Traitement de l'arthrite à la cheville, premiers symptômes et photo

L'arthrite de cheville est une maladie causée par un déséquilibre entre la charge supportée par l'articulation et la stabilité de ses composants. Lorsque les premiers signes de cette maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin pour établir le diagnostic correct et pour prescrire un traitement efficace.

Le processus inflammatoire se développe assez rapidement, l'activité motrice est progressivement limitée, le mode de vie est perturbé, une incapacité temporaire apparaît et, dans certains cas, une incapacité.

Qu'est ce que c'est

L'arthrite de cheville est une maladie inflammatoire chronique ou aiguë de l'articulation spécifiée du système moteur humain. La lésion de cette articulation est formée en raison du développement de certains changements pathologiques dans le corps du patient, par exemple le lupus, la spondylarthrite ankylosante, la goutte ou la polyarthrite rhumatoïde.

Causes de l'arthrite à la cheville

L'arthrite de la cheville peut être déclenchée par de tels facteurs:

  1. Crash en arrière-plan hormonal.
  2. Mauvais fonctionnement du système immunitaire, dans lequel le corps peut être hostile à ses propres tissus, en les considérant comme étrangers.
  3. Porter des chaussures inconfortables ou mauvaises, ainsi que des talons très hauts.
  4. Réaction allergique.
  5. Mauvaises habitudes
  6. Hypothermie forte et forte.
  7. Prédisposition héréditaire.
  8. Activité professionnelle ou sportive.
  9. Infection non spécifique ou spécifique.
  10. Troubles métaboliques dans le corps (à cause de cela, la goutte se développe). Dans ce cas, l'arthrite n'est pas une maladie primaire, mais une maladie secondaire.
  11. Masse corporelle excessive, dans laquelle la cheville est une charge très importante, détruisant le tissu de l'articulation.
  12. Une blessure à l'articulation ou tout autre dommage mécanique aux os, au cartilage, aux ligaments ou aux muscles.
  13. Autres pathologies de l'articulation de la cheville, par exemple: pied plat.

Tous ces facteurs peuvent provoquer de nombreuses autres pathologies, vous devez donc faire attention aux symptômes de la pathologie et subir un diagnostic approfondi.

Stade de la maladie

L'arthrite de la cheville comporte plusieurs étapes:

Symptômes de l'arthrite à la cheville

Les premiers symptômes d'inflammation des articulations de la cheville dépendent directement de l'activité pathologique principale. Mais en raison de la présence de foyers inflammatoires, la maladie présente un certain nombre de symptômes communs caractéristiques de toutes ses formes:

  1. Douleurs aiguës aux articulations de la cheville;
  2. La présence d'œdème, qui sont visibles avec une pression dans la cheville;
  3. Augmentation de la température de la peau et des rougeurs au site de l'articulation touchée;
  4. Difficulté à marcher en raison de la mobilité limitée de l'articulation;
  5. La présence de symptômes d'inflammation courants: fièvre, malaise et faiblesse.

Dans tous les cas, la présence d'arthrite à la cheville obligera le patient à consulter un médecin car, au fil du temps, une douleur aiguë accompagne la difficulté à se déplacer.

Au tout début de l'apparition de la maladie, on peut observer une évolution aiguë ou progressive de la maladie. Les manifestations cliniques typiques peuvent être absentes, mais il est toujours possible de suspecter la présence de la maladie pour deux raisons:

  1. La présence de sensations douloureuses avec une amplitude totale d'extension et de flexion de l'articulation de la cheville;
  2. Se sentir à l'étroit lorsque vous habillez des chaussures familières, en raison du gonflement du pied.

À quoi ressemble l'arthrite? Photo

Sur la photo suivante, les symptômes de l'arthrite de la cheville sont caractéristiques des stades 1 et 2 de la lésion.

Conséquences de la maladie

Si vous ne fournissez pas un traitement approprié, ces effets peuvent se développer:

  • dans les 2 ans, la membrane cartilagineuse est complètement détruite;
  • la forme de l'articulation est déformée;
  • la mobilité articulaire est perdue, des défauts de marche sont formés;
  • une atrophie du tissu musculaire du tibia se développe (le membre malade devient plus mince);
  • fusion complète des fragments de l'articulation avec handicap subséquent.

Diagnostics

Le diagnostic d'arthrite de l'articulation de la cheville, les symptômes et le traitement sont déterminés par le médecin rhumatologue traitant qui effectue des études de diagnostic spéciales.

Pour déterminer l'arthrite, les examens suivants sont effectués:

  1. ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes);
  2. Les leucocytes;
  3. Facteur rhumatoïde;
  4. Stérilité du sang.
  5. L'étude de la composition du fluide intra-articulaire (le matériel est prélevé par ponction);
  6. Arthroscopie avec biopsie articulaire;
  7. Radiographie;
  8. Échographie de l'articulation et des organes internes du patient (pour la polyarthrite rhumatoïde);
  9. CT et IRM.

Traitement de l'arthrite à la cheville

Tout d'abord, le patient se voit attribuer un repos maximal. S'il n'est pas possible d'adhérer au lit, il sera alors nécessaire d'appliquer des bandes élastiques sur la zone endommagée, ce qui permettra d'immobiliser l'articulation touchée. En marchant, il est recommandé d’utiliser une canne qui supportera la majeure partie de la charge.

Le traitement conservateur de l'arthrite de la cheville se résume à:

  • Traitement antibactérien dont le but n'est justifié que dans la lutte contre la forme bactérienne de la maladie. Des médicaments antibactériens à large spectre d'action (tétracycline, lévomycétine) sont utilisés;
  • Médicaments analgésiques. Ces fonds sont nécessaires au patient pour soulager la douleur dans la zone touchée. Cependant, lorsque la douleur cesse, la personne se sent soulagée et commence à augmenter la charge sur la cheville, qui présente de plus en plus de problèmes articulaires. C'est pourquoi les médecins insistent catégoriquement sur l'utilisation de béquilles et d'autres aides au cours de la période de traitement;
  • Également nommé chondoprotecteurs conçus pour ralentir le processus de déformation et la restauration du tissu cartilagineux. Cependant, un traitement avec de tels moyens n'a d'effet que dans les premiers stades de la maladie, lorsque le tissu cartilagineux peut encore être régénéré.
  • Les anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens tels que le diclofénac, l’aspirine, le voltaren. Ils réduisent les poches, mais leur utilisation devrait être sous la supervision d'un spécialiste, car ils ont des effets secondaires indésirables. Lorsque la maladie progresse, une hormonothérapie est prescrite.
  • Vitamine thérapie. Pour améliorer les processus métaboliques dans l’ensemble du corps et directement dans l’articulation endommagée, de l’acide folique et des vitamines B et C sont prescrits;
  • Une diète spéciale dans laquelle le patient devrait abandonner la morelle, car elle provoque de la douleur, ainsi que de la nourriture en conserve et de la viande fumée, car elles contiennent une grande quantité de sel;

En cas de traitement tardif de la maladie, une synovite ou une arthrose déformante peuvent se développer et un traitement médicamenteux ne peut alors être évité.

Physiothérapie

La physiothérapie peut aider à réduire la douleur et à restaurer la fonctionnalité lors des processus inflammatoires des articulations. Ils sont utilisés ici comme suit: traitement par ultrasons; froid avec hydromassage; ainsi que la thérapie liquidienne. Les manipulations manuelles aident à améliorer la circulation sanguine et à rendre la mobilité à l'articulation.

La maladie ci-dessus a un effet négatif sur la mobilité des articulations, réduisant les surfaces de glissement naturelles des membranes articulaires. Avec l'aide de la mobilisation manuelle, vous pouvez améliorer les fonctions mécaniques de l'articulation, ainsi que réduire la douleur. Certains exercices physiques aident également à réduire la douleur. Les muscles des jambes sont des amortisseurs. Si la force des muscles qui sont placés autour de l'articulation augmente, cela réduira la tension exercée sur la cheville.

Remèdes populaires

À la maison, des remèdes traditionnels peuvent être ajoutés au traitement principal de l'arthrose de la cheville. Très bonne aide à la décoction des feuilles des airelles. Pour cela, un verre d'eau bouillante est versé 2 c. préparé les matières premières à base de plantes et mettre au bain-marie pendant 15 minutes. Après refroidissement, il est utilisé par petites gorgées tout au long de la journée. Selon ce principe, les décoctions sont fabriquées à partir de feuilles de cassis, de soie de maïs et de bourgeons de bouleau.

Un bon effet est une tisane à base d'un mélange de bouleau, de violette et d'ortie. Chaque composant est pris sur 2,5 cuillères à soupe, 200 g d'eau bouillante est versé et infusé dans un bain-marie pendant 10 minutes. 0,5 tasse est pris jusqu'à 4 fois par jour.

Traitement chirurgical

Lorsque le traitement conservateur n’est pas efficace, on traite chirurgicalement l’arthrite aiguë avancée et avancée de la cheville. Au cours de l'opération, une division articulaire est réalisée ou une prothèse est insérée. Le but de la chirurgie est d'aider l'articulation à bouger à nouveau, d'augmenter son efficacité, d'éliminer la douleur.

Une opération est attribuée dans les cas où:

  • après un traitement conservateur, la douleur ne disparaît pas mais devient plus forte;
  • la performance des pieds est perdue, leur mobilité est perdue;
  • l'inflammation affecte les organes internes;
  • il y avait une forte déformation commune;
  • il y a un début de nécrose (cela arrive très rarement).

L'arthroplastie est un type de traitement chirurgical de l'arthrite de la cheville. Avant l'opération, le patient doit subir un examen radiographique dont les images montrent clairement la concentration et le degré de développement de la maladie. Le chirurgien fait plusieurs coupures et toutes les manipulations nécessaires sont effectuées. Après cette procédure, la mobilité articulaire du patient est entièrement rétablie.

Prévisions

Le pronostic est assez favorable, si vous ne retardez pas le traitement de maladies telles que l'arthrite de la cheville. L'efficacité et la durée du processus de rééducation et de la période de rééducation dépendront de la pertinence avec laquelle le médecin choisira la tactique du traitement, en tenant compte des symptômes et des indications existants après les méthodes de diagnostic effectuées.

Avec une maladie telle que l'arthrite, il est important d'immobiliser l'articulation de manière opportune, de réduire le stress, d'arrêter le processus inflammatoire et d'empêcher son développement ultérieur. Le port de chaussures orthopédiques adéquates avec des languettes pour réduire la charge du pied joue un rôle important dans le traitement.

Il est important de prendre soin de l'articulation, de suivre scrupuleusement toutes les instructions du médecin. Une fois les symptômes disparus, nous pouvons nous attendre à des améliorations, à la restauration de la cavité cartilagineuse et à la mobilité de la cheville.

Arthrite de la cheville

L'arthrite de la cheville est un processus inflammatoire ayant un effet dévastateur, conduisant à une hyperhémie, à une déformation ou à la fusion complète des surfaces articulaires.

Si elle n'est pas traitée, la lésion aura des conséquences irréversibles: immobilité totale de l'articulation et invalidité de la victime.

Causes de l'arthrite à la cheville

La cause principale de l'apparition de l'arthrite est une lésion articulaire avec l'ajout d'une flore bactérienne pathogène causée par des agents pathogènes spécifiques (gonocoques, chlamydia spirochètes) ou non spécifique (bâtonnets pyocyaniques, streptocoques, virus de la grippe).

Un certain nombre de maladies auto-immunes peuvent entraîner la destruction du tissu articulaire:

  • La polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante et le psoriasis, lors de la production d'anticorps qui ont un effet destructeur sur l'articulation;
  • Goutte en raison du dépôt de sels dans l'urée dans les projections de la surface articulaire, détruisant le tissu articulaire dans les lieux de sa localisation;
  • Infection par des infections intestinales du système urogénital, suivie d'une propagation à l'articulation;
  • Pieds plats en raison d'une charge forte ou inégale sur le pied, entraînant une douleur dans le temps, une difficulté à marcher, puis - au développement d'une inflammation dans la cavité articulaire;

Lupus, contre lequel le tissu articulaire subit des modifications dégénératives-dystrophiques dues à des troubles circulatoires, manque de nutriments.

Des fissures du cartilage articulaire apparaissent à l'intérieur, le tissu cartilagineux est détruit.

Les symptômes de l'arthrite dans les jambes, comment se manifester?

Tout d’abord, la zone touchée commence à faire mal et à gonfler, avec la palpation reste un trou visible.

En outre, les zones rougies deviennent chaudes, ce qui est associé à une augmentation de la température dans le contexte du processus inflammatoire en cours.

En raison de la douleur de l'articulation, il devient difficile pour le patient de marcher, il est douloureux de marcher sur la jambe.

Ça fait mal à la cheville.

La douleur peut être aiguë, douloureuse ou lancinante.

Le patient a une faiblesse, une sensation de douleur, une douleur accrue lors de l'extension, une flexion de l'articulation.

La symptomatologie dépend entièrement de la pathologie sous-jacente conduisant au développement de l'arthrite.

Les signes sont plus prononcés dans le cours aigu de la maladie:

  • La douleur est forte et augmente avec la marche dans la zone de l'articulation du pied avec la jambe inférieure;
  • La peau est enflée et enflammée. Avec le temps, il devient impossible de mettre vos bottes préférées sur vos pieds.
  • L'activité fonctionnelle est perturbée, le patient commence à boiter;
  • Peu à peu, les muscles de la cheville s'atrophient, des contractures se développent, une faiblesse, une détérioration du bien-être général, une augmentation de la température se rejoignent.

Si vous ne prévenez pas le développement ultérieur de l'inflammation, l'arthrite entrera dans une phase chronique. Après 2-3 ans, le cartilage articulaire va s'effondrer complètement.

Lors de la réalisation de mesures de diagnostic, les images montrent clairement un épaississement de la cheville sur le site de la blessure, l'acceptation par le pied d'une position non naturelle, une atrophie du muscle de la cheville ou une luxation de l'articulation, une entorse due à l'affaiblissement de l'appareil ligamenteux sous l'influence du processus inflammatoire.

Les signes d'arthrite peuvent être déterminés de manière indépendante et visuelle.

La douleur augmente avec la flexion, l'extension de l'articulation. Si vous prenez votre pied sur le côté du tibia puis redressez-le, une douleur brûlante se manifestera et une cheville enflée ne vous donnera pas la possibilité de porter des chaussures confortables à vos pieds.

Types d'arthrite à la cheville

Il existe 5 types d'arthrite de la cheville: goutteuse, réactive, rhumatoïde, purulente, post-traumatique.

1) L’arthrite goutteuse entraîne l’accumulation de produits de décomposition de l’acide urique dans l’articulation en raison d’une altération du métabolisme.

Les cristaux de sel obstruent la cavité articulaire, le processus pathologique commence.

Le cartilage articulaire est endommagé, des excroissances blanchâtres se forment près de l'articulation, ou tophi, caractéristiques de l'arthrite goutteuse. Le site de l'inflammation est l'hyperhémie, déformée, constamment douloureuse. En cas de lésion du tégument cutané, les produits de décomposition sont libérés sous la forme d'une masse de caillé blanc.

2) L’arthrite réactive conduit à l’inflammation du tissu cartilagineux et à des modifications pathologiques dans tout le corps.

La raison en est une infection de la cavité articulaire avec une infection: salmonellose, chlamydia.

Dans les tissus mous, le pus s'accumule, la partie inférieure de la jambe gonfle et une ostéomyélite se développe. L'arthrite réactive conduit à la défaite du cartilage hyalin, le liquide séreux s'accumule dans la cavité et la cheville au niveau de la cheville se gonfle et fait mal.

La douleur augmente seulement avec la palpation et les mouvements, la température augmente. Les joints ont besoin d'une fixation urgente en appliquant un plâtre.

3) La polyarthrite rhumatoïde est associée à des processus auto-immuns dans le corps.

Le développement de la maladie contribue à l'échec de l'immunité. Prenant ses cellules pour exotiques, la destruction et la destruction du cartilage hyalin se produit. Souvent conjointement affecté de petites articulations sur les jambes et les bras.

4) L’arthrite purulente se développe à la suite d’une infection dans la cavité articulaire, où se produit la suppuration.

Articulations rapprochées en bonne santé et endommagées progressivement. La maladie peut se développer sur fond d'infection à VIH, d'hémarthrose. Le pied et la jambe gonflent, la température augmente, le cartilage articulaire sous l'influence du pus commence à fondre rapidement, pour finalement s'effondrer complètement.

5) L'arthrite post-traumatique est le résultat de la dégénérescence du tissu cartilagineux sous l'influence du processus inflammatoire.

Le cartilage est endommagé, une fracture de la cheville est possible. Le joint gonfle. Lors de la ponction du site de l'inflammation suintant fluide sanguinolent.

Comment traiter l'arthrite de la cheville, tous les traitements

Le traitement dépend entièrement de la forme de la maladie, de son stade, de ses symptômes et de ses signes. Il est important d'arrêter le processus inflammatoire, d'éliminer la cause fondamentale qui a provoqué le développement de l'arthrite.

Tout d'abord, vous devez laisser le joint reposer complètement, afin de minimiser toutes sortes de charges. Les médecins lors de la marche recommandent d'utiliser une canne pour soulager une partie de la charge.

Repos au lit recommandé, immobilisation de l'articulation par un bandage élastique. Le traitement de l'arthrite est complexe avec la nomination de médicaments, analgésiques, chondroprotecteurs, physiothérapie.

Il est montré régime, gymnastique, massage, traitement local en frottant des pommades et des gels dans l'articulation, en appliquant des lotions pour soulager la douleur et l'enflure. Attention! Le rendez-vous du traitement n'est qu'un médecin.

L'autotraitement peut devenir non seulement inefficace, mais aussi dangereux, ne faire que compliquer la situation et avoir des conséquences dégénératives irréversibles. Au premier soupçon d'arthrite, vous devez contacter la salle d'urgence.

Il est important d’appliquer du plâtre, un autre bandage de fixation, pour réduire la charge sur l’articulation, de sorte qu’en plus du processus inflammatoire, il n’aggrave pas la situation en provoquant une contrainte sur l’articulation, mais en accompagnant l’apparition de fissures accélérant la destruction de la cavité articulaire.

1) Les médicaments sont prescrits par un médecin uniquement lors du diagnostic final basé sur les résultats des examens effectués: échographie, rayons X, IRM.

Des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour soulager l'inflammation, la douleur et le gonflement: ibuprofène, kétaprofène, aspirine.

Autres médicaments non hormonaux: Pyridoksikam, Nimesulid, Diclofenac, Naproxen, Etodolac, Indomethacin, Celecoxib, Diflucinac, Flurbitsin.

Des analgésiques, des antipyrétiques dans des pilules, des injections et des pommades sont prescrits.

Pour maintenir l'immunité - vitamines, agents fortifiants. Peut-être l'introduction d'injections dans la cavité articulaire afin de soulager les symptômes désagréables. Les glucocorticoïdes, cytostatiques pour soulager la douleur dans la polyarthrite goutteuse ou rhumatoïde.

2) Hondoprotectors avec la nomination de Terraflex, Struktum afin de restaurer le tissu cartilagineux, normaliser les processus de nutrition dans ses structures.

3) Physiothérapie pour améliorer la circulation sanguine, régénération du cartilage des tissus articulaires.

4) Les compresses sont utiles: paraffine, ozocérite, boue médicinale.

5) Endoprothèses dans l'arthrite post-traumatique, lorsque les méthodes conservatrices ne sont plus efficaces. De plus, avec la physiothérapie, les chances de rétablir la fonction articulaire sont beaucoup plus grandes.

6) L'arthroscopie est une méthode chirurgicale consistant à introduire dans la cavité articulaire des instruments destinés à éliminer le liquide purulent, à éliminer les foyers inflammatoires et à arrêter les saignements.

7) Il est conseillé aux médecins de porter des chaussures orthopédiques avec des inserts spéciaux pour soulager le pied, détendre les muscles, réduire le stress sur l'articulation dans son ensemble.

Le rôle principal dans les chaussures est joué par une semelle rigide ou des chaussures convexes, dont le choix est effectué par le médecin, en tenant compte des symptômes existants et du stade de développement de l'arthrite.

Régime alimentaire

Indispensable pour des maladies telles que l'arthrite de la cheville.

Normalise le système trophique de l'ensemble du système ostéo-articulaire, conçu pour favoriser l'apport d'éléments nutritifs et d'oligo-éléments au cartilage et au tissu osseux.

L'utilisation de cartilage de porc, de gélatine, de viande de volaille et de poisson contenant du collagène, capables de restaurer le tissu conjonctif, est recommandée.

Gymnastique

Les exercices sont élaborés par le médecin traitant individuellement, en tenant compte des symptômes, du stade de la maladie.

Bien sûr, dans les pathologies aiguës et graves, la charge (même insignifiante) de l'articulation est inacceptable.

Les exercices ne permettent pas la formation de cicatrices et d'épissures dans la cavité articulaire, mais sont effectués uniquement après la période de rééducation ou lorsque le processus inflammatoire diminue.

C'est:

  • Rouler, c'est-à-dire passer avec des talons et au contraire. Donc, sur 3-4 rouler, également d'un côté à l'autre. Le processus met les genoux en mouvement;
  • Marcher alternativement sur les talons, puis sur la partie interne des pieds, sans plier les genoux;
  • Sauter en utilisant les muscles du mollet pour pousser. Faites jusqu'à 8 à 10 sauts, en retardant au maximum la poussée du pied.

Massage, pommade

Massage pour préserver la mobilité de l'articulation. Mais réalisée uniquement par un spécialiste expérimenté. Tout mouvement irrégulier peut aggraver la position de l'articulation.

Pommade. Essence de térébenthine (1-2 c. À thé) combinée avec du jaune d'œuf et du vinaigre de cidre (1 c. À soupe), Mélanger. Frotter dans les points douloureux. L'outil aide à la boiterie due à la déformation de l'articulation.

Huile de sapin. Préparez une compresse. Frottez d'abord le joint avec du sable, puis avec de l'huile.

Ensuite, appliquez de nouveau une couche de sable ou de sel marin, fixez-le avec un bandage de gaze. Fixer le polyminéral de magnésium Bififith à l'articulation aide à réduire la douleur.

Le traitement en station de sanatorium est indiqué dans le traitement de l'arthrite de la cheville afin d'éviter d'éventuelles rechutes avec la nomination de bains de boue thérapeutiques cicatrisants.

Si on commence à souffrir d'arthrite, l'articulation est constamment douloureuse et toutes les méthodes de traitement décrites ci-dessus sont inefficaces. Une intervention chirurgicale est alors possible - une opération pour prothèse ou épissage de l'articulation de la cheville.

Comment guérir les méthodes folkloriques?

Aujourd'hui applicable et approuvé par les médecins compléments alimentaires.

Par exemple, l'ultra collagène présente de nombreux avantages:

  • Effet bénéfique sur l'articulation;
  • Élimine la douleur;
  • Soulage l'inflammation;
  • Réduit les poches;
  • Accélère les processus de régénération dans la cavité articulaire;
  • Restaure le cartilage et toutes les structures osseuses en les alimentant avec des acides aminés et des protéines dans la composition.

À la maison, vous pouvez faire une décoction. Sur des feuilles de sureau (3 hl sec) versez de l'eau bouillante (1 tasse), laissez-les tremper dans un bain-marie jusqu'à 20 minutes, au frais, buvez des gorgées jusqu'à 8 fois par jour.

Il est également bon de brasser et de prendre constamment des stigmates de maïs, des bourgeons de bouleau, des feuilles de cassis.

Quelle est la prévision?

Le pronostic est assez favorable, si vous ne retardez pas le traitement de maladies telles que l'arthrite de la cheville.

L'efficacité et la durée du processus de rééducation et de la période de rééducation dépendront de la pertinence avec laquelle le médecin choisira la tactique du traitement, en tenant compte des symptômes et des indications existants après les méthodes de diagnostic effectuées.

Avec une maladie telle que l'arthrite, il est important d'immobiliser l'articulation de manière opportune, de réduire le stress, d'arrêter le processus inflammatoire et d'empêcher son développement ultérieur.

Le port de chaussures orthopédiques adéquates avec des languettes pour réduire la charge du pied joue un rôle important dans le traitement.

Il est important de prendre soin de l'articulation, de suivre scrupuleusement toutes les instructions du médecin. Une fois les symptômes disparus, nous pouvons nous attendre à des améliorations, à la restauration de la cavité cartilagineuse et à la mobilité de la cheville.

Arthrite de la cheville: signes caractéristiques et traitement, photo des symptômes

L'arthrite de la cheville est une maladie inflammatoire grave dont le développement est causé par un stress constant sur l'articulation. La maladie est dangereuse avec des modifications irréversibles de la démarche et le développement de boiteries. La pathologie est traitée avec des méthodes médicales et chirurgicales.

Caractéristiques de l'arthrite de la cheville

L'arthrite de la cheville est dangereuse en raison du développement de boiteries et de modifications irréversibles de la démarche.

L'articulation de la cheville est une formation complexe formée de quatre gros os: le tibia et le petit os, le calcanéum et le ramus. Cette articulation est volumineuse et constamment soumise à un stress important lors de la marche.

L'arthrite est une maladie inflammatoire de la membrane synoviale ou de la capsule articulaire, qui peut se développer dans le contexte de pathologies systémiques. Les violations de l'articulation de la cheville entraînent l'apparition d'un certain nombre de problèmes aux membres inférieurs en raison des particularités des fonctions de cette articulation. L'inflammation dans l'articulation entraîne une altération de la fonction de rotation de l'ensemble du pied, qui s'accompagne d'une douleur intense pendant l'effort et d'une altération de la marche.

L'arthrite de cheville est un problème grave en traumatologie et en rhumatologie modernes. Chaque jour, cette articulation est soumise à de lourdes charges, qui entraînent souvent diverses blessures et dommages mécaniques à la capsule articulaire. Selon les statistiques, ce sont les lésions de cette articulation qui entraînent le plus souvent une invalidité. L'arthrite de cheville évolue rapidement et peut entraîner des dysfonctionnements irréversibles du système musculo-squelettique en un an et demi à deux ans.

Causes et facteurs déclencheurs de l'arthrite

Une blessure au pied peut provoquer le développement d'une inflammation

L'arthrite se développe en raison d'une production altérée de liquide synovial. Cela peut être dû à diverses raisons:

  • les infections;
  • blessures articulaires;
  • maladies systémiques;
  • pathologie auto-immune.

Les inflammations infectieuses des articulations se caractérisent par des symptômes aigus et nécessitent un traitement urgent. La cause peut être soit la présence d'un foyer d'infection chronique dans le corps, soit l'infection de la cheville elle-même. Dans le premier cas, des micro-organismes pathogènes se propagent dans l'articulation avec le flux sanguin. Il existe un risque de développer une arthrite avec la syphilis, la tuberculose et la gonorrhée.

Les blessures articulaires causent souvent de l'arthrite. Cela est dû au comportement inapproprié de la personne après des dommages à l'articulation, aux ligaments ou aux tendons. Toute blessure des membres inférieurs nécessite leur immobilisation et l’assurance d’un état de repos, ce qui n’est pas toujours le cas en raison de l’attitude négligente de la plupart des gens envers leur propre santé. La charge de l'articulation lésée est dangereuse en raison de la perturbation des processus métaboliques locaux, ce qui entraîne une dégradation de la nutrition du tissu cartilagineux et un début de réaction inflammatoire.

Certaines maladies systémiques peuvent causer de l'arthrite. L'inflammation de la cheville est souvent une complication du lupus érythémateux systémique ou de la goutte. L'arthrite de la cheville peut également faire partie du complexe symptomatique de la polyarthrite rhumatoïde - une maladie chronique de nature auto-immune, caractérisée par une inflammation de toutes les articulations.

Facteurs prédisposant au développement de l'arthrite:

  • la présence d'un foyer d'infection chronique dans le corps;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • stress excessif sur l'articulation de la cheville;
  • l'obésité;
  • pathologie de la colonne vertébrale;
  • pieds plats;
  • hypothermie

Dans les foyers d'infection chroniques, il existe un risque de propagation de micro-organismes pathogènes dans tout le corps par la circulation sanguine, ce qui peut entraîner une inflammation de la capsule articulaire et une altération de la production de liquide synovial. La carie, l’amygdalite chronique et d’autres maladies qui nécessitent un traitement rapide peuvent être la source de l’infection.

En cas d'excès de poids important, l'ensemble du système musculo-squelettique en souffre énormément. La charge sur la colonne vertébrale, la hanche, la cheville et le pied entier est augmentée. De ce fait, la trophicité des membres inférieurs s’aggrave, des problèmes de circulation sanguine périphérique apparaissent et le tissu cartilagineux est perturbé. Le cartilage perd son élasticité, s'affine et se rétrécit. En conséquence, la friction dans l'articulation augmente et une inflammation se développe.

Les anomalies de la structure de la colonne vertébrale et du pied sont potentiellement dangereuses pour le développement de l'arthrite en raison d'une mauvaise répartition de la charge lors de la marche. L'exercice intensif et la charge prolongée de la cheville dans ce cas peuvent conduire au développement du processus inflammatoire.

L'inflammation dans la capsule articulaire peut être associée à une diminution de l'immunité locale. Cela se produit lorsque l'hypothermie ou en raison de l'influence de hautes températures sur le joint. L'arthrite peut être la conséquence de blessures profondes et de brûlures chimiques, entraînant une perturbation de la trophicité normale des membres inférieurs.

Types d'arthrite

L'arthrite chronique se développe en raison d'un traitement inapproprié de la forme aiguë.

La maladie touche différentes articulations, y compris la cheville. Selon le type d'inflammation, on distingue les types de maladies suivants:

  • spécifique;
  • non spécifique;
  • arthrite aseptique.

L'arthrite spécifique de la cheville est une inflammation infectieuse qui se développe sur le fond de la syphilis, de la tuberculose ou de la gonorrhée. L'arthrite non spécifique ou purulente est une maladie due à la propagation de l'infection par le sang. Il peut se développer en présence d'un foyer d'infection chronique dans le corps.

L'arthrite aseptique est une pathologie dans laquelle il n'y a pas de perturbation de la composition du liquide synovial de l'articulation, mais dont le taux de production augmente. On distingue les types d'inflammation aseptique de la cheville suivants:

  • rhumatoïde;
  • réactif;
  • arthrite traumatique.

La polyarthrite rhumatoïde affecte toutes les articulations en raison d'anomalies du système immunitaire. C'est une pathologie très difficile, qui peut se manifester à l'adolescence.

L'arthrite réactive se développe comme une complication après des maladies infectieuses antérieures en raison d'une immunité affaiblie. Cela peut être dû à la grippe ou à la rougeole. Dans le même temps, les infections directement dans le sac synovial ne sont pas détectées, l'inflammation dans l'arthrite réactive est aseptique.

La polyarthrite rhumatoïde de la cheville entrave la mobilité de la cheville. C'est une maladie grave avec un risque élevé d'invalidité.

L'arthrite traumatique est une conséquence d'une violation des processus métaboliques de l'articulation en raison de blessures, de contusions ou de fractures.

Par la nature de l'évolution de l'arthrite est aiguë, purulente et chronique. L'inflammation aiguë peut être à la fois infectieuse et non infectieuse. L'arthrite purulente est l'une des maladies les plus graves nécessitant des soins médicaux urgents. La forme chronique de la maladie se développe en raison d'un traitement inapproprié de la forme aiguë.

Symptômes de l'arthrite à la cheville

L'arthrite aiguë se développe soudainement. Il est accompagné de douleur, qui apparaît pour la première fois la nuit. La douleur est vive et atroce. Il y a un gonflement grave, une rougeur de l'épiderme et une augmentation de la température de la peau autour de l'articulation. En cas d'inflammation purulente, on observe une fièvre générale, des nausées, des douleurs lancinantes, une température corporelle élevée.

L'arthrite chronique se manifeste:

  • douleur douloureuse;
  • gonflement de la peau;
  • légère augmentation de la température cutanée;
  • raideur de mouvement.

La douleur apparaît le matin et passe vers le milieu de la journée. Dans ce cas, après le sommeil, il peut y avoir une raideur marquée à la cheville, une boiterie sévère.

Dans les maladies chroniques, la douleur augmente avec un mouvement circulaire de la cheville, en essayant de se tenir sur les orteils ou en tirant fortement le pied en arrière.

En règle générale, l'arthrite de la cheville est accompagnée d'une lésion symétrique de l'articulation des articulations. Autrement dit, la maladie peut commencer du pied droit, mais au fil du temps, il y a une inflammation du pied gauche. Cette fonctionnalité est associée aux spécificités de la répartition de la charge sur la cheville lors de la marche.

Faire un diagnostic

  • test sanguin;
  • Radiographie;
  • IRM
  • Échographie de la cheville.

Un test sanguin est effectué pour déterminer la présence d'inflammation dans le corps, identifier le facteur rhumatoïde et déterminer le niveau d'acide urique. Il faut exclure la polyarthrite goutteuse et rhumatoïde.

Il est nécessaire de prendre une image aux rayons X pour l'arthrite de la cheville, car cette photo vous permet de déterminer avec précision la localisation et la gravité de l'inflammation des articulations. De plus, une IRM et une échographie sont réalisées pour visualiser l'état des tissus mous autour de l'articulation. Les mêmes examens révèlent des dépôts salins dans l'articulation.

Traitement de la toxicomanie

Avec une arthrite de la cheville, un traitement médicamenteux est prescrit.

Comment traiter l'arthrite de la cheville et de la cheville dépend du type de maladie. En cas d'inflammation infectieuse, il est nécessaire d'identifier le type d'agent pathogène et de suivre un traitement antibiotique. Pour ce faire, l'articulation est crevée. L'échantillon de liquide synovial obtenu est envoyé au laboratoire pour recherche. Habituellement utilisé des injections d'antibiotiques à large spectre.

Pour le soulagement de l'inflammation dans l'arthrite aseptique, une injection intra-articulaire de corticostéroïdes est pratiquée. Ces médicaments éliminent l'enflure, la douleur et l'inflammation.

Pour le soulagement de la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés. Ce sont des médicaments Diclofenac, Nimesil, Ibuprofen comprimés et des solutions pour l'administration intramusculaire.

Pour combattre les premières manifestations de l'arthrite de la cheville, lorsque les symptômes sont légers, un traitement avec des pommades avec des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens est utilisé.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est utilisée dans deux cas - il s'agit d'une inflammation purulente de l'articulation et de la déformation articulaire dans l'arthrite grave, entraînant une altération de la mobilité des membres. Dans le premier cas, l’installation de drainage est réalisée dans la capsule articulaire en vue de l’élimination du contenu purulent. Cette procédure n’est pas une opération complète, mais plutôt douloureuse, elle est donc réalisée sous anesthésie.

En cas de saignement interne, une intervention chirurgicale mineure est réalisée au cours de laquelle la capsule articulaire est débarrassée de son sang.

Avec une malformation articulaire et une mobilité réduite, le remplacement de l'endoprothèse est pratiqué. C'est une opération de remplacement conjointe. Il vous permet de rétablir rapidement votre mobilité, mais présente un risque dangereux de complications. La rééducation après une arthroplastie prend environ un an.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est incapable de vaincre complètement l'arthrite. Les remèdes populaires peuvent être utilisés en plus du traitement médicamenteux. Pour réduire la douleur, vous pouvez utiliser divers gadgets et compresses. Dans le traitement de l'arthrite est utilisé:

  • teinture à frotter de propolis;
  • compresser avec de la teinture d'ail;
  • compresses avec des feuilles de chou;
  • lotions à la bile médicale.

Toutes ces méthodes visent à éliminer l'œdème et à réduire le processus inflammatoire. Pour les arthrites purulentes ou infectieuses, les remèdes populaires sont contre-indiqués.

Autres traitements

L'utilisation d'exercices thérapeutiques aidera à faire face rapidement à l'arthrite de la cheville

Les méthodes de traitement suivantes aideront à accélérer la restauration d'un joint endommagé:

  • prendre des complexes de vitamines et de minéraux et des compléments alimentaires;
  • physiothérapie;
  • régime alimentaire;
  • thérapie manuelle;
  • exercice thérapeutique.

Lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez consulter votre médecin pour connaître le schéma thérapeutique optimal, car dans le cas de l'arthrite de la cheville, les symptômes et le traitement doivent être appliqués à temps, sinon des complications peuvent apparaître qui paraissent effrayantes sur la photo. L'absence de traitement rapide entraîne de graves déformations de l'articulation, une claudication grave et une invalidité.

Prévention

Pour prévenir l'inflammation dans l'articulation, il est nécessaire:

  • traiter en temps opportun les maladies infectieuses;
  • porter des chaussures confortables;
  • donnez du repos aux jambes;
  • éviter les blessures et les fractures.

Si la blessure survient, il est important de veiller à ce que l'articulation soit au repos jusqu'à la récupération complète, sinon le risque d'inflammation est élevé.

Arthrite de la cheville: causes, symptômes, méthodes efficaces de médecine traditionnelle et traditionnelle

Les jambes sont le support du corps humain. Grâce à elles, nous parcourons des milliers de pas en une journée, dans l’espace. L'arthrite de la cheville réduit considérablement les performances et affecte la qualité de la vie. En endommageant le tissu articulaire, il limite les mouvements, provoque des douleurs et des malaises. En comprenant la nature de la maladie et en appliquant des mesures pour la prévenir, vous pouvez prévenir l’apparition de la maladie.

En bref sur l'arthrite

Le tissu articulaire est soumis à une charge importante chaque jour, en particulier pour les jambes. La maladie inflammatoire des articulations est appelée arthrite.

Il est préférable de traiter la pathologie sous la supervision d'un chirurgien orthopédique, mais s'il n'existe aucun de ces spécialistes dans la clinique, veuillez vous inscrire auprès d'un chirurgien.

En règle générale, la maladie est aiguë, mais, en l’absence de traitement opportun, elle peut devenir chronique.

Types d'inflammations articulaires

Contrairement à beaucoup de maladies, l'arthrite a plusieurs variétés, chacune ayant sa propre origine et se distinguant par ses symptômes.

Arthrite causée par la goutte

Goutte - le dépôt d'acide urique dans les tissus des articulations se développe dans le contexte d'une altération du métabolisme. Souvent manifesté pendant le diabète. L'acide s'accumule dans les surfaces articulaires et provoque une inflammation.

Nature infectieuse de l'arthrite

Ce type de pathologie est appelé "réactif". Il apparaît toujours après ou en même temps qu'une ostéomyélite ou des infections d'étiologies diverses, le plus souvent après une lésion purulente de l'articulation.

Après blessure

Le plus souvent, de fortes contusions, des fractures et des luxations mènent à la maladie. La période post-traumatique retardée et la douleur prolongée sont une source de préoccupation.

Forme rhumatismale

Le groupe principal de la population risque de développer une inflammation de l'articulation de cette forme - les personnes présentant une prédisposition héréditaire au rhumatisme. En outre, cette pathologie est souvent trouvée chez les personnes atteintes de troubles auto-immuns.

Il est à noter que la polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique caractérisée par une alternance de périodes d'exacerbation et de rémission.

Arthrite avec formation d'épanchement purulent

C'est l'un des plus dangereux, car l'articulation subit de graves destructions. L'inflammation passe facilement aux ligaments, aux os et aux muscles. Si vous soupçonnez ce formulaire, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Transition chronique

En l'absence de traitement, la couche cartilagineuse du tissu s'amincit progressivement. S'il ne prend pas de mesures, l'articulation perd sa fonction d'amortissement, la destruction du cartilage, puis le tissu osseux se produit. L'ostéoarthrose se développe. Il existe une arthrose primaire et secondaire de la cheville. Primaire se produit sans maladies antérieures, et secondaire, le plus souvent, après une infection ou une lésion articulaire, des ligaments.

Facteurs prédisposants

La liste des causes d'inflammation de la cheville est assez longue. Il est souvent possible de détecter une complication sous la forme d'une pathologie après un lupus érythémateux systémique, une spondylarthrite ankylosante et un psoriasis articulaire. La raison en est une diminution de l'immunité et la perception ultérieure du tissu cartilagineux en tant que corps étranger.

Les personnes dont les articulations sont soumises à un stress fréquent sont à risque. Le pied plat est susceptible d'entraîner un processus inflammatoire à la cheville. Les blessures et les infections sont des facteurs provoquants. Le surpoids et l'obésité contribuent au développement de la maladie.

Signes de pathologie

Le début peut être progressif ou avec une forte augmentation des signes d'inflammation. Dans le premier cas, une sensation de lourdeur dans les jambes, une faiblesse, des chaussures familières devient à l'étroit. Un peu plus tard, vous remarquerez une douleur lors de la flexion et de l'extension de la cheville.

Le développement rapide est caractérisé par une douleur aiguë, une restriction des mouvements. Lorsque vous touchez l'articulation touchée, vous ressentez une augmentation de la température locale dans la zone douloureuse. Il peut y avoir un léger gonflement ou un gonflement grave, assurez-vous de l'hyperhémie (rougeur) de la peau, comme sur la photo ci-dessus.

Avec un traitement rapide, le pronostic est bon, le risque de développement de complications et le passage de la maladie au stade chronique sont minimes, l'efficacité sera pleinement rétablie.

Dans le cas compliqué, on observe un œdème marqué des tissus périarticulaires dû à un épanchement du liquide synovial ou à la formation de pus dans la cavité articulaire, accompagné de fièvre, de nausées et de vomissements.

La maladie chronique est divisée en phases d'exacerbation et de rémission. Dans la première phase, la douleur se développe, l'hyperhémie et d'autres symptômes de la forme aiguë apparaissent. Au stade de la rémission, il reste un léger gonflement, une douleur peut apparaître «par mauvais temps» ou pendant les longues marches. Les complications les plus fréquentes sont la périarthrose et l'arthrose, c'est-à-dire lorsque l'inflammation se propage aux tissus voisins et que se produisent une déformation des structures articulaires.

Techniques de traitement de l'arthrite à la cheville

La première chose à faire est d’assurer le reste du membre affecté pendant une période aiguë et de commencer à bouger doucement seulement après que le gonflement est réduit.

Traitement médicamenteux

Bon effet donne un traitement médical. Les médicaments utilisés dans cette pathologie comprennent:

  1. Chondroprotecteurs. Signifie la restauration du cartilage. Le plus célèbre et abordable - la chondroïtine. Les médicaments de ce groupe sont utilisés par voie intramusculaire ou orale, la durée d'administration pouvant atteindre plusieurs semaines.
  2. AINS. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que le diclofénac ou le voltaren, sont injectés selon un traitement prescrit par le médecin.
  3. Antibiotiques. Compte tenu de la nature bactérienne de la maladie, il est logique de prescrire un antibiotique à large spectre. La voie d'administration intramusculaire est la plus couramment utilisée.
  4. Analgésiques.

Dans le cadre d'une thérapie complexe, vous pouvez utiliser des multivitamines, des médicaments destinés à renforcer le système immunitaire. Onguents chauffants et anti-inflammatoires, les gels sont largement utilisés. Ils sont appliqués sur l'articulation touchée 2 à 3 fois par jour. Ils ont un effet analgésique, soulagent le gonflement et éliminent l'inflammation.

Un rôle spécial dans la guérison appartient à une nutrition adéquate. Il est nécessaire d'observer un régime médical: exclure les plats frits, salés et épicés. L'alcool ne devrait pas non plus être consommé, en particulier avec un traitement simultané avec des médicaments antibactériens.

La thérapie physique et la physiothérapie ont un effet positif. Lorsque vous améliorez et réduisez l'enflure, vous pouvez vous déplacer du talon aux pieds et au dos, puis marcher alternativement sur les talons, les orteils, à l'intérieur et à l'extérieur du pied.

En physiothérapie, on utilise l'électrophorèse, les ultrasons, l'enveloppement à la boue, l'hydromassage et le chauffage (paraffine, UV). À chaque stade de la maladie, on applique sa propre méthode.

Le traitement chirurgical est extrêmement rare, dans les cas graves, et uniquement après un examen médical approfondi.

Comment être traité à la maison

Les méthodes traditionnelles sont mieux associées aux médicaments traditionnels. Vous pouvez faire un bain avec de l'huile de sapin ou dans le bouillon des branches de sapin. Les graines de lin chauffées sont utilisées comme compresse.

Pour l'administration orale peut distinguer les recettes suivantes:

  1. Bouillon de sureau. Les fleurs séchées se prennent à raison de 20 grammes de matière première par litre d'eau. Il suffit de verser de l'eau bouillante et d'insister 3 heures. Il est recommandé de boire 2 à 3 verres par jour.
  2. Sève de bouleau.
  3. Tanaisie et millefeuille. Une décoction de ces fleurs a un excellent effet anti-inflammatoire. Prenez 1 cuillère à café de matières premières, versez un verre d'eau chaude et insistez pendant 2-3 heures. Buvez une cuillère à soupe 20 minutes avant les repas.
  4. Infusion d'alcool d'oseille de cheval. Nous prenons 50 grammes de racines de plantes broyées, demandons un litre de vodka pendant 12 jours en remuant chaque jour. Boire le matin et le soir à jeun et 1 cuillère à soupe.

Conclusion

Avant d’utiliser non seulement des recettes populaires, mais également tout médicament pharmaceutique à la maison, vous devriez consulter votre médecin. Seul un traitement complet et correctement prescrit permet de se débarrasser rapidement des symptômes, et surtout des causes de l'arthrite de la cheville.

Arthrite de la cheville - symptômes et traitement de la maladie

Le système musculo-squelettique est soumis à des charges constantes et ses différentes parties sont souvent blessées, en particulier les membres inférieurs. L'arthrite de la cheville est une maladie courante. Les symptômes et le traitement de la maladie se distinguent par un certain nombre de caractéristiques. Une inflammation interne de la cheville peut avoir des conséquences graves. La maladie est classée selon les espèces qui surviennent pour des raisons spécifiques. Il existe un certain nombre de méthodes pour son diagnostic et sa thérapie.

Quelle est l'arthrite de la cheville

Le processus inflammatoire, déclenché par une augmentation excessive de la charge de l'articulation et caractérisé par une raideur des parties constitutives, est l'arthrite de la cheville (cheville). La maladie se développe rapidement, limitant l'activité motrice, entraînant une incapacité temporaire et même une invalidité. Lorsque les premiers symptômes désagréables apparaissent, il est urgent de consulter un médecin. Il établira un diagnostic précis et prescrira un traitement. La maladie est plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées (à partir de 60 ans), mais peut survenir à tout âge.

Comment se manifestent les formes aiguës et chroniques

Cette maladie - l'arthrite de la cheville - présente des symptômes et un traitement spécifique. Il se présente sous deux formes, chacune présentant ses propres symptômes:

  1. L'inflammation aiguë se manifeste fortement, caractérisée par des manifestations prononcées. Gonflement apparaît dans la région de la cheville, la température locale augmente. En cas d'arthrite purulente aiguë, la peau de la cheville rougit et la température corporelle est élevée.
  2. La forme chronique de la maladie inflammatoire se caractérise par les symptômes suivants: douleur, sensation de raideur, particulièrement perceptible le matin. Des poches et des rougeurs de la peau peuvent survenir pendant la journée.

Inflammation à la cheville - Photo

Les causes

Les médecins distinguent plusieurs variétés de maladies graves. Chaque type se développe pour certaines raisons:

  • Arthrite post-traumatique - se développe après une lésion mécanique de la cheville (tendons, cartilage, ligaments de l'articulation).
  • La forme rhumatoïde est une maladie systémique qui se concentre sur la région de la cheville. L'inflammation de la cheville contribue à la prédisposition héréditaire, à la spondylarthrite ankylosante, au psoriasis, au lupus.
  • Arthrite traumatique - apparaît après une rupture ou une entorse de la cheville, des ecchymoses graves et d'autres blessures.
  • La périarthrite est un processus inflammatoire dans les tissus qui entourent la gaine de l'articulation. La maladie peut être causée par un effort physique excessif, des blessures régulières à la cheville et ses tissus mous, des pathologies génétiques.
  • Arthrite réactive - se développe en raison d’une infection antérieure de l’intestin, du rhinopharynx ou de l’urine.

Symptômes de l'arthrite de la cheville

Afin de commencer rapidement à diagnostiquer et à guérir rapidement l'arthrite, vous devez connaître les symptômes de la maladie. En règle générale, ils se développent progressivement. Premièrement, une personne a mal à la cheville, en particulier en raison d'un fort changement de l'amplitude de la flexion du pied. Il existe ensuite un sérieux inconfort dans le processus de ferrage, qui est provoqué par un œdème de la cheville. Il existe un certain nombre de symptômes caractéristiques du processus inflammatoire.

Symptômes communs

Les symptômes généraux de la maladie chez les enfants et les adultes sont presque les mêmes. Les symptômes de l'arthrite de la cheville sont les suivants:

  • une rougeur de la peau près de l'articulation se forme, la température locale augmente;
  • la cheville est gonflée, la peau à cet endroit est fortement étirée;
  • la douleur survient lorsque les articulations sont fléchies / étendues;
  • les chaussures tout-aller causent de l'inconfort, deviennent inconfortables, à l'étroit;
  • une atrophie de la cheville se produit;
  • la douleur augmente avec le développement du processus inflammatoire;
  • limitation de la fonction motrice de l'articulation;
  • un malaise général, une fièvre importante, des nausées, des maux de tête peuvent signaler l'apparition d'arthrite purulente ou d'une maladie infectieuse secondaire.

Les symptômes de la maladie, en fonction des causes de

Chaque type d'arthrite a ses propres symptômes. Pour faciliter le diagnostic de la maladie et prescrire le traitement approprié, vous devez étudier au préalable les manifestations de la maladie en fonction des raisons de son développement:

  1. Symptômes typiques de la polyarthrite rhumatoïde:
    • la maladie se développe lentement, mais avec le temps elle commence à progresser;
    • la lésion des articulations mobiles des deux membres se produit simultanément;
    • faiblesse, fatigue;
    • fièvre
    • douleurs sévères aggravées par l'hypothermie ou l'activité physique;
    • la formation de nœuds rhumatoïdes près du pied.
  2. L'arthrose présente les signes d'inflammation suivants:
    • douleurs dans les jambes, qui deviennent plus fortes vers la fin de la journée ou après un effort prolongé;
    • une déformation des articulations se développe, ce qui conduit à une limitation de la mobilité du pied et réduit l'activité physique.
  3. L’arthrite goutteuse de la cheville est accompagnée de symptômes tels que:
    • forte douleur désagréable;
    • inflammation douloureuse;
    • la formation de nodules (tophi) à la surface du joint à roulement.
  4. Un type réactif est:
    • augmentation de la température;
    • malaise général;
    • ganglions lymphatiques enflés;
    • douleur dans l'articulation et les muscles.

Méthodes de diagnostic

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct. Il n'est pas toujours facile d'identifier la maladie, car les signes d'inflammation de la cheville ressemblent aux symptômes d'autres pathologies (arthropathie, arthrose, processus dégénératif, etc.). Il est important d’établir la présence de la maladie à temps, jusqu’à ce qu’elle atteigne le dernier stade ou que l’inflammation chronique se développe. Les principales méthodes de diagnostic sont les suivantes:

  1. Analyse générale du sang, de l'urine. Ceci est dans l'examen de la cheville est nécessaire pour la détection dans le corps du processus inflammatoire.
  2. Ultrasons - une méthode qui vous permet de déterminer s’il ya des violations dans la cavité de la cheville et des lésions des tissus articulaires.
  3. Un test sanguin immunologique approfondi est nécessaire pour déterminer les anticorps anti-pathogènes de la maladie (facteur rhumatoïde).
  4. La radiographie est une méthode de détection du liquide purulent entre les os.
  5. La tomodensitométrie (TDM) est considérée comme la méthode de diagnostic la plus efficace. Il est utilisé pour obtenir des images en couches.
  6. La biochimie aide à localiser la maladie et à la distinguer d'autres pathologies similaires.
  7. L'arthroscopie est une intervention chirurgicale qui est une symbiose entre un traitement efficace et un diagnostic. Des instruments optiques spéciaux sont insérés dans la cavité articulaire, ce qui permet de voir l'intérieur de la cheville, de pomper le liquide inflammatoire et d'arrêter le saignement.
  8. L'étude IRM (imagerie par résonance magnétique) permet de déterminer la présence d'anomalies dans la structure des composants de l'articulation mobile.

Traitement de l'arthrite à la cheville

Pour obtenir un effet maximal, vous devez suivre les recommandations du médecin traitant. On prescrit au patient certaines méthodes de traitement et certains médicaments en fonction de la forme de la maladie (aiguë, chronique) ou de son type (rhumatismal, traumatique, etc.). Les règles de base de la thérapie:

  1. Les articulations mobiles enflammées des os doivent être au repos et chaudes. Le patient est prescrit le repos au lit.
  2. La gêne est éliminée à l'aide d'analgésiques, de crèmes, d'injections, de pommades et de gels.
  3. Une infection qui a touché le bas de la jambe est traitée avec des médicaments antibactériens (antibiotiques).
  4. Le médecin peut également prescrire des antipyrétiques, des agents fortifiants et d’autres moyens, en fonction des caractéristiques individuelles et de l’état du patient.

Conservateur

Un traitement conservateur est utilisé pour bloquer le processus inflammatoire et éviter les complications. En règle générale, un schéma individuel est établi pour chaque patient. Le médecin prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des immunomodulateurs, des médicaments fortifiants et hormonaux. Si nécessaire, le traitement conservateur comprend un massage, une ostéopathie, une physiothérapie, un blocage avec l'introduction du médicament dans la connexion osseuse mobile.

Intervention chirurgicale

En cas de risque d'effets irréversibles (par exemple, ankylose - immobilité totale de l'articulation ou arthrite déformante), une intervention chirurgicale est nécessaire. Souvent utilisé des techniques chirurgicales telles que:

  1. Arthroscopie avec drainage - est réalisée en présence d'arthrite purulente. Le patient est injecté dans la cavité articulaire drainage spécial, qui élimine le pus à travers une incision microscopique.
  2. L'arthrodèse est une procédure qui consiste à épisser les os de la cheville et à éliminer la mobilité de la cheville afin d'éviter la destruction du cartilage et des os.
  3. La synovectomie est une opération chirurgicale dans laquelle une articulation mobile est ouverte à travers une petite incision. Ensuite, les tissus affectés sont excisés, puis les produits de la réaction (pus, fluide) du corps sont retirés des fragments osseux pour cause d'inflammation.
  4. Endoprothèses - Opération consistant à enlever le cartilage et les autres composants de la cheville, à la suite d'une arthroplastie (remplacement par des implants).

Comment traiter une maladie

L'arthrite de la cheville est complètement éliminée, les procédures sont effectuées à l'hôpital, à la maison ou dans un traitement de sanatorium, ce qui dépend de la gravité et des caractéristiques de la maladie. Pour lutter contre la douleur, l'inflammation et éviter de graves déformations de la cheville, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • massage spécial;
  • traitement de la toxicomanie;
  • régime alimentaire;
  • médecine traditionnelle;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques.

Traitement médicamenteux

Les médicaments ne peuvent être pris que sur ordonnance. Si vous comptez vous soigner vous-même, vous pouvez aggraver la maladie et entraîner de graves complications. Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter efficacement l'arthrite de la cheville:

  1. AINS;
  2. les corticostéroïdes;
  3. des antibiotiques;
  4. chondroprotecteurs.

Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont utilisés pour soulager les symptômes de la maladie:

  • Le diclofénac est prescrit sous forme d'injections, de pommades ou de comprimés. Il a un effet antipyrétique, anti-inflammatoire et antipyrétique. La durée du traitement est de 7-14 jours. Posologie: comprimés - 2 à 3 fois par jour, injections - 2 à 3 fois 25 à 50 mg, pommade - frotter 3 fois par jour.
  • Les comprimés, pommades ou gélules à base d'ibuprofène soulagent efficacement l'inflammation, réduisent la température, suppriment l'enflure et anesthésient. Dose: 2-3 comprimés trois fois par jour, pommade - avec la même fréquence.

Si les processus inflammatoires ne répondent pas au traitement par AINS, des corticostéroïdes (médicaments hormonaux) sont prescrits. Les produits les plus populaires de ce groupe sont:

  • La prednisolone est une pilule et une solution injectable. Le médicament a un effet anti-toxique, anti-allergique, anti-inflammatoire, inhibe l'immunité. Posologie pour l'arthrite modérée: 1 comprimé 5 fois par jour. Inflammation de la phase aiguë: injections intraveineuses de 40 mg par jour.
  • Médicament La bétaméthasone est produite sous plusieurs formes, elle est prescrite pour la polyarthrite rhumatoïde. Il a un effet anti-allergique, glucocorticoïde, antiprurigineux. Dose par jour: à l'intérieur - 0,25 à 8 mg, par voie intraveineuse - 4 à 8 mg. La durée du traitement est prescrite individuellement.

Lorsque l’arthrite est causée par une bactérie, des antibiotiques sont prescrits:

  • La lévomycétine est administrée pour tuer les microbes à Gram positif et à Gram négatif qui causent une inflammation. La durée moyenne de traitement est de 1-1,5 semaines. Posologie: 1-2 comprimés trois fois par jour, coups - 500-1000 mg trois fois par jour.
  • Les comprimés de tétracycline ont un effet principalement bactériostatique. La quantité de médicament par jour est prescrite individuellement, ainsi que la durée du traitement avec un agent thérapeutique, mais la posologie approximative est la suivante: 0,25 à 0,5 g quatre fois par jour.

Les chondroprotecteurs sont un catalyseur pour la récupération du cartilage affecté. Utilisez souvent ces médicaments:

  • Les capsules Terafleks actualisent efficacement le cartilage, les renforcent et protègent contre les dommages ultérieurs. La durée du traitement est d'environ 3-6 mois. Dose: 1 comprimé trois fois par jour (premier mois), puis - deux fois par jour.
  • Le médicament Movex Active comprimés ralentit considérablement le développement de l'infection, a un effet anti-inflammatoire et adoucissant. La posologie moyenne est de 1 comprimé 3 fois par jour.

Il est obligatoire de prescrire les vitamines B, C et l'acide folique. Ils sont:

  1. activer et normaliser le métabolisme;
  2. commencer la production de collagène.

Physiothérapie

Si nécessaire, le médecin prescrit une gymnastique spéciale. Il est nécessaire de réduire la douleur et l’inconfort. Le nombre d'approches est choisi individuellement pour chaque patient. Le complexe sportif est représenté par de tels exercices:

  • marcher au même endroit (d'abord sur les doigts, puis à l'intérieur et à l'extérieur du pied);
  • faire rouler le pied des doigts au talon, du côté gauche au côté droit;
  • effectuer des sauts en utilisant les muscles du mollet.

Massages de récupération

Si on diagnostique de l'arthrite, le traitement en temps opportun de la maladie peut inclure un massage. Cette procédure "accélère" le sang dans les muscles, la peau et les articulations, élimine efficacement la douleur, les tensions, l'inconfort et reprend l'activité physique normale. Avant de traiter l'arthrite de la cheville avec un massage, vous devez consulter un médecin. Les mesures thérapeutiques ne sont autorisées qu'en cas de rémission de la maladie, qui peut être reconnue par les symptômes suivants:

  • amélioration globale du bien-être;
  • pas de rougeur de la peau, gonflement des tissus;
  • diminution de l'intensité de la douleur.

Physiothérapie

En plus des méthodes ci-dessus, la physiothérapie est souvent utilisée. Les actions d'un tel plan élargissent bien les vaisseaux, soulagent parfaitement la douleur. La physiothérapie la plus courante est la magnétothérapie. La ligne du bas est la suivante: avec l'aide d'un aimant, un spécialiste produit plusieurs mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre dans la zone de la jonction de l'os affecté. La procédure dure 15 minutes. Une exposition par ultrasons, une électrophorèse ou une radiothérapie est également réalisée.

Nourriture diététique

En plus des médicaments et de l'exercice, le traitement devrait inclure une ration alimentaire. Il est nécessaire d’ajouter au menu quotidien des protéines qui aident à créer de nouveaux tissus et à réparer le cartilage. Il est important d'utiliser un aspic, un bouillon d'os, du lait, de la crème sure, du fromage, du fromage cottage. Le régime devrait contenir des vitamines:

  • B1 (pain de grains entiers, haricots, pois, pommes de terre au four);
  • B2 (œufs, bananes, tomates, foie, lait aigre);
  • B6 (noix, poulet, avocat, chou, agrumes, riz, sarrasin, soja, légumineuses);
  • B12 (boeuf, lapin, fruits de mer).

Pour que les aliments donnent un résultat thérapeutique positif, vous devez manger des aliments selon un certain schéma. Les règles du régime thérapeutique:

  1. Il est nécessaire de manger en petites portions, 5-6 fois par jour. Le dernier repas est autorisé jusqu'à 18h00.
  2. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation de boissons alcoolisées.
  3. Après le repas doit rester un léger sentiment de faim, ne pas trop manger.

Médecine traditionnelle pour l'arthrite

Dans certains cas, un traitement complexe est combiné à des remèdes populaires. Avant d'utiliser des teintures et des compresses, il est nécessaire de consulter un médecin. Voici quelques recettes efficaces pour la médecine traditionnelle:

  • Teinture avec de l'alcool pour frotter la zone touchée. Il est nécessaire de remplir d'alcool médical (500 ml) les fleurs de la plante portent l'oreille (50 g). Résister 2 semaines. Lubrifiez la cheville matin et soir.
  • Des morceaux de bois hachés (1 cuillère à soupe de cuillère) infusez de l'eau bouillante (200 ml). Insister 1 heure dans un thermos. Passer à travers une étamine. Buvez de la teinture 4 fois par jour, 50 grammes avant les repas.
  • De bons résultats donnent une compresse anesthésique. Dans de l'eau tiède (200 ml), dissolvez 2 cuillères à soupe de sel de mer. Appliquez les bandages imprégnés de médicament tous les jours jusqu'à ce que la douleur s'atténue. La durée du traitement est de 20 jours maximum.

Prévenir l'arthrite de la cheville

Pour éviter l'exacerbation de la maladie ou son apparition, il est recommandé de respecter certaines règles. La prévention du processus inflammatoire comprend les activités suivantes: