours; cours - 8-10 procédures. Supports: III et IV PP pendant 5 min, fréquence de modulation de 30 à 100 Hz, profondeur de 25 à 75%, mode variable, parcelles de 2 à 4 s, quotidiennement, cours de 10 à 12 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de l'articulation de la cheville

De grandes électrodes rondes sur les branches en expansion placées des deux côtés de l'articulation jusqu'aux points les plus douloureux. Agissez initialement pendant 1 min avec un courant de DN, puis avec un courant de KP pendant 2 min dans les sens aller et retour. Courant - jusqu'à la vibration la plus prononcée. Les procédures sont effectuées tous les jours et avec des blessures fraîches - 2 fois par jour; cours - 5-7 procédures. SMT: III et IV PP pendant 3-5 minutes chacune, fréquence de modulation 30-100 Hz, profondeur de modulation 25-75%, mode variable, quotidien, 10 à 12 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie par amplipulse) des branches nerveuses du trijumeau

Deux électrodes à coupelle ronde sur un support manuel sont placées: une dans la zone de douleur maximale, à la sortie d’une branche du nerf trijumeau et l’autre dans la zone d’irradiation de la douleur.

Thérapie diadynamique (thérapie par amplipulse) de la colonne cervicale

Deux électrodes en plaque de 3 x 12 cm sont appliquées paravertébral à gauche et à droite dans la région de la colonne cervicale et de la colonne thoracique supérieure. DDT DN-1 min, KP-3 min avec inversion de polarité, quotidien, cours - 6 procédures. Le mode d'action de SMT est variable. Commencez l'exposition au courant porteur pendant 30 à 60 s. Ensuite, un courant PN est appliqué pendant 1 min et l'effet du courant de l'onduleur est interrompu pendant 4 min. La force du courant - au sentiment de vibration prononcée mais indolore. Sous l'action des deux derniers types de courant, la fréquence de modulation est de 80 à 100 Hz, la profondeur de modulation est de 50%, la durée des parcelles est de 1 s. Les procédures sont effectuées quotidiennement, la durée du traitement est de 8 à 12 procédures.

Fig. L'emplacement des électrodes en cas d'exposition à des courants modulés sinusoïdaux sur la colonne cervicale et l'emplacement des électrodes en cas d'exposition à des courants diadynamiques sur la colonne lombaire

Thérapie diadynamique de la colonne lombo-sacrée

Deux électrodes en plaque de 200 cm 2 sont placées dans la région des zones paravertébrales de la colonne lombo-sacrée (LnIV-SnII) Une électrode au-dessus de la zone affectée est connectée à la cathode, la seconde à l'anode de l'appareil. Affecter le courant DN - 30 s, puis KP - pendant 3 minutes en modifiant la polarité des électrodes. Après 2 procédures, la durée d'exposition au KP actuel augmente à 4 minutes. Utilisez des impulsions de courant de 10-12 mA. La durée totale des procédures quotidiennes est de 6,5 à 8,5 minutes et la durée du traitement est de 5 à 10 procédures.

Thérapie d'amplipulse de la trachée et des bronches

Deux électrodes à plaques de 8 x 15 cm chacune sont placées paravertébralement dans la région interscapulaire. Mode - variable. Affecte la basse actuelle pendant 1 min avec une profondeur de modulation de 0%. Après cela, le courant PM est appliqué pendant 3 min à une fréquence de modulation de 100 Hz. Terminez la procédure avec un courant IF pendant 3-5 minutes à une fréquence de modulation de 100 Hz. Avec les 3-4 premières procédures, la durée des paquets de modulation avec une fréquence de 100 et 150 Hz est 1 s, puis 5 s. La profondeur de modulation est comprise entre 50 et 75%. La force du courant est à la sensation d'une vibration prononcée. les procédures sont effectuées quotidiennement; cours - 8-10 procédures.

Amplipothérapie de l'estomac

Une électrode à plaque de 300 cm 2 est placée dans la région épigastrique, l’autre (200 cm 2) est située transversalement à l’arrière (dans la zone DJeV-DViii) Utilisez le mode alternatif I et III PP pendant 3 minutes chacun. La fréquence de modulation est de 100 Hz, la profondeur est de 25-100%. La force du courant est augmentée jusqu'à ce que le patient ressente une vibration indolore prononcée. Le traitement est composé de 8 à 12 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie par amplipulse) de la région du côlon

Électrodes à plaque d'une surface de 150 cm2 placées dans la zone du côlon ascendant et descendant. L'électrode sur le site de la projection du côlon ascendant est reliée à la cathode, la descente à l'anode. Ils agissent avec un courant de DN - 1 min, puis un OB - 5-7 min avec un changement de polarité. Des impulsions de courant de 4-8 mA sont utilisées. La durée des procédures quotidiennes est de 11 à 15 minutes, la durée du traitement est de 8 à 10 procédures.

Fig. L'emplacement des électrodes lorsque le côlon diadynamique

Traitement de l'utérus

Une électrode lamellaire (cathode) d'une surface de 120 cm 2 est située au-dessus de l'articulation pubienne, l'autre est égale (anode) - dans la région lombo-sacrée. Dans les 3-4 premières procédures, les modes I et III PP rectifiés sont utilisés pendant 5 à 7 minutes, la fréquence de modulation est de 100 à 150 Hz, la profondeur de 25 à 50% et la durée des colis de 1 à 1,5 s. Avec une diminution de la sévérité du processus, les fréquences W et IV ou III et V PP sont utilisées pendant 7 à 10 minutes chacune, la fréquence de modulation est de 30 à 60 Hz, la profondeur est de 50 à 75% et la durée des paquets est de 4 à 6 s. La force du courant augmente jusqu'à ce que le patient ressente une vibration indolore prononcée. La durée du traitement est de 10 à 12 interventions.

Thérapie amplipulse (thérapie diadynamique) du membre inférieur

Utilisez des électrodes plates, qui sont paravertébrales au niveau des racines de ThXii-Lv, puis séquentiellement sur la cuisse, le tibia et les pieds. Commencez l'exposition au courant BF en mode alterné pendant 30 s. Profondeur de modulation 0%. Après cela, ils basculent vers les PN et IF actuels pendant 3-5 minutes chacun. La fréquence de modulation est de 80-100 Hz, la profondeur de modulation est de 50-100%, la durée des colis est de 2-3 s. Courant - à la vibration exprimée; les procédures sont effectuées quotidiennement ou tous les deux jours; pour un cours de 12-15 procédures.

Thérapie par amplipulse (thérapie diadynamique) de la région des yeux

Une électrode ronde de 5 cm de diamètre avec un joint humidifié avec de l’eau chaude est placée sur les paupières fermées de l’œil affecté. Une autre électrode plate de 10 x 10 cm est placée à l’arrière du cou. Mode - variable. Affecte les basses actuelles pendant 30 à 40 s avec une profondeur de modulation de 0%. Appliquez ensuite le courant PN (2 min) et le convertisseur de courant (2 min). La fréquence de modulation est 90-100 Hz, la profondeur est 50-75%. La durée des colis est de 1 s. La force du courant - à la sensation de vibration; les procédures sont effectuées quotidiennement; cours - 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la région pulmonaire

Des électrodes de 8 x 12 cm sont placées dans la zone projetée du foyer affecté transversalement. Le courant DN - 1 min, OH et KP - 4-5 min. Courant 3-5 mA par jour; Le cours de traitement est 6-10 procédures. SMT: III et IV PP pendant 3-5 minutes, fréquence de modulation de 30 à 100 Hz, profondeur de modulation de 25 à 75%, mode variable, durée des colis de 2 à 4 s, quotidiennement, cours de 10 à 12 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) des nerfs intercostaux

Des électrodes de 5 x 10 cm sont placées le long des nerfs intercostaux: dans la zone de sortie des racines nerveuses et à la face antérieure du thorax. Le courant DV - 3 min, puis KP et DP pendant 3 min; ou courant modulé sinusoïdal (30 Hz, profondeur 75-100%, paquets de 3 s chacun) MO et IF pendant 4-6 min; force actuelle - à une vibration indolore, quotidienne.

Zone de plaie diadynamique

Des électrodes locales avec des électrodes hydrophiles stériles sont situées des deux côtés des bords de la plaie, à une distance de 4 à 5 cm ou à proximité de la plaie, transversalement à l’axe du tronc du membre ou du nerf. Le DN actuel - 2-3 minutes, puis KP pendant 8-10 minutes, quotidiennement ou tous les deux jours, le cours - 5-7 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) des sinus paranasaux

La double électrode sur le support manuel est placée dans la zone de projection des cavités. Avec lésion unilatérale - la cathode du côté affecté. Le courant DV, KP et DP - 3 min; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 75%, colis de 3 s chacun) des PN et IF pendant 4 min. Force actuelle - à une vibration sans douleur, quotidienne; cours - 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la région des amygdales

La double électrode locale est placée dans la région sous-maxillaire. Utilisez les KP et DP actuels - pendant 3-4 minutes; ou SMT (30 Hz, profondeur 75%, colis de 2 s chacun) MO et IF, 3-4 min chacun, quotidiennement; cours - 6-8 procédures.

Diadynamophorèse endoaurale

Le conduit auditif et la coquille sont remplis de gaze turundum humidifiée avec une solution médicale tiède de zinc, d’iode, de furatsilina, de lidaza, etc. L’électrode de 6x8 cm est placée sur le coton-tige et reliée au pôle approprié. Une seconde électrode avec un coussinet de 6x8 cm est placée sur la joue opposée. Utilisez le DP actuel. La force du courant - à la sensation de vibration indolore dans l'oreille, la durée de la procédure est de 5 à 10 minutes, quotidiennement ou tous les deux jours; un cours de traitement - 10-12 procédures. Après l'opération de réparation de la rumeur est utilisé pendant 7-10 jours.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la région du larynx

La position du patient - couché ou assis. Des électrodes de 3x4 cm sont fixées sur les surfaces latérales du larynx au niveau du bord postérieur du cartilage thyroïdien. Utilisez les DN, KP et DP actuels - 3 min; ou SMT (30 Hz, profondeur 75%, colis de 2 s chacun) MO et convertisseur de fréquence 3-4 minutes chacun. Actuel - jusqu'à l'apparition de vibrations indolores; tous les jours; cours - 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) du nerf glossopharyngé

La position du patient - assis ou couché. La double électrode locale est placée à un angle de la mâchoire inférieure. Utilisez le courant DV - 1 min, puis KP - 4-5 min; ou SMT (30-150 Hz, profondeur 50-100%, colis de 2 s chacun) MO et IF pendant 4-5 min. Courant - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la région du nerf sciatique

La position du patient - sur le ventre. Une électrode de 6x8 cm (cathode) est placée à la sortie du nerf sciatique - sous le pli glutéal, l'autre 8x12 cm - à la cuisse, dans le tiers supérieur; ou bien une double électrode locale sur le manche est installée sur la projection du point douloureux transversalement à l’axe du membre. Ensuite, les électrodes sont déplacées vers les points douloureux de la fosse poplitée, sur le muscle gastrocnémien, si nécessaire, dans la région du tendon d’Achille. Appliquez une DV actuelle - 5-6 minutes, puis - KP pendant 4-6 minutes sans changer la polarité; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 50-100%, colis de 3-4 s) MO et IF pendant 5 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la région lombo-sacrée

La position du patient - sur le ventre. Des électrodes lamellaires de 8 x 12 cm sont positionnées longitudinalement paravertébralement dans les zones touchées de la région lombo-sacrée; Les électrodes locales moyennes sont placées longitudinalement paravertébralement sur les segments correspondants d'un ou des deux côtés. Appliquez une DV actuelle pendant 3-4 minutes, puis KP pendant 3-5 minutes avec un changement de polarité; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 75-100%, colis de 3 s chacun) MO et IF pendant 4-6 min. Force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de l'articulation du coude

La position du patient - assis ou couché. Des électrodes de 6x8 cm ou des électrodes locales moyennes sur les branches sont fixées dans la zone des condyles externe et interne de l'épaule. Un courant DV de 2-3 min est utilisé, puis un CP pendant 4-6 min sans changer de polarité ni de SMT (30-100 Hz, profondeur 50-75%, colis 3-4 s chacun) MO et IF de 4-5 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 8-10 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la main

La position du patient - assis. Des électrodes de 12 x 17 cm sont placées sur les faces palmaire et dorsale de la brosse ou des électrodes de 15 x 20 cm - lorsqu’elles sont exposées simultanément aux deux mains. Appliquez une DV actuelle pendant 2-3 minutes, puis KP pendant 4-6 minutes avec un changement de polarité; ou SMT (50-100 Hz, profondeur 50-75%, colis de 3 s chacun) PN et IF pendant 5-6 minutes; force actuelle - à la vibration indolore; cours quotidien - 8-10 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la hanche

La position du patient - sur le dos. Des électrodes de 10 x 15 cm sont placées dans les zones inguinale et fessière; ou double électrode - dans la zone de la grande brochette. Appliquez le courant DV - 3 min actuel, puis KP et DP - 3-4 minutes avec un changement de polarité; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 50-100%, colis de 3-4 s) PN et IF pendant 3-5 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; Cours - 7-9 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de l'articulation du genou

La position du patient - couché ou assis. Des électrodes de 8 x 12 cm ou des électrodes locales moyennes sur les branches sont placées sur les surfaces latérales du joint ou au-dessus et au-dessous du joint. Appliquez une DV actuelle - 2-3 minutes, puis KP - 4-6 minutes avec un changement de polarité; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 50-100%, colis de 2 s chacun) MO et IF pendant 4-6 minutes; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 8-10 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) du pied

La position du patient - assis ou couché. Des électrodes rondes moyennes ou des électrodes en forme de plaque de 4x6 cm sont fixées dans la zone du talon (cathode) et à l'arrière du pied; ou le pied est immergé dans un bain d'eau à une température de 38 à 39 ° C (cathode), et la deuxième électrode en forme de manchette est placée sur le tiers inférieur de la jambe. Appliquer le courant actuel DV - 2-3 min, puis KP - 4-6 min, sans changer la polarité; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 75-100%, colis de 3 s chacun) MO et IF pendant 4-6 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 8-10 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) des reins

Des électrodes de 8 x 12 cm sont placées dans la zone de projection du rein et symétriquement transversalement sur l'abdomen. Utilisez les formats actuels DV et DP 4-5 min. ou SMT (100 Hz, profondeur jusqu'à 100%, colis de 4 s chacun) des PN et IF de 4-5 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours ou tous les jours; Le cours de traitement est 6-8 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la vésicule biliaire

La position du patient - couché. Une électrode de 6 x 8 cm est placée dans l'hypochondre droit au niveau de la projection de la vessie, l'autre taille de 10 x 15 cm est située transversalement à l'arrière. Utilisez le DN actuel et le KP - 5-6 min; ou SMT (30-100 Hz, profondeur 50-100%, colis de 3 s chacun) PM et IF pendant 4-6 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours -8-10 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) de la vessie

La position du patient - couché. Une électrode active de 8 x 12 cm est placée dans la zone de l'hypogastre (au-dessus de l'articulation pubienne), la deuxième électrode de 10 x 15 cm dans la région du sacrum. Appliquer les formats DV et DP actuels 4-5 min. ou SMT - II PP (PN), mode 1, 20-30 Hz, profondeur de modulation 100%, durée des paquets et des pauses - 5 s chacun; la force du courant aux contractions indolores des muscles de la paroi abdominale antérieure. La durée de la procédure est de 10 minutes par jour. La durée du traitement est de 10-15 procédures.

Thérapie diadynamique du périnée

La position du patient - sur le dos. Des électrodes de 6x8 cm sont placées au-dessus du pubis (anode) et sous le scrotum ou dans la région du sacrum chez la femme. Appliquez les DV et DP actuels pendant 4-6 minutes; ou SMT (100 Hz, profondeur 100%, colis de 3 s chacun) de MO et IF de 4-6 min; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours ou tous les jours; Le cours de traitement est 12-15 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT)

Après avoir déterminé les limites de l’extension ou de la blessure des muscles dans cette zone, placez la plaque ou les électrodes locales. Le courant DV est utilisé - 3 min, puis KP - 3-4 min avec inversion de polarité; ou SMT (30-100 Hz, profondeur - 50-75%, colis de 3 s chacun) MO et IF en 4-6 minutes; force actuelle - à la vibration indolore; tous les jours; cours - 8-10 procédures.

Thérapie diadynamique (thérapie SMT) des muscles de la cuisse et de la jambe

Des électrodes de 10x15 cm sont placées à l'avant (cathode) et à l'arrière de la cuisse ou sur les surfaces latérales du tibia. Appliquez une DV actuelle avec un changement de polarité de 5-6 minutes; ou SMT (100 Hz, profondeur 75-100%, colis de 2 s chacun, PP) - 5 min; force actuelle - de la vibration légère à la contraction musculaire.