Arthrose de l'articulation du coude 1 degré

Des données décevantes provenant de nombreuses études suggèrent que l'arthrose est devenue la maladie la plus courante du système musculo-squelettique.

L'agitation urbaine, le style de vie sédentaire, des blessures de toutes sortes accompagnent cette maladie, qui conduit à une invalidité et à une invalidité sans diagnostic ni traitement appropriés.

Le plus souvent, l'arthrose affecte l'articulation du coude, en tant qu'appareil le plus important des fonctions vitales des mains.

Qu'est-ce que l'arthrose?

L'arthrose de l'articulation du coude est une maladie de l'articulation caractérisée par des modifications dystrophiques du cartilage et du tissu osseux, dues au frottement et à la croissance d'ostéophytes.

Il commence le processus de dégénérescence en réduisant la production de fluide dans le sac synovial, qui remplit la fonction de lubrification des articulations.

La localisation de la maladie se produit dans la zone de l'épicondyle. La douleur provoque une inflammation et des tumeurs de calcifications.

La zone touchée couvre non seulement le cartilage et le tissu osseux, mais également la poche périarticulaire, les tendons, les ligaments et les muscles.

Avec le développement de la maladie sans traitement approprié, l'articulation devient moins mobile, jusqu'à une perte d'efficacité totale.

Le syndrome douloureux devient insupportable, ce qui entraîne par la suite un certain nombre de troubles physiologiques.

Causes de

Les causes de la maladie sont nombreuses et, dans la plupart des cas, le développement est accompagné de plusieurs facteurs externes et internes.

Les principales causes d'arthrose de l'articulation du coude sont les suivantes:

  • Les modifications des os et des muscles liées à l'âge;
  • Mode de vie et conditions de travail de la personne;
  • Prédisposition héréditaire;
  • Blessure au coude

Fractures, ecchymoses, entorses, ligaments déchirés, entorses.

  • Violation des processus métaboliques, accompagnée d'un excès de certains éléments et d'un manque d'autres;
  • Processus inflammatoires, bursite d’origine différente;
  • Troubles endocriniens et intoxication;
  • Hypothermie, maladies respiratoires multiples;
  • Augmentation de la charge de travail associée au travail ou aux sports;
  • Coagulation altérée et formation de sang;

L'état des niveaux hormonaux chez les femmes après la ménopause. La conséquence des maladies infectieuses.

Symptômes de l'arthrose ulnaire

Au début, l'arthrose du coude ne cause pratiquement pas de maladies, la maladie évolue lentement et de manière asymptomatique.

L'arthrose évolutive se manifeste par un certain nombre de signes par lesquels le spécialiste suppose la présence d'une affection. Après les premières manifestations des symptômes, un examen attentif et des prescriptions de traitement sont recommandés pour éviter les complications.

Il y a des groupes de symptômes qui manifestent une arthrose de l'articulation du coude:

  • Douleur lorsque vous bougez les mains, pliez, redressez, pliez, marchez

Le syndrome douloureux se manifeste progressivement et, pour la première fois, survient généralement après un exercice physique ou tout simplement lorsque vous soulevez des poids. Progressivement, la douleur augmente et ne disparaît pas, même en état de repos et en limitant les charges.

Elle est localisée sur le site de lésion articulaire, mais est parfois transmise à la colonne cervicale. À cet égard, l'arthrose se confond facilement avec les symptômes de l'arthrose cervicale et de l'ostéochondrose.

  • Signes externes de changement de la peau, gonflement

La prolifération des ostéophytes provoque des lésions des tissus mous, une inflammation de la bourse synoviale provoque des rougeurs dans la zone touchée. Dans la région de l'articulation du coude, des bosses apparaissent, la couleur de la peau change.

Le son des frottements causés par l’absence ou le manque de liquide dans la bourse. Les sons exprimés sont caractéristiques lors du déplacement des coudes et sont considérés comme la norme, mais avec le développement de l'arthrose, le son devient sourd, il s'accompagne de sensations douloureuses et inhabituelles. À mesure que la maladie progresse, le resserrement devient plus fort.

Progressivement, l'articulation affectée devient limitée dans ses mouvements. La maladie provoque le tonus musculaire, la lumière du cartilage se rétrécit et les excroissances d'épines osseuses ne permettent pas de garder la main sur le poids et les doigts pliés dans le poing.

Les experts appellent ce syndrome un symptôme de Thompson. Il est utilisé dans le diagnostic et le diagnostic lors de la consultation initiale avec un spécialiste.

Le succès du traitement dépend du bon traitement et du traitement opportun du médecin.

Selon la gravité de l'évolution de la maladie, divers types de traitement et les méthodes les plus récentes sont prescrits.

Il existe trois degrés de développement de la maladie, qui se manifestent de manière complètement différente et présentent des symptômes et des signes différents.

Degré d'arthrose de l'articulation du coude

1 degré

Pour le premier degré de la maladie, comme pour le début, la douleur est ressentie localement pendant le mouvement et le stress sur l'articulation touchée.

Extérieurement, l'articulation du coude et les tissus externes restent inchangés, mais un spécialiste lors de la palpation peut détecter une diminution du tonus musculaire et une difficulté des mouvements forcés.

Le signe principal de l'apparition de changements atrophiques est une flexion difficile et douloureuse du bras.

Lorsque vous vous penchez en arrière, vous ressentez une vive douleur.

Pour exclure l'ostéochondrose, une radiographie est réalisée. Elle permet également de visualiser les premiers changements dégénératifs dans la lumière entre les articulations et le tissu cartilagineux.

2 degrés

Au deuxième stade de la maladie, la douleur à l'avant-bras augmente. Des sensations douloureuses apparaissent non seulement pendant les mouvements, mais également dans un état de repos. Un craquement apparaît, une faiblesse musculaire se fait sentir.

Lorsque la fonction de l'articulation est déjà altérée, les difficultés de l'efficacité de la main se traduisent par des problèmes quotidiens.

Les accès de douleur, qui ne sont plus une occasion, de consulter un médecin.

Sur une radiographie de l’arthrose à 2 degrés, on distingue clairement les excroissances osseuses qui exercent une pression sur les ligaments et les tendons du coude.

Le cartilage de l'articulation est déformé, mais les signes extérieurs peuvent être ou ne pas être. Un léger gonflement à peine perceptible de la zone touchée apparaît en raison d'une inflammation de la poche synoviale.

3 degrés

Lorsque la maladie est négligée, la douleur dans l'articulation touchée ne disparaît pas, même pendant le sommeil. Il devient plus petit avec le repos complet fixé dans une position, le joint.

À ce stade, l'examen aux rayons X devient aussi informatif que possible, l'articulation touchée est clairement visible sur l'image et une multitude de croissances osseuses recouvrent complètement l'espace entre les cartilages.

Apparaît le coude de déformation externe. Le gonflement de la partie externe de l'articulation du coude augmente, la main du patient est modifiée de manière irréversible. La mobilité du bras est minimisée.

Méthodes et méthodes de traitement

Après le diagnostic et la détermination du site de la lésion, un traitement est prescrit. Cela peut être une thérapie combinée ou une méthode choisie individuellement pour éliminer la douleur et restaurer les tissus déformés.

En médecine moderne, on utilise un traitement médicamenteux accompagné de physiothérapie et de physiothérapie.

Reste pertinent et les méthodes de la médecine traditionnelle pour résoudre ce problème.

L'intervention chirurgicale survient au dernier stade de la maladie ou lorsque les méthodes conservatrices sont impuissantes.

Des médicaments

Le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude avec des médicaments comprend une anesthésie locale et un soulagement de la douleur dans la zone des lésions analgésiques. En cas de douleur intense, le blocage par novocaïne est prescrit.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens aident à arrêter le développement du processus inflammatoire dans l'arthrose, par exemple:

Celles-ci peuvent être des injections intramusculaires, des comprimés ou des onguents topiques.

Dans les articulations sévères et négligées, de l'acide hyaluronique est injecté dans la cavité, ce qui remplace la lubrification naturelle et adoucit le tissu cartilagineux.

Après l'élimination du syndrome douloureux et la normalisation de la mobilité articulaire à l'aide de chondroprotecteurs, un traitement de rétablissement est lancé. La glucosamine ou le sulfate de chondroïtine, qui font partie des préparations, aident à restaurer et à régénérer les tissus endommagés.

Ces médicaments coûtent cher et nécessitent un usage à long terme, mais ils peuvent être utilisés pour rétablir complètement l'articulation du coude et retrouver toutes ses fonctionnalités.

Physiothérapie

Comme la plupart des maladies du système musculo-squelettique, l'arthrose est traitée conjointement avec la physiothérapie. Les experts recommandent de subir des procédures de massage de la zone touchée.

L'effet visible est apporté par la thérapie à la paraffine, qui réchauffe les tissus mous et améliore la circulation sanguine dans la zone à problèmes. En utilisant l'électrophorèse, les médicaments sont injectés localement, ce qui contribue à leur meilleure pénétration et absorption dans les tissus mous.

Les traitements au laser aident à réduire la formation osseuse ou à s'en débarrasser complètement. Sous les rayons du laser passe la destruction des formations de calcium, ce qui libère, rend la mobilité aux articulations comprimées.

Les compresses de boue sont également devenues une méthode populaire parmi les procédures de physiothérapie, car elles affectent les changements dystrophiques internes et externes. L'acupuncture aidera à rétablir la mobilité après un traitement médicamenteux. Les procédures contribuent à l'activation des terminaisons nerveuses et amènent les muscles des mains à se tonifier.

Le dernier ensemble de mesures visant à lutter contre l'arthrose, il est considéré comme une gymnastique thérapeutique. Au stade initial, l'entraînement physique doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste, après quoi vous pouvez faire des exercices indépendants.

Il est important que pendant l'exercice, il n'y ait pas de douleur.

Remèdes populaires

De nos jours, la médecine traditionnelle est considérée comme le moyen le plus sûr et le plus efficace, mais de nombreuses recettes de la médecine traditionnelle ont prouvé à maintes reprises leur efficacité dans le traitement de l'arthrose à divers degrés de gravité.

À la maison, frottez et compressez à partir de diverses herbes médicinales. L'effet principal de cette méthode repose sur l'effet de réchauffement, l'amélioration de la circulation sanguine et du métabolisme dans les tissus. À l'intérieur, prenez des teintures et des décoctions pour soulager la douleur et renforcer les forces internes du corps pour lutter contre la maladie.

Le traitement populaire du coude à la maison est principalement réduit au frottement avec des onguents et des infusions, au-dessus de compresses, à des bains et à la prise de diverses décoctions ou teintures à l’intérieur.

À l'aide du miel d'abeille habituel, l'articulation du coude permet de retrouver la mobilité et de soulager l'inflammation dans la zone touchée.

Les bains aux herbes ont un effet positif sur la régénération des tissus. Une méthode radicale, telle que les bains de conifères, ne peut pas être appelée, mais avec un long parcours, elle apporte un effet thérapeutique étonnant.

Toutes les méthodes populaires sont basées sur le soulagement de la douleur, le soulagement de l'enflure et des rougeurs et le retour de la mobilité articulaire.

Le traitement de l'arthrose avec des pommades confère un effet immédiat et tangible à l'articulation du coude. Ce type de traitement est donc plus agréable pour le patient. L'analgésique local soulage même les douleurs les plus sévères et élimine les signes extérieurs d'arthrose. La pommade a un effet modéré et, dans son principe d’action, soulage les symptômes de la maladie.

Tous les onguents médicaux utilisés pour l'arthrose sont divisés en quatre groupes de médicaments.

Le premier groupe comprend les salicylés, ils soulagent l'inflammation. Ils sont le plus souvent prescrits pour les coups, les ecchymoses. Pommades contenant de l'acide salicylique et ses dérivés:

Le deuxième groupe comprend les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui anesthésient et bloquent le processus inflammatoire:

Les préparations à base de capsacine réchauffent la zone touchée, améliorent le flux sanguin et soulagent la douleur. Une substance d'origine naturelle, extraite du poivron rouge, est la base des onguents topiques:

Les pommades combinées, qui comprennent plusieurs substances actives à la fois chaudes, soulagent le gonflement, empêchent le développement de nécrose des tissus mous:

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est envisagée dans les cas où les méthodes conservatrices n'ont pas eu l'effet souhaité. En cas d'arthrose chronique, l'articulation touchée ne peut pas être restaurée. Elle est donc remplacée par une prothèse en silicone de haute qualité ou en métal à usage médical. Pendant l'opération, les excroissances osseuses et les tissus présentant des signes de nécrose sont également éliminés, ce qui exclut toute inflammation ultérieure.

La méthode des prothèses opérationnelles est coûteuse et nécessite un grand professionnalisme du médecin, elle n’est utilisée que dans les situations les plus difficiles. Après la prothèse, le patient subit une thérapie complexe, en collaboration avec un spécialiste, développe une nouvelle articulation artificielle. Après une intervention chirurgicale réussie après trois mois, le patient reprend son mode de vie habituel.

Conclusion

Avec un traitement rapide chez le médecin et le diagnostic précoce de l’arthrose, il y a de fortes chances pour un rétablissement complet. Avec le bon choix de traitement, le risque de complications est réduit. La clé du succès réside dans le respect de toutes les exigences d’un spécialiste, l’adhésion au traitement, le reste de l’articulation touchée ainsi que la consommation de tous les médicaments prescrits.

Effectuer des exercices et la physiothérapie dans des cas individuels ont besoin d'une vie.

Compte tenu des caractéristiques physiologiques de chaque organisme, il existe un risque de diminution de l'efficacité du bras, de déformation irréversible du membre et de perte de la mobilité totale ou partielle de l'articulation.

Après un traitement efficace et l'élimination complète de la maladie, il est nécessaire de surveiller l'état de la zone douloureuse, de limiter la charge élevée, de surveiller le mode de vie et d'éviter les blessures. En faisant attention et attentif, il n'y aura aucune chance de retrouver leur santé, il n'y a pas de mal.

Qu'est-ce qu'une arthrose dangereuse de l'articulation du coude et quels sont ses symptômes?

L'arthrose du coude, dont les symptômes et le traitement font maintenant l'objet de vives discussions dans les milieux scientifiques, a changé son statut de maladie rare en une maladie assez souvent diagnostiquée chez les patients présentant des troubles de la sphère musculo-squelettique.

L'arthrose du coude n'est plus une maladie rare.

Si vous vous fiez aux statistiques officielles, cette maladie touche environ 0,8% de la population mondiale, sans distinction de sexe, de race ou de niveau de richesse.

Qu'est-ce que l'arthrose du coude?

L'arthrose de l'articulation du coude est un processus dégénératif-dystrophique, qui entraîne des modifications pathologiques dans le tissu cartilagineux, qui se manifestent par une altération profonde du fonctionnement du complexe articulaire jusqu'à l'immobilisation complète de l'articulation.

Le cartilage de l'articulation est détruit et le coude cesse de fonctionner correctement.

La maladie est chronique et résulte d'une diminution de la quantité de liquide synovial, ce qui entraîne un frottement accru des surfaces articulaires et, par conséquent, leur usure rapide.

Avec l'arthrose, absolument tous les éléments de l'articulation sont impliqués dans le processus pathologique. Cette maladie devient souvent la cause d'invalidité précoce des patients, elle mérite donc une attention particulière, tant du point de vue médical que du point de vue des patients eux-mêmes.

Facteurs prédisposant au développement de la maladie

Malheureusement, pour le moment, les scientifiques ne sont pas encore parvenus à un accord unanime sur le facteur déterminant du développement de l'arthrose du coude. On sait que la maladie peut survenir pour diverses raisons, parmi lesquelles les blessures, l'hérédité, les maladies inflammatoires et les maladies associées à des troubles métaboliques jouent un rôle clé.

Aujourd'hui, les experts ont tendance à mettre en évidence les causes suivantes d'arthrose du coude:

  • augmentation du stress physique sur le coude chez les personnes de certaines professions (camionneurs, violoncellistes), ainsi que les athlètes;
  • luxations et subluxations de l'articulation du coude;
  • pathologie congénitale de l'articulation du coude;
  • processus inflammatoires d'étiologie infectieuse (bursite, arthrite, tendovaginite);
  • intoxication chronique;
  • les maladies allergiques, ainsi que les maladies auto-immunes associées à une agression pathologique du corps vis-à-vis de ses propres cellules;
  • rhumatisme;
  • troubles métaboliques (goutte);
  • utilisation à long terme de corticostéroïdes;
  • dépendance génétique;
  • vieillissement du corps.

Les personnes qui souffrent d'infections virales ou de maladies chroniques, de pathologies endocriniennes et d'états immunitaires sont également à risque de développer une arthrose du coude.

La cause de l'arthrose peut aussi être une intoxication toxique, des violations du régime d'alcool, des erreurs d'alimentation, la ménopause chez les femmes et l'abus d'alcool.

Le tableau clinique de l'arthrose du coude

L'arthrose de l'articulation du coude, dont les symptômes peuvent être divisés en quatre groupes principaux, présente un tableau clinique très spécifique, qui est à la base de son diagnostic. Un des symptômes les plus importants de l'arthrose ulnaire est la douleur dans la région articulaire. Aux premiers stades de la maladie, les sensations douloureuses ne se manifestent que lorsque le bras est plié ou étendu et sont très légères; par conséquent, elles sont perçues par les patients comme une fatigue banale. Avec le développement du processus pathologique, la douleur devient permanente, diffuse, plus intense et plus susceptible de s’étendre aux articulations voisines.

Les changements dégénératifs dans l'articulation provoquent le rétrécissement de son espace, ce qui provoque un frottement des surfaces osseuses et la formation d'un resserrement spécifique.

Ce son distinct apparaît pendant les mouvements, est accompagné de douleur et avec la progression du processus pathologique devient plus rugueux et plus fort. Le resserrement n'est pas le seul changement associé à la destruction du tissu cartilagineux. Au fil du temps, l'articulation elle-même se modifie de l'extérieur, devient œdémateuse et grossière.

La crise peut être causée par d'autres raisons. Lire la suite dans cet article...

La croissance des ostéophytes et la "subsidence" des surfaces articulaires conduisent au fait que l'amplitude des mouvements diminue dans l'articulation touchée par l'arthrose. En règle générale, ces patients se plaignent de l'impossibilité d'effectuer les mouvements familiers d'une personne, tournent la main, tiennent la main pliée en arrière. En l'absence de traitement adéquat, l'arthrose se transforme en arthrose déformante de l'articulation du coude, processus irréversible qui entraîne souvent une invalidité du patient.

Destruction du cartilage à différents stades de la maladie

La médecine moderne identifie trois degrés de développement d'arthrose du coude, chacun ayant ses propres manifestations caractéristiques:

  • 1 degré. Arthrose des articulations du coude 1 degré est caractérisé par une douleur dans la zone touchée, qui apparaissent uniquement après un effort physique et ont une expression faible. À l'extérieur, une articulation du coude malade ne diffère pas d'une articulation en bonne santé, sauf qu'il devient difficile pour une personne de plier le bras au niveau du coude et de le prendre par la hanche;
  • Grade 2. Arthrose des articulations du coude Le grade 2 correspond à une période de gravité intense du tableau clinique de la maladie. Il se manifeste par l'apparition d'une douleur intense dans l'articulation touchée, d'une restriction sévère pour effectuer des mouvements et d'une déformation du coude. Tous ces changements ne peuvent pas affecter la qualité de vie d'un malade, ils lui font donc demander l'aide d'un spécialiste.
  • Grade 3. Au troisième degré de la maladie l'arthrose se développe l'arthrite du coude. La douleur devient insupportable et ne quitte pas le patient, même pendant une nuit de repos. Le membre atteint est raccourci, l'articulation du coude est complètement déformée, gonfle et ne se déplie pratiquement pas. Malheureusement, il s'agit du dernier degré de gravité de la maladie sans traitement.

Mesures diagnostiques et traitement

Avant de traiter l'arthrose du coude, il est nécessaire de procéder à un examen clinique complet du patient afin de déterminer le type, l'évolution et la gravité du processus pathologique.

Le facteur décisif dans le diagnostic de l'arthrose est la fluoroscopie de l'articulation, qui montre clairement les modifications des plaques cartilagineuses, le rétrécissement de l'interligne articulaire et la présence d'ostéophytes dans la cavité articulaire.

L'image montre clairement s'il y a des changements pathologiques dans l'articulation.

Le traitement de l'arthrose du coude est complexe et vise plusieurs objectifs à la fois. Le traitement de l’état pathologique vise à éliminer la douleur, à restaurer la structure normale du cartilage, à améliorer le trophisme des tissus et à revenir à l’articulation de ses fonctionnalités. Au cours du traitement, les médecins recommandent aux patients d'éviter tout effort physique sur l'articulation douloureuse, de la réparer avec un pansement spécial, de suivre un régime équilibré et d'abandonner les mauvaises habitudes.

À propos de la nutrition pour l'arthrose, lisez ici...

Les patients prennent des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour soulager le syndrome douloureux, et des préparations à base de sulfate de chondroïtine et de glycosaminoglycane les aident à réparer le cartilage endommagé.

En savoir plus sur les chondroprotecteurs dans cet article...

Au cours de la période de rémission de la maladie, le médecin prescrit des exercices pour les articulations du coude chez les patients souffrant d'arthrose, ainsi que des cours d'électrophorèse à l'hydrocortisone ou de thérapie au laser.
Exercices de gymnastique passive pour l’articulation du coude, voir la vidéo.

Le traitement chirurgical de l'arthrose du coude n'est approprié que dans les cas où le traitement conservateur était inefficace et où le processus pathologique a atteint son apogée, rendant le coude complètement immobile.

La méthode opératoire est la seule méthode de traitement de l'arthrose du coude, degré III, mais malheureusement, elle reste une manipulation très laborieuse, de haute technologie et coûteuse; elle est donc effectuée dans des cas exceptionnels.

L’essence de l’opération pour cette maladie consiste en une prothèse de l’articulation du coude détruite avec des prothèses articulées en silicone ou en métal.

Les coudes prothétiques sont extrêmement rares.

Les remèdes populaires pour le traitement de l'arthrose du coude avec cette maladie sont inefficaces et ne font qu'aggraver l'état du patient qui, avec son problème, a besoin d'une assistance médicale qualifiée.

Il est important de se rappeler que seules les phases initiales de la maladie constituent des points tournants; vous ne devez donc pas hésiter à consulter un spécialiste et prendre immédiatement rendez-vous avec un médecin expérimenté aux premiers signaux d'alarme.

Symptômes et traitement de l'arthrose du coude avec des médicaments et des remèdes populaires

S'il y a une douleur dans le bras, il est possible de supposer la présence d'une arthrose du coude, dont les symptômes et le traitement dépendent du stade de développement. Une visite chez le médecin dès les premiers signes de maladie augmente les chances de guérison. Cependant, beaucoup de gens ignorent l'inconfort, retardant les visites aux installations médicales. Au fil du temps, des changements irréversibles apparaissent dans l'articulation. Une personne malade perd la capacité d'effectuer des actions familières et souffre de douleur. Au stade avancé de la maladie, il est impossible de restaurer complètement la fonction de l'articulation du coude.

Comment se développe l'arthrose du coude

L'arthrose est une maladie dans laquelle le tissu cartilagineux à l'intérieur de l'articulation est détruit. La classification mondiale des maladies affectant l'arthrite au code international DCI 10 M15 - M19.

Le tissu cartilagineux peut être comparé à une éponge située entre les surfaces dures des têtes osseuses. Lorsque l'articulation ne bouge pas, «l'éponge» est saturée de liquide articulaire (synovial). Pendant le mouvement de la pression osseuse sur "l'éponge". Le fluide articulaire qui en est libéré assure un glissement en douceur du cartilage articulaire entre la tête des os, même avec un effort physique considérable. Après la cessation de l'activité motrice, tout le liquide synovial est absorbé dans «l'éponge».

Le cartilage sain est lisse, résilient et brillant. Il permet non seulement aux os de glisser tout en se déplaçant avec peu ou pas de frottement, mais assure également des fonctions de rembourrage. Le cartilage adoucit les coups, protégeant les os des dommages. Il prend en charge une partie de la pression et en distribue une autre sur la zone des os.

Pour que le tissu cartilagineux s’acquitte de sa tâche, sa forme doit être parfaitement adaptée aux courbes des os adjacents. La force d'un joint sain est supérieure à celle des roulements en métal.

Lorsque l'arthrose modifie la structure du tissu cartilagineux. Elle devient:

  • sec;
  • en vrac;
  • perd l'élasticité;
  • élasticité.

Le cartilage diminue en taille, change de forme, déforme le joint. Sa surface devient rugueuse et fissurée.

Le tissu cartilagineux modifié s'écaille de la surface de l'os sous forme d'écailles. Cela forme le produit de sa pourriture - les détritus du cartilage (morceaux de cartilage). Les particules cartilagineuses se déplacent à l'intérieur du joint et tombent entre les surfaces frottantes. Ils endommagent le cartilage et la membrane synoviale de la capsule articulaire, comme du papier sablé.

La quantité de liquide articulaire est réduite. Le glissement facile des surfaces en os devient impossible. Le mouvement commence à être accompagné de douleur et de craquements. Leur amplitude diminue.

La déformation de l'articulation modifie la charge sur les tendons, les ligaments et les muscles impliqués dans le processus moteur. Ils s'affaiblissent, s'étirent ou s'atrophient. En essayant de compenser la fonction du cartilage, le tissu osseux se dilate et forme des dépôts osseux (ostéophytes). Les ostéophytes limitent davantage les mouvements humains.

Causes des modifications du tissu cartilagineux

Une arthrose du coude déformée peut être déclenchée par un traumatisme. Lancer des processus destructeurs dans le tissu cartilagineux, les fractures osseuses, les fissures, les déchirures et les entorses, les tendons, les dislocations et les contusions graves. Même de petits coups de coude peuvent endommager les couches superficielles du cartilage.

La structure du cartilage subit des modifications dues à sa détérioration. Une activité physique excessive ou monotone détruit les tissus cartilagineux. La maladie est souvent diagnostiquée chez des personnes dont l'activité professionnelle est associée à une charge constante sur l'articulation du coude:

De plus, la maladie se manifeste chez les sportifs:

  • joueurs de tennis;
  • joueurs de hockey;
  • joueurs de volleyball;
  • joueurs de basket-ball.

La maladie se développe chez les personnes souffrant de troubles métaboliques, d'une carence en vitamines et en oligo-éléments. Les affections chroniques, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies endocriniennes, la déshydratation, les maladies infectieuses fréquentes, l'hypothermie, le surpoids et l'intoxication du corps peuvent provoquer une arthrose du coude.

Une cause fréquente de dysfonctionnement du tissu cartilagineux est le vieillissement. La maladie peut provoquer une inflammation de l'articulation. Les personnes à risque sont des personnes dont les proches parents étaient des patients souffrant d'arthrose.

Symptômes par stade de la maladie

Les symptômes de l'arthrose du coude peuvent déterminer le stade de la maladie.

1 degré

Comme le cartilage articulaire est dépourvu de terminaison nerveuse et de vaisseaux sanguins, sa destruction peut, au départ, ne causer aucune gêne. L'arthrose du coude 1 degré se manifeste parfois par une douleur mineure et une raideur musculaire. Il peut y avoir des difficultés pour déplacer l'avant-bras.

Un signe caractéristique de développement de l'arthrose est une sensation désagréable qui se produit lorsque vous essayez de placer votre main derrière la cuisse, ainsi que lorsque vous vous penchez pour redresser le coude. Le patient prend souvent ces symptômes pour des effets résiduels après une blessure ou explique des muscles surmenés.

Il est très difficile de détecter les modifications du tissu cartilagineux au stade initial de la maladie. Au cours de l'examen aux rayons X, vous pouvez voir un rétrécissement à peine perceptible de l'interligne articulaire. Si le patient soupçonne que quelque chose ne va pas et qu'il consulte rapidement un médecin, le rétablissement complet des fonctions de l'articulation du coude est possible.

2 degrés

L'arthrose du coude à 2 degrés se manifeste par une douleur intense accompagnée d'une charge accrue sur le bras. C’est la douleur qui incite le plus souvent le patient à consulter un médecin. L'articulation douloureuse inquiète une personne même au repos, ce qui réduit considérablement sa qualité de vie.

Il est très difficile pour le patient de tirer le bras en arrière ou de le plier au coude. Il ne peut pas garder le pinceau fermé en position de flexion (symptôme de Thomsen). Lorsque vous essayez de faire pivoter et de simultanément fléchir l'avant-bras, la douleur augmente (symptôme de Welsch). Mouvement accompagné d'un craquement.

Lors de l'examen d'images radiologiques, des modifications du tissu cartilagineux sont clairement visibles. Son contour devient inégal. Les excroissances osseuses sont clairement visibles. Lors d'un examen externe, un œdème peut être détecté.

L'exacerbation de la maladie est due à l'accumulation de liquide synovial. L'activité excessive de la capsule synoviale est causée par une inflammation des membranes lésées (synovite). Le tissu gonflé est chaud au toucher. Les dommages causés à la capsule sont accompagnés d'une douleur intense.

Le traitement de l'arthrose de stade 2 est effectué au moyen de médicaments associés à des procédures de physiothérapie.

3 degrés

Au stade 3 de la maladie, la douleur douloureuse poursuit le patient même la nuit. L'amplitude des mouvements de l'articulation du coude est considérablement réduite. Des actions ménagères simples sont données à une personne avec beaucoup de difficulté. En essayant de réduire la douleur, il essaie instinctivement de garder sa main dans une position fixe.

Sur les images à rayons X pour détecter le 3ème stade d'arthrose peuvent être sur le cartilage détruit, l'absence d'espace articulaire et de multiples croissances osseuses. La difformité de l'articulation devient parfois si grave que le bras douloureux est raccourci. Lors du diagnostic d'une arthrose en cours d'exécution, le traitement ne permet pas de rétablir complètement le fonctionnement de l'articulation du coude.

Traitement de l'articulation du coude avec des médicaments

Le patient se voit attribuer des chondroprotecteurs. Les chondroprotecteurs stimulent la régénération du tissu cartilagineux et arrêtent sa destruction. La préparation de combinaison traditionnelle la plus couramment utilisée contenant:

  • le sulfate de chondroïtine;
  • sulfate de glucosamine (Artrofleks, Kondronova, Artra, Teraflex).

Il régule le métabolisme dans les chondrocytes (les cellules principales du tissu cartilagineux) et dans la substance intercellulaire du cartilage (matrice), augmente en outre la résistance des chondrocytes aux enzymes qui provoquent la destruction du tissu cartilagineux.

Pour stimuler le processus de régénération du tissu cartilagineux, des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6, B9 et B 12) et des vitamines C, A et E sont également prescrites..

Pour réduire la douleur et les syndromes inflammatoires, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés (Flamax, Kétoprofène). Les agents antioxydants (Dihydroquercetin Plus, Mexidol) inhibent la peroxydation des lipides, réduisent la formation de radicaux libres et inhibent la destruction du cartilage. La peroxydation lipidique joue un rôle important dans le développement de l'arthrose.

En cas de douleur intense et de gonflement, des anesthésiques locaux (Novocain, Lidocaine) ou des préparations hormonales (Diprospan, Celeston, Kenalog, Flosteron) sont injectés dans la zone touchée. Lors de l'injection, l'aiguille est insérée dans les canaux cubitaux.

En cas d'arthrose du coude, de l'acide hyaluronique est injecté dans l'articulation (Ostenil, Fermatron, Gel Crespin, Dyuralan). On les appelle "prothèses liquides". Après injection dans la cavité articulaire, ils jouent le rôle de fluide articulaire. Les médicaments lubrifient la surface, stimulent la restauration du cartilage et améliorent sa nutrition. Les préparations forment un film le plus fin sur la surface cartilagineuse, la protégeant du frottement et de la destruction.

Si le traitement médicamenteux ne donne pas le résultat souhaité, une intervention chirurgicale est prescrite.

Physiothérapie

En cas d'arthrose de l'articulation du coude, phonophorèse, électrophorèse avec sel de kétoprofène-lysine (Flamax pour injection) et préparations vasculaires, thérapie au laser, inductothermie, magnétothérapie, rayonnement ultraviolet, balnéothérapie et UHF sur le coude touché. De plus, les applications de liquides de refroidissement sont indiquées.

Au cours de la période d'exacerbation et de la récupération ultérieure, l'articulation du coude touchée est fixée au patient avec une orthèse spéciale - un bandage.

De bons résultats sont donnés par le massage et la gymnastique médicale. Les massages et la gymnastique médicale ne doivent pas être prescrits après des blessures, des luxations et des entorses, une exacerbation du processus inflammatoire, une température corporelle élevée (supérieure à 37,5 ° C) et des maladies infectieuses. Avant de traiter l'arthrose, vous devez attendre le rétablissement complet. Après une intervention chirurgicale sur l'articulation du coude devrait être d'au moins 3 mois.

Gymnastique thérapeutique

Tout d'abord, l'articulation douloureuse est pressée contre l'abdomen, la main est abaissée et tournée vers le côté opposé au patient. Avec une bonne main, appuyez doucement sur la brosse jusqu'à ce qu'une légère sensation de douleur apparaisse. Ensuite, vous devriez essayer de lever la paume douloureuse vers le haut, en résistant au bras. Les actions alternent 3 à 5 fois, en maintenant chaque position pendant 5 à 7 secondes. Pour la première fois, il est préférable de ne pas tenir la main plus de 5 secondes.

Au cours du deuxième exercice, la main reste appuyée sur le ventre, mais la main est inclinée vers l'arrière. La main du patient est doucement tournée avec une main en bonne santé, essayant de viser l'épaule du côté malade. Ensuite, ils essaient de donner au patient avec une brosse une résistance dans la direction de l'épaule. Les actions alternent 3 à 5 fois.

Pour le prochain exercice, placez vos jambes sur la jambe et placez le bras douloureux redressé avec la paume de la main vers le haut. Avec une main en bonne santé, ils prennent une main endolorie de l'extérieur et la tordent dans la direction la plus éloignée jusqu'à l'apparition d'une douleur légère. Après cela, la main endolorie résiste pendant 5 à 7 secondes, mais une main en bonne santé ne lui permet pas de tourner.

Restant dans la même position, la paume de la main endolorie est tournée vers le bas et éloignée de soi, et un pinceau en bonne santé est renforcé en tournant la main jusqu'à ce qu'une légère douleur apparaisse. La main du patient résiste pendant 5 à 7 secondes, puis le mouvement se répète 3 à 5 fois plus.

Pour le dernier exercice, l'articulation du coude du patient est placée sur le genou, en levant la paume de la main. De votre bonne main, effleurez vos doigts vers vous. Pendant la résistance, vous devez essayer de lever la main et plier l'articulation du coude. La tension devrait se produire de deux manières. Le plomb et le stress alternent 3 à 5 fois. Entre les mouvements, vous devez vous détendre la main.

Les exercices d'arthrose du coude doivent être effectués quotidiennement, 1 à 2 fois par jour pendant 3 à 4 semaines. En effectuant un mouvement, vous devez éviter les douleurs soudaines. Les douleurs modérées tolérées dues à une entorse au tendon sont acceptables. Augmenter la charge devrait être progressivement.

Remèdes populaires pour le traitement de la maladie

Le traitement de l'arthrose du coude avec des remèdes populaires donne de bons résultats, en particulier aux premiers stades de la maladie. Les guérisseurs traditionnels utilisent le frottement pour restaurer la fonction motrice du coude. Pour faire la pommade à la propolis, le produit d’abeille est bouilli dans un bain d’eau jusqu’à dissolution complète. Ajoutez ensuite la même quantité d’huile végétale à la propolis et mélangez bien les ingrédients.

Lorsque l'outil refroidit, il est frotté dans l'articulation douloureuse. Une pellicule de polyéthylène et une écharpe en laine. Après 6 à 8 heures, la compresse est retirée. Il est préférable de le faire avant de se coucher. La procédure doit être répétée quotidiennement jusqu'à la récupération complète.

S'il n'y a pas de gonflement, vous pouvez masser l'articulation en y appliquant du miel liquide. Le mouvement doit être doux et sans hâte. La durée de la procédure est de 15 minutes.

Pour éliminer l'arthrite du coude, le traitement peut inclure l'utilisation d'argile bleue. Il est dilué avec de l'eau tiède jusqu'à l'état de crème épaisse, étalé sur un morceau de tissu de coton propre, appliqué sur le point sensible et enveloppé d'une écharpe en laine. Les procédures peuvent être répétées quotidiennement 3 fois par jour. Leur durée est de 30 minutes. Chaque fois que vous devez utiliser une nouvelle portion d'argile.

Il est utile de faire des bains d'infusion d'aiguilles d'épinette ou de pin et de jeunes cônes. De l'eau brute est versée jusqu'à ce qu'elle la recouvre. Puis faites bouillir pendant 10 minutes. Lorsque la perfusion est refroidie à une température corporelle agréable, un coude y est immergé. La procédure dure jusqu'à ce que l'eau soit refroidie.

Arthrose de l'articulation du coude

L'arthrose de l'articulation du coude est caractérisée par des modifications dégénératives de la structure du cartilage, ce qui entraîne une restriction de la mobilité et une invalidité du patient.

La maladie peut se développer à tout âge, mais elle est surtout caractéristique des personnes qui ont franchi le cap des quarante ans ou qui ont des activités professionnelles associées à une lourde charge sur les membres supérieurs. Le traitement est long mais son pronostic est positif aux premiers stades.

Raisons

Le plus souvent, l'apparition de la maladie est associée à des changements liés à l'âge et à des situations traumatiques. En outre, les facteurs communs causant la maladie incluent:

  • Échec des processus métaboliques dans le corps. Dans ce cas, diverses complications sont causées par un manque de vitamines.
  • La polyarthrite rhumatoïde. Progressivement, la maladie affecte toutes les articulations du corps.
  • Manque de liquide.
  • La présence de foyers chroniques d'inflammation dans le corps: gastrite, amygdalite, cholécystite, maladies de la cavité buccale.
  • Lésion infectieuse du sac articulaire.
  • Troubles endocriniens
  • L'hypothermie
  • Activités professionnelles liées à la charge du coude gauche ou droit. À risque, pianistes, écrivains, bijoutiers, cameramen.
  • L'obésité.
  • Intoxication du corps.

Ceux dont les ancêtres avaient des maladies similaires sont également sensibles à la maladie.

Les premières manifestations et symptômes

Tous les signes de la maladie peuvent être divisés en 4 catégories:

  • L'apparition du resserrement dans le processus de mouvement du coude. Avec le développement de la maladie, l'intensité augmente, ce qui indique la destruction du tissu cartilagineux due au dessèchement de la surface, ce qui augmente le frottement des os. Au début, il peut ne pas y avoir de gêne, après un certain temps, la situation est aggravée.
  • Douleur en flexion et en mouvement extenseur du bras. Au début, une sensation désagréable se produit lorsqu'une charge apparaît, puis le bras peut faire mal à l'état immobile. Cette condition conduit souvent à une gêne dans la région cervicale.
  • La limitation de la mobilité de l'articulation du membre supérieur s'explique par la croissance des ostéophytes, l'apparition de spasmes musculaires, une diminution de l'espace articulaire. Le patient ne peut pas effectuer certains exercices, par exemple en serrant le poing, en pliant la brosse vers le dos et en maintenant cette position. En médecine, cette affection est appelée syndrome de Thompson.
  • Déformation visuelle de l'articulation. Cela se produit lorsque le degré de la maladie est négligé, lorsque les ostéophytes prolifèrent et que le liquide synovial s'accumule. Avec l'augmentation de la pression du lubrifiant formé sur la peau de l'intérieur, le gonflement externe de l'articulation est perceptible.

Les symptômes peuvent avoir différentes intensités de manifestations. Cela dépend du stade de l'affliction.

Étendue de la maladie

L'arthrose du coude comporte trois stades de développement:

  • La maladie 1 degré est caractérisé par un léger inconfort. Renforcer les sensations provoque un stress physique sur l'articulation douloureuse. À l'examen, un neurologue diagnostique une diminution du tonus musculaire. Il peut être difficile de lever la main derrière la cuisse ou de bouger l'avant-bras. Lors de la différenciation avec d'autres pathologies, un examen aux rayons X est effectué. L'arthrose sur l'image est déterminée si l'écart entre les articulations est réduit.
  • Avec 2 degrés de maladie, la douleur apparaît même au repos. Le patient ressent le resserrement lorsque vous déplacez votre main. Les mouvements sont limités, l'enlèvement de la main derrière la cuisse provoque des difficultés considérables. Les muscles commencent à s'atrophier. Les manifestations visuelles sont l'apparition d'un gonflement dû à l'accumulation de liquide synovial. Sur la radiographie, on peut voir beaucoup d’ostéophytes, l’articulation est déformée et pénétrée d’irrégularités.
  • L'arthrose de grade 3 est caractérisée par une douleur persistante au coude. La mobilité est considérablement limitée, le patient essaye de fixer sa main dans une certaine position confortable, lorsque l’inconfort est moins prononcé. La photo montre l'absence de trou, la destruction complète du cartilage, les multiples croissances d'ostéophytes. Extérieurement, vous pouvez reconnaître la déformation de l'articulation. Les membres peuvent varier en longueur. Cette étape est caractérisée par l’absence d’effet de la pharmacothérapie, seule la chirurgie peut remédier à la situation.

Type d'arthrose déformant du coude

L'espèce déformante est diagnostiquée assez souvent, près de 50% de l'arthrose du coude est de ce type. Ce formulaire comporte également 3 étapes de la maladie:

  1. L'apparition de croissances se produit sur la partie distale de l'épiphyse de l'os huméral. Si la localisation des formations se produit dans la zone du processus coronoïde, des difficultés surviennent lors de l'extension du bras.
  2. De nombreux ostéophytes sont situés autour de la circonférence de l'articulation, limitant progressivement le mouvement du membre. On diagnostique souvent une croissance osseuse près de la tête de l'os radial.
  3. La sclérose des lobes osseux adjacents à l'articulation touchée se produit. La mobilité est limitée, les ostéophytes recouvrent une partie importante de l'articulation.

Selon le stade de la maladie, la largeur de l'interligne articulaire, les changements de déformation, le nombre de croissances osseuses peuvent différer.

Quand devrais-je consulter un médecin immédiatement?

L'arthrose du coude est une maladie grave qui détruit progressivement complètement le tissu articulaire.

Il faut consulter un médecin dès l'apparition des premiers signes de la maladie: inconfort au coude gauche ou droit, léger craquement lors du mouvement du bras, gonflement de l'articulation, difficulté à bouger le bras, engourdissements répétés des extrémités.

Traitement de la maladie

La thérapie dans la lutte contre l'arthrite du coude doit être effectuée de manière exhaustive. Le traitement repose sur l’admission de chondroprotecteurs et de remèdes contre les symptômes. Aux stades 1 et 2 de la maladie sont recommandés:

  • Réception des médicaments.
  • Exercices thérapeutiques et massage.
  • L'utilisation de méthodes de traitement non traditionnelles: compresses, frottements, teintures, onguents.
  • Physiothérapie.
  • Régime alimentaire

Aux 3 stades de la maladie, l'utilisation de médicaments contre la douleur et la chirurgie sont présentés.

Traitement conservateur de l'arthrite

Aux premiers signes de maladie, il est recommandé de protéger la main blessée. Au stade initial de la thérapie, elle doit fournir un repos 24 heures sur 24, ce qui peut être fait avec un bandage.

Parmi les médicaments prescrits:

  • AINS. Ils ont un effet anti-inflammatoire, analgésique, soulagent les poches. Diclofenac, Ortofen et Voltaren sont présentés.
  • Chondroprotecteurs. Ils aident à restaurer la structure du cartilage et ne sont efficaces que dans les premiers stades de la maladie. Le sulfate de glucosamine le plus populaire, Ostenil et Struktum.
  • Complexes de vitamines. Le patient est recommandé des médicaments avec une teneur élevée en vitamines du groupe B, il est important pour la nutrition de l'articulation endommagée. Le choix du moyen approprié est effectué individuellement, car il peut y avoir une quantité différente de substances utiles dans le corps du patient.

La durée du traitement conservateur

Le médecin choisit individuellement le traitement de l'arthrite du coude, en se basant sur l'âge, le degré de la maladie, la présence d'autres problèmes dans le corps du patient et en tenant compte des raisons qui ont conduit au développement de la maladie. Malgré toutes ces nuances, la durée du traitement est d’au moins six mois.

Quelle pommade devrait être utilisée pour le traitement?

Les pommades suivantes peuvent être utilisées pour soulager rapidement le processus inflammatoire:

  • AINS, efficaces dans le syndrome de douleur sévère. Cela aide non seulement à mettre fin à l'inconfort, mais également à soulager l'inflammation. Attribuer: Ibuprofène, Kétoprofène, Diclofénac.
  • Les analgésiques n'ont pas d'effet thérapeutique, ils sont utilisés uniquement pour l'élimination rapide de la douleur. Indovazin est populaire.
  • Les alcaloïdes éliminent la douleur et s'échauffent. Après l'application de la pommade améliore le flux sanguin vers le point douloureux. Le plus célèbre - Finalgon, Menovazin.
  • Les salicylés soulagent l'inflammation: Efkamon, Nizhvisal.
  • Combinés contiennent un certain nombre de composants utiles. Ceci est Viprosal, Apizartron.

Aide la thérapie d'exercice, des exercices

La gymnastique thérapeutique est sélectionnée individuellement pour chaque patient. Le choix des procédures dépend du degré et de la gravité de la maladie.

Fondamentalement, la thérapie par l'exercice aide à:

  • Améliorer la circulation sanguine.
  • Normaliser les processus métaboliques et la nutrition des tissus.
  • Soulager les spasmes musculaires.
  • Éliminer le syndrome de la douleur.
  • Lancer le processus d'auto-guérison du corps.

Médecine alternative

Les méthodes traditionnelles sont basées sur la préparation de lotions, de pommades et de teintures pour un usage local et interne. Le traitement à domicile aide à faire face à la douleur, à soulager l'enflure et l'inflammation.

Pour une guérison complète, vous devez respecter les prescriptions du médecin, prendre les médicaments recommandés, faire des exercices et surveiller votre alimentation.

Les recettes efficaces sont les suivantes:

  • Pommade à la propolis et à l'huile végétale. Prenez 50 grammes de chaque ingrédient et faites-les fondre dans un bain-marie en mélangeant bien. Après refroidissement, le mélange est appliqué sur la zone endommagée par de légers mouvements de massage. Enveloppé de polyéthylène, laisser reposer pendant la nuit. La procédure est effectuée quotidiennement jusqu'au soulagement de la douleur.
  • Compresses d'argile. Pour ce faire, l’argile est diluée avec de l’eau pour obtenir une substance pâteuse. L'outil est appliqué à la gaze et à l'articulation touchée. Compresser pendant 1 heure. Les procédures peuvent être effectuées quotidiennement jusqu'au soulagement de la douleur.
  • Teinture de sabelnik. La racine de la plante est nettoyée, broyée et placée dans un pot d'un litre de manière à ce que l'ingrédient ne prenne pas plus du tiers de la capacité. Puis remplissez-le avec de la vodka. À couvercle, la teinture est retirée pendant 3 semaines dans un endroit sombre. Il est nécessaire de prendre trois fois par jour et 1 cuillère à soupe. cuillère signifie.
  • Feuille de chou et le jus. Pour les douleurs sévères, une feuille de chou peut être attachée à l'articulation enflammée et enroulée avec un bandage. Mieux encore, extraire le jus du légume et le faire tremper dans une serviette en chiffon, qui est ensuite fixée sur la zone touchée.
  • Huile de sapin. Il est utilisé comme un frottement, lubrifiant le joint périodiquement tout au long de la journée.
  • Tisane Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe. cuillère d'un mélange de fruits d'aneth, de feuilles de fraise, de bouleau, de cassis. L'herbe a versé un verre d'eau bouillante. Cette boisson peut être consommée 3 fois par jour.

Le rôle de la physiothérapie et du massage dans le traitement

En cas de maladie du coude, diverses procédures peuvent être appliquées. Les plus efficaces sont:

  • Réchauffement à la paraffine. Dans le même temps, la circulation sanguine s'améliore.
  • Électrophorèse. Avec son aide, la pénétration percutanée et l'absorption des agents thérapeutiques dans les zones des tissus mous ont lieu.
  • Thérapie au laser Favorise l'élimination des ostéophytes. En raison de cette mobilité articulaire renouvelée.
  • Compresses de boue. Les substances curatives nourrissent le cartilage affecté.
  • Acupuncture Les manipulations activent les terminaisons nerveuses, augmentent le tonus musculaire.

Massage prescrit après le soulagement du processus inflammatoire. L'objectif principal est de décharger les muscles affectés. Après la procédure, la circulation sanguine est améliorée, la nutrition du cartilage est restaurée.

Quand une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

L'intervention chirurgicale est indiquée au dernier stade de la maladie, lorsque la mobilité de l'articulation du coude disparaît complètement, et que le traitement conservateur ne donne aucun résultat. Lors de l'endoprothèse, l'articulation touchée est remplacée par un implant en silicone ou en métal.

Avant d'installer un nouveau composant, les ostéophytes et les tissus affectés sont retirés pour éviter une nouvelle inflammation.

Une arthroplastie peut également être réalisée. Cette méthode se distingue en remplaçant uniquement la couche de cartilage, tandis que l'articulation reste inchangée.

Après la chirurgie, le patient suit une rééducation comprenant des cours pour développer une nouvelle articulation. Avec un résultat positif, la récupération survient après 3-4 mois après la chirurgie.
Quelles sont les complications de l'arthrose?

Si vous demandez de l'aide rapidement, le traitement vous donne de bonnes prévisions. Dans les cas avancés, l'articulation du coude est détruite et la mobilité de l'avant-bras est considérablement limitée ou disparaît complètement. En outre, au dernier stade de la maladie, le patient souffre de douleurs aiguës dans la zone touchée.

L'arthrose du coude peut entraîner une incapacité et une invalidité. Pour prévenir les maladies, vous devez surveiller votre santé, bien manger, maintenir un style de vie actif, éviter les traumatismes et traiter rapidement tous les processus inflammatoires du corps.

Le respect de ces règles simples vous permettra de vivre une vie longue et heureuse sans rencontrer une maladie telle que l'arthrose.