Arthrose des petites articulations du pied

L'arthrose du pied est l'un des types les plus fréquents de pathologie localisée dans l'appareil articulaire du membre inférieur distal. Les conséquences désagréables des maladies articulaires destructrices incluent la douleur chronique et la perte de la fonction motrice. Les lésions dégénératives des tissus articulaires se produisent après de lourdes charges régulières sur le pied et comme complication après des blessures et des maladies associées. L'arthrose est accompagnée de douleur et de déformation du pied. Le traitement consiste à corriger les semelles orthopédiques et à soulager les symptômes avec des médicaments.

Description de la maladie

Le pied humain a une structure complexe. Le métatarse, le tarse et les phalanges des doigts sont formés de cinq douzaines d'os et d'un appareil ligamento-articulaire, qui stabilise et assure la mobilité de la structure osseuse. La structure cambrée du pied permet de supporter la charge de votre corps pendant les mouvements, tout en offrant une protection anti-chocs pour les articulations des jambes et de la colonne vertébrale.

Les processus dégénératifs-dystrophiques localisés dans les petites articulations entraînent une métamorphose du tissu cartilagineux. Le tissu conjonctif modifié dû à l'arthrose du pied perd son élasticité et son élasticité, diminuant de manière significative en taille. La structure cartilagineuse altérée est incapable de retenir l'humidité, ce qui conduit à la sécheresse et à l'apparition de fissures à la surface du tissu cartilagineux.

La conséquence des processus destructeurs est un rétrécissement significatif de l’espace articulaire. Ce stade d'arthrose s'accompagne de douleurs chroniques et de changements de déformation de la structure de la jambe, se manifestant par un aplatissement de l'avant-pied, l'apparition de "bosses" et une déformation des doigts en forme de marteau.

Raisons

De nombreux facteurs provoquants peuvent contribuer à l’émergence et à la progression de la maladie. Il est à noter que l'arthrose du pied se développe dans le contexte d'une perturbation de l'apport sanguin à la partie affectée et de l'usure naturelle des articulations du pied en raison de changements corporels liés à l'âge.

Les principales causes d'arthrose du pied:

  1. Anomalies congénitales du pied - un pied large, une forme incurvée des doigts.
  2. Pathologies de déformation des articulations et du squelette axial - l'omission des arches, la longueur différente des jambes, la courbure scoliotique de la colonne vertébrale.
  3. Augmentation du poids corporel, la charge supplémentaire à partir de laquelle affecte négativement l'état des articulations.
  4. Lésions traumatiques dues à des bosses, des mouvements brusques ou des chutes.
  5. Exposition prolongée au froid (hypothermie).
  6. Portant des chaussures à talons hauts, des modèles étroits à la semelle fine.
  7. Prédisposition génétique.
  8. Le processus de vieillissement naturel des tissus articulaires, conduisant à la détérioration des tissus.
  9. Fortes surcharges lors du travail (travail physique intense ou debout) ou lors d'un entraînement sportif intense.
  10. Violation de la biomécanique du pied due à l’absence de correction pour les pieds plats ou au port de mauvaises chaussures.

Conditions qui augmentent les risques d'arthrose du pied:

  • maladies endocriniennes - diabète, hyperthyroïdie;
  • ajustement hormonal et prise de poids pendant la grossesse;
  • pathologies auto-immunes;
  • des troubles métaboliques, en particulier une augmentation de la synthèse de l'acide urique, ce qui conduit à la goutte;
  • déséquilibre hormonal;
  • la présence d'un facteur infectieux qui provoque une inflammation des articulations;
  • mauvaise alimentation avec un contenu insuffisant en vitamines et oligo-éléments;
  • hypodynamie aiguë après une activité physique constante;
  • grande taille.

Symptômes de pathologie

L'arthrose du pied s'accompagne d'une gravité variable des symptômes, dont le degré de manifestation dépend du stade et de la gravité de la lésion. En règle générale, la maladie commence progressivement et ne doit pas apparaître longtemps de signes extérieurs.

En plus de la fatigue des jambes après une longue marche, de légers signes de déformation apparaissent: formation d'une petite saillie osseuse dans l'articulation métatarso-phalangienne du pouce, modification de la forme des doigts. Une personne peut percevoir ces signes comme un défaut esthétique désagréable et ne pas être consciente de la présence d'une maladie destructive.

L'absence de mesures thérapeutiques contribue à la progression des processus pathologiques. Des modifications persistantes de la structure du cartilage et de l'articulation conduisent à l'apparition d'un tableau clinique caractéristique.

Les principaux symptômes de l'arthrose du pied:

  • douleurs motrices dues à une charge motrice prolongée, après une destruction complète de l'articulation, le syndrome douloureux est constamment présent;
  • des douleurs douloureuses peuvent survenir lorsque le temps change ou que les pieds deviennent trop froids;
  • la zone touchée gonfle périodiquement, avec une inflammation de l'articulation apparaît hyperémie, la peau devient chaude au toucher;
  • tout en bougeant le pied, on entend un son net, conséquence du manque de liquide synovial et de la présence de déformations osseuses dans l'articulation;
  • après le réveil, on observe une raideur dans les articulations, elles perdent leur mobilité, après un petit échauffement, la souplesse revient au pied;
  • aux derniers stades de la pathologie, le nombre de mouvements diminue brusquement, la personne tente involontairement de décharger la jambe douloureuse, ce qui perturbe la démarche et fait apparaître une boiterie;
  • progressivement, le processus dégénératif se propage aux tissus périarticulaires, formant des kystes denses dans les muscles;
  • natoptysh apparaissent sur la plante du pied;
  • une personne épargne intuitivement une jambe douloureuse, ce qui entraîne une atrophie musculaire et une diminution de la circulation sanguine;
  • L'arthrose du pied s'accompagne d'une fatigue rapide des jambes après une longue position debout ou une courte marche.

Classification des maladies

La pathologie déformante varie en localisation, en étiologie et en degré de dommage aux articulations. L'arthrose peut se développer dans une ou plusieurs articulations (polyarthrose). L'arthrose de l'articulation métatarsophalangienne du pouce la plus souvent diagnostiquée, caractérisée par la croissance osseuse du pouce.

Selon la cause, l'arthrose du pied est divisée en primaire, ce qui résulte de pathologies auto-immunes, de déséquilibres métaboliques ou de dommages mécaniques résultant d'une blessure, ainsi que secondaire, comme complication d'infections, de déformations du squelette, de pieds plats.

Le processus destructeur se développe progressivement. Les stades de l'arthrose sont déterminés par la saturation des symptômes du tableau clinique, chacun indiquant les modifications qui se produisent dans les articulations.

Stade arthrose:

  1. Le stade initial est asymptomatique. La seule manifestation peut être l'apparition d'une douleur et d'une fatigue des jambes après une activité physique prolongée. Extérieurement, le pied ne change pas, seul un petit "choc" apparaît autour du pouce, ce qui indique un aplatissement de l'avant-pied. Ce symptôme accompagne le pied plat en développement, cause fréquente de modifications dégénératives des articulations du pied.
  2. La deuxième étape commence par l'apparition de douleurs douloureuses après l'effort, qui cessent après le repos. En se déplaçant, crepitus se fait sentir, le pied perd sa souplesse et sa mobilité. Des modifications irréversibles du cartilage et du tissu osseux apparaissent dans l'articulation, des ostéophytes se forment, qui sont à l'origine des impulsions douloureuses.
  3. Le troisième degré d'arthrose du pied entraîne de graves déformations du pied, une douleur chronique même dans un état calme. Dans l'articulation touchée, l'espace entre les surfaces articulaires déformées des os disparaît presque, le tissu cartilagineux devient mince et sec, les os sans protection hyaline sont couverts de croissances chaotiques. Les mouvements des pieds sont limités, voire impossibles.


Complications possibles

En l'absence de traitement ou d'actions thérapeutiques anormales, l'arthrose du pied est compliquée par l'ajout de conditions pathologiques supplémentaires qui aggravent l'évolution de la maladie sous-jacente.

Complications:

  • bursite - inflammation du sac synovial périarticulaire avec accumulation d'épanchement, pouvant être causée par une infection lors du frottement de la région déformée;
  • déformation des doigts, grosses tumeurs osseuses près du pouce et du petit doigt, ce qui entraîne des problèmes lors du choix des chaussures et des douleurs lors de la marche
  • la dégénérescence peut être compliquée par l'arthrite (inflammation de la capsule articulaire);
  • immobilisation complète de la jambe distale.

Diagnostics

Confirmez le diagnostic "d'arthrose du pied" que seul un médecin spécialiste peut effectuer après une série d'examens. Lors de l'examen initial, le degré de déformation de la structure osseuse du pied est noté: la présence de renforts près des doigts, la déformation de leur forme, le degré d'omission des arcs, la douleur. Cela peut être fait en palpant les pieds malades ou à l'aide d'un plantographe, après avoir examiné en détail l'empreinte.

Pour confirmer la dégénérescence des tissus articulaires, une radiographie est effectuée, ce qui montre clairement la présence de changements de déformation. L'imagerie par résonance magnétique est prescrite si vous avez besoin d'informations plus détaillées sur l'état du cartilage et du tissu conjonctif de l'appareil ligamentaire. Évaluez l’état général des résultats après avoir effectué des tests de laboratoire sur le sang et les urines.

Le processus inflammatoire est diagnostiqué avec une ESR accrue et, si le niveau de monocytes est dépassé, le médecin suspectera une affection auto-immune. Après avoir décodé tous les résultats, le diagnostic est confirmé et le schéma thérapeutique est déterminé en fonction de l'état de l'articulation.

Traitement

L'objectif principal du traitement de l'arthrose du pied est de restaurer la fonctionnalité et d'améliorer la qualité de vie du patient. Pour accomplir ces tâches, le médecin traitant prescrit un ensemble de mesures thérapeutiques tenant compte du degré de dégénérescence, des maladies associées et de l’état fonctionnel. La liste générale comprend traditionnellement les médicaments, les méthodes de physiothérapie, les massages, la physiothérapie, les traitements orthopédiques avec limitation de charge et la correction avec des produits orthopédiques.


Traitement médicamenteux

L'arthrose du pied est impossible à soigner, les modifications de l'anatomie de l'articulation ne sont pas éliminées et ne retrouvent pas leur apparence d'origine. Avec l'aide de la pharmacothérapie traditionnelle, vous pourrez vous débarrasser de nombreux symptômes qui empêchent de vivre pleinement.

Pour éliminer la douleur liée à la dégénérescence ou au développement d'une inflammation, le médecin vous prescrit un AINS (kétoprofène, indométhacine). Les médicaments sont appliqués sous forme de comprimés ou d'injections. Les onguents anesthésiques (Nise, Dolobene, Bystrummgel) sont utilisés avec succès par chaque patient. Le remède local est appliqué directement sur l'articulation douloureuse et pénètre dans les couches du derme, ce qui procure un effet anti-inflammatoire et anesthésique.

S'il n'est pas possible d'arrêter la douleur avec les AINS, les hormones stéroïdes (Diprospan, Dexaméthasone) sont principalement prescrites pour une injection intra-articulaire. Lors de la ponction de l'articulation touchée, le médicament est injecté dans le foyer inflammatoire, ce qui aide à supprimer la pathologie et à éliminer la douleur. En cas de syndrome de douleur intense, des blocages locaux avec des analgésiques non narcotiques (Novocain, Lidocaïne) sont pratiqués.

Chondroprotecteurs - groupe pharmacologique de médicaments dont l'action est destinée à restaurer les cellules cartilagineuses. Rumalon, Teraflex, Dona, Struktum, Honda fournissent des composés qui accélèrent le métabolisme des cellules conjonctives et améliorent la structure du cartilage hyalin. Pour un effet positif, dont le résultat sera de se débarrasser de la douleur et du retour à la gamme de mouvements habituelle, des chondroprotecteurs sont appliqués avec de longs traitements qui sont maintenus pendant des mois.


Massage et physiothérapie

En complément de la thérapie traditionnelle, l'arthrose du pied est traitée par des procédures physiothérapeutiques. UHF, magnétothérapie, exposition aux rayons laser sont réalisés en période de rémission durable. Chacune des méthodes améliore l'apport sanguin dans la zone touchée, déclenche des processus métaboliques et arrête la destruction des cellules. Après les procédures, une amélioration de la mobilité du pied et une diminution du gonflement des tissus mous sont notées.

Le massage est prescrit par les cours, il est autorisé à utiliser l'auto-massage à la maison, après consultation avec le médecin et l'équipement d'entraînement par un spécialiste expérimenté. Lorsqu'il est correctement effectué, le massage thérapeutique améliore le flux sanguin vers les extrémités inférieures, restaure la structure des fibres musculaires, améliore la mobilité du pied.


Mode orthopédique

Le dosage de la charge thérapeutique est la base d'une récupération réussie. En prenant en compte le stade d'arthrose, le médecin détermine le mode de charge motrice et de repos. Si vous ignorez les recommandations, la situation peut être compliquée et la reprise sera retardée.

En plus de limiter la charge, il est important de corriger le pied avec des semelles orthopédiques. Des inserts spécialisés dans les chaussures aident le pied à retrouver des courbes physiologiques à l'aide d'un rouleau de cou-de-pied et de métatarse. Pendant la marche, la semelle intérieure prend la charge sur elle-même, tout en atténuant les effets sur la colonne vertébrale et les grandes articulations des jambes en raison de l'amortisseur intégré dans la zone du talon.

Pour éliminer le syndrome douloureux, on utilise l'effet d'acupuncture de l'applicateur de Kuznetsov (avec des aiguilles en plastique) ou de Lyapko (avec des inserts en métal). La personne devient pieds nus à la base de l'applicateur et reste debout pendant environ trente minutes. L'action d'un dispositif médical consiste à stimuler la libération d'hormones qui éliminent la douleur. En outre, dans la zone d'impact améliore la circulation sanguine, et donc la nutrition des tissus de l'articulation.


Physiothérapie

Pour renforcer les muscles et les ligaments des pieds, réduire la douleur et augmenter la mobilité de l'appareil articulaire en cas d'arthrose du pied, des exercices sont prescrits. L'ensemble des exercices, leur intensité et le nombre de répétitions sont déterminés par le médecin traitant, qui a une idée de la charge admissible qui ne nuit pas au patient.

La règle de base lors de la réalisation d'une thérapie physique est un rythme calme, sans secousses ni mouvements brusques. Les exercices ne peuvent pas être exécutés par la douleur, le mouvement ne doit apporter que des sensations agréables. La clé de la réussite dans la thérapie de l'exercice dans leur régularité. Le complexe désigné doit être exécuté au moins deux fois par jour pendant 10 à 15 minutes.

Les exercices sont basés sur des mouvements circulaires dans l'articulation de la cheville, la flexion et l'extension des doigts, la saisie de petits objets avec les orteils et la levée des orteils en position debout. Pour les premières classes, des mouvements simples sont inclus, ce qui complique progressivement l'apparition de la force dans les muscles des pieds.

Prévention

Pour que les jambes ne fassent pas mal et que l'arthrose du pied ne détruise pas les articulations, il est important de suivre des consignes simples qui vous permettront de rester en bonne santé pendant de nombreuses années:

  • éviter le mode de vie sédentaire;
  • mangez bien, à l'exclusion des viandes grasses, des saucisses et des viandes fumées, des pâtisseries;
  • suivre le poids;
  • éliminer les charges lourdes;
  • porter de bonnes chaussures de qualité;
  • utilisez des produits médicaux correcteurs pour les pieds plats (semelles intérieures) ou des longueurs de jambes différentes (sangles correctrices au talon);

Si la fatigue et la douleur apparaissent dans les jambes après l'effort, contactez un orthopédiste pour un examen diagnostique.

Arthrose du pied - causes, premiers symptômes et manifestations, diagnostic, traitement à l'aide de médicaments et de gymnastique

Douleur lors des mouvements, troubles de la marche - signes qui nécessitent un traitement par des spécialistes. L'arthrose du pied, touchant les articulations des membres inférieurs, présente des symptômes désagréables, mais si la pathologie est détectée au stade initial, il est possible d'arrêter son développement avec l'aide de médicaments et de remèdes populaires. Pourquoi y a-t-il une maladie et comment est-elle traitée?

Quel est l'arthrose du pied

Cette maladie est appelée maladie chronique dégénérative. L'arthrose des articulations du pied se caractérise par l'usure du cartilage intra-articulaire, une inflammation des tissus mous, une altération des processus métaboliques et de la circulation sanguine. La pathologie est accompagnée de:

  • douleurs aiguës;
  • déformation de la forme des doigts;
  • mobilité limitée des articulations;
  • difficulté à marcher;
  • immobilisation du pied;
  • handicap lorsque négligé.

Les symptômes

Les syndromes douloureux sont un signe fréquent de pathologies du pied. Ils peuvent augmenter avec un effort prolongé. Notez les symptômes de l'arthrose du pied:

  • raideur de mouvement le matin;
  • déformer les changements dans les articulations;
  • fatigue en marchant;
  • perturbation de la démarche - confiance dans le bord extérieur du pied;
  • gonflement, rougeur de l'articulation;
  • l'apparition de cors sur la semelle;
  • raideur musculaire;
  • crunch en marchant.

L'arthrose des petites articulations du pied affecte le cartilage, accompagné de:

  • douleur douloureuse, brûlante pendant l'exercice, repos au repos;
  • le développement de la polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la hanche;
  • élévation de la température locale;
  • diminution de la capacité de travail;
  • un changement de position du corps dû au désir de soulager l'articulation douloureuse;
  • dysfonctionnement des articulations;
  • l'apparition de croissances osseuses;
  • tension musculaire;
  • défaite du premier doigt;
  • torsion voisine.

"3 plantes qui pénètrent dans les articulations et restaurent le cartilage 20 fois mieux que la chimie du chimiste!"? Lire plus loin.

Raisons

Le développement de l'arthrose du pied contribue à un grand nombre de facteurs. Cela inclut les causes externes et les problèmes de santé associés. L'arthrose du pied se développe en conséquence:

  • mauvaise formation des articulations;
  • changements dégénératifs;
  • pathologies du système endocrinien;
  • pied plat;
  • troubles métaboliques;
  • malformations des orteils;
  • porter des chaussures - étroit et inconfortable;
  • blessures, entorses.

Le développement des pieds pathogènes contribue à:

  • destruction du cartilage causée par l'âge avancé - arthrose primaire;
  • mauvaise formation de la jambe;
  • pieds glacés ou trop refroidis;
  • courbure du pouce;
  • développement de doigts en forme de marteau;
  • transfert de poids;
  • excès de poids corporel;
  • large structure du pied;
  • différentes longueurs de jambe;
  • maladies auto-immunes;
  • perturbations hormonales;
  • troubles biomécaniques dans le mouvement du pied;
  • infection des articulations;
  • chaussures à talons hauts;
  • processus inflammatoires chroniques.

Facteurs de risque

Il y a des circonstances qui provoquent des changements pathologiques dans les pieds. Les violations peuvent survenir dans la petite enfance lorsque l'enfant fait ses premiers pas. Les facteurs de risque de développer une arthrose secondaire du pied sont:

  • la grossesse
  • prédisposition génétique;
  • grand;
  • sports avec une charge constante sur les jambes - boxe, football;
  • cours professionnels de ballet, de danse;
  • une forte réjection des charges sportives;
  • régime alimentaire malsain;
  • manque de vitamines, micro-éléments;
  • dysplasie de la hanche.

Étendue de la maladie

En fonction de la manifestation des signes cliniques d'inflammation du pied, il est habituel de distinguer les stades de développement de la pathologie. Cela aide à décrire la maladie, la nomination de mesures thérapeutiques. Distinguer le degré de la maladie avec des manifestations caractéristiques. Il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes de la première phase initiale apparaissent, accompagnés de:

  • l'apparition d'une douleur au pied après une longue marche, un travail ardu;
  • fatigue

Caractéristiques de la manifestation d'autres degrés d'arthrose:

  • les seconds douleurs sont renforcées, la mobilité est limitée, des callosités sur les talons, un épaississement des doigts dans les zones endommagées;
  • le troisième - une déformation importante du pied, l'apparition de boiteries, une mobilité limitée ou son absence, au cours de l'étude aux rayons X sur la photo, un rétrécissement marqué des fissures articulaires.

Conséquences possibles

Le cartilage articulaire a pour objectif la protection des os. L'arthrose des articulations interphalangiennes du pied entraîne des modifications de ces tissus. Le cartilage cesse de se déprécier, commence à s’effondrer. Tout cela augmente la charge sur le joint et provoque:

  • l'apparition de croissances osseuses;
  • troubles circulatoires;
  • déformation des doigts;
  • les fixant dans un état incurvé.

De tels changements sont difficiles à traiter. L'arthrose des jambes, si elles ne sont pas engagées dès l'apparition des premiers signes de la maladie, peut provoquer:

  • douleur insupportable au toucher;
  • croissance osseuse importante;
  • développement d'une inflammation de la poche périarticulaire - bursite du pied;
  • l'apparition d'articulations arthritiques;
  • raideur complète du pied;
  • handicap.

Diagnostics

À l'apparition des symptômes de l'arthrose il est nécessaire d'appliquer à l'orthopédiste Un spécialiste expérimenté exclura les autres maladies présentant des symptômes similaires. Le diagnostic commence par la collecte de l'anamnèse, l'analyse des plaintes, l'examen externe, qui établit:

  • paramètres du pied;
  • déformation du pied;
  • passe au premier doigt;
  • gonflement, rougeur;
  • mouvement limité dans l'articulation.

Pour clarifier le diagnostic est effectué:

  • test sanguin biochimique général pour identifier le processus inflammatoire;
  • Examen aux rayons X - révèle le rétrécissement des crevasses des articulations, les modifications des tissus cartilagineux, le degré de développement de la pathologie;
  • tomodensitométrie - examine la situation des muscles, des ligaments, des tissus osseux;
  • arthroscopie - évalue l'état interne de l'articulation.

Traitement de l'arthrose du pied

Les médecins disent - guérir complètement la maladie ne fonctionne pas. Vous pouvez soulager la maladie, soulager les symptômes, empêcher la destruction finale des articulations. Par conséquent, il est important de commencer le traitement dès les premiers signes. Les médecins offrent aux patients:

  • les anti-inflammatoires pour l'ingestion et à l'extérieur;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques;
  • moyens de la médecine traditionnelle.

Pour améliorer l'état du patient est prescrit:

  • porter des chaussures orthopédiques;
  • semelles spéciales, renforts, amélioration des processus métaboliques, circulation sanguine dans les tissus du pied;
  • boue, bains-marie;
  • massage des pieds;
  • thérapie manuelle;
  • accolades fixant les membres;
  • gypse - pour une immobilisation complète du pied;
  • intervention chirurgicale au stade avancé de l'arthrose.

Préparations

Pour le traitement de la maladie du pied, des médicaments sont utilisés pour aider à soulager l’état du patient. Les drogues diffèrent par leur action. Pour l'arthrose, les pieds sont recommandés:

  • Les médicaments non stéroïdiens - soulagent la douleur, l'inflammation, réduisent l'enflure. Ibuprofène - est pris par le cours prescrit par un médecin, a des contre-indications.
  • Analgésiques Spazmalgon - aide à soulager la douleur intense, est utilisé dans les comprimés, les injections, il existe de nombreux effets secondaires.

Les médecins utilisent pour le traitement des médicaments qui améliorent l'état du cartilage:

  • Chondroprotecteurs - inhibent la dégénérescence des tissus, arrêtent les dommages. La chondroïtine - accélère le processus de réparation du cartilage, est appliquée par voie orale deux fois par jour, est contre-indiquée en cas de saignement, de caillots sanguins.
  • Fonds à base d'acide hyaluronique. Ostenil - injection, est introduit dans l'articulation, améliore la mobilité des os métatarsiens.

La tâche des médicaments à usage externe - dilatation des vaisseaux sanguins, améliore la circulation sanguine. Les pommades aident à soulager, normaliser la nutrition des tissus. Les remèdes populaires pour l'arthrose:

  • Diclofénac - soulage la douleur, l'inflammation, appliqué deux fois par jour.
  • Indométacine - élimine les poches, améliore la mobilité;
  • Nimesulide - a un effet anti-inflammatoire, diffère par un minimum de contre-indications.

Dans le traitement de la pathologie utilisant des gels et des pommades à usage externe:

  • Kétoprofène - soulage la douleur intense, réduit la température locale, est appliqué en couche mince deux fois par jour;
  • Apizatron - une pommade contenant du venin d'abeille, a un effet réchauffant, accélère la circulation sanguine, les processus métaboliques, augmente l'élasticité des tissus conjonctifs.

Gymnastique pour les pieds

Avec le traitement complexe d'une maladie dégénérative, une grande attention est accordée au renforcement des muscles et des articulations du pied. La gymnastique vise à étirer les doigts, à les fléchir. Il est utile de faire des exercices en position ventrale:

  • plier et redresser les doigts au moins 20 fois;
  • faire des mouvements de rotation avec les pieds 10 dans chaque direction;
  • de la position du pied sur le talon pour redresser le pied à l’état horizontal et retour 15 fois.