Arthrose des articulations de la main: symptômes et traitement

La principale cause de la maladie dégénérative commune de l'arthrose des mains est la lésion du tissu cartilagineux des articulations. Le poignet, métacarpophalangien, distal (situé à la base du bout des doigts) interphalangien et proximal (situé au centre des doigts), les articulations interphalangiennes sont le plus souvent touchées. Les articulations du coude ou de l'épaule sont beaucoup moins touchées.

En cas d'arthrose, le cartilage articulaire, simplement parlant, s'use plus rapidement. Pour cette raison, les os commencent à se frotter les uns contre les autres sans amortissement, l'inflammation, la raideur et les sensations douloureuses se produisent. Pour préserver la fonctionnalité des articulations et soulager la douleur, on prescrit aux patients des médicaments, une gymnastique spéciale, un régime, et il est parfois recommandé de modifier leur mode de vie.

Causes et facteurs de risque

L'usure prématurée du tissu cartilagineux est la principale cause du développement de l'arthrose. Chez certaines personnes, le tissu cartilagineux peut s'user assez tôt (20-30 ans), tandis que d'autres, à 60 ans, ne sont pas au courant de cette maladie. Cela dépend de nombreux facteurs, dont certains sont en principe impossibles à éviter.

La maladie elle-même n’est pas héréditaire, mais certains des facteurs ayant contribué à son développement sont oui. Ceci, par exemple, la force, l'élasticité et la densité du tissu cartilagineux, les caractéristiques métaboliques, etc.

L'âge est un autre pas à risque. Plus nous vieillissons, plus nous portons tous les tissus du corps, y compris le cartilage articulaire, et plus le risque de développer la maladie est élevé.

Les activités professionnelles peuvent également être impliquées dans le développement de la pathologie. Cela concerne principalement les personnes et les athlètes dont les mains sont soumises à des charges lourdes: bâtisseurs, porteurs, haltérophiles, boxeurs. En raison de charges excessives et prolongées, les tissus cartilagineux s'usent plus rapidement, empêchant ainsi les frottements entre eux.

Les symptômes

Les symptômes de l'arthrose des mains peuvent se manifester de différentes manières. Les plus caractéristiques sont les suivantes:

  • sensations douloureuses lors de diverses actions effectuées par les mains: serrer la main dans un poing, saisir un objet, plier le bras au niveau du coude, de l'épaule, etc.
  • raideur, raideur des articulations, particulièrement prononcée après une nuit de sommeil;
  • difficulté atypique à effectuer des tâches routinières (sentiment de ne pas être assez fort, par exemple pour ouvrir une banque ou déplacer un objet d'un endroit à l'autre);
  • affaiblissement significatif de la brosse de préhension (compression);
  • croquer dans les articulations;
  • gonflement, gonflement du poing ou de la région près du poignet;
  • la formation de nodules de Geberden et / ou de nodules de Bouchard.

Les nodules de Geberden sont des ostéophytes ou des éperons en os. Ce sont des joints en expansion qui se forment sur les os au niveau des articulations des phalanges des doigts. Les nodules de Geberden sont généralement ronds, durs, ressemblant à un gonflement. Formé principalement sur les articulations interphalangiennes distales et proximales. La progression sur les articulations proximales s'appelle également nodules de Bouchard.

Méthodes de traitement modernes

Les patients souffrant d'arthrose des mains peuvent se voir prescrire diverses méthodes de traitement, notamment la pharmacothérapie, la physiothérapie et un régime alimentaire particulier. Dans les cas avancés et graves, on a recours à la chirurgie.

Des médicaments

Les analgésiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés pour soulager la douleur. Les AINS délivrés sans ordonnance dans les pharmacies peuvent non seulement soulager la douleur, mais aussi éliminer l'inflammation. Si ces médicaments ne vous aident pas, le médecin peut rédiger une ordonnance pour des médicaments plus puissants. Si, dans ce cas, le traitement ne donne pas l'effet souhaité, passez à l'injection. Lorsque des analgésiques et des anti-inflammatoires sont injectés directement dans la cavité articulaire, la douleur et l'inflammation disparaissent presque instantanément et le résultat obtenu peut durer plusieurs mois.

Exercice

Les articulations dures et douloureuses influencent fortement la façon dont une personne utilise ses mains. Pour de nombreux patients, les problèmes quotidiens deviennent très difficiles. Des exercices spéciaux aideront à développer les articulations, qui devraient être effectuées plusieurs fois par jour:

  • détacher et serrer les poings en alternance;
  • touchez alternativement la base de chaque doigt avec le coussinet de chaque doigt et la base du pouce pour toucher la base du petit doigt;
  • Pincez un objet mou dans votre main, par exemple une balle, en maintenant la brosse dans une position comprimée pendant quelques secondes;
  • avec une paume sur une surface dure, soulevez chaque doigt verticalement vers le haut;
  • "Marcher" avec vos doigts sur la table d'avant en arrière ou de haut en bas du mur;
  • en cas d'arthrose des coudes, effectuez l'exercice suivant: tout en restant assis à la table, placez le bras tendu sur la table et frappez du bout des doigts (avec le pinceau entier) pendant 10 à 15 minutes - il s'agit d'exercices pour les coudes;
  • Si l'articulation de l'épaule est touchée, il est possible de faire des mouvements de mouches, mais il est beaucoup plus efficace de les effectuer dans l'eau - pensez à vous inscrire à la piscine.

Mode de vie

En modifiant leur mode de vie, les patients peuvent mieux contrôler leur maladie et en souffrir moins. Les bains chauds à la paraffine et les compresses froides sont un bon remède traditionnel contre la douleur et l’enflure. Utilisez des compresses au besoin, ainsi qu'entre les médicaments.

Le port de bandages spéciaux, de gants ou de bandages élastiques stabilise la position des articulations touchées et leur procure le soutien nécessaire. De ce fait, l’exacerbation des symptômes peut être évitée. Consultez votre médecin pour savoir quels aides vous conviendront le mieux.

Pensez à remplacer certains articles de votre maison (ustensiles de cuisine, outils de nettoyage). Ces objets doivent avoir des poignées épaisses et confortables qui ne nécessitent pas beaucoup d’efforts pour être capturés et utilisés.

Régime alimentaire

Assurez-vous de suivre les règles d'une saine alimentation. Le régime alimentaire devrait comprendre des légumes, des grains entiers, du poisson et de la viande faibles en gras. Surveillez la quantité de sucre, de sel et de graisse consommée - cela évitera de prendre du poids en excès (si vous faites de l'embonpoint, vos articulations sont soumises à un stress supplémentaire). Faites attention aux fruits et légumes de couleur foncée (voir la liste ci-dessous) - ils contiennent des substances qui suppriment les processus inflammatoires dans tout le corps, y compris les articulations.

Recommandé pour une utilisation:

raisins rouges et violets;

baies sauvages (framboises, myrtilles, canneberges, fraises, myrtilles, mûres, etc.);

Arthrose des mains - symptômes, causes, diagnostic, traitement de la maladie

Dès l'âge de 50 ans, certaines personnes ressentent une gêne au poignet, aux doigts et aux mains. C'est le premier signe de l'origine de l'arthrose des mains. Les signes reconnus de la maladie aident à prévenir les complications. Leurs caractéristiques peuvent être trouvées plus tard dans la critique.

Quel est l'arthrose dans les mains

Cette maladie est connue depuis l'ère médiévale et a été décrite par les guérisseurs de cette période. Même à cette époque, cette maladie était qualifiée de «royale» - après tout, les nobles de tous les rangs en souffraient souvent.

La raison en était l’usage excessif de boissons alcoolisées, d’aliments gras et frits, d’assaisonnements épicés, qui a conduit à la déposition de sels d’acide urique. À l’époque, de telles drogues étaient un attribut d’une société aristocratique. Par conséquent, les rois et leurs courtisans étaient plus souvent malades que les gens ordinaires.

À l'heure actuelle, les personnes âgées ont plus de risques de souffrir de la maladie, principalement parmi le public féminin. Et les causes de cette anomalie se sont considérablement développées par rapport aux statistiques médiévales.

La maladie est un complexe de changements réversibles et irréversibles dans le corps, et en particulier dans la zone des extrémités supérieures. La maladie entraîne la destruction de la structure du tissu cartilagineux, ce qui entraîne des troubles anatomiques de l'ensemble de l'articulation et de ses composants.

Dans le même temps, des effets indésirables tels que la dystrophie des tissus osseux et cartilagineux, une altération du débit sanguin local et de la circulation lymphatique dans la région de l'articulation touchée sont notés. La maladie est dangereuse dans la mesure où elle peut évoluer vers des formes et des degrés plus complexes. En outre, en cas d'arthrose, il existe un risque élevé de développer des maladies de nature secondaire - goutte, tuberculose articulaire, myosite, poliomyélite et autres anomalies. En outre, l'évolution de l'arthrose dans les mains peut s'accompagner de la formation d'une autre maladie dangereuse, l'arthrite. Simultanément à cette probabilité, un processus inflammatoire naît dans les articulations des mains.

Causes de la pathologie

Cette maladie résulte d'une usure mécanique du tissu cartilagineux de l'articulation. Cela se produit généralement sous l'influence de facteurs liés à l'âge. Autrement dit, plus la personne est âgée, plus la probabilité d'occurrence est élevée.

L'intensité de la désintégration des cellules cartilagineuses dans chaque organisme est purement individuelle. Par conséquent, si chez certaines personnes ce processus peut commencer entre 65 et 70 ans, chez d'autres, cette anomalie est déjà constatée à l'âge de 45 ans.

Parmi d'autres raisons, on appelle une variété de facteurs. Cependant, les véritables sources de cette maladie par la médecine moderne n'ont pas encore été nommées.

On ne peut que supposer que des facteurs provoquants, sous l’influence desquels se produisent la destruction du cartilage et la déformation des articulations au niveau des membres supérieurs:

  • Génétique héréditaire - environ 80% des patients avaient des ancêtres porteurs de la maladie dans leur arbre généalogique;
  • Blessures aux doigts, aux mains, aux poignets de gravité variable - même les microtraumatismes dus à des bleus négligents entraînent une déformation de la membrane cartilagineuse de l'articulation;
  • Les surcharges physiques entraînent un étirement du sac articulaire, réduisant le volume de liquide synovial, sans lequel le cartilage perd son élasticité et se déforme;
  • Facteurs auto-immuns - hémorragies internes, troubles circulatoires de la lymphe et du sang dans les organes et les tissus des articulations;
  • Infection et développement d'une inflammation dans l'articulation;
  • Changements dystrophiques dus à une nutrition inadéquate.

Le développement de la maladie contribue au déséquilibre hormonal, à l’infériorité des processus métaboliques dans le corps, à un apport insuffisant en composants comme le collagène, la chondroéthine, l’élastine, le potassium et les vitamines B.

Le surpoids est une autre source provocante de la maladie, qui crée une charge mécanique sur les éléments articulaires et leurs tissus.

En tant que phénomène secondaire, la maladie se développe sur fond de maladies infectieuses ou non transmissibles - psoriasis, polyarthrite rhumatoïde, anomalies morphologiques, diabète sucré.

Le plus souvent, ces facteurs affectent des représentants de professions telles que les ouvriers de l'industrie mécanique, les blanchisseurs, les ouvriers agricoles, les ouvriers liés à l'utilisation d'outils électriques vibrants, les athlètes.

Signes cliniques

Sous l'influence de modifications irréversibles des articulations des mains et des doigts, la lumière du sac articulaire diminue, des ostéophytes se forment en raison du contact mécanique des os - des excroissances osseuses. La ressource en liquide synovial est épuisée, de même que la couche de cartilage.

Signes visuels:

  • Gonflement visible;
  • Rougeur de la peau;
  • La formation d'épaississements denses - les soi-disant nœuds de Bouchard;
  • Angle de flexion réduit;
  • Mobilité réduite;
  • Crunch caractéristique quand plié.

Une tension musculaire est notée dans la zone touchée par la maladie, des spasmes peuvent survenir. Mais le symptôme le plus déplaisant de cette pathologie est la douleur. Selon le type de caractère et l'intensité de la manifestation, plusieurs catégories de la maladie sont classées.

Variétés de la maladie

Il est admis de distinguer 4 degrés d'arthrose des mains:

  • 1 degré avec un léger inconfort dans les articulations;
  • 2 degrés avec une douleur croissante;
  • 3 degrés avec augmentation de la douleur stable;
  • Grade 4 avec un syndrome douloureux caractéristique même dans un état calme.

Il est également d'usage de distinguer plusieurs catégories en fonction de la place de l'arthrose dans les articulations des mains:

  • Articulation du poignet;
  • Articulation carpométacarpienne;
  • Articulation métacarpophalangienne;
  • Articulation interphalangienne.

Diagnostic et traitement

Outre les signes cliniques, des examens de diagnostic réguliers utilisant des méthodes de diagnostic matériel modernes - IRM, tomodensitométrie et échographie aident à établir cette pathologie. Des données efficaces fournissent également les résultats de la biochimie des rayons X, du sang et des urines.

Pour le traitement de la maladie à différents stades sont prescrits des méthodes telles que:

  • Traitement de la toxicomanie;
  • Physiothérapie;
  • Traitement hormonal;
  • Mesures anti-inflammatoires;
  • Blocus analgésique;
  • Gymnastique thérapeutique;
  • Régime préventif.

L'utilisation de formes pharmaceutiques

Le traitement de l'arthrose des mains par des moyens pharmaceutiques est conseillé en cas d'utilisation complexe de plusieurs groupes de médicaments ayant des effets thérapeutiques différents.

Des médicaments non stéroïdiens sont prescrits, ainsi que des médicaments du groupe anesthésique. Ceux-ci incluent l’analgin, l’étoricoxib, le nimésulide, le célécoxib, le méloxicam. En outre, il est nécessaire de prévenir le développement du processus inflammatoire, de limiter les risques de spasmes musculaires, pour lesquels des médicaments à base de corticostéroïdes sont prescrits:

  • Le diclofénac;
  • L'ibuprofène;
  • Dikloberl;
  • Le kétorolac;
  • Le kétoprofène;
  • Piroxicam.

Pour bloquer le processus de dégradation des cellules et du tissu cartilagineux, des blocages intra-articulaires sont utilisés lors de l'introduction de médicaments du groupe des glucocorticoïdes dans le sac articulaire. Ces médicaments sont la prednisone, la bétaméthasone ou la deximéthasone. Les chondroprotecteurs, qui restaurent les composants structurels manquants dans la composition du tissu cartilagineux - sulfate de chondroétine, chlorhydrate de glucosamine, enzymes protéopitiques, sont également prescrits.

Régime alimentaire

Afin de compléter les composants nutritionnels de la structure des éléments articulaires, il est nécessaire de consommer plus de pommes de variétés rouges, prunes, brocolis, légumes verts. Une introduction à l'alimentation quotidienne d'agrumes, de tomates, de grains entiers et de variétés de poisson et de viande diététiques faibles en gras est présentée.

Il convient de limiter la consommation d'aliments gras, d'éliminer les aliments épicés et les assaisonnements, d'éviter les boissons alcoolisées.

Intervention chirurgicale

En cas de maladie de grade 3 et 4, il est parfois nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale de remplacement partiel d'éléments articulaires, d'ablation de tumeurs osseuses, de remplacement complet de l'articulation par une procédure prothétique.

De telles mesures sont rarement utilisées dans les cas où l'invalidité est inévitable et où la mobilité de l'articulation est totalement absente. Une intervention chirurgicale peut être prescrite pour les lésions à grande échelle de toutes les articulations des mains atteintes d'arthrose en phase terminale.

Mesures préventives

Les personnes âgées de plus de 45 ans doivent examiner de plus près l'élaboration de leur régime alimentaire. Plus tard, il faut éviter les surtensions physiques. Toutefois, cela ne signifie pas que les jeunes peuvent risquer leur santé.

Une activité physique modérée est toujours utile si elle ne crée pas de charges supplémentaires et de microtraumatismes.

En observant les précautions élémentaires, en contrôlant votre poids, votre activité physique et le stress sur les articulations, vous éviterez les maladies jusqu’à un âge avancé. Et son développement empêche un diagnostic opportun et un traitement compétent avec les méthodes disponibles.

Arthrose des mains: comment et avec quoi la traiter

La courbure des doigts, la formation de nodules sur eux, une douleur intense et l’incapacité de plier la main en poing sont autant de symptômes d’une maladie aussi grave que l’arthrose de la main. Cette pathologie est une conséquence du processus irréversible de destruction du tissu cartilagineux des petites articulations des doigts. Cet article vous présentera les signes et les moyens de traiter cette maladie.

Arthrose déformante de la main

Les statistiques montrent que cette maladie chez les femmes est diagnostiquée 10 fois plus souvent que chez les hommes. En raison d'une diminution du taux d'œstrogènes après la ménopause, le risque de cette pathologie augmente. L'arthrite et l'arthrose sont les maladies héréditaires: «Si vous avez diagnostiqué des maladies articulaires dans une famille en ligne droite, vous avez alors la possibilité de tomber malade.

Formes d'arthrose des mains

Selon les signes de la maladie, plusieurs formes d'arthrose sont classées. Pour chacun d'eux, vous devez choisir votre traitement.

Arthrose de déformation est les types suivants:

  1. Nodulaire: dans les articulations interphalangiennes, formations denses - les nodules sont palpables. Dans les articulations de la partie distale de la main, les nodules de Geberden sont situés, dans les articulations proximales, les nodules de Bouchard. Les anomalies pathologiques dans les mains sont visibles visuellement: il y a des joints d'étanchéité dans les articulations et une déformation des doigts se produit.
  2. Rhizarthrose: les symptômes de la maladie peuvent être trouvés à la base du pouce. Les articulations métacarpophalangienne et carpienne-métacarpienne sont également modifiées.

L'une des causes de la maladie peut être un traumatisme à la main, notamment une luxation ou une fracture. Chez les personnes engagées dans des travaux agricoles, l'arthrose de la main est assez courante. La maladie survient souvent chez les personnes présentant une prédisposition héréditaire, ainsi que chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et de psoriasis. La pathologie peut également se développer chez les personnes atteintes de malformations congénitales des os et des articulations.

Signes d'arthrose des mains

Il est très facile de rater le stade initial de la maladie, car l'arthrose des mains au tout début de la maladie ne se manifeste pas, elle se développe lentement. Très souvent, une personne ne va pas chez le médecin et n’est pas examinée car elle n’est même pas au courant de la présence de la maladie. C'est le principal danger de l'arthrose: une personne s'adresse au médecin alors que la maladie est déjà passée dans une phase difficile.

Le développement de cette maladie passe par plusieurs étapes, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. L'un des symptômes de la première phase de la maladie est un resserrement accompagné de mouvements des doigts. L'apparition de douleurs douloureuses ou cambrées est associée à un travail prolongé, à un refroidissement excessif des mains et à des orages magnétiques. Il peut y avoir un gonflement dans la zone des petites articulations de la main. Ce degré d'arthrose est traité à domicile, sans utilisation d'anti-inflammatoires. Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites. En outre, le médecin peut recommander un traitement par chondroprotecteurs.
  2. Dans la seconde phase de la maladie, une polyosteoarthrose peut se développer. La douleur devient constante, plus intense, se produit souvent la nuit. La personne ressent la pulsation et la sensation de brûlure dans les articulations touchées. À la place de l'œdème périarticulaire, le tissu osseux se développe, les articulations des doigts s'épaississent - la formation de nodules de Geberden se produit: cela peut se produire à la fois d'une manière symétrique et symétriquement à la fois. Le fait que les doigts soient déformés est déjà visible visuellement. Les patients se plaignent de la mobilité limitée des articulations de la main. À ce stade, il n’est plus possible de restaurer le cartilage et le traitement vise à réduire le taux de développement de processus dégénératifs.
  3. Car le troisième degré de la maladie est caractérisée par une douleur persistante, ainsi que par la destruction complète du tissu cartilagineux des petites articulations. En raison de la connexion des nodules de Heberd entre eux, les doigts se plient et peuvent complètement arrêter de bouger. Le traitement médicamenteux à ce stade n’apporte aucun résultat.

Seulement en raison du fait que la maladie se développe lentement, le processus de dégénérescence peut être arrêté par un traitement opportun et approprié.

Un médecin peut poser un diagnostic avec une IRM ou une radiographie de la main.

Traitement de l'arthrose des mains

La maladie est traitée à l'aide de méthodes et de médicaments de physiothérapie. Une intervention chirurgicale peut être prescrite pour éliminer la raideur des articulations.

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'arthrose doit être complet. Le traitement est généralement effectué avec des médicaments tels que:

  1. Les médicaments anti-inflammatoires du groupe des médicaments non stéroïdiens peuvent être prescrits à chaque stade de la maladie. Ces médicaments réduisent l'enflure des articulations et soulagent l'inflammation et la douleur. Vous pouvez utiliser ces médicaments sous n'importe quelle forme: comprimés, pommade, gel, solution en ampoules pour injections et injections. Vous pouvez les utiliser pendant une courte période, en évitant l'apparition éventuelle de réactions indésirables sur la peau, l'estomac et les intestins.
  2. Préparations pour l'expansion des vaisseaux sanguins prescrites pour améliorer le flux sanguin et accélérer le processus de métabolisme dans les articulations touchées. Cela aide à réduire les poches dans la zone d'inflammation. L'utilisation combinée de relaxants musculaires aide à soulager les spasmes musculaires et augmente l'efficacité du traitement.
  3. Les chondroprotecteurs sont utilisés au début de la maladie pour préserver le cartilage des articulations. Les fonds de ce groupe sont utilisés pendant la période post-traumatique, ainsi que pour la prévention de l'arthrose. Lors de l'utilisation prolongée de chondroprotecteurs, il est possible d'éliminer les modifications pathologiques des articulations.
  4. Si des modifications pathologiques des articulations ont commencé après une infection (grippe, gonorrhée ou syphilis), vous devez d'abord vous en débarrasser. Et cela peut aider à la nomination d'agents antibactériens. Pour identifier l'agent pathogène et prescrire un traitement, il est nécessaire de mener des recherches supplémentaires.

Traitement supplémentaire (auxiliaire)

  1. La thérapie par l'exercice est l'une des méthodes supplémentaires de traitement de l'arthrose des mains. Les exercices aident à améliorer la circulation sanguine dans les articulations touchées et leur activité physique. Il est préférable de faire de la physiothérapie sous la supervision d'un spécialiste.
  2. Dès l'apparition des premiers symptômes d'arthrose des mains, le médecin prescrit une thérapie physique au patient: thérapie par la boue, thérapie magnétique, thérapie par l'hirudothérapie (traitement avec des sangsues) et également l'acupuncture. Pour réduire la douleur et soulager l’enflure, vous pouvez utiliser des bains à la paraffine pour les mains à la maison.
  3. Également réduire le gonflement de l'articulation touchée à la maison aidera l'utilisation d'une compresse avec de la paraffine ou des produits d'abeille.
  4. Une nutrition adéquate peut arrêter le développement de la maladie au stade initial ou empêcher complètement son apparition. Ceci est rendu possible par la normalisation du métabolisme. Le patient doit exclure l’alcool de son alimentation et cesser de fumer car il est nocif pour les vaisseaux. Pour restaurer rapidement les tissus cartilagineux et les os, il est nécessaire d'augmenter la consommation d'aliments riches en calcium et en gélatine. Vous devez également inclure dans le régime alimentaire des variétés de poisson rouge, de l'huile végétale, des légumineuses (haricots, lentilles), du pain complet et des céréales, du chou, des bananes et des noix.

L'utilisation de remèdes populaires pour le traitement de l'arthrose des mains

L'utilisation de remèdes populaires donne de bons résultats au stade initial de la maladie. Voici quelques recettes:

  1. Les flocons d'avoine se compressent. Il est nécessaire de cuire 100 g de flocons sans ajouter de sel et de sucre. Laisser refroidir légèrement. Ajouter le miel pour réchauffer le porridge (1 cuillère à soupe) et mélanger. Frottez cette rancune avec une brosse et enveloppez-la avec un bandage ou un chiffon. Mettez des mitaines. Après 8 heures, lavez-vous les mains et étalez-les avec de la crème pour les mains. Cette procédure est mieux effectuée au coucher pendant 7 jours. Après cette période, il devrait y avoir une amélioration et une réduction de la douleur.
  2. Infusion de miel. Pour faire cette teinture, vous devez prendre de l'iode, de l'alcool médical, de la glycérine et du miel dans des proportions égales. Tous les ingrédients doivent être mélangés. Le mélange devrait infuser pendant 24 heures. Frottez ce point sensible avec cette solution pas plus de 2 fois par jour. La teinture se réchauffe bien, soulage la douleur et combat bien l'inflammation.
  3. Ils ont un effet anesthésique, ainsi que soulagent le gonflement et l’inflammation, ainsi que des bains aux herbes pour les mains. Pour leur préparation est préférable d'utiliser une décoction de camomille ou d'hypericum.
  4. L'apithérapie ne convient que pour ceux qui n'ont pas de réaction allergique au poison des abeilles. Cette méthode est basée sur le fait que lorsqu'une abeille mord, le sang se précipite sur le site de l'inflammation et, de ce fait, la douleur est réduite.

L'arthrose des mains est dangereuse en raison de l'apparition asymptomatique de la maladie. Parce que seul le diagnostic précoce de cette maladie donne une chance d'obtenir de bons résultats thérapeutiques.

Traitement de l'arthrose des petites articulations des mains

Le processus chronique de destruction du cartilage articulaire, ses capsules, entraînant une déformation des os, est une arthrose des petites articulations des mains. Ce type de maladie dégénérative dystrophique est irréversible. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin. Voyons ce qu'est l'arthrose des articulations des mains, combien cette maladie est dangereuse.

Les stades de la maladie et leurs symptômes

L'arthrose des articulations interphalangiennes des mains est une maladie chronique. Il n’est pas possible de s'en remettre complètement, mais arrêter la progression de la destruction du tissu cartilagineux fera appel à un traumatologue, orthopédiste, rhumatologue aux premiers symptômes de l'arthrose. C'est une pathologie rare. Elle est considérée comme une "femme", qui est associée à des troubles hormonaux pendant la ménopause.

Les raisons de la destruction des articulations interphalangiennes des mains sont les suivantes:

  • l'hérédité;
  • caractéristiques du corps;
  • maladies congénitales.

Avec arthrose secondaire:

  • activités professionnelles;
  • situations stressantes;
  • blessures aux phalanges des doigts;
  • processus inflammatoires - arthrite, synovite;
  • changements d'âge.

En fonction de la manifestation et du développement de l'arthrose des petites articulations des mains, on distingue 3 degrés de la maladie: I, II et III. Chacun a ses propres caractéristiques. Au stade je

  • Les molécules de protéoglycanes (protéines spéciales) sont détruites, conduisant à la "sécheresse" du cartilage. Perte d'amortissement, propriétés motrices des petites articulations des membres supérieurs. Le tissu conjonctif diminue, il y a friction et déformation des os des phalanges des doigts.
  • Après le réveil, on note une raideur de mouvement, des douleurs légères apparaissent périodiquement, qui passent toutes seules. Quand une personne bouge ses doigts, on entend un craquement, que beaucoup appellent à tort «dépôt de sel».
  • La surface des phalanges des doigts, laissée sans lubrification, est détruite. Il y a une "renaissance" du tissu osseux, des ostéophytes se forment - des excroissances visibles sur la radiographie.
  • Les sensations de douleur sont exacerbées la nuit, après tout travail. Le resserrement des doigts est observé à tous les mouvements. La défaite des petites articulations contribue à limiter la mobilité.
  • Il se caractérise par la rigidité des articulations, qui sont gravement endommagées. Les ostéophytes sont clairement visibles et forment des excroissances nodulaires: proximale (du côté de l'articulation) - Bouchard, distale - Heberden.
  • La douleur devient vive, constante. Les sensations désagréables ne laissent pas même au repos. Périodiquement, il y a des spasmes des muscles des mains, créant une impression "inversée".

Méthodes de traitement de l'arthrose des mains

Le traitement de la maladie doit commencer par l'avis d'un médecin qui développera un schéma efficace. La technique est déterminée par un spécialiste, mais pour poser un diagnostic, vous devrez passer de tels examens:

  • Prise de sang (clinique, biochimique). Avec l'arthrose, les marqueurs du processus inflammatoire restent inchangés.
  • Radiographie Sur la base des données radiographiques, le médecin détermine le degré de dommage aux petites articulations et le stade de développement de la maladie.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM). Donne l'image la plus complète de la structure des os, du cartilage, de la capsule articulaire.
  • Échographie.

Médicamenteux

Lors de la prescription d'un médicament, le spécialiste doit fournir une large gamme d'effets, en tenant compte du stade de destruction du cartilage hyalin, de la présence / de l'absence de processus inflammatoires, des caractéristiques physiologiques du patient. Le médecin détermine la forme du médicament (suppositoires rectaux; comprimés pelliculés; injections). Selon le stade de la maladie, différents médicaments sont prescrits.

Fonds pour la réception interne

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Bien arrêter le syndrome de la douleur, réduire l'inflammation dans les petites articulations. En fonction de la substance principale dans la composition, on trouve les médicaments suivants:

  • Diclofenac - Voltaren, Diklonak P.
  • Indométacine - Indomin, Metindol.
  • Ketorolak - Ketorol, Ketanov.
  • Kétoprofène - Fastum, Flexen, Ketonal.
  • Ibuprofène - Solpaflex, Brufen.
  • Movalis, Oksikama - NPVS dernière génération.

Médicaments dilatant les vaisseaux sanguins - Teonikol ou Trental. Nécessaire pour améliorer la circulation sanguine, soulager le syndrome spasmodique, traitement des troubles circulatoires. Non recommandé pour les personnes souffrant d'hypotension artérielle et qui saignent.

Chondroprotecteurs - médicaments qui restaurent le cartilage endommagé. Pour voir l'effet réel de l'action, un traitement de très longue durée est nécessaire - de 100 à 150 jours par an avec une pause de six mois pendant 3 à 4 ans. Les pharmacies présentent les deux préparations - Don (Italie, glucosamine), Struktum (France, sulfate de chondroïtine) et complexes - Teraflex, Chondroïtine Akos, Chondroxide, etc.

Produits externes

  • Dimexide est idéal pour le traitement de maladies compliquées par une synovite (œdème et inflammation). Il est utilisé sous la forme de compresses.
  • Bishofit - La saumure à l'huile, qui aide à la résorption des nodules arthritiques sur les mains. Pour ce faire, fabriquez des "mitaines" en enroulant chaque doigt dans un bandage imbibé de Bishofit, mettez des gants en plastique par-dessus et des gants en coton. Partez pour 3 heures.

Pommades, crèmes, gels:

  • Diclak gel, Voltaren - pour éliminer la synovite.
  • Apizatron, Viprosal - améliore l'élasticité des fibres musculaires, le flux sanguin vers les articulations touchées par l'arthrose.
  • Finalgel, Nikofleks - en stimulant la production d’endorphines, aidez le corps à créer ses propres "médicaments" antidouleurs.

Injections dans les articulations interphalangiennes des mains. Pas toujours nommé raisonnablement, mais l'efficacité de l'exposition au plus haut de tous les médicaments. Les injections sont appliquées:

  • Glucocorticoïdes - Diprospana, hydrocortisone (cortisol), Prednisolone. Élimine rapidement la douleur liée à l'arthrose secondaire, grevée de synovite.
  • «Prothèses liquides» à base d'hyaluronate de sodium - Dyuralan, Synvisc, Ostenil.

Homéopathie

La médecine classique vise à traiter les symptômes de l'arthrose. L’homéopathie a pour particularité de restaurer l’ensemble du corps, son équilibre. Un médecin homéopathe expérimenté dresse un tableau complet de l'état du patient en tenant compte du facteur temps, des effets de la chaleur, du froid, des changements climatiques, de l'humeur psycho-émotionnelle, de l'influence des moments physiologiques, etc.

L'homéopathie classique alloue des médicaments:

  • Actea spicata;
  • Polygonum aviculare;
  • Caulophyllum;
  • Colchicum;
  • Viola odorata.

La médecine classique a emprunté l'expérience de l'homéopathie pour se débarrasser de la maladie. Le médicament complexe Heel, appelé Zeel T, soulage l'inflammation, soulage la douleur et a la capacité de stimuler la production de chondrocytes. En combinaison avec l'onguent Traumeel C, le remède combat efficacement la destruction des articulations, la régénération des tissus et la réduction des poches.

Physiothérapie

Dans le traitement de la maladie, d'excellents résultats montrent des bains locaux d'ozokérite pour les mains; enveloppements de paraffine qui stimulent la circulation sanguine accrue, ayant un effet de réchauffement. Après avoir éliminé le syndrome douloureux, les médecins utilisent activement des procédures physiothérapeutiques:

  • action des ondes de choc;
  • traitement ultra haute fréquence (UHF);
  • thérapie magnétique;
  • thérapie au laser;
  • traitement cryogénique
  • thérapie à l'ozone.

Il existe des domaines de la médecine qui aident à éliminer les douleurs articulaires par des méthodes non conventionnelles:

  • Hirudothérapie. Les substances injectées avec des sangsues ont un effet similaire à celui des injections de substituts de liquide articulaire.
  • Acupuncture (acupuncture) - effets sur certains points (méridiens, canaux).
  • Kinésithérapie isométrique. Cela implique le traitement de la maladie par le mouvement, en surmontant la douleur. La kinésiologie est basée sur les principes de l'entraînement en force, sous la supervision d'un médecin.
  • Utilisation de compléments alimentaires. Tiens, le sulfate de chondroïtine et Celadrin contribuent à la réduction des syndromes douloureux. Les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments, nécessitent une utilisation à long terme, conduisent à une réduction / retrait de l'utilisation des AINS.

Gymnastique thérapeutique, exercices et massages

Le massage aidera avec l'arthrose à stimuler le flux sanguin des vaisseaux sanguins, arrête les processus stagnants, l'atrophie des tissus. En effectuant vous-même les exercices ci-dessous, vous vous débarrasserez des spasmes musculaires entourant l'articulation qui s'effondre:

  • Frottez doucement chaque doigt de la paume à l'ongle, puis massez la main, l'avant-bras.
  • Mouvement circulaire, frotter les brosses ensemble.

Les exercices thérapeutiques pour les mains accélèrent le mouvement de la lymphe, contribuant à la disparition de l'œdème, de l'inflammation. Il renforce les muscles, prévient l'accrétion du tissu osseux, aide au traitement de l'arthrose. Pour cet ajustement:

  • Utilisez une petite balle en caoutchouc pour réchauffer les doigts.
  • Classes dans toute entreprise liée à la mobilité de la main.
  • Amour pour taper sur la table. C'est l'exercice parfait.
  • Serrer les bras dans un poing avec un doigt dilué.

Suivre un régime

Une nutrition bien organisée, une abondance d'oligo-éléments, des vitamines dans les aliments sont un facteur positif dans le traitement des articulations. Lorsque vous choisissez un régime, faites attention à ces moments-là:

  • l'alimentation devrait favoriser la perte de poids;
  • jeter les aliments riches en graisse;
  • la fréquence de consommation de nourriture - au moins 5 fois par jour en petites portions;
  • restauration rapide - tabou;
  • réduire la quantité de sel;
  • limiter la consommation de «mauvais» glucides;
  • refuser de boire de l'alcool.

Remèdes populaires

Les méthodes traditionnelles de thérapie sont efficaces si elles complètent le traitement médicamenteux et physiothérapeutique correctement choisi. Réchauffer des compresses, des bains, frotter agit parfois mieux que des pommades, sans provoquer de réactions allergiques, chimiques. Lors du premier stade de la maladie, ils contribueront à arrêter de prendre une partie des médicaments, en particulier des AINS.

Décoctions

Voici quelques recettes pour cuisiner des décoctions:

  • Bouillon sur les bourgeons de bouleau. 1 cuillère à soupe l matières premières, versez un verre d'eau, faites bouillir pendant 10-15 minutes. Laisser de côté et laisser infuser jusqu'à refroidissement. Filtrer, diluer avec de l'eau bouillie à 250 ml. Prendre 3-4 p. 50 ml par jour avant les repas.
  • Teinture de Bardane. Plantez les racines (1 c. À soupe). Versez de l'eau (250 ml), faites bouillir et laissez cuire pendant une demi-heure. Laisse-toi, laisse-toi refroidir. Utilisez un demi-verre 3 fois par jour avant les repas.
  • Teinture alcoolique de coquilles de noix. Versez un pot d'un litre sur les "épaules" avec un mot et des partitions. Remplir de vodka jusqu'au cou. Un mois plus tard, la teinture sera prête. Prendre 1 c. pas plus de 3 fois par jour.
  • Émietter les branches de la viorne: pour 1 litre de liquide, il faudra 200 g de brindilles. Faire bouillir pendant 15 minutes, laisser reposer. Une demi-heure avant les repas, prendre 100 ml de bouillon (2 à 3 fois par jour).

Traitement de l'arthrose des doigts - comment et que faire?

L'arthrose est un changement dégénératif du cartilage et des articulations. Le plus souvent, la maladie affecte les doigts. La coquille des articulations s'épaissit, le liquide s'y accumule.

Lorsque l'arthrose sur les phalanges des doigts, des ostéophytes ou des excroissances se forment. La pathologie est généralement attribuée aux maladies héréditaires, la maladie se manifeste généralement parmi la population féminine.

Les femmes sont malades 10 fois plus souvent que les hommes. Le pouce est généralement enflammé (arthrose de l'articulation du pouce - voir la vidéo à la fin de l'article). Aux premiers signes de la maladie devrait consulter un médecin.

Signes et symptômes. Quel médecin contacter

L'arthrose des articulations des doigts, si elle n'est pas traitée, peut entraîner de graves complications, notamment une perte totale de la santé des doigts. Voici quelques signes:

  • Douleur: lorsque l'arthrose est à un stade précoce, vous ressentez une sensation de brûlure monotone aux doigts. La douleur deviendra plus intense avec un usage plus intensif des mains. Au fil du temps, l'état du cartilage se détériore, il n'y a pas de coussin protecteur entre vos articulations. Cela entraînera des douleurs, même si vous n'utilisez pas vos doigts et vos mains.
  • Œdème: En l'absence de cartilage, les articulations minces de vos doigts s'enflamment et vos doigts peuvent paraître plus charnus que d'habitude.
  • Rigidité: Vous pouvez également ressentir une raideur des articulations causée par un cartilage et des tissus enflés. La raideur des articulations augmente généralement le matin. Vous remarquerez peut-être aussi que vos articulations deviennent plus rigides après une utilisation prolongée de vos mains.
  • Kystes: Le liquide synovial qui entoure les articulations s’écoule dans les fissures et forme des kystes, qui sont de petits sacs. Ils apparaissent généralement au bout des doigts et peuvent même apparaître sous l'ongle, jusqu'à un demi-centimètre.
  • Difformités: vos doigts sont déformés car le cartilage s'use de manière inégale. Au fil du temps, les ligaments et les tissus qui soutiennent les articulations deviennent plus faibles. Ces deux problèmes vous fatiguent les doigts.
  • Friction des articulations: dans des circonstances normales, les articulations ne se rejoignent pas car la couche de cartilage reste intacte. La perte de cette couche permet aux joints de se toucher et provoque des craquements ou des frottements.
  • Chaleur: lors de dommages graves, une inflammation se développe dans les tissus et les ligaments environnants. De ce fait, votre articulation peut paraître rouge et être chaude au toucher.
  • Os à éperons: Votre corps essaie de réparer les dommages aux articulations. En réponse à l'irritation de l'os et de sa structure environnante, la création d'un nouvel os sous la forme d'une saillie, appelée éperon osseux (ostéophyte), est encouragée. Ces excroissances nouées peuvent déformer vos mains et vos doigts. Avec le temps, les éperons en os rendent difficile l'utilisation correcte de vos doigts.

Pour éviter les complications, il est recommandé de contacter un orthopédiste, un chirurgien ou un rhumatologue qui déterminera le stade et vous prescrira le traitement approprié.

Pour diagnostiquer l'arthrose des doigts, le patient est examiné par un médecin, palpant les zones gênantes. Pour un diagnostic plus précis est envoyé à la radiographie et le test sanguin. Sur les images finies, on peut voir clairement une déformation des os. Si le test sanguin est différent de la norme, il existe des divergences. Le médecin peut alors autoriser l’apparition d’autres maladies plus graves. Arthrose des doigts - photo:

Tableau clinique de l'arthrose

Aux premiers stades, la maladie est presque asymptomatique. Mais il existe un groupe de symptômes qui indiquent l'apparition de la maladie. Parmi eux figurent les symptômes suivants:

  • gonflement des phalanges supérieures ou moyennes des doigts;
  • rougeur de la peau sur les articulations;
  • pendant les mouvements, les doigts font un resserrement caractéristique;
  • après le travail, une personne ressent des sensations douloureuses, mais elles passent seules. Au fil du temps, les douleurs deviennent plus longues.

A ce stade de la maladie, la nutrition du cartilage est perturbée, les tissus perdent leur élasticité. Les mouvements des doigts ne sont pas encore rompus, leurs fonctions sont préservées.

A la deuxième étape, l'image suivante se développe:

  • les douleurs articulaires sont permanentes et ne s'arrêtent pas même au repos;
  • les articulations touchées gonflent et sont constamment dans cet état;
  • dans la zone de déformation, l'atrophie musculaire;
  • les doigts perdent leur fonction;
  • des phoques apparaissent au niveau des articulations interphalangiennes.

Au stade final de l'arthrose, les doigts perdent leur activité motrice. Les articulations sont déformées et perdent de l'activité. Les patients sont poursuivis avec une douleur persistante et intense, qui peut être soulagée par des analgésiques.

Attention! La pathologie est traitée par un rhumatologue, un orthopédiste ou un arthrologue.

Causes de la maladie

L'arthrose des doigts est considérée comme la pathologie des personnes âgées, tandis que l'arthrose des grosses articulations (hanche ou épaule) se rencontre généralement dans la population d'âge moyen.

Ces dernières années, l'arthrose des mains a de plus en plus tendance à perturber les personnes relativement jeunes.

Les principaux facteurs affectant le développement de la pathologie incluent:

  • prédisposition génétique à l'arthrose;
  • changements liés à l'âge dans la composition des tissus, du cartilage et des articulations;
  • charges lourdes et constantes sur les mains et les doigts;
  • période climatérique chez les femmes - à ce stade, la production d'hormones œstrogènes diminue, ce qui entraîne l'épuisement du cartilage;
  • perturbation endocrinienne, y compris le diabète;
  • la goutte;
  • blessures aux mains et aux doigts;
  • maladies infectieuses passées;
  • surfusion constante, enroulement, vibrations et autres conditions environnementales défavorables.
Attention! Avec une prédisposition génétique à la maladie devrait être régulièrement engagé dans la prévention, car la probabilité de la maladie est élevée.

Arthrose de stade

Il y a trois stades de la maladie.

Dans la première étape, les articulations restent mobiles, les symptômes sont plutôt insignifiants. Même une radiographie ne montre toujours pas de changements dans les articulations. Lors de l'examen des doigts, le médecin détermine visuellement les irrégularités et les tubercules dans l'espace interphalangien.

Dans la deuxième étape, la progression de la maladie commence. Atrophies des tissus musculaires et déformation de l'articulation. Sur la radiographie, on note une croissance osseuse, des ostéophytes et des irrégularités. L'écart entre les joints se réduit considérablement. Les doigts perdent certaines de leurs fonctions. Les nodules de Heberden apparaissent et les nodules de Bouchard sur les phalanges supérieures.

La troisième étape est caractérisée par des changements marqués dans les articulations. La motilité est brisée, parfois même l’immobilisation complète de la main. Les surfaces articulaires du cartilage peuvent être épissées.

Traitement de la maladie

La pharmacothérapie classique comprend plusieurs étapes:

  • Les patients doivent arrêter la douleur et réduire l'inflammation. Pour ce faire, utilisez des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Parmi eux: "Nimesulide", "Meloxicam", "Celecoxib". La durée de consommation ne doit pas dépasser 21 jours, car les médicaments ont un effet négatif sur le système digestif. “Voltaren” ou “Diclofenac” sont utilisés comme remèdes locaux, mais les pommades ne font que soulager la douleur et ne traitent pas les articulations douloureuses.
Attention! Une fois la douleur soulagée, des pommades chauffantes peuvent être utilisées: «Kapsikam», «Apizartron», qui favorise le frottement de l’esprit de camphre. Ils accélèrent la circulation sanguine dans la zone touchée.
  • Si les médicaments non stéroïdiens ne peuvent pas soulager la douleur, les médecins prescrivent des glucocorticoïdes. Ce sont des préparations hormonales dont le composant principal est la méthylprednisolone, la triamcinolone, la bétaméthasone. Ils sont utilisés comme onguents ou injections.
  • L'utilisation de chondroprotecteurs joue le rôle principal dans le traitement de l'arthrose des doigts de la main. Ces médicaments améliorent la nutrition des tissus. Leur utilisation est longue, environ six mois. Parmi les hondoprotecteurs sont utilisés: "Chondroïtine", "Struktum", "Mukosat", "Alflutop". Les préparations sont préparées à base de sulfate de chondroïtine, de chlorhydrate, d'acide hyaluronique et de sulfate de glucosamine.

Prévention des maladies

Les mesures préventives comprennent les suivantes:

  • exercice régulier mais modéré - le cartilage est alimenté en mouvement;
  • adhérer à une nutrition adéquate - le régime comprend une quantité maximale de collagène et élimine l'alcool;
  • utilisation régulière de chondroprotecteurs;
  • Il est recommandé de garder les mains au chaud, vous devez toujours porter des gants par temps froid, car l'arthrose se produit souvent à la suite d'une hypothermie.

Régime d'arthrose

Une alimentation saine pendant la maladie améliore la santé générale et vise à restaurer les tissus cartilagineux. Vous ne pouvez pas rester sur des régimes stricts, la nourriture doit être correcte et équilibrée.

En outre, il est recommandé de prendre un complexe de vitamines et de minéraux. Les principaux principes de nutrition pour l'arthrite des doigts comprennent:

  • respect du régime d'alcool - boire au moins deux litres d'eau pure par jour;
  • réduire la consommation de sel;
  • manger en petites portions, suivre les principes de la nutrition;
  • il est nécessaire de refuser les sucreries, les glucides rapides, les aliments frits et gras;
  • inclure les glucides complexes dans l'alimentation - pain à grains entiers, céréales, fruits;
  • les plats consommés doivent être bouillis ou cuits à la vapeur;
  • bien restaurer la gelée de cartilage, gelées, gelée et autres produits contenant de la gélatine;
  • Éliminez les aliments de restauration rapide, les plats préparés et autres aliments nocifs.

Le maintien d'un régime alimentaire associé à un traitement médical améliore la condition et favorise la récupération du patient.

Vidéo utile

Le docteur Nikolay Karpinsky parle en langage accessible du traitement de l'arthrose du pouce:

L'arthrose est une maladie dans laquelle le tissu cartilagineux est détruit. La maladie affecte généralement les articulations des doigts. Avec un traitement en temps opportun, vous pouvez obtenir une rémission soutenue, mais vous devez consulter un médecin à temps, boire régulièrement un traitement de vitamines. En cas de prédisposition génétique à l'arthrose, les chondoprotecteurs doivent être pris plusieurs fois par an.

Arthrose des mains - symptômes et traitement d'une maladie dégénérative commune

L'arthrose des mains, dont les symptômes et le traitement seront discutés en détail dans notre article, est une maladie dégénérative affectant les articulations interphalangiennes des mains. Les mains cornées avec des doigts et des cônes douteux et crispés dessus sont souvent qualifiées de surmenées, apparemment parce qu’elles croient que la raison de cet état réside dans la diligence excessive de leur propriétaire. Est-ce vraiment le cas? Quelle est la véritable cause des doigts tordus, est-il possible de l'éliminer et de rendre la mobilité à la main?

Arthrose des mains, symptômes de pathologie

L'arthrose des mains, dont les symptômes ne se manifestent clairement qu'aux deuxième et troisième stades de la maladie, est diagnostiquée principalement chez les femmes qui ont dépassé l'âge de 65 ans. Aux stades initiaux, les patients se plaignent d'une légère douleur douloureuse lors de la flexion ou du pliage des doigts lors d'orages magnétiques, de l'enflure à certains endroits de la courbure des doigts. Au fil du temps, la douleur augmente pour devenir permanente. Le gonflement des articulations interphalangiennes se transforme progressivement en gros tubercules denses - les nodules de Heberdain (dans les phalanges extrêmes) et Bouchard (dans les phalanges moyennes), et la mobilité des doigts est limitée. L'arthrose des mains du stade extrême est caractérisée par l'accrétion des extrémités articulaires des phalanges et l'immobilité totale des doigts.

Pourquoi les doigts gonflent-ils?

Pourquoi les doigts gonflent-ils? L’opinion sans équivoque sur les facteurs qui causent une maladie dégénérative n’existe pas à ce jour. L'hypothermie des mains, le dur travail des doigts, les blessures, l'hérédité sont appelées parmi les causes possibles de la pathologie. Cependant, tous ces facteurs ont à peu près le même effet sur les hommes et les femmes, les jeunes et les personnes âgées. Pourquoi la maladie est-elle 10 fois plus souvent détectée chez les femmes âgées? Apparemment, la cause de la pathologie devrait être recherchée dans certains changements liés au vieillissement survenant dans le corps de la femme. Dans ce cas, une seule option se présente: l’échec hormonal. Dans la période post-ménopausique, le fonctionnement des ovaires s'arrête et la concentration d'hormones sexuelles dans le sang diminue. Particulièrement dangereux pour les articulations et les os des femmes qui tombent testostérone. Cette hormone a une activité anabolique, c’est-à-dire qu’elle accélère la formation et le renouvellement des cellules et des tissus. En particulier, l'androgène stimule la division des cellules de construction du cartilage et des tissus osseux (chondroblastes et ostéoblastes), active leur activité et contribue également au développement de fluide lubrifiant (synovial) dans les articulations. En cas d'absence ou de concentration extrêmement faible, les processus de régénération dans les tissus des os et des cartilages sont suspendus. Les os se relâchent, des cavités s'y forment et il est difficile d'excréter les produits du métabolisme osseux (calcium provenant du vieux tissu osseux détruit) par le sang. Le corps tente d'éliminer ces produits en les poussant à travers le tissu cartilagineux. Calcification du cartilage et formation de croissances osseuses - ostéophytes.

Ainsi, les deux maladies courantes de l'appareil ostéo-articulaire, l'arthrose des mains et l'ostéoporose, sont étroitement liées et se développent à partir d'une seule racine.

Traitement de l'arthrose des mains

Le traitement de l'arthrose des mains est un processus très long et souvent inefficace. Les efforts des médecins se concentrent sur la lutte contre les symptômes de la maladie: douleur et inflammation. Le traitement principal est un anti-inflammatoire non hormonal (AINS). Les patients sont obligés de les prendre pendant des années, car à la fin du traitement, les signes de la maladie se réaffirment immédiatement. Et ce n’est pas surprenant: les AINS n’éliminent pas la pathologie racinaire, ce qui donne naissance à de nouvelles pousses. En conséquence, de nouveaux, beaucoup plus lourds sont ajoutés à la maladie principale. problèmes de santé: crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, stérilité et saignements gastriques. L'utilisation de la testostérone synthétique pourrait constituer une solution à un problème complexe, sans les effets secondaires graves qu'elle entraîne: l'oncologie et la même stérilité. L'arthrose des mains en comparaison avec elles semble être une simple égratignure. Bien sûr, contrairement à l'oncologie et aux maladies cardiovasculaires, les problèmes de conception chez les personnes âgées ne sont pas terribles, mais parce que l'arthrose des articulations des mains affecte de plus en plus les jeunes de moins de 35 ans.

Les médicaments qui éliminent la cause de l'arthrose des articulations interphalangiennes

Heureusement, la pensée scientifique n'est pas figée sur place. À ce jour, il est déjà possible d'affirmer avec certitude que des médicaments ont été créés pour éradiquer la cause de l'arthrose des articulations interphalangiennes et restaurer le tissu cartilagineux endommagé. Vous en dire plus à leur sujet.

La plus récente invention des scientifiques russes est un groupe d’ostéoprotecteurs basé sur lait de drone. Il comprend des médicaments:

  • renforcer le tissu osseux avec un excès de calcium dans le corps et un manque de lumière solaire - Ostéo-espritD3;
  • lutter contre les premières manifestations de l'ostéoporose - Osteomed;
  • pour la restauration du tissu osseux dans les cas graves d'ostéoporose et la guérison rapide des fractures - Osteomed Forte.

Dernier recherche a permis d'expliquer la capacité du lait de drone à améliorer de manière significative la production de testostérone par le corps, observé il y a longtemps. Des substances spéciales ont été trouvées dans les pcheloprodukta - prohormones du type gonadique, agissant dans le corps humain comme des hormones gonadotropes. Ces derniers stimulent le travail des glandes sexuelles et régulent l'intensité de la production de l'hormone sexuelle masculine. Si les niveaux de testostérone reviennent à la normale, les tissus des os et des cartilages seront en bonne santé.

Pour les cas où le cartilage a déjà subi des dommages importants, un médicament a été développé Pissenlit p. Sa structure comprend les racines de pissenlit médicinales. Il est établi qu'ils contiennent une substance unique, la taraksatsin, qui stimule la reproduction des chondroblastes et leur activité. Les jeunes cellules cartilagineuses sont à leur tour les fournisseurs de toutes les substances de la matrice intercellulaire (nouvelles protéines, glucosaminoglycanes, protéoglycanes et autres) - le composant principal du cartilage. La sauvegarde intégrale de la substance ci-dessus et des autres substances actives de l'installation permet la technologie de traitement cryogénique utilisée par le fabricant.

Une récupération complète des articulations est impossible sans la normalisation de la nutrition du cartilage réalisée à l'aide des vaisseaux périarticulaires. Recréer le réseau de capillaires, améliorer leur perméabilité, normaliser l'irrigation sanguine permettra des biocomplexes naturels Apitonus P et Dihydroquercétine Plus.

L’utilisation combinée de ces médicaments permet une lutte multidirectionnelle contre la maladie de l’arthrose des mains, dont les symptômes et le traitement ont été examinés, vous permettant d’en influencer immédiatement les causes et les effets. Un avantage important de ces biocomplexes est leur sécurité presque complète et le nombre minimum de contre-indications.