Examen des traitements les plus efficaces pour l'arthrite des articulations

L'arthrite est une inflammation des articulations. Il existe de nombreuses formes de cette pathologie: elle peut survenir chez une personne en bonne santé, comme complication de quelque chose et même comme symptôme principal d’autres maladies. Le traitement de l'arthrite est une tâche extrêmement difficile, qui nécessite de la patience et beaucoup de diligence.

La prévalence de la maladie est assez élevée: chaque jour, les personnes souffrant d’une ou d’une autre forme d’inflammation des articulations se tournent vers les médecins de district des polycliniques. Les personnes âgées et les jeunes (y compris les enfants) sont également touchés.

Selon les statistiques, chaque centième personne est exposée à une inflammation des articulations.

Façons de traiter la maladie

Avant le traitement, le patient doit subir un examen complet afin que le médecin sache exactement la cause de l'inflammation et de la douleur et puisse élaborer un plan de traitement efficace de l'arthrite.

S'il s'agit d'une pathologie générale du corps (et que l'arthrite accompagne souvent le rhumatisme, le lupus érythémateux, l'hépatite et certaines infections), le traitement de l'inflammation des articulations est alors associé à la maladie sous-jacente.

Si aucune autre pathologie grave n'est décelée, éliminez d'abord sa cause en éliminant l'inflammation. Il peut s’agir d’une infection, d’un processus auto-immunitaire, d’un mode de vie inadéquat (nourriture, mauvaises habitudes)... En fonction des résultats du diagnostic, le type de traitement de l’arthrite nécessaire dans chaque cas particulier sera précisé.

Traitement corporel général contre l'arthrite

Très souvent, l'inflammation des articulations est l'une des manifestations de la pathologie générale du corps, telle que la polyarthrite rhumatoïde et la polyarthrite rhumatoïde (ces maladies affectent non seulement les articulations, mais également d'autres tissus et organes), ainsi que d'autres maladies infectieuses et non infectieuses. Étant donné que différents systèmes du corps sont impliqués dans le processus, le traitement complexe correspondant est effectué.

Si l'arthrite est causée par une infection, il est nécessaire de traiter la maladie avec des antibiotiques sous forme d'injections ou de comprimés, ainsi qu'avec une immunothérapie complexe, qui aide à activer l'immunité protectrice naturelle. Ce ne sont pas seulement des médicaments, mais aussi des méthodes telles que la plasmaphérèse (nettoyage du sang à travers un filtre), l'irradiation laser du sang, la prise de produits biologiques.

Ensuite, vous devez supprimer l'inflammation elle-même. Une bonne action anti-inflammatoire peut être obtenue avec l’aide de médicaments non stéroïdiens des groupes Aspirin et Nurofen (pour éviter les effets secondaires, ces comprimés doivent être strictement sous la surveillance d’un médecin). En cas d'inflammation et de douleur graves, des médicaments hormonaux sont administrés directement dans les cavités articulaires - de telles injections soulagent rapidement le patient.

Comment traiter l'arthrite si l'état général en souffre (dans les formes sévères de la maladie, par exemple, la température peut augmenter de manière significative)? Dans ce cas, le patient reçoit des analgésiques et des antipyrétiques, des vitamines, des médicaments fortifiants, des compte-gouttes.

Les types auto-immuns de la maladie sont traités avec des médicaments normalisant le système immunitaire - les immunomodulateurs.

Les chondroprotecteurs sont utilisés pour restaurer le cartilage articulaire. Parmi ce groupe de médicaments modernes, il existe des médicaments connus tels que le chondroïtine sulfate, le téraflexe, le rumalon et la glucosamine.

C'est la procédure d'irradiation laser du sang.

Traitement commun local

Dans la période aiguë de la maladie, les articulations sont exposées à la chaleur et au repos. Si une ou plusieurs grosses articulations sont atteintes, le patient est mis au repos. Les pommades et les gels qui permettent d’éliminer la douleur et l’enflure (par exemple, le gel de Diclofenac ou une crème) sont présentés.

  • La physiothérapie pour l'arthrite n'est prescrite qu'après la disparition des manifestations aiguës. Son action vise à réchauffer la peau en profondeur, à améliorer la circulation sanguine dans les tissus périarticulaires, à accélérer les processus de récupération et à réduire la douleur.
  • Physiothérapie prescrite, même si la douleur reste avec les mouvements: pour le fonctionnement normal du corps et la production de lubrification articulaire, une activité physique est requise! La thérapie par l'exercice a un effet doux et doux, mais afin d'éviter tout préjudice, le processus d'entraînement doit être surveillé par un instructeur expérimenté.
  • Le massage et la thérapie manuelle sont utilisés à un stade ultérieur de la récupération. Leur action est la prévention des contractures (restriction persistante de la mobilité articulaire), le soulagement de la douleur, l'augmentation du flux sanguin vers les muscles périarticulaires et la prévention de leur atrophie.
  • Les applications anesthésiques d'ozocérite, de paraffine et de boue sont présentées au stade de récupération et pendant la rémission dans les formes chroniques de la maladie. L'action de ces fonds vise à réchauffer en profondeur la région articulaire, à éliminer la douleur, l'enflure, les spasmes musculaires et les phoques. Habituellement, les procédures sont effectuées avant le massage et la thérapie manuelle.
  • Les compresses pour l'arthrite sont réalisées à l'aide de Dimexide, qui pénètre profondément dans les tissus articulaires enflammés, soulage l'enflure, la douleur et normalise la circulation sanguine. La guérison des emballages d'alcool et l'enveloppement de la zone touchée dans un tissu de laine aide également à guérir le mal (par exemple, vous pouvez porter des chaussettes chaudes et des mitaines en laine de mouton naturelle) - ces procédures soulagent les malades.

Alimentation, moyens folkloriques et non traditionnels

Que peut-on faire à la maison pour traiter avec succès la maladie?

Régime alimentaire

Une bonne nutrition fournit au corps tout le nécessaire pour la récupération et la récupération. Il est nécessaire de refuser la viande grasse (spécialement frite), la graisse, une abondance d'épices chaudes, la margarine, ainsi que tous les produits contenant des acides gras trans.

Tout ce qui contient du collagène (une substance qui fait partie intégrante du tissu cartilagineux) ou qui contribue à son développement est utile. Par exemple, l'huile de lin et le poisson (surtout le rouge, car il contient beaucoup d'acides gras polyinsaturés - l'une des substances les plus utiles pour les articulations).

Il faut également des légumes verts frais, des légumes et des fruits, des céréales germées (riches en vitamine E), des fromages, des produits laitiers et de la viande de volaille.

Acupuncture

Des remèdes non traditionnels pour le traitement ont appliqué avec succès une méthode telle que l’acupuncture. L'effet de l'acupuncture sur les points bioactifs vous permet de soulager la douleur et stimule les processus de récupération dans le corps.

Médecine populaire

La médecine traditionnelle a de nombreuses recettes et sait comment guérir une maladie. Une variété de préparations à base de plantes, préparations à base d'argile, de momie, diverses compresses, crèmes, bains de friction et de guérison sont utilisées en thérapie - tout cela vous permet de vous débarrasser de l'inflammation.

En dehors de la phase aiguë de la maladie, un bain constitue un excellent moyen de traitement. Les bains finlandais et russe avec l'utilisation de balais de plantes médicinales (ortie, chêne) sont bien adaptés à cette fin. Le réchauffement en profondeur des tissus contribue à l'élimination rapide du processus inflammatoire et de la douleur, améliore l'apport sanguin et la nutrition des tissus, et a également un effet immunostimulant. Il est important de visiter le bain régulièrement.

Intervention chirurgicale

Si un traitement conservateur prolongé ne permet pas de vaincre la maladie, le médecin peut suggérer une intervention chirurgicale au patient. L'arthroscopie est le plus couramment utilisée: au moyen d'une petite injection, des outils sont insérés dans la cavité articulaire, à l'aide desquels le médecin peut examiner le cartilage, les ligaments, éliminer le liquide inflammatoire et le pus, injecter des médicaments, etc.

Pour les lésions plus graves, lorsque l'articulation a perdu ses fonctions et que le patient est handicapé, le remplacement de l'endoprothèse peut aider: l'installation d'une prothèse artificielle. Ce traitement de l'arthrite articulaire est utilisé en dernier recours, lorsque toutes les autres méthodes ont déjà été essayées et n'ont pas donné de résultats suffisants.

La médecine moderne permet le remplacement complet de l'articulation

Peut-on guérir l'arthrite? Heureusement, la plupart des formes de la maladie peuvent être traitées, mais si vous traitez votre santé sans précaution, il est possible que des complications se développent et que la maladie passe progressivement à la forme chronique. Par conséquent, afin de ne pas perdre l’opportunité de vivre une vie bien remplie, suivez toutes les recommandations du médecin et protégez votre santé!

Symptômes de l'arthrite, traitement et remèdes populaires

L'arthrite est une maladie des articulations, accompagnée de son inflammation, dont les symptômes et le traitement sont décrits le plus clairement dans la littérature médicale. Le nom de la maladie vient du mot athron, qui signifie en grec joint.

Au cours de l'arthrite, des modifications inflammatoires se produisent dans la membrane synoviale articulaire interne. Dans ce lieu, le développement de la synovite se produit, commence souvent simplement à accumuler un épanchement inflammatoire - exsudat.

La médecine moderne désigne par l'arthrite tout un groupe de maladies, réunies par des signes et des caractéristiques communes. Le gonflement et la douleur sont les principales manifestations cliniques de la maladie. Des problèmes similaires suggèrent que le tissu cartilagineux est affecté, ce qui s'accompagne de modifications de la capsule articulaire. Dans ce cas, une personne ressent de la douleur et il y a une restriction de mouvement.

Qu'est ce que c'est

Les symptômes de différents types d'arthrite sont plus ou moins similaires. Les signes d'arthrite comprennent des douleurs dans la région enflammée, des rougeurs, de la fièvre sur l'articulation douloureuse, des raideurs et des difficultés à bouger. Vous devrez peut-être faire face à d'autres problèmes, tels que fatigue, perte de poids, gonflement des ganglions lymphatiques, fièvre. Dans certains cas, les patients peuvent avoir des difficultés à marcher et à être autonomes.

Bien que la maladie soit courante chez les adultes, dans certains cas, les jeunes sont également sujets à l'arthrite. Rien qu'aux États-Unis, plus de 42 millions de personnes souffrent d'arthrite et une personne sur six est devenue invalide à cause de cette maladie. Il convient de noter que parmi les causes d'invalidité dans ce pays, l'arthrite est en premier lieu.

Divers médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour réduire l'inflammation et la douleur. Il est préférable d'associer thérapie médicamenteuse et gymnastique corrective. Un massage thérapeutique peut réduire la douleur, l'enflure et l'inflammation. Selon les statistiques, l'arthrite raccourcit la vie d'environ 10 ans, mais devient rarement une cause directe de décès. Malheureusement, à ce jour, aucun médicament ne permet de guérir complètement la polyarthrite rhumatoïde.

Causes de l'arthrite

Comment se développe l'arthrite et qu'est-ce que c'est? La maladie peut survenir en raison de divers facteurs, notamment l'abrasion des articulations qui se produit avec le temps.

Contribuer également au développement de pathologies - infections et traumatismes articulaires, allergies et processus auto-immuns avec formation d'anticorps détruisant les propres tissus de l'organisme - les composants de l'articulation. Souvent, l'arthrite survient après une infection antérieure des voies respiratoires supérieures - maux de gorge, grippe, ARVI, etc.

Arthrite et arthrose - quelle est la différence?

Les noms de ces maladies des articulations sont consonantes, mais les symptômes, le processus pathologique et le traitement qui les accompagnent sont différents. Alors, quelle est la différence, comprenons:

  1. L'arthrose, ou arthrose déformante (AOD), est une maladie dégénérative chronique qui se produit par vagues. L'une des principales caractéristiques de cette maladie est la détérioration du tissu cartilagineux de l'articulation.
  2. L'arthrite, en revanche, est une maladie inflammatoire de tout l'organisme. et l'inflammation des articulations dans l'arthrite n'est que la «pointe de l'iceberg», qui cache certains autres processus se produisant à l'intérieur du corps.

L'arthrose et l'arthrite diffèrent par la nature de la douleur et de l'inconfort pendant les mouvements, les symptômes associés et l'âge des patients.

Classification

En médecine moderne, il est habituel de subdiviser la maladie en plusieurs types, dont les symptômes et les méthodes de traitement dépendent directement du type d'arthrite et de sa cause.

  1. Rhumatoïde - il s'agit de plus de 45% des maladies pour lesquelles l'agent responsable est une infection à staphylocoques.
  2. Gouty - il est "la goutte". Un type de maladie assez commun associé au dépôt de sels dans le corps et d'acide urique.
  3. Réactif - se développe après la maladie et s'accompagne d'une douleur intense.
  4. Rhumatisme - inflammation des articulations provoquée par les rhumatismes. Dans ce cas, la température augmente, les articulations du coude, du genou et de la hanche se raidissent et rougissent.
  5. Traumatique - affecte les articulations les plus larges, qui représentent la charge la plus lourde: épaule, coude, genou, cheville.
  6. Infectieux - le plus souvent causé par des infections intestinales (typhoïde, salmonellose, dysenterie).
  7. Psoriatic - une maladie chronique des articulations causée par le psoriasis.
  8. Chlamydia - causée par une infection à Chlamydia après une urétrite, une pneumonie, une prostatite et d'autres processus inflammatoires.

L'arthrite peut souvent conduire à un handicap. En cas de premières manifestations de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Symptômes de l'arthrite

L'arthrite, dont les premiers symptômes se manifestent le plus souvent dans les petites articulations, par exemple les doigts ou les orteils. De nombreux experts pensent que cette maladie leur était initialement destinée.

Les symptômes de l'arthrite peuvent inclure des rougeurs, un gonflement et des modifications de la structure de l'articulation, pouvant entraîner des lésions, une douleur et une perte de la fonction articulaire.

Les principaux signes d'arthrite qui devraient alerter un adulte:

  • douleurs articulaires;
  • gonflement des articulations;
  • articulations enflées;
  • raideur et restriction de mouvement dans l'articulation;
  • rougeur de la peau autour de l'articulation;
  • engourdissement des articulations, surtout le matin;
  • hausse de la température locale.

Une personne atteinte d'arthrite se fatigue rapidement, alors que la douleur augmente lorsque le patient est soumis à un effort physique, parfois les articulations "se fissurent". Les résultats du test montrent une augmentation du nombre de leucocytes et de la VS, et la présence de protéine C-réactive peut également être observée. Malheureusement, l'uniformité des symptômes pour les différentes causes de la maladie rend difficile le diagnostic précis et opportun.

Étapes de développement

Dans la dynamique du processus pathologique dans l'arthrite, il y a quatre étapes:

  1. Cliniquement, la maladie ne se manifeste pas, cependant, les premiers signes d'inflammation sont présents sur les rayons X des articulations. Parfois, il y a une légère raideur des mouvements et des douleurs périodiques pendant l'exercice.
  2. Un processus inflammatoire progressif conduit à un amincissement des tissus des structures articulaires et à une érosion des têtes osseuses. Un gonflement apparaît dans la zone des articulations touchées. On observe souvent une élévation locale de la température et un rougissement de la peau, des mouvements accompagnés d'un resserrement.
  3. La destruction progressive des structures articulaires entraîne une déformation importante des articulations, une limitation de la mobilité, une douleur constante et une perte partielle de la fonction articulaire, qui sont partiellement compensées par une tension musculaire.
  4. Les changements pathologiques dans les tissus articulaires deviennent irréversibles. l'articulation touchée est complètement immobilisée. Avec la défaite des articulations du genou, des contractures se forment, de l'ankylose se développe dans les articulations de la hanche - fusion de la tête des os articulaires due au remplissage de la capsule articulaire avec du tissu osseux ou fibreux de remplacement.

Comment se manifeste l'exacerbation

La polyarthrite rhumatoïde a deux phases d'écoulement. La rémission est une période de bien-être relatif lorsque les symptômes de la maladie deviennent moins prononcés ou disparaissent complètement. Au contraire, lors d'une exacerbation, il y a non seulement des signes d'inflammation des articulations, mais aussi des réactions générales.

L'exacerbation de la polyarthrite rhumatoïde se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Perte d'appétit;
  2. Augmentation de la température jusqu'à 37-38,5 о С
  3. Grande faiblesse et apathie;
  4. Sévère douleur dans les articulations touchées. Cela devient constant et ne dépend pas du moment de la journée. Les AINS, le plus souvent, n’ont aucun effet;
  5. Il peut provoquer des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires, une gêne oculaire, une vision réduite.

Il est important de reconnaître l'exacerbation de l'arthrite le plus tôt possible car pendant cette période, tous les organes du patient sont atteints. Un traitement spécial est nécessaire pour soulager tous les symptômes et ramener la maladie à la phase de rémission.

Diagnostics

Le diagnostic de l'arthrite est tout un défi. Cela est dû au fait que les causes des processus inflammatoires dans les articulations peuvent être différentes. Certains types d'arthrite sont répandus et faciles à diagnostiquer. Il existe des cas dans lesquels seul un médecin expérimenté peut établir un diagnostic correct après un examen approfondi du patient.

La cause de l'arthrite peut être n'importe quel processus infectieux (local ou général), lésion articulaire, allergies, maladies auto-immunes, troubles métaboliques. Il existe également de telles maladies inflammatoires des articulations, dont l'étiologie semble encore insuffisamment claire, comme par exemple la «polyarthrite rhumatoïde». Pour choisir le traitement de l'arthrite, il est nécessaire de poser un diagnostic et de déterminer le facteur qui a conduit au développement du processus pathologique.

Le diagnostic de l'arthrite comprend les données suivantes:

  1. Histoire minutieuse de la maladie.
  2. Identifier son lien avec les maladies allergiques, infectieuses, les traumatismes.
  3. Tableau clinique caractéristique de l'arthrite.
  4. Méthode d'examen de laboratoire (l'examen du patient révèle des signes d'inflammation, une augmentation des taux d'acide urique, la présence d'anticorps dirigés contre le streptocoque hémolytique du groupe A, etc.).
  5. Diagnostic instrumental (radiographie, échographie, imagerie par résonance magnétique ou calculée).
  6. Études du liquide synovial.

Ces dernières années, l'arthroscopie a été utilisée pour diagnostiquer plus précisément l'arthrite, ce qui permet un examen approfondi de la cavité articulaire et la prise de liquide synovial en vue d'une analyse ultérieure. La radiographie est la principale méthode de diagnostic instrumental de l'arthrite. Elle est généralement réalisée en deux projections, selon les indications, il est possible de prendre des rayons X et des projections supplémentaires, ce qui permet une identification plus détaillée des changements locaux se produisant dans les articulations touchées.

Pour clarifier les modifications des tissus articulaires, qui sont généralement mal distinguées lors de l'examen radiologique, par exemple, les zones épiphysaires, la tomographie par résonance magnétique ou par ordinateur. La principale difficulté dans le diagnostic de l'arthrite réside dans le fait qu'aucune des méthodes de diagnostic de la maladie en laboratoire ou au moyen d'un instrument ne permet d'établir clairement et avec précision le diagnostic correct. Pour diagnostiquer l'arthrite, identifier ses causes et, par conséquent, le bon choix du traitement prescrit, un examen complet du patient est nécessaire. Toutes les données obtenues lors de l'examen doivent alors être associées au tableau clinique de la maladie.

Les conséquences

Les complications de l'arthrite sont précoces et tardives. Phlegmon et panarthrite (arthrite purulente aiguë) peuvent être attribués à des complications précoces. Les complications tardives incluent l'ostéomyélite, la septicémie, les contractures et les luxations pathologiques.

Traitement de l'arthrite

Plus tôt le traitement de l'arthrite est commencé, plus il sera efficace. Cela est dû au fait que les premier et deuxième stades du développement de la maladie ne se caractérisent pas par un degré prononcé de déformation des articulations. Tout d'abord, le traitement de la maladie dépend de la nature et des causes de celle-ci. Fondamentalement, le traitement de l'arthrite vise à réduire la douleur, à éliminer l'inflammation et à prévenir l'évolution de la maladie.

Et alors, comment traiter l'arthrite et quels sont les principes de traitement les plus importants? Les principaux composants sont les suivants:

  1. Méthodes pharmacologiques de traitement: utilisation de pommades, de crèmes et de gels anti-inflammatoires non stéroïdiens; administration intra-articulaire de glucocorticoïdes.
  2. Vitamine, apport de macro et microéléments, diététique, apport d’acides aminés (méthionine, arginine), nécessaires à la construction de nouveaux tissus.
  3. Méthodes de traitement non médicamenteuses: sélection de chaussures orthopédiques, réduction des charges sur les articulations, suppression des mauvaises habitudes, exercices thérapeutiques, massage, hydrothérapie, acupuncture et stimulation musculaire à impulsions électriques.
  4. Le traitement chirurgical ou le remplacement articulaire n'est utilisé que pour les formes d'arthrite les plus avancées.
  5. Dans le cas de formes compliquées, l'injection de cellules souches peut être utilisée.

Pour les patients souffrant d'arthrite, des complexes spécialisés dans la thérapie par l'exercice ont été développés, destinés à développer la flexibilité et la force. Ils sont obligatoires, complétés par des exercices d'aérobic. Certains patients peuvent penser qu'une telle charge est trop lourde pour une personne souffrant de douleurs articulaires. Cependant, ce n'est pas tout à fait vrai. Premièrement, il devrait commencer à s'engager dans une rémission, et deuxièmement, le complexe est sélectionné individuellement, en tenant compte du degré d'endommagement des articulations. Les cours réguliers donnent un effet saisissant.

En outre, ils doivent adhérer à un régime spécial, dont nous parlerons ci-dessous.

Physiothérapie

Les méthodes suivantes ont une grande efficacité:

  1. Courants galvaniques;
  2. Irradiation de l'articulation avec des rayons ultraviolets;
  3. Diathermie - impact du courant basse fréquence sur la zone articulaire, en vue de son réchauffement;
  4. Selon Gerasimov, l'électrostimulation est une nouvelle méthode de physiothérapie dont le principe est de stimuler les tissus autour de l'articulation avec un courant à basse fréquence. La durée du traitement est de 3 à 6 procédures et son effet dure plusieurs années. Après le traitement, les patients remarquent une diminution de l'intensité de la douleur, des raideurs et des signes d'inflammation (gonflement et rougeur des articulations).

Il convient de noter que la physiothérapie ne remplace pas le traitement médicamenteux, mais le complète. Dans le cas contraire, la polyarthrite rhumatoïde progressera régulièrement et entraînera des lésions et une distorsion des articulations.

Drogues modernes

La dernière génération de médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde est une drogue qui réduit sélectivement l’activité des substances inflammatoires dans le corps: les interleukines, le facteur de nécrose tumorale (TNF) et d’autres. Ils ont prouvé leur efficacité non seulement dans les essais pharmacologiques, mais aussi dans la pratique clinique actuelle. Un autre avantage est la survenue rare de réactions indésirables.

Le représentant principal de ce groupe de drogues:

  • Infliximab (synonymes - Remicade, Flammegis);
  • Étanercept (synonyme - Enbrel);
  • Adalimumab.

Pourquoi ces médicaments ne sont pas largement répandus? Le point est le prix. Le coût de 20 ml de drogue, en moyenne, est de 45000-50000 milliers de roubles. Tous les hôpitaux et tous les patients ne peuvent pas se le permettre.

Comment traiter les remèdes traditionnels de l'arthrite

En plus des méthodes traditionnelles, le traitement de l'arthrite peut être complété par des remèdes populaires. Les recettes de l'arsenal des guérisseurs traditionnels en ont recueilli un grand nombre. Cependant, pour commencer un traitement à domicile, vous devez être patient.

  1. Prendre 1 cuillère à soupe. l salez et dissolvez dans un verre d'eau bouillie. Dans un petit moule, congelez au congélateur. La glace résultante à mettre sur le joint douloureux et garder jusqu'à décongélation complète. Sans laver, enveloppez le joint pendant 3-4 heures avec un foulard en laine (mouchoir).
  2. Traitement avec un mélange de jus - hachez une betterave moyenne, une grosse pomme et 2 carottes. Pressez le jus de la pulpe, ajoutez un tiers de cuillère à café de gingembre en poudre, mélangez bien tous les ingrédients et buvez 3 portions de ce mélange au cours de la journée.
  3. Vingt tubercules de cyclamen doivent être bouillis dans 10 litres d’eau. Pour une procédure, 1 à 2 litres de décoction suffisent. Ces bains médicaux pour les mains et les pieds doivent être effectués quotidiennement pendant 30 minutes jusqu'à l'amélioration de l'état des soins.
  4. Prenez un paquet de feuille de laurier et mettez la moitié dans la casserole. Versez 300 ml d'eau bouillante et laissez bouillir pendant 5 minutes. Après emballer mieux et laisser infuser pendant trois heures. Après 3 heures, filtrer et boire avant le coucher. Et si 3 jours d'affilée. Une semaine plus tard, vous devez répéter le cours.
  5. Nous prenons des fleurs de sureau noir - 1 partie. Feuilles de bouleau - 4 parties. Écorce de saule - 5 parties. Les ingrédients broyés sont mélangés, 1 cuillère à soupe du mélange est versé avec un verre d'eau bouillante. La perfusion est emballée. Au bout d'une demi-heure, l'outil est prêt. Vous devez prendre un demi-verre de perfusion 4 fois par jour avant les repas.
  6. Cette méthode consiste à appliquer un pansement à la moutarde sur une plaie afin de réchauffer les articulations, soulageant ainsi le patient.

Régime de l'arthrite

Adultes souffrant de diverses formes d'arthrite, nous recommandons un régime alimentaire spécial qui aide à réduire l'acidité.

Il est recommandé d'inclure dans votre alimentation:

  • fruits et légumes frais;
  • jus de fruits frais;
  • le maquereau, la truite, le saumon;
  • huile de poisson;
  • eau minérale;
  • produits laitiers fermentés.

Un régime équilibré contre l'arthrite devrait être riche en acides gras polyinsaturés du groupe des oméga-3 et avoir un effet anti-inflammatoire.

Il devrait être retiré de l'alimentation du thé fort, du café, réduire la consommation d'alcool. Abandonner l'utilisation de bouillons de viande, de champignons et de poisson; tous les types de viandes fumées; poisson salé et frit; le caviar; toutes les variétés de légumineuses. Les amateurs de muffins, de chips et de confitures devront choisir entre leur dépendance à la santé et leur dépendance alimentaire.

La principale chose à retenir: un régime pour l'arthrose et l'arthrite doit être équilibré, peu calorique et contenir également des vitamines et des minéraux.

Prévention

Pour la prévention complète de l'arthrite, vous devez suivre ces règles:

  1. Surveillez le poids, car le surpoids augmente l'usure des articulations;
  2. Ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool - cela affecte également les articulations négativement;
  3. Maintenir une posture appropriée, ce qui réduit la charge sur les articulations;
  4. Pour soulever des poids correctement, sans plier la colonne vertébrale de gauche à droite, en évitant les blessures et les charges inutiles sur les articulations et les muscles;
  5. Faites régulièrement de l'exercice, car un "corset musculaire" bien développé réduit la charge sur les articulations;
  6. Réduire la consommation de sucre et d’autres boissons gazeuses glucidiques facilement digestibles;
  7. Faites des pauses dans le travail associé à une position assise ou debout prolongée. Faites des exercices légers pendant les pauses;
  8. Organisez correctement le lieu de travail pour qu'il soit confortable à s'asseoir, qu'il ne soit pas nécessaire de se pencher en avant, de jeter la tête en arrière, de se fatiguer le dos et le cou.

Vous devez également manger équilibré, y compris dans le régime alimentaire, les acides gras polyinsaturés (poisson gras, huile de poisson) et le calcium (produits laitiers, poisson), exclure également les graisses animales (source du "mauvais" cholestérol), manger plus de fruits et de légumes. Les acides gras oméga-3-insaturés soulagent les symptômes de l'arthrite (notamment en raison de la synthèse de molécules anti-inflammatoires - rezolvinov). Une étude de 2112 patients présentant une arthrose du genou aux rayons X confirmée a montré qu'un apport plus élevé en magnésium correspond à une réduction significative du risque d'arthrose (P = 0,03).

Prévisions

Au début, l’arthrite infectieuse aiguë répond bien au traitement, jusqu’à la restauration complète de la fonction articulaire.

Si le développement du processus inflammatoire est associé à des facteurs endogènes, la récupération est plus difficile, mais il est possible de ralentir la progression de la maladie, de prévenir le développement de complications et d'éviter l'invalidité.

Comment traiter l'arthrite: méthodes classiques et traditionnelles

Les causes de la douleur et de l'inflammation des articulations peuvent varier. Dans la lutte contre l'arthrite, l'élimination de la cause de la maladie est souvent plus importante que l'élimination de la douleur.

Pourquoi l'arthrite survient-elle et peut-elle être guérie?

Arthrite (du latin - "inflammation de l'articulation") - une maladie qui touche plus souvent les catégories de citoyens âgés de plus de quarante ans. Cependant, selon les médecins, cette pathologie «rajeunit».

L'arthrite est un concept collectif. Sous ce nom peut être caché comme une maladie indépendante des articulations (par exemple, spondylite, polyarthrite rhumatoïde, goutte, maladie de Still, etc.), ainsi que le symptôme d'une pathologie différente (lupus érythémateux systémique, purpura, arthrite psoriasique, hépatite, etc.). Parmi les principales causes de la maladie figurent les infections, les troubles métaboliques et auto-immunes et les blessures.

Malheureusement, il n’existe actuellement aucune procédure ni aucun médicament qui puisse complètement guérir l’arthrite, mais il est possible de contrôler les symptômes et d’obtenir une rémission stable.

Types d'arthrite: causes, signes et caractéristiques du traitement

Actuellement, plus d'une centaine de types d'arthrite sont connus. Les médecins discutent encore des causes de certains sous-types. Il est donc impossible de déterminer quels facteurs provoquent, par exemple, le développement de l’arthrite psoriasique. Cependant, les causes, les symptômes et les traitements des types d'arthrite les plus courants sont bien connus.

Les douleurs articulaires sont la principale manifestation de l'arthrite. Les signes de presque tous les types de cette maladie sont également une douleur intense ou lancinante dans l'articulation la nuit et à l'état stationnaire, gonflement, rougeur, fièvre dans la région de l'articulation touchée, raideur matinale, faiblesse générale, mobilité réduite.

Les principales causes de la polyarthrite rhumatoïde sont les désordres du système immunitaire causés par des complications de la grippe, de l’angine, de l’angine et d’autres maladies infectieuses. De plus, les infections (urinaires, intestinales, nasopharyngées) peuvent causer une arthrite séronégative, qui est un type de polyarthrite rhumatoïde. La cause de la goutte est le dépôt de sels d'acide urique dans les articulations. Cela conduit à la formation de granulomes et de cônes de goutte dans les lésions. L'arthrite infectieuse (pyogène) provoque des infections bactériennes, virales ou fongiques ainsi que des blessures, des troubles métaboliques, des maladies endocriniennes, des processus nécrotiques dégénératifs (par exemple, la maladie de Koenig), une dysplasie ou une inflammation des articulations (arthrite rhumatoïde ou arthrite du lupus erythematosus systémique) conduisant à l'arthrose.

Le choix du schéma thérapeutique de l’arthrite dépend du type de maladie, de l’état du patient et, bien entendu, de la décision du médecin traitant. Appliquer type de traitement médical, physiothérapie, diététique, thérapie physique, chirurgie, ainsi que des procédures de médecine orientale.

L'arthrite peut être accompagnée de plus d'une centaine de maladies différentes affectant les articulations et d'autres organes.

Approches classiques du traitement de l'arthrite

L'état du patient ne s'améliore qu'avec un traitement complexe et continu. Cela signifie qu’à court terme, il est impossible d’obtenir une guérison complète ou au moins une rémission - le traitement prend généralement beaucoup de temps.

La médecine scientifique ou classique est basée sur les principes de:

  • Scientifique: le traitement doit être justifié par la science.
  • Sécurité: Les méthodes utilisées doivent être évaluées cliniquement et avoir un effet positif sur la plupart des patients.
  • L'efficacité, qui doit être prouvée empiriquement à la suite d'études en laboratoire et autres.
  • Reproductibilité des méthodes de traitement, indépendamment des facteurs externes.

Tout traitement doit viser à éliminer la cause de l'arthrite à un degré supérieur à celui à combattre les symptômes. Malheureusement, tous les moyens de la médecine classique ne répondent pas à cette exigence. Il se trouve que le traitement aide à faire face à la douleur et à arrêter l'inflammation, mais n'élimine pas la cause de la maladie, ce qui rend le pronostic décevant.

En règle générale, le schéma de traitement de l'arthrite (indépendamment de l'étiologie) comprend:

  • Réception des médicaments. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire, aident à soulager la douleur et à réduire l'inflammation. Également dans certains cas, les anti-inflammatoires hormonaux (glucocorticostéroïdes), les relaxants musculaires sont utilisés pour soulager les spasmes musculaires, l’onguent pour réduire l’enflure et la douleur. Pour l'anesthésie, des injections d'anesthésique sont également administrées directement dans l'articulation touchée. Comme traitement concomitant, des médicaments sont prescrits pour protéger le tractus gastro-intestinal des effets secondaires des anti-inflammatoires non stéroïdiens - par exemple, l'oméprazole et les antidépresseurs (si le stress a été identifié comme cause de l'arthrite).
    Le traitement médicamenteux à l'état pur vise davantage à combattre les symptômes que la cause. En outre, même les médicaments correctement prescrits peuvent ne pas donner l'effet souhaité. Par exemple, un médecin peut vous prescrire des médicaments contenant du sulfate de chondroïtine et de la glucosamine, mais il sera possible d'évaluer leur efficacité seulement après six mois - c'est le traitement médicamenteux minimal.
  • Nutrition diététique avec inclusion dans le régime quotidien d'un complexe de vitamines A, E, C, B1, B3, B6, B12, ainsi que d'oligo-éléments - molybdène, sélénium, soufre, zinc, cuivre, manganèse, acides aminés - arginine et méthionine.
  • Porter des bandages, des semelles orthopédiques, etc. - en fonction de l’emplacement de l’arthrite - pour modifier et réduire la charge sur les articulations douloureuses.
  • La thérapie par l’exercice, le massage - en tant qu’assurance contre une éventuelle stagnation, ainsi que pour restaurer le travail complet des articulations et préserver les muscles et les ligaments environnants.
  • Procédures de physiothérapie (laser, magnétothérapie, UHF, thérapie par électropulse) - pour aider à soulager la douleur aiguë, réduire l'œdème, améliorer la microcirculation sanguine, restaurer la fonction articulaire.

Ainsi, la médecine classique n'affecte que les causes de l'arthrite du côté de la nutrition.

Approches de la médecine orientale traditionnelle

Par médecine traditionnelle orientale, ils désignent généralement un ensemble d’idées sur le corps humain et son traitement, combinant l’expérience séculaire des guérisseurs traditionnels tibétains, indiens et chinois. Ainsi, la médecine traditionnelle chinoise donne une idée des points bioactifs et de leur impact sur les Indiens - sur les systèmes de régulation du corps, tibétains - sur le traitement aux herbes. L'interpénétration de ces idées a permis de former les principes suivants:

  • le corps humain doit être considéré comme un système unique;
  • Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause de la pathologie, et non l'effet.

En 2008, l'Organisation mondiale de la santé a organisé un congrès consacré à la médecine traditionnelle à Beijing. À la fin du congrès, une déclaration a été adoptée, soulignant la nécessité de renforcer les liens entre les fournisseurs de médecine conventionnelle et de médecine traditionnelle [1].

Dans le monde moderne, la médecine orientale traditionnelle et le classique sont reconnus. La nomenclature des services médicaux, approuvée par le ministère de la Santé de la Fédération de Russie en 2017, comprend des sections relatives à l'acupuncture, à la phytothérapie, aux effets physiques sur les points d'acupuncture.

  • L'acupuncture (acupuncture) est l'une des approches les plus anciennes de la médecine chinoise. La procédure est utilisée dans le traitement de l'arthrite. Basé sur l'introduction d'aiguilles dans les points d'énergie et biologiquement actifs du corps. L'acupuncture réduit la douleur, détend les muscles, réduit l'enflure, améliore la circulation sanguine, ce qui conduit à la normalisation du métabolisme. L'acupuncture est souvent associée à la phytothérapie.
  • Phytothérapie Les plantes médicinales aident à atténuer l'évolution de l'arthrite, à soulager la douleur, à restaurer le système immunitaire et à améliorer les processus métaboliques des articulations touchées. Les préparations à base de plantes chinoises et tibétaines peuvent contenir jusqu'à 100 ingrédients.
  • Acupression (acupression). La procédure est basée sur le même principe que dans le cas de l'acupuncture avec la seule différence que le point biologiquement actif est affecté par un doigt ou une main. L'effet est assimilé à l'acupuncture: augmentation de l'apport sanguin dans la zone de l'impact, normalisation du métabolisme, soulagement de la douleur. L'acupressure aide également à réduire les tensions nerveuses et musculaires, à stabiliser le fond émotionnel.
  • Hirudothérapie. Quand une morsure sécrète un secret qui contient des substances biologiquement actives et améliore la circulation sanguine. En outre, l'hirudothérapie peut être considérée comme une sorte de réflexologie, car les sangsues sont établies en des points biologiquement actifs.
  • Moxothérapie. Il s'agit d'un réchauffement de points bioactifs sur le corps avec un cigare spécial à base d'herbes médicinales. Utilisé en médecine traditionnelle dans de nombreux pays asiatiques.

Le schéma de traitement de l'arthrite est élaboré individuellement dans chaque cas et dépend du type de maladie et de son stade d'avancement. La thérapie peut combiner les approches de la médecine classique et traditionnelle. Cependant, il convient de rappeler que les procédures de médecine orientale traditionnelle doivent être effectuées dans un centre médical agréé.

Comment traiter l'arthrite

L'arthrite est une maladie infectieuse-inflammatoire dans laquelle des lésions articulaires se produisent. La pathologie est répandue chez les patients de différents âges, mais les personnes âgées et les jeunes enfants sont le plus souvent touchées. Les premiers à en être responsables sont les problèmes de circulation sanguine et, chez les enfants, les blessures fréquentes et l’absence d’immunité.

L'arthrite est accompagnée de douleurs dans l'articulation touchée, d'enflure, de rougeurs et d'hyperthermie. Tous ces symptômes nuisent gravement à la qualité de vie du patient, quel que soit son âge. L'arthrite nécessite un traitement complexe, qui est attribué en fonction des résultats de l'examen. Par conséquent, dès les premiers signes de la maladie, le patient doit consulter un médecin, l’auto-traitement de l’arthrite des articulations est non seulement inutile, mais également dangereux.

Comment traiter l'arthrite et l'arthrose des articulations

Avant de traiter les douleurs articulaires, il est nécessaire de comprendre ce qui inquiète le patient, l'arthrite ou l'arthrose. Selon le diagnostic, le traitement peut être très différent.

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations provoquée par des microorganismes pathogènes ou des allergènes. La maladie peut survenir aux stades aigu et chronique, mais sa différence caractéristique réside dans des symptômes inflammatoires particuliers: rougeur, fièvre, douleur intense.

L'arthrose est une maladie des articulations de nature dégénérative-dystrophique. Il se développe lentement, en raison du manque de nutriments dans les tissus de l'articulation, du manque de mouvement. L'arthrose est accompagnée d'une douleur légère, d'une obstruction des mouvements et peut être une complication de l'arthrite chronique si elle est mal traitée.

Les patients s'intéressent au traitement de l'arthrite et de l'arthrose des articulations. L'arthrite nécessite un traitement anti-inflammatoire compétent, des analgésiques, des agents antibactériens et un repos complet. En cas d'arthrose, au contraire, le mouvement, l'exercice sont bénéfiques et le traitement repose sur l'amélioration de la nutrition du tissu cartilagineux.

Il est important de noter que, selon la cause de l'arthrite, il en existe différents types. Les tactiques de traitement ci-dessus s'appliquent à l'arthrite infectieuse, mais ses autres formes, par exemple rhumatoïde, rhumatismale, goutteuse, nécessitent l'utilisation de médicaments spécifiques. C’est pourquoi vous ne devez pas vous fier à la chance et essayer de traiter vous-même l’arthrite à la maison: le médecin doit vous prescrire tous les médicaments en fonction des résultats de l’examen.

Médicaments contre l'arthrite

Dans le cas de l'arthrite, les groupes de médicaments suivants peuvent être indiqués:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ibuprofène, naproxène, diclofénac, méloxicam, etc.
  • Médicaments anti-inflammatoires hormonaux. Prednisolone, Cortisone, Mégadexane, Metipred, etc.
  • Médicaments antibactériens et antimicrobiens. Amoxiclav, érythromycine, Tsifran et autres.
  • La colchicine est prescrite pour l'arthrite goutteuse associée à l'accumulation d'acide urique dans le corps.
  • Dans la polyarthrite rhumatoïde, les préparations du groupe BMARP sont prescrites, ce qui sera discuté ci-dessous.
  • Pour renforcer le système immunitaire montré immunostimulants, vitamines.

Dans la période d'exacerbation de tout type d'arthrite, un repos complet et un traitement symptomatique sont indiqués. À la maison, avec l'autorisation d'un médecin, il est possible d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle, par exemple des lotions à la décoction à base de plantes. Diverses pommades pour l'arthrite sont également très populaires.

Après l'élimination de la maladie aiguë, on prescrit au patient un traitement physiothérapeutique, par exemple:

  • thérapie magnétique;
  • thérapie au laser;
  • traitement à l'ozokérite;
  • électrophorèse avec une articulation douloureuse;
  • traitement par ultrasons;
  • balnéothérapie

Aussi une thérapie physique très utile pour l'arthrite, masser tout le corps. Ces procédures aident à renforcer les muscles autour des articulations malades, à améliorer leur nutrition et à prévenir la destruction et le développement de l'arthrose.

Si un patient a été diagnostiqué avec une arthrose, on lui montre un mouvement actif. Chaque jour, vous devez faire des exercices thérapeutiques, masser autour de l'articulation touchée. Cela aidera à maintenir l'articulation en condition de travail pendant une longue période. Pour restaurer l’intégrité du tissu cartilagineux, les médicaments prescrits sont des chondroprotecteurs.

Les chondroprotecteurs sont des compléments alimentaires, des solutions d'injection contenant du sulfate de chondroïtine et de la glucosamine. Ce sont des composants importants du tissu cartilagineux. En obtenant de telles substances, les articulations cessent de s’effondrer et même en partie de se régénérer, ce qui est très important pour l’arthrose.

Comment traiter la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune systémique grave dans laquelle le tissu conjonctif est endommagé et une inflammation chronique des articulations se produit. La pathologie peut survenir à tout âge, même dans l'enfance, et la cause exacte de son apparition n'a pas encore été établie.

Quel médecin traite la polyarthrite rhumatoïde? Comment traiter la polyarthrite rhumatoïde à la maison, il est préférable de demander à un rhumatologue compétent. Cette maladie chronique nécessite un traitement médicamenteux à long terme. Il est très important de choisir les bons médicaments et de calculer le dosage pour éviter la destruction des articulations. Si le patient ne reçoit pas un traitement approprié, le tissu cartilagineux finira par s'effondrer et la personne deviendra invalide.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  • Antirhumatismaux modificateurs de la maladie (BMARP, médicaments de base). Il s'agit d'un groupe de médicaments pouvant supprimer la polyarthrite rhumatoïde et soulager les symptômes de l'inflammation. Exemples de tels agents: lévamisole, méthotrexate, myocrizine, auranofin, kuprénil, sulfasalazine, etc.
  • Anti-inflammatoires hormonaux: cortisone, prednisone, dexaméthasone, etc. Soulager l'inflammation et la douleur.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L’ibuprofène, le naproxène, l’indométhacine, etc. Soulager l'inflammation, la douleur, la fièvre.
  • Anti-inflammatoires biologiques d'une nouvelle génération. Infliximab, Anakinra et autres.

En plus de la pharmacothérapie, la physiothérapie, des exercices thérapeutiques et des massages donnent de bons résultats dans la polyarthrite rhumatoïde.

Comment traiter l'arthrite à la maison

Le traitement de l'arthrite à la maison ne devrait pas différer du traitement de la maladie à l'hôpital. Il faut montrer au patient des médicaments, il est également nécessaire de créer toutes les conditions pour un rétablissement réussi.

De nombreux patients souhaitent savoir comment traiter l'arthrite et l'arthrose à la maison en utilisant des méthodes traditionnelles. Il existe une vaste liste de recettes de médecine traditionnelle qui aident à soulager la douleur et à réduire l'enflure causée par l'arthrite. Mais il ne faut pas oublier que de telles méthodes n'ont qu'un effet symptomatique, elles n'éliminent pas la cause de la maladie, il est donc impossible d'espérer complètement les remèdes populaires.

Pour l'arthrite, les recettes efficaces suivantes sont:

  • Bains aux herbes. Vous pouvez utiliser la camomille, le calendula, la sauge, les aiguilles de pin. L'herbe brassée dans de l'eau bouillante insiste, puis versée dans un bassin ou dans la salle de bain. Diluer le bouillon avec de l'eau tiède et y mettre les membres malades pendant 15 à 20 minutes. Après la procédure, vous devez vous essuyer et vous habiller chaudement. La procédure est contre-indiquée dans l'arthrite bactérienne.
  • Lotions au sel de mer. Il est nécessaire de plier la gaze en 8-10 couches. Dans un verre d'eau chaude, dissolvez une cuillère à soupe de sel de mer. Tremper la gaze avec une solution, presser légèrement et appliquer sur le point sensible, envelopper avec un sommet moelleux sur le dessus. Ne peut pas être utilisé si la peau a une plaie.
  • Avec de fortes douleurs dans les articulations faire frotter avec de l'iode et analginum. 10 comprimés sont broyés et versés avec de l'iode (10 ml), de l'alcool de camphre (10 ml) et de l'alcool ordinaire (300 ml). Secouez bien. Frotter devrait frotter l'articulation douloureuse 2-3 fois par jour.
  • À l'intérieur, il est utile de boire des jus de fruits et de fruits frais, ainsi que de la sève de bouleau. La thérapie à base de jus aide à renforcer le système immunitaire et à prévenir la récurrence de la maladie.

Conclusion

L'arthrite est une maladie très grave qui nécessite un traitement compétent, complet et à long terme. Si un patient traite son corps de manière responsable, il confiera sûrement le choix des méthodes de traitement à un rhumatologue. L'auto-traitement en la matière n'est pas la meilleure option.

Comment traiter l'arthrite

L'arthrite est une maladie inflammatoire assez commune des articulations. Il survient à tout âge, bien que les femmes de plus de 40 ans y soient les plus exposées. L'arthrite provoque une douleur intense et perturbe le travail de nombreux organes et, au cours de son évolution chronique, entraîne la destruction des articulations et une limitation de la mobilité. Sans traitement rapide, la maladie peut entraîner de graves complications. Par conséquent, il est très important de faire attention à temps aux symptômes de dysfonctionnement des articulations et de consulter un médecin.

Après avoir examiné et déterminé la cause de l'inflammation, le médecin choisit des traitements individuels pour l'arthrite. Ils dépendent nécessairement de son type, de son stade de développement et de l'état de santé du patient. L'autotraitement pour cette maladie est inacceptable. Après tout, des méthodes de traitement mal choisies peuvent non seulement causer des effets secondaires, mais aussi aggraver le processus inflammatoire.

Caractéristiques pathologiques

Contrairement à l'arthrose, caractérisée par le développement de processus dégénératifs au niveau des articulations, l'arthrite est une maladie inflammatoire. En outre, l'inflammation se manifeste souvent de manière aiguë avec de la fièvre, des symptômes d'intoxication et un gonflement grave de l'articulation. Mais parfois, cela peut se produire de manière chronique. Cela se produit le plus souvent si un traitement opportun pour l'arthrite aiguë n'a pas été effectué, ainsi que pour certains types de pathologie.

Malgré le niveau actuel des médicaments, il n’est pas toujours possible de déterminer la cause de l’arthrite. Mais sur ce qui a provoqué l'inflammation, dépendent des symptômes de la maladie, ainsi que du choix des méthodes de traitement. Par conséquent, en médecine, il est habituel de distinguer plusieurs types d'arthrite, chacun ayant ses propres raisons.

Dans le diagnostic de la maladie, ils doivent être déterminés, car le traitement pour différents types est légèrement différent:

  • L'arthrite infectieuse est causée par une infection bactérienne, virale ou fongique. De plus, il n'est pas nécessaire qu'il pénètre dans l'articulation par la peau endommagée. L'infection peut se transmettre par le sang. Particulièrement souvent, l'arthrite se développe avec la tuberculose, la grippe, la gonorrhée, la dysenterie.
  • L'arthrite réactive apparaît également souvent dans les maladies infectieuses, comme la réponse du corps aux antigènes sécrétés par les bactéries.
  • L’arthrite goutteuse se développe avec de graves troubles du métabolisme des minéraux. Il tire son nom parce que de tels échecs s'accompagnent de dépôts de sels dans les articulations, appelés goutte.
  • La polyarthrite rhumatoïde est due à des perturbations du système immunitaire. Cela peut être dû à des pathologies auto-immunes congénitales, à des réactions allergiques ou à des maladies infectieuses. Ce type de pathologie est parfois aussi causé par des perturbations du fonctionnement du système nerveux.
  • Les patients atteints de psoriasis développent parfois un rhumatisme psoriasique.
  • L'arthrite traumatique survient comme une complication après une blessure grave aux articulations. Celles-ci peuvent être des entorses, des entorses ou des fractures. Un traitement inapproprié peut entraîner un œdème, une inflammation se propage à la cavité articulaire.
  • Le manque de vitamines et d'oligo-éléments conduit à l'apparition de l'arthrite dystrophique. Cela peut être dû à des anomalies du système digestif ou à une nutrition insuffisante.
  • Dans les cas les plus graves, accompagnés de la destruction de l'articulation et de sa déformation, ils parlent du développement de l'arthrose. Dans le même temps, les processus dégénératifs peuvent être ralentis, mais cela ne fonctionnera pas pour restaurer le cartilage détruit.
  • Parfois, un groupe distinct distingue l'arthrite dite professionnelle. Il se développe en raison de l'augmentation régulière des charges sur les mêmes articulations.

Tâches de traitement

En cas d'arthrite aiguë des articulations, le traitement commence le plus souvent à l'heure. En effet, dans ce cas, la pathologie se manifeste par des symptômes prononcés. Le patient ressent une douleur intense dans une ou plusieurs articulations, qui est aggravée la nuit. La zone touchée gonfle, rougit, la température locale augmente. Le mouvement dans l'articulation est sévèrement limité en raison de la douleur, de l'enflure et du spasme musculaire. Souvent, la faiblesse générale se développe également, le malaise et la fièvre apparaissent.

Le but de traiter l’arthrite aiguë des articulations est principalement de soulager l’état du patient. Premièrement, la douleur est soulagée, l'inflammation diminue. À cette fin, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés ou d’injections sont utilisés. De plus, il est très important d’assurer le reste de l’articulation touchée. Au stade initial, il s’agit du repos au lit, puis du port d’orthèses spéciales.

Il est également nécessaire de déterminer immédiatement la cause de la pathologie. Son élimination est nécessairement incluse dans le traitement complexe. S'il s'agit de maladies infectieuses, si des antibiotiques ou des antiviraux sont prescrits, un traitement chirurgical est souvent nécessaire, ainsi que pour la goutte, des médicaments spéciaux et un régime alimentaire.

En cas de pathologie chronique, tous les patients ne vont pas chez le médecin. Certaines personnes pensent qu’elles-mêmes savent comment traiter l’arthrite en utilisant des remèdes populaires et des médicaments annoncés à la télévision. Mais cette approche est très dangereuse, car l’arthrite peut être guérie en utilisant un ensemble de mesures visant non seulement à soulager les symptômes, mais également à éliminer la cause de l’inflammation, ainsi qu’à restaurer les fonctions des articulations.

Avec un traitement inapproprié ou en son absence, des complications graves peuvent se développer. Cela peut être une inflammation purulente du sac synovial, une sepsie, des lésions des reins, du foie ou de la vessie. Très souvent, l'arthrite négligée conduit à l'arthrose - l'articulation est détruite ou déformée. Par conséquent, il est très important de commencer le traitement de l'inflammation à temps et sous la direction d'un médecin.

Caractéristiques de la thérapie

Le traitement de l'arthrite des articulations doit nécessairement être complet. Les conditions de son succès sont le choix individuel des méthodes de traitement, leur utilisation régulière et à long terme. Si vous arrêtez le traitement, dès que la douleur et l'enflure aiguë disparaissent, la pathologie peut devenir chronique. Par conséquent, il est très important de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin.

Généralement, le choix du traitement de l'arthrite dépend de la cause et du type de pathologie. Mais il y a des recommandations générales qui sont utilisées le plus souvent. Pour tout type d'arthrite, une thérapie complexe est prescrite, qui comprend:

  • utilisation des AINS par voie intramusculaire ou intraveineuse, ainsi que sous forme de comprimés;
  • injections intra-articulaires d'anesthésiques ou de corticostéroïdes;
  • des moyens externes sous forme de pommades ou de compresses anti-inflammatoires;
  • médicaments supplémentaires: relaxants musculaires, chondroprotecteurs, complexes vitaminiques;
  • réduire la charge sur l'articulation avec des orthèses, des bandages ou des semelles orthopédiques;
  • un régime spécial visant à éliminer les perturbations métaboliques ou à combler le manque d'oligo-éléments;
  • prévention de la congestion dans les articulations et de l'atrophie musculaire à l'aide de la thérapie physique;
  • Cure thermale ou utilisation de procédures de physiothérapie dans la clinique locale.

Médicaments

Dans les cas d'arthrite légère au stade initial de la pathologie, vous pouvez vous débarrasser de la douleur et de l'inflammation uniquement avec l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les plus couramment prescrits sont l'ibuprofène, le kétoprofène, le nimésulide, le nise, le diclofénac, le méloxicam. Si elles sont prises par voie orale sous forme de comprimés, assurez-vous de boire de l'oméprazole pour protéger le tractus gastro-intestinal. Les AINS ne peuvent pas guérir l'arthrite, car ils n'affectent pas la cause de l'inflammation. Mais ils soulagent efficacement les symptômes, facilitant la vie du patient.

Même un médecin expérimenté ne peut pas répondre immédiatement que de traiter mieux l'arthrite. Tous les médicaments ont une efficacité et des effets secondaires différents, ils ne sont donc sélectionnés qu’individuellement. Par exemple, l’indométacine n’est pas prescrite chez les personnes âgées, car elle peut provoquer des troubles mentaux. L'ibuprofène et le diclofénac sont considérés comme les plus inoffensifs. Mais même ces médicaments sont recommandés pour ne pas prendre plus d'une semaine, et si la douleur persiste, vous devez choisir un médicament plus fort, par exemple Movalis. Ce remède soulage bien la douleur et l'inflammation, mais ne provoque presque pas d'effets secondaires, vous pouvez donc le prendre pendant longtemps.

En raison de l’inefficacité du traitement par AINS, des injections de glucocorticoïdes peuvent être utilisées. Ils essaient de nommer que dans des cas extrêmes en raison du risque élevé d'effets secondaires. Pour les douleurs sévères, des injections intra-articulaires de Diprospan, d'Hydrocortisone ou de Kenalog sont effectuées. Habituellement, une injection dure plusieurs jours, au cours desquels le patient ressent la disparition de la douleur et de la raideur matinale. Si de la fièvre ou d’autres symptômes extra-articulaires apparaissent, une administration intramusculaire ou intraveineuse de Dexaméthasone, de Metipred ou de Prednisolone peut être indiquée.

Appliquez en outre divers onguents. Il est impossible de guérir la maladie sans leur aide, mais ils aident à soulager la douleur, à réduire l'inflammation et le gonflement. Le plus souvent, il est recommandé d'utiliser une pommade à base d'AINS: Indométhacine, Butadion, Dolgit, Voltaren. Médicaments hormonaux parfois prescrits: bétaméthasone, métasétone, diflucortolone. Onguents efficaces et facilement tolérés sur une base de plantes, par exemple, avec des extraits de sabelnik, consoude, golden usa.

Le traitement de l'arthrite doit être complexe, c'est pourquoi, en plus des anti-inflammatoires, d'autres médicaments sont prescrits. Pour améliorer la circulation sanguine, des agents enzymatiques sont parfois utilisés: Wobenzym ou Flogenzym. Pour arrêter la destruction du tissu cartilagineux, des chondroprotecteurs sont nécessaires, par exemple, Teraflex, Roumalon, Artra. Ces médicaments sont utilisés pendant une longue période, au moins 3 à 6 mois.

De plus, il est recommandé de prendre des vitamines du groupe B, en particulier de la thiamine, de la pyridoxine et de la cyanocobalamine. Ils améliorent le fonctionnement du système nerveux, normalisent les processus métaboliques et réduisent la douleur. Ils peuvent être utilisés séparément en injections ou en préparations complexes. Efficace, par exemple, neuromultivite ou neurobinone.

Physiothérapie

En outre, la thérapie au laser est utilisée pour différents types d'arthrite. Cette méthode, contrairement à d'autres procédures physiothérapeutiques, peut être utilisée pendant la phase aiguë de la maladie. Mais l'effet laser n'est pas réalisé sur l'articulation enflammée, mais sur la veine ulnaire. Une telle irradiation du sang contribue à réduire le processus inflammatoire, la disparition de l'infection et à renforcer le système immunitaire. En cas de pathologie chronique, un laser peut être appliqué à l'articulation elle-même. Cette méthode est efficace dans 80% des cas d’arthrite, en particulier au stade initial.

La cryothérapie est également efficace dans toutes les formes de la maladie. Cela peut être l'impact sur les joints d'air froid et sec dans un cryosauna ou d'un flux d'azote liquide. De telles procédures soulagent rapidement la douleur, réduisent l'inflammation et l'enflure, améliorent la circulation sanguine.

Toutes les autres méthodes de physiothérapie ne peuvent être utilisées qu'après la disparition de l'inflammation pour rétablir la fonction articulaire ou pendant la rémission dans le cours chronique de la maladie. En effet, de nombreuses procédures, en particulier les massages, peuvent entraîner une inflammation accrue. Mais pour améliorer la nutrition des tissus et la mobilité des articulations, soulager les spasmes musculaires et éliminer les contractures, le traitement de physiothérapie est efficace.

À cette fin, on utilise le rayonnement infrarouge, la fréquence ultra-haute, la diathermie, l'amplification impulsionnelle, les UV, la phonophorèse ou l'électrophorèse. Les bains à la paraffine ou à l'ozocérite, les bains de boue ou les sels minéraux sont également efficaces pendant la période de récupération.

Régime alimentaire

Dans tout type de pathologie inflammatoire des articulations, en particulier dans l'arthrite rhumatoïde ou goutteuse, il est nécessaire de suivre un certain régime alimentaire. Si un patient présente une altération du métabolisme des minéraux entraînant le dépôt de sel, il doit exclure le sel, la viande fumée, les cornichons, les conserves, la viande grasse et l'alcool. Certains aliments peuvent augmenter l'inflammation. Le plus souvent, il s'agit de maïs, de porc, de produits laitiers et d'agrumes. Par conséquent, il est recommandé de limiter leur utilisation.

Il vaut mieux cuire à la vapeur pour l'arthrite. Il n'est pas souhaitable de faire frire les aliments et le moins possible de les saler. Il est utile de manger plus de légumes, fruits, poissons, fruits de mer, sarrasin, œufs. Pour améliorer l’état du tissu cartilagineux, il est recommandé d’inclure dans l’alimentation un aspic, de l’huile de lin, des légumes verts.

Méthodes folkloriques

Dans de rares cas, le patient nécessite une hospitalisation. L'arthrite est généralement traitée à la maison. Dans ce cas, en plus des médicaments et des procédures prescrits par un médecin, vous pouvez utiliser les méthodes traditionnelles. Ils contribueront à accélérer la récupération, à réduire la douleur et à rétablir la mobilité des articulations. Mais ils ne peuvent être utilisés qu'après consultation d'un médecin et dans le cadre d'une thérapie complexe. De plus, il faut se rappeler que dans une inflammation aiguë, il est impossible de réchauffer l'articulation, car cela renforcerait le gonflement. Mais il existe des recettes sûres et efficaces qui ont été testées par le temps et par de nombreux patients.

  • Râpez une pomme de terre crue sur une râpe fine et ajoutez un verre de kéfir. Boire le matin à jeun. Les 10 premiers jours, vous devez prendre cette boisson tous les jours. Ensuite, 10 fois par jour et à la fin, 10 fois tous les 2 jours.
  • En été, la renoncule habituelle aidera à soulager la douleur. Vous devez prendre une poignée de fleurs fraîches et les broyer. Appliquer la boue sur l'articulation douloureuse et couvrir de papier d'aluminium. Gardez une compresse pas plus de 2 heures.
  • Lorsque la polyarthrite est recommandée, prenez du vinaigre de cidre. Un verre d'eau a besoin d'une cuillère à café. Cette boisson doit être bue 3 à 4 fois par jour.
  • Les jus de légumes frais sont bons pour l'arthrite. Mélangez le jus de carottes, betteraves et concombres, chou, laitue et carottes. Il est utile de boire du jus de navet avec du miel ou du jus de myrtille.

Caractéristiques du traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde est particulièrement difficile. Après tout, cela se produit à cause de troubles auto-immuns. Autrement dit, le corps produit des anticorps contre ses propres cellules. Par conséquent, en plus du traitement général visant à soulager la douleur, l'inflammation et l'enflure, ainsi que pour rétablir la mobilité des articulations, il est nécessaire d'appliquer des méthodes spéciales dans la polyarthrite rhumatoïde.

Le plus souvent, ce sont des médicaments spéciaux qui arrêtent l'activité du système immunitaire. Le principal médicament utilisé à cette fin est le méthotrexate. Ce remède est utilisé en chimiothérapie pour le cancer, mais pour l'arthrite, il est pris à petites doses et ne provoque donc pas de tels effets secondaires. Remicade ou le léflunomide est également prescrit. Ils ralentissent la division cellulaire et arrêtent la progression de la pathologie.

Les médicaments à base d’or ont été utilisés avec succès pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde: Auranofin, Crizanol, Tauredon et d’autres. Auparavant, ils étaient le principal outil de cette pathologie, mais après l’apparition du méthotrexate, ils ont été utilisés moins fréquemment. Malgré le grand nombre d'effets secondaires, de nombreux patients continuent de prendre des médicaments à base d'or. Ils sont particulièrement efficaces au stade initial d'arthrite et dans les cas où des indices de facteur rhumatoïde élevés sont observés dans les analyses. De tels comprimés peuvent ralentir la destruction du tissu cartilagineux, améliorer la minéralisation osseuse.

Dans le cas bénin de la maladie, des médicaments antipaludiques sont parfois utilisés: Delagil ou Plaquenil. Bien qu'ils agissent très lentement - ils doivent être pris pendant au moins 6 mois, ils réduisent progressivement l'inflammation. Dans le même temps, ces médicaments sont bien tolérés par les patients.

Compléter le traitement de la polyarthrite rhumatoïde avec des antibiotiques. Toutefois, seuls les sulfamides sont utilisés, le plus souvent - la sulfasalazine. Il est bien toléré même en cas d'utilisation prolongée. Ce médicament aide à réduire l'inflammation et à soulager la douleur. La D-pénicillamine est beaucoup moins utilisée car elle est plus toxique.

Outre les médicaments, des méthodes spécifiques de traitement de la polyarthrite rhumatoïde sont des effets mécaniques sur le système immunitaire. Ce drainage de la lymphe du canal thoracique est une procédure efficace mais compliquée, car elle doit être conservée en permanence pendant une à deux semaines. La lymphocytophorèse la plus couramment utilisée - le nettoyage de la lymphe, réduisant le degré d'inflammation. Une procédure telle que la plasmaphérèse est également courante: elle nettoie le sang des médiateurs inflammatoires et du facteur rhumatoïde.

Le besoin de chirurgie

Aux premiers stades de la maladie, un traitement conservateur est suffisant. Si vous suivez toutes les recommandations du médecin, vous pourrez complètement guérir l'arthrite et rétablir la santé des articulations. Mais dans les cas avancés, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Le plus souvent, il s'agit d'une arthroscopie, qui consiste à analyser le liquide synovial ou à extraire du pus de l'articulation.

Parfois, une intervention chirurgicale est également nécessaire: arthrotomie, arthrodèse ou résection de l'articulation, chirurgie réparatrice des os. Ce traitement aide à arrêter les processus dégénératifs et à prévenir les exacerbations. Si l'articulation commence à se briser, ce qui entraîne une violation de sa mobilité, le remplacement de l'endoprothèse ou au moins une arthroplastie peut être recommandé.

Pronostic de récupération

De nombreux patients à qui un diagnostic aussi décevant a été posé se demandent si l’arthrite peut être guérie pour toujours. Le pronostic de récupération dépend de l'âge du patient, de son état de santé général, ainsi que du stade et de la cause de la pathologie. Les arthrites infectieuses et réactives sont mieux traitées. Si vous commencez le traitement à temps, la maladie passe sans conséquences. Mais même dans ce cas, le traitement sera long, parfois environ un an.

Le pire pronostic pour l'arthrite rhumatoïde et psoriasique. Ces formes de la maladie se caractérisent par un long cours chronique et de fréquentes rechutes. La pathologie progressera si vous arrêtez le traitement recommandé par le médecin, qui devrait être permanent.

Il est très difficile, voire impossible, de guérir l'arthrite. Mais le traitement est toujours nécessaire. Ce n'est qu'avec son aide que vous pourrez vous débarrasser des douleurs douloureuses et rendre la capacité de bouger normalement. Une thérapie appropriée aidera également à arrêter la destruction de l'articulation et à prévenir les complications graves.