Nous comprenons quoi faire et comment traiter la douleur dans les articulations des pieds?

Les patients se plaignent souvent de douleurs à la cheville et au haut du pied. Faire un diagnostic correct est difficile. La raison en est qu’il existe une grande variété de maladies dans lesquelles la cheville et le haut du pied font mal.

Les douleurs articulaires nuisent à la qualité de vie des patients.

Bursite

Description de la maladie

Bursite des articulations des pieds: processus inflammatoire dans les poches périarticulaires. Le plus souvent, cette maladie est enregistrée chez les athlètes professionnels. Dans cette condition, les articulations des pieds font mal.

Irina Martynova. Diplômé de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire en clinique et neurologue à l'hôpital polyclinique de Moscou. Posez une question >>

Nature de la douleur

Les douleurs aiguës dans les articulations sont caractéristiques de la bursite, elles sont particulièrement prononcées lors de la rotation de la cheville. À la palpation de la région articulaire, la douleur est exacerbée.

Autres symptômes

En plus de la douleur, il y a un gonflement, une hyperémie de la peau dans l'articulation, une hyperthermie, l'amplitude de mouvement est limitée. Le syndrome douloureux potentialise l'hypertonus musculaire.

Pour obtenir de l'aide, vous devez contacter un traumatologue.

Diagnostics

  • IRM, échographie: évaluation de l'état des tissus mous.
  • Radiographie, tomodensitométrie: pour exclure les blessures traumatiques.

Traitement

  • immobilisation de l'articulation de bandages élastiques,
  • anesthésie
  • physiothérapie: thérapie par irradiation ultraviolette, électrophorèse, thérapie par ondes de choc, thérapie à la paraffine,
  • massage

L'ostéoporose

Description

L'ostéoporose est une pathologie systémique du système musculo-squelettique se manifestant par une diminution de la masse osseuse.

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: l'IBPN doit son nom à V.Nasonova de l'Académie de médecine d'État d'Astrakhan.

Nature de la douleur

Le processus se caractérise par des accès de douleur aiguë dus à des fractures dues à la grande fragilité du tissu osseux. La palpation accentue la douleur généralisée dans les os qui forment l'articulation de la cheville et les petites articulations du pied. La douleur permanente permanente s'explique facilement par les déformations constamment progressives des articulations.

Autres symptômes

À mesure que le processus pathologique se développe, des difficultés d’exécution des mouvements sont constatées. Le patient se fatigue rapidement, incapable de supporter un effort physique prolongé. Si vous présentez l'un des symptômes ci-dessus, demandez de l'aide au service des urgences.

  • Rayon X: densité osseuse réduite, arthrophie observée.
  • Densitométrie osseuse: évaluation de la densité osseuse due aux minéraux à l'aide d'instruments radiographiques.
  • Densitométrie à ultrasons: évaluation de la résistance des tissus.

Traitement

  • agents réduisant la résorption (calcitonine),
  • activateurs de la formation osseuse (fluor, somatotropine),
  • vitamines du groupe D,
  • ostéogenone
  • aliments riches en calcium et phosphore,
  • AINS
  • analgésiques,
  • relaxants musculaires.

Ligamentite

Description de la maladie

Sous ligamentite, on entend une inflammation de l'appareil ligamentaire. La cause est une blessure ou une infection.

Nature de la douleur

Il y a une douleur modérée dans la région des ligaments endommagés.

Des sensations douloureuses apparaissent lors des mouvements.

Autres symptômes

  • haut niveau de sensibilité dans le domaine de l'articulation,
  • contractures,
  • limitation de mouvement,
  • paresthésies, muet dans les orteils,
  • gonflement dans la zone d'articulation.

Diagnostics

  • Examen externe de la zone d'articulation, évaluation du volume des mouvements effectués.
  • Examen aux rayons X: diagnostic différentiel.
  • IRM, échographie: évaluation de l'appareil ligamentaire.

Traitement

  • immobilisation commune,
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac),
  • physiothérapie (électrothérapie, thérapie UHF, phonophorèse, bains de paraffine),
  • massage,
  • Thérapie d'exercice.

La ligamentose

Description de la maladie

Pathologie des ligaments des articulations du pied de nature dégénérative-dystrophique. Le processus a un courant chronique. L’essence du processus pathologique est que le tissu cartilagineux fibreux, qui fait partie des ligaments, se développe, puis commence à absorber les sels de calcium et à se calcifier.

Nature de la douleur

Les patients se plaignent de douleurs aiguës aux articulations des pieds. Les sentiments s'intensifient à mesure que le processus progresse.

L'exercice exacerbe la douleur.

Autres symptômes

Un œdème se développe progressivement dans la zone touchée. Il peut y avoir une hyperémie modérée de la peau. La température au-dessus du joint peut être élevée.

Diagnostics

  • IRM, échographie: visualisation des signes d'inflammation de l'appareil ligamentaire.
  • Examen aux rayons X: réalisé pour exclure d'autres pathologies présentant un tableau clinique similaire (traumatisme, arthrite, arthrose).

Traitement

  • immobilisation des membres,
  • exclusion de l'activité physique
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés et de pommades (diclofénac, nise),
  • physiothérapie (électrothérapie, thérapie UHF, phonophorèse, bains de paraffine),
  • massage,
  • Thérapie d'exercice.

Arthrose

Description de la maladie

L'arthrose doit être comprise comme un processus de dégénérescence lente du cartilage articulaire. À mesure que le processus se développe, les os et les tissus mous rejoignent la clinique.

Nature de la douleur

Les patients se plaignent de douleurs dans les articulations. La douleur est caractérisée par la sévérité, avec le passage du processus, il y a des restrictions dans la gamme des mouvements. L'activité physique augmente la douleur tandis qu'au repos elle diminue. Aux dernières étapes du processus, le patient ressent une douleur insupportable.

Autres symptômes

L'amplitude des mouvements est réduite, lorsqu'il est activé, un craquement se fait entendre dans les articulations. L'articulation est augmentée en raison du gonflement croissant des tissus mous. Progressivement, l'articulation subit des déformations, le nombre d'ostéophytes augmente. Pour obtenir des conseils, vous devriez contacter un spécialiste en traumatologie.

Diagnostics

  • Rayon X: espace articulaire réduit, ostéophytes observés, sclérose en plaques.
  • Échographie et IRM: évaluation de l'intégrité de la capsule articulaire, appareil ligamentaire.

Traitement

  • déchargement articulaire, traction (extension),
  • analgésiques,
  • AINS (diclofénac, ibuprofène),
  • physiothérapie (électrophorèse, traitement courant, irradiation ultraviolette),
  • Thérapie d'exercice,
  • artiloridis,
  • mise en place de l'endoprothèse.

L'arthrite

Description de la maladie

Sous l'arthrite articulaire du pied comprendre l'inflammation des articulations, pour laquelle il existe un certain nombre de déclencheur. Un inconvénient important de cette pathologie est qu’il n’est pas possible de remédier définitivement à cette pathologie, on ne peut qu’arrêter les symptômes.

Causes de l'arthrite:

  • rhumatisme articulaire aigu,
  • des blessures
  • les infections,
  • lésion goutteuse
  • diabète sucré
  • invasions helminthiques,
  • lésion syphilitique.

Nature de la douleur

Douleur dans les articulations du pied gémissant caractère, constant. La douleur peut être si forte qu'il existe un bloc d'articulations (incapacité à effectuer le mouvement).

L'évolution de l'arthrite en forme de vague détermine l'apparition de la douleur uniquement lors d'exacerbations.

Autres symptômes

Dans la région des articulations du pied est visible gonflement, hyperémie de la peau, hyperthermie. Au cours du développement du processus, les articulations sont déformées, des contractures se produisent. Il est nécessaire de recourir à une consultation qualifiée d'un rhumatologue.

Diagnostics

  • CBC: leucocytose, décalage des leucocytes à gauche, augmentation de la VS, protéine C-réactive, marqueurs rhumatoïdes.
  • IRM, TDM, rayons X: détermination du degré de dégénérescence des articulations.

Traitement

Que faire si le pied fait mal?

  • AINS (diclofénac, ibuprofène),
  • injection de corticostéroïdes dans l'articulation,
  • ponction commune,
  • sulfate de chondroïtine, sulfate de glucosamine,
  • physiothérapie (électrophorèse, magnétophorèse, application de paraffine),
  • Thérapie d'exercice.

Étirement

Description

Les athlètes professionnels souffrent souvent d’entorses. La traumatisation se produit pendant l'entraînement avec la condition de charge inadéquate.

La douleur dans le pied survient lors de l’étirement des ligaments de la cheville.

Nature de la douleur

Le symptôme principal est une douleur vive et lancinante qui survient immédiatement après une blessure.

Autres symptômes

Dans la région de l'articulation du pied, un œdème local, un hématome sous-cutané apparaît. Le patient éprouve des restrictions de mouvement, incapable de marcher.

Diagnostics

  • Échographie, IRM: évaluation des lésions ligamentaires.
  • Rayon X: réalisé pour exclure une fracture.

Traitement

  • immobilisation avec une longue bandelette ou un bandage élastique,
  • fournir du repos,
  • analgésiques,
  • AINS (diclofénac, nise).

Luxation

Description de la maladie

Lorsque la dislocation de la configuration conjointe est brisée.

Cela conduit à la sortie de la capsule articulaire de son contenu.

Nature de la douleur

La douleur a une nature et une intensité prononcées. Lorsque vous essayez d'activer la douleur peut être insupportable.

Autres symptômes

Le joint est fixé. Le patient fixe le pied en position forcée. La jambe semble visuellement un peu plus longue que la santé. Il est nécessaire de contacter un traumatologue.

Diagnostics

  • Rayon X: visualisation de la luxation, exclusion des fractures concomitantes.
  • Echographie, IRM: évaluation des tissus mous.

Traitement

  • Réduction fermée de la luxation sous anesthésie.
  • Réduction ouverte de la luxation avec l'ouverture de la capsule articulaire.
  • Traitement fonctionnel: est effectué pour les patients âgés, l'immobilisation du pied, l'analgésie, la thérapie d'exercice, massage sont effectués.

Hématomes

Description

Les hématomes sont l'une des blessures les plus courantes.

Le mécanisme de leur apparition est considéré comme une grève.

Nature de la douleur

Le syndrome douloureux survient lorsque vous appuyez sur la zone meurtrie. Une douleur modérée peut survenir sans et sans pression.

Autres symptômes

Œdème local, rougeur de la peau, hématome dans la zone meurtrie. Des dommages aux tissus mous peuvent survenir.

Diagnostics

Rayon X, scanner: élimination de l'entorse, de la luxation ou de la fracture.

Traitement

La finitude est conseillé de rester au repos. Après avoir frappé, vous devez immédiatement appliquer de la glace sur le site de la blessure. Comment correctement dans les 10-14 jours l'hématome disparaît indépendamment. Pour accélérer la régénération, vous pouvez utiliser la pommade Troxevasin.

Si le tissu mou est endommagé, la plaie doit être traitée avec une solution antiseptique.

Fracture

Description

La fracture est une violation de l'intégrité de l'os. Les fractures du pied résultent le plus souvent de catatraumatisme (chute d'une hauteur), d'un accident.

Nature de la douleur

Une douleur forte, aiguë, dans le pied avec l'impossibilité d'activation.

Autres symptômes

Crepitus, trouble du mouvement, difformité des membres, œdème, hyperémie, hématome sont caractéristiques.

Diagnostics

Radiographie: sur la photo, ligne de fracture, déplacement de fragments osseux.

Traitement

  • Repositionner les fragments d'os sous anesthésie locale.
  • Traitement conservateur avec attelle en plâtre.

Comment enlever la douleur?

Que faire et comment traiter si les articulations du pied vous font mal? Le soulagement de la douleur est obtenu avec l’aide d’analgésiques (par exemple, le cétonal) et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, ibuprofène) sous différentes formes posologiques.

Il est nécessaire de réduire la charge sur le pied, si nécessaire d'immobiliser l'articulation.

Assurez-vous de regarder la vidéo suivante

Causes de la douleur dans les articulations des jambes - une analyse complète, un diagnostic et un traitement

Le plus grand fardeau dans le corps tombe sur les jambes. Par conséquent, si les articulations des jambes vous font mal, ce n’est pas simplement un problème, c’est pratiquement une catastrophe, car la capacité et la qualité des mouvements dépendent de leur état. Les causes de la douleur peuvent être différentes et dépendent du type d'articulation qui fait mal. Le nom commun pour la douleur dans les articulations des os est arthralgie.

Étiologie de la douleur

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Causes de douleur dans les articulations des jambes:

L'hémophilie est une cause moins courante de douleur.

Les blessures aux articulations des jambes peuvent causer des blessures telles que des luxations, des dommages aux ligaments, aux tendons ou au ménisque (avec une douleur au genou). Les dépôts de sel dans la chondrocalcinose peuvent causer des douleurs assez graves, en particulier du gros orteil. Les modifications dégénératives dystrophiques de la colonne vertébrale provoquent également des douleurs aux articulations des jambes.

Un phénomène courant - «douleur liée à l'âge» chez les adolescents de 10 à 14 ans, plus souvent chez les filles. Ces douleurs dans les articulations des jambes sont causées par une croissance active, dans laquelle la masse musculaire se développe rapidement et les articulations des jambes n'ont pas le temps de s'adapter à la charge croissante. Cela se produit sans aucun traitement et est dû principalement à "l'immaturité" de parties du corps.

Une attention particulière nécessite une douleur dans les articulations des jambes, qui se produit déjà à un âge plus avancé, vers 50 ans, bien que ces dernières années, ces maladies soient beaucoup plus jeunes. Ce type de douleur peut indiquer l'apparition d'anomalies graves. Vous devez donc consulter un médecin pour établir un diagnostic et recevoir un traitement adéquat.

Certains patients remarquent des douleurs dépendant de la météo - quand il y a des sensations douloureuses qui ne permettent même pas de tomber devant le mauvais temps, les membres semblent être «tordus». Les causes de tels problèmes sont des maladies végétatives non directement liées à l’état des articulations.

Les symptômes

La définition de "jambes douloureuses" a un sens très large - la raison peut être dans les muscles, les articulations des os. Même les processus inflammatoires dans les veines provoquent également le sentiment que les jambes font mal.

Pour toutes les maladies dans lesquelles les articulations font mal, leurs symptômes sont caractéristiques.

Ce sont les causes les plus courantes de douleur dans les membres inférieurs.

Seul un spécialiste peut déterminer pourquoi les articulations des jambes font mal.

Diagnostics

Un certain nombre d’études permettent de diagnostiquer la cause de la douleur aux articulations des jambes:

  • examen du patient;
  • détermination de la nature de la douleur;
  • formule sanguine complète et analyse biochimique - pour déterminer le développement possible du processus inflammatoire;
  • Radiographie
  • résonance magnétique et tomodensitométrie;
  • ponction des articulations;
  • densitométrie (détermination de la densité du cartilage et du tissu osseux) par ultrasons.

Toutes les méthodes énumérées ne sont pas toujours utilisées. Souvent, le spécialiste se limite à certains d'entre eux. L'essentiel est d'évaluer l'état et de déterminer les causes de la douleur dans les articulations des jambes.

Traitement

Le traitement de la douleur dans les articulations des jambes doit commencer par le diagnostic de la maladie qui les a provoquées. Seulement dans ce cas, les médicaments pris apporteront un soulagement. Et pour cela, vous devez consulter un médecin pour le diagnostic et le traitement.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Le traitement de la douleur dans les articulations des jambes est un processus complexe d'élimination de la cause, qui est long et nécessite une approche intégrée.

Comment traiter l'arthrite et d'autres maladies du groupe inflammatoire (bursite, fasciite) ne devrait être résolu que par un médecin. Le schéma de traitement classique:

  1. Traitement médicamenteux comprenant des analgésiques et, si nécessaire, un traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  2. Physiothérapie
  3. L'utilisation d'exercices thérapeutiques dans la période de récupération. Pratiquement pour tous les problèmes avec les articulations des jambes, la thérapie par la boue n'est pas contre-indiquée.

Parler d'un médicament en particulier pour soulager la douleur dans les articulations des jambes n'a pas de sens, car la nomination dépend uniquement de la cause de la douleur. Si vous traitez des modifications dégénératives-dystrophiques (arthrose) des articulations des jambes, des chondroprotecteurs sont également prescrits pour les articulations: leur utilisation prolongée vous permet de restaurer le cartilage.

Si vous avez des problèmes aux articulations des jambes, il est important de ne pas vous prescrire de médicament ni de déterminer le diagnostic: même pour soulager la douleur dans différents diagnostics, des actions diamétralement opposées sont nécessaires. En cas d'arthrose, l'articulation douloureuse doit être chauffée et en cas d'arthrite, la chaleur est contre-indiquée. Les soins médicaux qualifiés sont ce qui aide vraiment à éviter l'invalidité et à maintenir la facilité de mouvement.

Traitement des blessures des articulations des jambes

Si les articulations des jambes vous font mal et qu’il est présumé qu’il s’agit d’une blessure, vous devriez également consulter un médecin. Malheureusement, les patients russes ne sont pas habitués à rechercher une aide spécialisée dans les cas d'ecchymoses ou d'entorses après une luxation. Surtout si la douleur est tolérable et vous permet de bouger.

Dans 50% des cas, cela conduit au fait que les articulations osseuses ne sont pas restaurées correctement, ce qui provoque des maladies plus graves, y compris une invalidité.

Le traitement doit être nommé par un spécialiste, en tenant compte de la présence de contre-indications à la drogue et d'une histoire générale.

Les blessures les plus dangereuses:

Les entorses et les entorses de la cheville sont moins dangereuses, mais elles se produisent beaucoup plus souvent.

Il est particulièrement important de consulter un médecin si la luxation ou l'entorse des articulations des jambes se répète plusieurs fois!

Il n'est pas toujours nécessaire de traiter les entorses ou les entorses simplement en assurant le reste des articulations touchées. Souvent, pour le retour de la mobilité, il est nécessaire de suivre un complexe de physiothérapie et de thérapie par l'exercice.

Traitement des remèdes populaires

Lorsque les articulations des jambes vous font mal, la médecine traditionnelle peut vous dire quoi faire:

  • lorsque l'articulation du genou fait mal, la solution d'iode, mélangée dans un rapport 1: 1 avec une solution alcoolique, aide bien. Le mélange résultant est déposé le jour dans un endroit lumineux, jusqu'à ce que la solution soit complètement décolorée. Avec cette solution, frottez le genou douloureux;
  • En cas de douleur à l'articulation de la hanche, utilisez la teinture suivante: 3 citrons moyens, 0,25 kg de céleri-rave, 0,12 kg d'ail pelé - hachez le tout, mélangez, mettez dans un bocal et versez 3 litres d'eau bouillante. Insister 12 heures, prendre 2 cuillères à soupe, l'estomac vide. La durée du traitement est de 3 mois.

Au pied du plus grand nombre de petites articulations, qui peuvent être soumises à l'arthrite, l'arthrose, la goutte - tout processus négatif dans l'articulation. Et le pied est responsable de l'équilibre et de la marche. Ainsi, la douleur au pied rend la vie de la personne presque laborieuse - les mouvements sont difficiles, les mouvements sont difficiles, même les douleurs aux genoux ne causent pas autant de souffrances.

Pour soulager la douleur aux articulations du pied, différents bains sont utiles - avec un mélange de sel de mer et d’huile de camphre ou avec une décoction concentrée de feuilles de laurier (ils doivent être pris à raison de 2 tasses par demi-litre d’eau bouillante plus 0,5 tasse d’huile végétale, sans bouillir secondes).

Groupes à risque

Une personne sur dix âgée de plus de 35 ans se plaint de douleurs aux articulations des jambes. Le plus souvent, les genoux me font mal, surtout après un long séjour sur les jambes ou des activités physiques. Après l'âge de 40 à 50 ans, les plaintes de douleurs aux articulations du pied deviennent caractéristiques, l'éperon de talon devient un phénomène fréquent.

À l'exception de l'âge, les douleurs aux articulations des jambes sont affectées par:

  • surpoids;
  • mauvaises habitudes alimentaires - consommation rare de légumes et de fruits, consommation excessive de sucreries, manque de vitamines et de minéraux dans les aliments;
  • maladies métaboliques (elles doivent être identifiées et maîtrisées);
  • mode de vie sédentaire, dans lequel les articulations et les ligaments sont affaiblis, à l'autre pôle - un mode de vie excessivement actif avec une surcharge physique des jambes.

En conséquence, les mesures prises pour prévenir la douleur dans les articulations des jambes reposent sur un changement fondamental du mode de vie, l’acquisition de bonnes habitudes alimentaires et un exercice physique rationnel du corps. Si la douleur dans les articulations des jambes se manifeste, vous ne devriez pas commencer la maladie, mais traiter immédiatement après l'apparition des premiers symptômes.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Douleur dans les articulations des jambes: causes, symptômes, diagnostic, traitement

La douleur aux articulations des jambes est la principale cause de contact avec un orthopédiste pour suspicion de pathologie articulaire. Le syndrome survient avec une inflammation, une violation de l'innervation ou une dégénérescence des tissus. Les caractéristiques de la douleur dépendent du stade et de la cause de la maladie. Le traitement est prescrit après le diagnostic différentiel, ce qui permettra d'établir la nature exacte de l'origine des pulsions douloureuses. Le complexe standard de mesures thérapeutiques comprend la médication, la physiothérapie et l'utilisation de bandages orthopédiques.

Le processus de l'apparition de la douleur

La douleur dans les articulations des jambes est une sensation sensorielle désagréable résultant de l'exposition à un irritant. L'excitation des récepteurs de la douleur se produit pour diverses raisons, notamment une irritation mécanique et un facteur infectieux. L'influx nerveux qui se produit sur le site de la contrepartie est transmis au centre du cerveau, après quoi le corps envoie un signal d'alarme de pathologie.

Les douleurs aux articulations des jambes dérangent la plupart des générations plus âgées, bien qu’elles se manifestent également à un jeune âge. Ce fait n’est pas surprenant, car les jambes jouent le rôle de soutien pour le corps pendant la journée. Les articulations du genou et de la hanche sont les articulations les plus grandes dans lesquelles des changements pathologiques se développent plus rapidement.

La cheville relie le bas de la jambe au pied, ce qui représente la charge principale pendant la marche. Parmi les nombreuses articulations du pied, qui peuvent également faire mal, l'articulation métatarsophalangienne du pouce est le plus souvent soumise à une attaque douloureuse. La douleur dans la jambe distale et dans la région de la cheville affecte au moins moins que la douleur dans les grosses articulations.

Raisons

L'apparition de douleurs dans les articulations des jambes viole les plans habituels et oblige une personne à consulter un médecin. Une douleur intense et aiguë peut être accompagnée d'une violation de l'intégrité anatomique du tissu lors d'un traumatisme et d'un processus inflammatoire aigu. Si le symptôme de la douleur apparaît à l'arrière-plan de la température élevée, le processus est provoqué par un facteur infectieux.

Il est inacceptable de tolérer une douleur douloureuse dans les articulations. Cette nature de la douleur survient souvent au cours d'une évolution chronique de la maladie. Parfois, la douleur dans les articulations apparaît avec des foyers distants d'excitation de l'influx nerveux. Ces causes peuvent être des troubles de la colonne vertébrale, dans lesquels la douleur irradie vers les jambes.

Dans un groupe séparé, on peut distinguer la douleur lorsque le temps change. La sensibilité aux intempéries est une conséquence d'une pathologie ou d'un traumatisme. Une attention particulière doit être portée à la réaction douloureuse de l'articulation au climat chez les patients de plus de 55 ans. Cette déviation peut être une manifestation de la dégénérescence des tissus articulaires due à une maladie ou à une usure naturelle des tissus articulaires.

Facteurs physiologiques

Parfois, les douleurs dans les articulations des jambes ne sont pas associées à des causes pathologiques. La douleur survient après une activité physique intense pendant un entraînement sportif, une compétition ou de longues marches. Ce symptôme disparaît souvent après l'arrêt de la charge et survient dans des cas isolés.

Cela est dû à des charges inhabituelles sur les jambes. Généralement, les athlètes, représentants de professions associées à un travail physique pénible, ainsi que les femmes en âge de procréer en raison d’une augmentation progressive de leur poids, font face à de telles douleurs.

Les adolescents de 11 à 15 ans à risque présentent, en plus d'une poussée de croissance, des modifications hormonales dans le corps. Les articulations des membres inférieurs n'ont pas le temps de s'adapter à l'augmentation rapide de la masse musculaire, qui provoque une douleur, ce type de douleur est particulièrement important pour les filles.

Pathologie des articulations de la jambe

  1. Arthrite - l'inflammation dans l'articulation est accompagnée de sensations douloureuses aiguës, qui s'accompagnent d'un gonflement, d'une altération de la motricité et d'une rougeur de la peau au niveau de l'articulation enflammée. La douleur ne dépend pas de la charge et est toujours présente.
  2. L'arthrose est une maladie destructive qui se manifeste par une douleur modérée qui survient après une activité physique. La douleur est courte, accompagnée d'un resserrement, s'arrête après le repos. La symptomatologie de la douleur devient chronique si l’arthrose entre en phase terminale.
  3. L'arthrose est une pathologie dégénérative chronique entraînant une douleur constante de la nature douloureuse, qui s'accompagne de claquements dans l'articulation pendant les mouvements et d'une raideur matinale de l'articulation.
  4. La bursite est une inflammation du sac synovial, provoquant une douleur aiguë et arquée, formant une induration douloureuse remplie d'exsudat. La maladie peut survenir près de n'importe quelle articulation des membres inférieurs.
  5. La synovite est une pathologie secondaire qui se présente comme une complication de l'arthrite, après des blessures ou des infections. L'inflammation de la paroi interne du sac articulaire s'accompagne de fortes douleurs, parfois pulsatoires, ainsi que de signes caractéristiques d'inflammation. Cela peut se produire dans le contexte d'une intoxication générale avec une augmentation de la température corporelle à des valeurs élevées.
  6. L'ostéomyélite est un processus purulent de nature nécrotique, localisé dans le tissu osseux. Le syndrome de la douleur dans l'ostéomyélite est localisé et provoque des contractures douloureuses.

Blessures

Les jambes risquent davantage d'être blessées que les autres parties du corps. La douleur dans les articulations des jambes survient au moment de la blessure et accompagne la victime tout au long de la période aiguë. Parfois, la douleur est accompagnée d'un clic fort, ce qui indique une possible violation de l'intégrité des tissus.

Types de blessures aux membres inférieurs:

  • ecchymoses dues à un impact ou à une chute de hauteur;
  • déplacement des os dans l'articulation;
  • entorse ou rupture de ligaments;
  • dommages au ménisque de l'articulation du genou;
  • des fractures.

Maladies concomitantes

L'étiologie de la douleur dans les articulations des jambes n'est pas nécessairement associée aux maladies des jambes. Les maladies de nature chronique ou infectieuse peuvent entraîner un symptôme désagréable.

Les perturbations des processus immunitaires ou métaboliques sous l’influence de la prédisposition au niveau des gènes ont une incidence sur l’apparition des pulsions douloureuses.

  1. Le rhumatisme est une maladie auto-immune dont le complexe symptomatique comprend la polyarthrite rhumatismale. La douleur dans cette pathologie est de nature volatile, se déplaçant d'une articulation à une autre.
  2. Goutte - une maladie associée à une synthèse accrue de l’acide urique, qui se dépose sous forme de cristaux dans la cavité articulaire. La localisation préférée de la goutte est l'articulation du gros orteil. Lors d'une attaque arthritique, la douleur est comparable à une morsure de chien.
  3. L'hémophilie est une maladie génétique rare associée à un trouble de la coagulation. L'un des symptômes de la maladie peut être une hémarthrose, qui provoque des douleurs.
  4. Les néoplasmes malins sont accompagnés de douleurs qui, aux stades terminaux, ne sont éliminées que par les analgésiques narcotiques.
  5. Chondrocalcinose (pseudogoutte) - arthropathie associée à des réactions métaboliques altérées, qui se manifeste par une accumulation de dérivés du calcium dans l'organisme. Les sels formés au cours de l'échec se déposent dans la poche articulaire accompagnée de douleur.
  6. Pathologies localisées au niveau de la colonne vertébrale - douleurs transpercées de hernie intervertébrale, radiculite, ostéochondrose, spondylarthrite ankylosante, se propagent au membre inférieur, provoquant une sensation de douleur persistante.

Symptomatologie

Le tableau clinique, dont la douleur fait partie, dépend de la nature du processus pathologique. La dégénérescence des tissus, non compliquée par des réactions inflammatoires, se manifeste par des symptômes rares au premier stade de son développement. Fondamentalement, les principaux signes sont la douleur ressentie au cours de l'exercice physique, et uniquement lorsque des ostéophytes (excroissances osseuses) apparaissent sur le sac articulaire déformé provoquent une douleur chronique, accompagnée d'une restriction persistante du mouvement de l'articulation.

Si des douleurs dans les articulations des jambes apparaissent sur le fond de l'inflammation, les symptômes deviennent caractéristiques de la réaction inflammatoire:

  • gonflement - dépend de la gravité de l'inflammation;
  • perte de fonction motrice;
  • hyperémie de la peau sur la zone atteinte;
  • fièvre locale.

En cas d’ajout d’une infection purulente, l’état général du patient se dégrade. Il y a une intoxication générale - fièvre, faiblesse, mal de tête. Si des infections spécifiques (tuberculose, syphilis, brucellose) sont devenues la cause, l'apparition de la douleur est précédée par les signes de cette maladie infectieuse.

Diagnostics

Un examen approfondi est important pour un soulagement soutenu de la douleur. Il ne suffit pas de boire un anesthésique qui produira un effet positif à court terme. Afin d'oublier la douleur désagréable, établissez correctement la cause.

Le diagnostic de douleur dans les articulations des jambes comprend:

  • examen radiographique;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • ponction diagnostique;
  • tomographie par ordinateur;
  • arthroscopie.

Chacune des méthodes permet une étude détaillée de l'état des modifications osseuses, mais aussi de l'état du tissu cartilagineux et des structures environnantes. Pour évaluer l'état général et détecter l'inflammation latente, des analyses de sang en laboratoire sont effectuées.

Traitement

Le but du traitement de la douleur dans les articulations des jambes n'est pas seulement de se débarrasser du symptôme déplaisant, mais également d'en éliminer la cause. Lors de l’élaboration du schéma thérapeutique, la thérapie médicale, la physiothérapie et la thérapie physique sont prises en compte.

Pour soulager un symptôme douloureux, les médicaments, leur posologie et leur méthode d'utilisation sont déterminés par le médecin traitant. Les analgésiques (Analgin, Baralgin) soulagent la douleur modérée si une douleur intense est provoquée par un blocus local avec Novocain ou Lidocaïne. Les AINS (kétoprofène, diclofénac, indométacine) sont utilisés efficacement pour lutter non seulement contre la douleur, mais aussi contre l'inflammation.

Les hormones stéroïdes (hydrocortisone, Diprospan) sont utilisées pour l'administration intra-articulaire afin de supprimer la réaction à l'inflammation, ainsi que pour réaliser une électrophorèse à base de médicament. Pour soulager un symptôme douloureux au niveau local, des onguents ou des gels sont appliqués sur la zone touchée (Voltaren, Nise, Dolobene).

Les attaques de goutte avec douleur aux articulations des jambes nécessitent des mesures correctives spéciales. La colchicine ou l'indométacine est prise dans les premières heures d'une crise douloureuse. Le traitement en cas de défaillance du système d’échange s’effectue nécessairement dans des conditions de nutrition. Des médicaments associés à des effets immunosuppresseurs sont prescrits avec une douleur associée à un dysfonctionnement du système immunitaire - Méthotrexate, Azathioprine.

Les procédures de physiothérapie sont effectuées après l'élimination du syndrome douloureux, à l'exception de l'électrophorèse, qui est réalisée avec des glucocorticoïdes (Prednisolone, Hydrocortisone) en association avec des analgésiques (Lidocaïne, Novocaïne). La thérapie par ondes de choc, le traitement au laser ou à l'aide d'un champ magnétique pulsé, améliore la circulation sanguine et favorise la régénération des tissus au stade de la rémission.

Pour réduire la douleur, un bandage orthopédique est mis sur l'articulation touchée. Le choix du produit est déterminé par la nature de la douleur: plus le syndrome douloureux est fort, plus la construction de l'orthèse est rigide dans ce cas. Les semelles absorbant les chocs pour chaussures de tous les jours soulagent non seulement la charge des pieds, mais grâce à elles, pendant le mouvement, diminuent la commotion de la colonne vertébrale et des articulations des jambes.

L'exercice thérapeutique est montré après la suppression du symptôme de douleur. Une série d'exercices spécialement sélectionnés permettra d'améliorer le travail du système musculaire, d'augmenter l'amplitude des mouvements et d'assurer une circulation sanguine optimale dans la zone touchée. L'exercice régulier avec une charge mesurée accélérera la récupération et renforcera l'effet thérapeutique du traitement traditionnel.

Prévention

Le respect des règles d'un mode de vie sain préviendra la douleur aux articulations des jambes.

La mise en œuvre de recommandations simples préservera durablement la santé des articulations:

  • évitez l'hypodynamie, bougez plus;
  • choisissez des aliments sains pour votre consommation quotidienne d'aliments;
  • ne gagnez pas de kilos en trop;
  • doser la charge, pour empêcher une activité physique intense;
  • s'il est nécessaire de travailler dur, utilisez des corsets et des bandages préventifs;
  • portez des chaussures de haute qualité, utilisez des semelles orthopédiques pour traiter ou prévenir les pieds plats;
  • mener en temps voulu le traitement prévu des maladies chroniques et infectieuses;
  • en cas de douleur dans les articulations des jambes, consulter un spécialiste.

Un diagnostic précoce et une thérapie adéquate aideront à restaurer rapidement le tissu touché et à éviter les complications pouvant entraîner une perte complète de la fonction motrice de l'articulation.

Pourquoi les articulations des jambes font mal: causes, traitement

L'articulation est un composé osseux composé de cartilage et de tendons. Les articulations des pieds sont les plus grandes de notre corps. Ceux-ci incluent la hanche, le genou et la cheville. Il est important de comprendre pourquoi des douleurs dans les articulations des jambes apparaissent, quelles en sont les causes et les méthodes de traitement. Les douleurs articulaires sont ressenties par un grand nombre de personnes, généralement âgées de 50 ans et plus. Cependant, ces maladies se retrouvent souvent chez les jeunes. Le nom commun pour la douleur dans les articulations des os est arthralgie. Le traitement de la douleur dépend de la cause de leur apparition.

Raisons principales

Les membres inférieurs de l'homme ont une structure très complexe. Par exemple, un pied humain comprend 30 os et 28 articulations osseuses. Chaque zone de jambe peut être impliquée dans le processus pathologique et réagir douloureusement à celui-ci. Parmi les maladies courantes pouvant causer des douleurs dans les articulations des jambes, figurent les suivantes:

  • arthrite aiguë compliquée;
  • l'ostéomyélite est une inflammation du tissu osseux;
  • septicémie - infection du système circulatoire;
  • contracture - limiter la mobilité de l'articulation;
  • luxation pathologique.

En outre, le syndrome douloureux peut apparaître dans les cas suivants:

  • violation de l'intégrité du tendon rotulien;
  • luxation des articulations osseuses de la jambe;
  • Dommage au tendon d'Achille;
  • rupture mécanique du kyste poplité;
  • la présence de flatfoot;
  • dommages aux ligaments de la cheville.

Maladies des articulations des jambes

De nombreuses pathologies du pied sont accompagnées de sensations douloureuses au niveau des articulations. Les maladies les plus courantes sont l'arthrite et l'arthrose.

L'arthrite

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations osseuses. L'étiologie est différente. Formes d'arthrite: réactives, rhumatoïdes, symptomatiques d'autres maladies.

L'arthrite réactive se développe après avoir souffert d'infections respiratoires, intestinales ou génitales. Le mécanisme d'occurrence est que la circulation prolongée de l'infection affecte les articulations des jambes. L'arthrite réactionnelle est causée par Yersinia, Escherichia coli, Streptococcus, Brucella, Chlamydia et d'autres microorganismes pathogènes. Même une grippe banale au stade actif est souvent accompagnée de douleurs aux articulations. Après traitement de la maladie sous-jacente, l'inflammation disparaît.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune indépendante. La cause sous-jacente de la maladie est inconnue. Les facteurs prédisposant au développement de la maladie incluent l'hérédité et les infections chroniques. Dans le mécanisme de développement de la polyarthrite rhumatoïde est une violation des cellules immunitaires. Ils se déposent dans les tissus des articulations, prennent les cellules de leur corps comme des corps étrangers et endommagent l’organe. Affecte le plus souvent les jambes et les mains. Les personnes souffrant de cette maladie éprouvent des raideurs matinales, mais la douleur disparaît souvent après un exercice léger et la marche. La polyarthrite rhumatoïde se caractérise par des manifestations extra-articulaires: lésions cutanées, oculaires et pathologies des systèmes cardiovasculaire et respiratoire.

Arthrose

L'arthrose est une maladie dégénérative des articulations. Développe plus de 50 ans. Il est associé à des modifications des os et des tissus conjonctifs liées à l'âge. Il est plus fréquent chez les personnes qui effectuent un travail physique pénible, font du sport ou qui font de l'embonpoint. Ces facteurs entraînent une surcharge des articulations osseuses, l'usure des tissus cartilagineux, l'apparition d'un mouvement de compression. Aux stades avancés, il se produit une croissance osseuse qui se forme à la surface du tissu cartilagineux et provoque une douleur intense. Avec l'arthrose, les articulations de la hanche, du genou et du poignet sont souvent touchées. Contrairement à la polyarthrite rhumatoïde, la raideur matinale n'est pas observée, l'organe endommagé fait mal pendant l'exercice. Les stades lancés de l'arthrose conduisent à un dysfonctionnement complet de la jonction osseuse, cette condition entraînant une invalidité du patient.

Diagnostics


Faire un diagnostic correct commence par la collecte des plaintes et de l'anamnèse. Nous devons déterminer depuis combien de temps la personne est malade, ce qui précède la maladie, quels sont les symptômes de la douleur et s’il existe une maladie similaire chez les membres de la famille. Le médecin examine les pieds pour des douleurs, un gonflement, une rougeur. L'étape suivante est le diagnostic de laboratoire: numération sanguine complète, analyse d'urine, prise de sang biochimique et coagulogramme. Ces tests peuvent déterminer s'il y a une inflammation dans le corps. Il y a aussi des analyses spécifiques. Une analyse ADC révèle une polyarthrite rhumatoïde. Le facteur rhumatoïde positif indique une maladie rhumatologique. En cas de suspicion d'arthrite réactive, du sang est prélevé pour détecter l'infection par ELISA. Avec une augmentation des articulations et la présence de fluide en eux, une ponction est effectuée, qui est également envoyé au laboratoire pour recherche.

La méthode décisive pour diagnostiquer les maladies des articulations des jambes sont des études instrumentales. La méthode la plus courante est la radiographie. Avec l'arthrite symptomatique, aucun changement significatif n'est détecté. Lorsque les rayons X ont révélé l'ostéoporose (diminution de la densité) de l'os, le rétrécissement de l'interligne articulaire, la croissance des os. Dans la polyarthrite rhumatoïde et l'arthrose, la radiographie révèle la maladie même aux stades initiaux.

Pour identifier la densité du tissu osseux, effectuez une densitométrie. Également utilisé imagerie et résonance magnétique.

Méthodes de traitement

Si l’arthrite est causée par une infection, une antibiothérapie est prescrite. Les médicaments anti-inflammatoires sont prescrits pour l'arthrite, dans les cas avancés l'hormonothérapie et les cytostatiques sont utilisés. Il est interdit aux personnes malades de faire de gros efforts physiques. Mais la culture physique thérapeutique (thérapie par l'exercice) est obligatoire pour tous. La gymnastique pour les articulations malades est une excellente prévention des maladies et aide le cartilage articulaire à devenir plus mobile. Les articulations des pieds sont également traitées avec des remèdes populaires. Aussi excellent effet donner des massages, physiothérapie. Les remèdes populaires pour le traitement des articulations des jambes comprennent la consommation de tisanes aux herbes, le frottement de diverses pommades chauffantes.

La tactique de traitement choisie est coordonnée avec le médecin traitant.

Une autre méthode de traitement est le remplacement articulaire ou l'arthroscopie. Le traitement chirurgical est effectué en cas de modifications irréversibles des articulations osseuses.

Qui est à risque

L’apparition de problèmes articulaires est souvent associée à l’âge et à l’usure générale du corps, mais la pratique montre que la maladie affecte non seulement les personnes âgées, mais également les jeunes. Le groupe de risque comprend:

  • les personnes activement impliquées dans les sports lourds;
  • les personnes qui chargent l'articulation avec un travail physique constant;
  • les femmes pendant la grossesse;
  • les femmes qui préfèrent porter des chaussures à talons hauts;
  • personnes en surpoids;
  • les personnes qui ont un métabolisme cassé;
  • Personnes atteintes de maladies infectieuses chroniques et compliquées;
  • les femmes à la ménopause;
  • les femmes qui ont des hormones cassées;
  • mode de vie sédentaire.

Causes de la douleur dans les articulations des jambes conditionnellement divisée en 3 groupes:

  1. facteur génétique - héritage du développement pathologique des systèmes osseux et musculaire;
  2. anomalies congénitales - souvent constatées dès les premiers jours de la vie;
  3. Les pathologies acquises sont le résultat de facteurs internes et externes.

Afin de prévenir les maladies des articulations, vous devez boire beaucoup d'eau, si nécessaire, boire des vitamines, bien manger. Dans le régime alimentaire devrait être assez de calcium. L'entraînement physique est bon pour les articulations, mais pas pour les sports difficiles. Si les personnes impliquées dans le sport ont commencé à se blesser aux articulations des jambes, vous devez porter des genouillères pendant les charges et réduire la charge. Si la douleur dans les articulations est perturbée pendant une longue période, se développe après une infection récente et aggrave la qualité de vie des personnes, il est urgent de consulter un médecin.

Vasily Stroganov Un orthopédiste traumatologue avec 8 ans d'expérience.

Douleur dans les articulations des jambes

Pour chaque mouvement effectué par une personne, les muscles et le système musculo-squelettique sont responsables. Ce système comprend non seulement les os, mais également le cartilage, les ligaments et les tendons environnants. La douleur dans les articulations des jambes peut évoquer des irrégularités dans cet appareil. Pourquoi les articulations des jambes font-elles mal et que peut-on faire pour améliorer le bien-être à la maison?

Causes possibles de la douleur

Vous devez d’abord décider de ce qui est lié aux articulations des jambes. Il y en a plusieurs. Les principales sont: les articulations des doigts et des orteils, la cheville, le genou, la hanche. Des dizaines de diagnostics peuvent être associés à l'apparition de douleurs dans les articulations des jambes, et seul un spécialiste peut déterminer avec exactitude à quoi l'inconfort de cette zone est associé dans chaque cas particulier.

Les causes les plus courantes sont:

  • l'arthrite;
  • l'arthrose;
  • l'ostéomyélite;
  • inflammation des ligaments et des tendons;
  • gonflement des articulations;
  • troubles de la colonne vertébrale;
  • fasciite diffuse;
  • bursite;
  • trou méniscal.

L'arthrite

La base de cette maladie est une inflammation des articulations - os, cartilage ou ligaments. La cause principale des douleurs peut être à la fois une maladie auto-immune systémique, telle que le lupus érythémateux ou le rhumatisme, et un trouble métabolique. Les douleurs dans l'arthrite des membres inférieurs sont généralement intenses et difficiles à tolérer sans prendre d'analgésiques, et certaines zones des jambes peuvent devenir très douloureuses pendant la marche ou au repos.

Souvent, un gonflement local et un gonflement vont de pair avec des sensations douloureuses. Nous devrions également parler de la polyarthrite rhumatoïde. Il s’agit d’une maladie auto-immune systémique, c’est-à-dire que le corps perçoit ses propres cellules différemment que dans un état sain. L'inflammation n'est pas due à des facteurs externes. Le processus inflammatoire lui-même est une réaction incorrecte et inadéquate du corps à une sorte d'irritant.

Cure pour la polyarthrite rhumatoïde est assez difficile, car la tâche est beaucoup plus difficile que de simplement se débarrasser de l'agent pathogène dans le corps. La polyarthrite rhumatoïde diffère de la symétrie complète habituelle des lésions des articulations. Les douleurs qu'une personne éprouve en faisant cela lui font limiter le mouvement. Et bien sûr, leur déformation se produit.

Ostéoarthrose

Si les articulations des jambes font mal, alors l'ostéoarthrose est la cause la plus courante. L'ostéoarthrose est communément appelée modification dégénérative des articulations, plus souvent de petite taille, lorsque le processus pathologique est déjà devenu la cause de la déformation de l'articulation. À partir du deuxième stade de l’arthrose, on peut déjà parler d’arthrose. La douleur dans cette maladie est très prononcée. Ils ne sont pas nouveaux pour le patient, mais juste avant la première étape de l’arthrose, leur fréquence au cours de la journée était beaucoup moins fréquente et leur intensité réduite.

Le plus souvent, la gêne apparaît lors des mouvements, mais dans les cas négligés, la douleur ne disparaît presque pas, même au repos. Les symptômes évidents de l'arthrose incluent une douleur accrue lorsque vous appuyez sur l'articulation touchée. Aussi cette zone est légèrement rouge, elle est hyperémique. Nous devrions également parler d’ostéoarthrose de l’articulation métatarso-phalangienne. Si l'articulation autour du pouce est fortement gonflée, ce que l'on appelle la grosseur opposée au pouce, il s'agit d'une conséquence de l'arthrose de cette région.

La fréquence de cette maladie est élevée chez tous les patients orthopédiques et traumatologiques. Sa particularité est qu'il progresse activement, et les patients eux-mêmes sont à blâmer pour cela. Si l'os est agrandi, il s'agit alors d'un signal pour changer la taille de la chaussure afin qu'elle ne comprime pas l'articulation métatarsophalangienne avec l'os déformé. Ignorer cette recommandation est un provocateur pour intensifier le processus de déformation, et il est très difficile d'arrêter ce cercle.

Ostéomyélite

Dans cette maladie, les dommages aux os, au cartilage et aux ligaments sont si importants que du pus se forme à l'intérieur de l'articulation, ce qui provoque des douleurs articulaires. La cause des lésions purulentes nécrotiques est un agent pathogène pénétrant à l'intérieur de l'articulation. Dans la très grande majorité des cas, l'ostéomyélite est la conséquence d'une blessure (fracture souvent ouverte) à cet endroit. Les douleurs dans cette maladie apparaissent soudainement. Ils sont si forts qu’une personne ne peut plus bouger sa jambe et essaie instinctivement de trouver une position du membre dans laquelle la douleur n’est pas aussi forte.

Très rapidement gonflement des tissus. En raison du gonflement des tissus, le motif veineux est clairement visible. L'hyperhémie est d'abord locale, mais plus tard, la température de tout le corps peut augmenter. Par la suite, la phase aiguë de l'ostéomyélite s'atténue et la maladie devient chronique. L'intensité de la douleur diminue. Un tel soulagement ne doit pas tromper le patient, il ne mènera pas à une guérison sans une intervention extérieure.

À l'avenir, cela entraînera une déformation des os et même une raideur des articulations. Que doivent faire ces patients? Bien sûr, un besoin urgent de consulter un médecin, et il est souhaitable pour cela d'utiliser l'ambulance. À la maison, vous pouvez faire une injection intramusculaire d'un analgésique pour réduire l'intensité de la douleur le plus rapidement possible.

Inflammation dans les ligaments et les tendons

Si les articulations font mal, alors la cause peut être dans les éléments de liaison dans les membres inférieurs. Même une légère inflammation peut entraîner une gêne. En même temps, la marche est douloureuse et presque inexistante au repos. Comme dans le cas précédent, la douleur est aggravée en appuyant sur la zone enflammée. Lorsque vous faites des mouvements, vous pouvez entendre un léger clic. La peau de la jambe autour de l'articulation est hyperémique.

Tumeur articulaire

Le plus souvent, ils sont bénins. Le danger réside dans la progression possible de la maladie, l'augmentation de sa taille, la destruction des os et la transformation ultérieure en cancer. Les changements dégénératifs (arthrose) sont l’une des causes courantes de cette maladie. Le tableau clinique est très faible. Les os sont déformés et bombés comme pour une arthrose standard. Au début, la douleur n’agace quasiment pas le patient, mais elle provoque progressivement un inconfort grave, même la nuit.

Troubles de la colonne vertébrale

La jambe peut être blessée en raison de problèmes dans la colonne vertébrale. Cela est dû au fait que, lors de lésions des articulations de la colonne vertébrale, la démarche et la posture d'une personne changent, ce qui entraîne une charge anatomiquement incorrecte des jambes. La charge en marchant est inégalement répartie. De telles douleurs "réfléchies" se distinguent par une localisation imprécise. Ainsi, à différents moments, ils peuvent apparaître dans une articulation de la jambe ou tirer à travers tout le membre.

Fasciite diffuse

Dans cette maladie, le processus inflammatoire affecte la membrane conjonctive des muscles qui relient les articulations. Il existe de nombreuses terminaisons nerveuses qui sont pincées par des tissus enflés. Plus souvent, il y a de tels processus sur le pied dans la région du talon.

Les douleurs sont constantes, tirantes. Un symptôme clair de la fasciite diffuse est la limitation de la mobilité. Cela fait mal à une personne de marcher sur une jambe douloureuse, ce qui a pour conséquence d'augmenter la charge sur un pied en bonne santé. De côté, il semble qu'une personne est boiteuse. Si vous ne consultez pas rapidement un médecin, un membre en bonne santé se déclarera bientôt douleur.

Bursite

Dans cette maladie, ce n’est pas l’os ou le ligament qui s’enflamme, mais le sac articulaire. En conséquence, le fluide s'y accumule, ce qui empêche une personne de se déplacer normalement. Extérieurement, cette zone semble gonflée, étendue. La douleur de la bursite n’est pas très forte et le simple fait de toucher l’articulation provoque une douleur plutôt sourde.

Déchirure du ménisque

Lorsque cette articulation est endommagée partiellement, le genou est douloureux et augmente avec la charge des jambes. L'augmentation de la douleur se produit très rapidement et de façon spectaculaire. Trop de stress peut faire gonfler cette zone. Le traitement est simple: un minimum de mouvement en quelques semaines. Un bandage est appliqué sur l'articulation, limitant la mobilité de l'articulation.

Pendant ce temps, l’intégrité du ménisque sera restaurée indépendamment. Avec sa rupture complète, le traitement est exclusivement chirurgical. Le chirurgien devra corriger les os, reconstruire l'articulation et insérer un ménisque artificiel dans l'articulation du genou. Après une telle opération, il convient de limiter les fortes charges, en particulier les squats avec des poids.

Premiers secours

Il est très difficile et dangereux de conseiller quelque chose dans des conditions où une personne n'a pas encore été diagnostiquée. Avec de mauvaises actions, vous pouvez aggraver l'état d'une personne et même provoquer un choc douloureux. Cependant, il existe certaines recommandations pour atténuer les symptômes.

Que traiter et que faire:

  • Buvez des analgésiques. N'ayez pas peur qu'ils lubrifient le tableau clinique avant de consulter un médecin. Les analgésiques aident non seulement à soulager l'intensité de la douleur, mais également à réduire les poches.
  • Prenez des immunosuppresseurs. Ces médicaments réduisent l'activité de leurs propres cellules, avec pour résultat que le processus inflammatoire s'atténue également.
  • Lubrifiez l'articulation touchée avec une pommade à effet anesthésique. Il existe aujourd'hui de nombreuses crèmes topiques à effet analgésique. Ils peuvent être utilisés avec des pilules, seuls les médicaments doivent appartenir à différents groupes. Malheureusement, le temps d'exposition de telles pommades anesthésiques est court.
  • Mettez de la glace sur le joint douloureux. Cela permettra d'éliminer temporairement l'hyperémie et de réduire les poches.

Remèdes populaires

Si une visite chez le médecin dans les prochains jours n’est pas planifiée, vous pouvez utiliser ces remèdes à la maison sûrs et efficaces:

  • Teinture de merde au miel. Le miel, le raifort et la vodka sont pris à parts égales. Le rhizome de raifort devrait être pré-moulu. Composition insister jour et filtre. Prenez la teinture devrait être 20-30 gouttes avant les repas. Vous pouvez également les frotter joint douloureux.
  • Teinture aux oignons, à l'ail et au miel. Les oignons et l'ail doivent être réduits en bouillie. Pour la cuisson, prenez 100 g de ces ingrédients, ajoutez-en 2 cuillères à soupe. l miel et 200 ml de vodka. Mettez la teinture dans un endroit sombre et insistez 3 jours. Après cela, la composition est filtrée et utilisée pour broyer les articulations du patient.
  • Pommade à la moutarde. K 2 Art. l poudre de moutarde (vous pouvez acheter ce qui est habituel dans le magasin, qui sert à faire de la moutarde) ajoutez 200 g de graisse de porc, mélangez jusqu'à obtenir une masse homogène. Composition besoin d'insister jour. La masse résultante est frottée à la jambe 2 fois par jour.
  • Compresses de propolis. Propolis et graisse de blaireau sont mélangés en quantités égales et frottent la masse résultante de la jambe malade. Après un léger massage, vous devez vous couvrir la jambe avec un sac en plastique, puis appliquer un foulard chaud jusqu'à ce qu'il soit chaud (environ 2 heures). Cette procédure doit être effectuée deux fois par jour.

La douleur dans les articulations des jambes peut être causée par différentes causes et n’est pas toujours directement liée aux membres inférieurs. Un traitement approprié de la douleur dans les articulations des jambes doit être effectué après avoir consulté un médecin et posé un diagnostic. Les recettes maison sont conçues pour atténuer légèrement les symptômes, mais ne résolvent pas le problème pour toujours. Les patients qui ont commencé à traiter ces problèmes rapidement ont plus de chances de récupérer complètement leur mobilité et de ne pas avoir de complications.

Plus D'Articles Sur Radiculites