Meurtri

Les ecchymoses font référence aux dommages causés aux tissus mous et aux organes sans perturber leur structure anatomique. Les blessures au dos sont diagnostiquées chez plus de 10% des personnes qui demandent de l'aide. Une telle affection ne peut être ignorée car, outre les tissus mous, la colonne vertébrale et la moelle épinière peuvent être endommagées. Comment reconnaître un dos meurtri, comment se maculer, comment administrer les premiers secours, cela devrait être réglé.

Quelles sont les blessures au dos?

Toutes les maladies du dos d’origine étiologique sont divisées en deux groupes:

Les dommages endogènes sont autrement appelés destructifs. Ceux-ci incluent l'ostéochondrose, l'ostéoporose, la hernie spinale. Ces pathologies apparaissent progressivement, la cause du développement est le dysfonctionnement des organes et systèmes internes.

Les dommages exogènes se produisent sous l'influence de facteurs externes. Dans ce cas, ce sont des blessures. En raison du traumatisme du dos peut se produire:

  • contusion des tissus mous du dos;
  • blessure à la colonne vertébrale;
  • fracture, luxation, subluxation de la colonne vertébrale;
  • rupture de la moelle épinière;
  • prolapsus des vertèbres.

La contusion parmi ces pathologies a le pronostic le plus favorable, car elle n'affecte que les tissus mous du dos: peau, muscles, vaisseaux, fibres nerveuses s'étendant à partir du tronc central de la moelle épinière.

Ne laissez aucune attention à la blessure ne peut pas être. Pour un diagnostic différentiel, vous devez immédiatement faire appel à une institution spécialisée.

Toutes les lésions traumatiques du dos présentent des symptômes similaires. Un diagnostic exact ne peut être posé par un médecin qu'après un examen complet.

Causes et facteurs provoquants

Les blessures au dos sont principalement causées par un coup direct. La cause de la blessure peut être:

  • tomber de hauteur sur le dos;
  • coup franc;
  • se détendre sur l'eau;
  • accident de voiture;
  • déposer un objet lourd sur le dos.

Une ecchymose au dos lors de la chute d'une hauteur entraîne la fréquence des événements.

Les personnes à risque sont:

  • pratiquant des sports, en particulier l'haltérophilie;
  • travaillant dans l'industrie;
  • plongeurs et plongeurs;
  • les automobilistes.

En hiver, la fréquence des blessures au dos augmente considérablement, en particulier par temps de verglas. À ce stade, vous devez faire extrêmement attention à ne pas nuire au corps.

Les symptômes

Les principaux symptômes pouvant être identifiés lors d’une blessure au dos sont les suivants:

  • douleur au site de la blessure;
  • gonflement;
  • difficulté à bouger;
  • hématomes, abrasions, coupures;
  • perte de sensibilité et de performance.

Selon la partie du dos blessée, les symptômes varient.

En cas de lésion de la colonne cervicale, le patient s'inquiète de:

  • douleur au cou;
  • la présence d'œdème, d'hématome;
  • difficulté à bouger la tête, le cou.

Si la blessure est grave, avec gonflement grave des tissus et hématome, vous pouvez être dérangé:

Ces symptômes sont associés au fait que l'œdème interfère avec la circulation sanguine normale et altère partiellement les fibres nerveuses.

Les symptômes suivants accompagnent la blessure au dos dans la région thoracique:

  • hématome, gonflement de l'arrière de la poitrine;
  • douleur, aggravée par la pression, la respiration, les mouvements;
  • engourdissement partiel de la peau;
  • incapacité et innervation des membres supérieurs;
  • toux involontaire.

La contusion lombaire caractérise:

  • la douleur
  • gonflement;
  • hématome sévère;
  • difficulté de mouvement du corps;
  • engourdissement de la peau dans la zone d'impact;
  • engourdissement des membres inférieurs, des fesses;
  • impossibilité de se coucher sur le dos.

Des ecchymoses à la colonne lombaire peuvent également être accompagnées d'un dysfonctionnement des organes pelviens et des intestins (incontinence urinaire et fécale, constipation, difficulté à uriner). La douleur et les hématomes de cette blessure sont plus prononcés que dans d'autres parties du dos. Cela est dû au fait que dans cette zone, le corset musculaire est le plus prononcé.

En fonction des manifestations symptomatiques, toutes les contusions du dos sont divisées en trois degrés:

  • 1 degré. Les tissus sont légèrement endommagés, un hématome peut se développer, les symptômes neurologiques sont absents.
  • 2 degrés. Oedème, hématome, perte de sensation localement et partiellement aux extrémités.
  • 3 degrés. Violation de l'innervation des membres, possible perte totale de sensibilité.

Premiers secours

En cas de blessure, appelez immédiatement une ambulance.

Au stade pré-médical, il est recommandé:

  • appliquer à froid sur le lieu de l'impact mesuré;
  • Posez le patient sur une surface plane et dure.
  • placez un coussin d’essuie-tout sous le diamètre lombaire d’au plus 5 cm, afin de réduire la charge exercée sur la colonne vertébrale en la maintenant en position physiologique;
  • en cas de syndrome douloureux sévère, boire un anesthésique, pour ne pas développer de choc (Ketanov, Analgin, Nurofen).

Il est interdit d'appliquer de la chaleur sur la zone de la blessure, d'incliner, de tourner le patient avant l'arrivée de l'ambulance.

Méthodes de diagnostic

Tout d'abord, lors de la demande d'aide, le patient est interrogé. Découvrez toutes les circonstances de la blessure, en vous reportant à l'historique de vie du patient. Ensuite, le médecin évalue la zone visuellement problématique, effectue la palpation, vérifie la présence de réflexes et la capacité de travail des extrémités.

Pour établir un diagnostic précis et différencier les blessures plus graves, vous devez passer par:

  • Examen aux rayons X de la colonne vertébrale dans plusieurs projections;
  • Scanner du dos;
  • IRM du dos.

Pour exclure les anomalies des organes internes, un chirurgien généraliste procède à une échographie abdominale, à une radiographie pulmonaire et à des examens cliniques du sang et de l'urine.

Ce n’est qu’après cela qu’un diagnostic précis est établi et qu'un traitement est prescrit.

Traitement des blessures au dos

Si le patient a été diagnostiqué avec une blessure au dos, le traitement à domicile est possible uniquement en l'absence de troubles neurologiques. Avec une perte de sensibilité et une incapacité, le patient est hospitalisé dans l'unité d'hospitalisation.

Recommandations générales pour le traitement des blessures au dos:

  • rester au lit;
  • allongé sur un lit dur ou un matelas orthopédique;
  • limiter autant que possible les mouvements du corps.

Traitement médicamenteux

Immédiatement après la blessure, le patient se voit prescrire:

  • AINS. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques (Diclofenac, Nimesil, Dynastat).
  • Diurétique. Nommé strictement selon les indications, avec gonflement important (Lasix, Furosémide).
  • Les hormones. Réduisez l'activité du processus inflammatoire, réduisant ainsi le gonflement (Dexaméthasone, Hydrocortisone).
  • Vitamines du groupe B. Améliorer le métabolisme et l'apport sanguin dans les tissus endommagés (Neyrurubin, Neyrobion).
  • Myorelaxants. Ils sont prescrits pour un œdème grave et une ischémie musculaire grave (Mydocalm).

Localement, les pommades contenant un anesthésique, un composant anti-inflammatoire et des anticoagulants (pommade à l'héparine, gel de Diclak, Menovazan, Lioton, Troxevasin) sont prescrites dans la zone des dommages. Ces outils aident à éliminer le gonflement, à anesthésier et à favoriser la résorption rapide de l'hématome.

Au stade de la réhabilitation sont nommés:

  • Thérapie d'exercice;
  • massage thérapeutique;
  • procédures physiothérapeutiques.

L'ensemble des exercices est sélectionné individuellement, en tenant compte du tableau clinique et des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Médecine populaire

Après avoir éliminé le processus inflammatoire aigu, il est autorisé d'utiliser la médecine traditionnelle en complément des médicaments en pharmacie.

Pour les blessures au dos, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  • On prend 100 grammes de cônes de houblon par demi-litre de vodka infusé. Utiliser comme frottement ou compresses.
  • Faire bouillir les haricots, les réduire en purée. Appliquer sur la zone de blessure la nuit.
  • Sur 100 millilitres de vinaigre de table, ajoutez une demi-cuillère à café de sel et remuez. Utiliser sous forme de lotions. Ne pas laisser plus de 30 minutes, ne pas couvrir avec une toile cirée.
  • Composez un bain chaud, ajoutez de la teinture de menthe à l'eau. Allongez-vous dans l'eau pendant une demi-heure.

Appliquer des remèdes populaires est possible uniquement après avoir consulté votre médecin. Il n'est pas recommandé d'utiliser comme traitement principal.

Pronostic et complications

Le pronostic des blessures est généralement favorable. Le soulagement survient 3 à 4 jours après le moment de la blessure.

Si une blessure au dos est accompagnée d'un œdème grave et que le patient ne bénéficie pas d'une assistance opportune et qualifiée, des complications peuvent survenir sous la forme d'un œdème de la colonne vertébrale, d'une atteinte de l'innervation des organes internes et des membres, d'un handicap voire d'un handicap.

Prévention

Afin de vous protéger le plus possible contre le dos meurtri, il est recommandé de suivre des règles simples:

  • porter des chaussures confortables et antidérapantes en hiver;
  • faire des sports légers;
  • respecter toutes les règles de sécurité lors du travail en production.

Blessure au dos, d'une part, n'est pas une condition dangereuse. D'autre part, des pathologies plus graves peuvent se développer dans son contexte. Pour éviter que cela ne se produise, il est nécessaire immédiatement après avoir reçu une blessure de contacter un établissement médical pour obtenir le diagnostic et le traitement approprié.

Comment traiter une blessure à la colonne lombaire

Le dos est souvent sujet à diverses blessures, notamment la région lombaire. Après tout, c’est le bas du dos qui représente la majeure partie de la charge. Bien que les vertèbres de cette section soient plus épaisses et les muscles plus forts, des entorses et des ecchymoses se produisent souvent, ce qui entraîne une perte temporaire de mobilité et des douleurs. Dans tous les cas, même la moindre blessure à la colonne lombaire peut être gênante. Vous devez donc savoir comment classer correctement la blessure et comment la traiter.

Causes et types d'ecchymoses

Les ecchymoses sont des lésions fermées d'organes et de tissus (peau, muscles) n'entraînant pas de troubles anatomiques. Généralement, cela se produit à cause d'un coup direct. En cas d'ecchymose lombaire, il peut s'agir d'une chute ou d'un coup porté à un objet de grande taille. Habituellement, une telle blessure survient chez les personnes impliquées dans le sport et travaillant sur le lieu de travail. Il y a aussi des ecchymoses très fréquentes dans le bas du dos en hiver - pendant la glace. À ce stade, vous devez faire très attention en marchant dans les rues. Les ecchymoses lombaires surviennent fréquemment chez les victimes d’accidents de la route, accompagnées d’une ecchymose de la partie supérieure de la colonne vertébrale Des ecchymoses peuvent également survenir lors d'une chute de hauteur sur les jambes ou sur le dos.

Les blessures au dos sont classées par degrés de gravité:

  • Poids léger Seuls les tissus mous sont endommagés, une ecchymose peut apparaître. Il n'y a pas de troubles neurologiques. Pieds faciles à déplacer, pas d'engourdissement.
  • Moyenne Perte de sensibilité de certaines zones de la colonne lombaire, étant donné que la conductivité de la moelle épinière est perturbée, respectivement - les parties innervées par la partie lésée en souffrent.
  • Lourd. Perte totale de conductivité sous la région lombaire blessée. Parfois, les troubles neurologiques ne sont pas restaurés.

Symptômes de traumatisme

Après une blessure, un choc spinal commence à se développer. Sa sévérité peut être différente selon la force du coup. Si le choc n'est pas prononcé, on ne peut observer pendant un certain temps qu'un léger engourdissement sous la taille, qui se résorbe rapidement. Si tout est plus grave, alors la blessure va endommager les organes abdominaux et le pelvis, altérer la défécation et la miction, et même conduire à une paralysie de la partie inférieure du corps.

Un examen général de la personne blessée devrait inclure une évaluation des paramètres suivants (les symptômes sont classés par ordre croissant de gravité):

  • L'apparition de douleur lorsque vous sentez le site de la blessure.
  • L'hématome commence à se manifester et grandit avec le temps.
  • Blessé ressent des douleurs lors de la rotation du corps, ne peut pas se plier.
  • Il y a un gonflement aux chevilles, la circulation sanguine est perturbée et une faiblesse apparaît dans la partie inférieure du corps.
  • Une paralysie des muscles de la vessie peut survenir, auquel cas la miction sera difficile ou, au contraire, incontrôlable. En outre, une douleur aiguë survient lors de la marche et des rapports sexuels. Ces symptômes sont caractéristiques des dommages causés au coccyx.
  • L'apparition de paralysie et de parésie des membres inférieurs. Dans ce cas, la localisation de la paralysie peut être différente en fonction du site de l'ecchymose lombaire:
  • En cas de lésion lombaire, la personne blessée ne pourra ni plier ni fléchir la jambe au genou, ou le fera avec beaucoup de difficulté.
  • Le sacrum et le coccyx meurtris peuvent immobiliser le pied.
  • En cas de traumatisme aux processus transverses des vertèbres, une paralysie des deux membres est possible.

Diagnostics

Le médecin a souvent une tâche difficile: il est nécessaire de déterminer avec précision l'emplacement de la blessure et de déterminer si la colonne vertébrale, les organes internes et les artères importantes sont endommagés, afin de fournir au patient un traitement efficace.

Les étapes du diagnostic de contusion lombaire sont les suivantes:

  1. Historique (informations reçues du patient): état au moment de la blessure et son état actuel, heure et lieu de la blessure, causes, etc.
  2. Inspection de la présence et de la taille des hématomes, des déformations osseuses, des œdèmes.
  3. Effectuer des tests fonctionnels pour les réflexes et la sensibilité. En outre, le médecin sonde le site de la blessure.

Donc, le diagnostic principal est établi. Le médecin peut vous prescrire des médicaments et des onguents pour soulager l'enflure et les hématomes et pour réduire la douleur. Il donne au patient des indications pour des examens plus détaillés afin de déterminer le diagnostic exact et un traitement ultérieur.

  • Le patient reçoit un test de sang et d'urine.
  • Radiographie de la colonne lombaire. Les médecins peuvent donc déterminer l’état des os et la probabilité de déplacement des vertèbres. Vous pouvez également avoir besoin d'une radiographie du sacral en deux projections.
  • La tomodensitométrie peut remplacer les rayons X ou les compléter. Essentiel pour évaluer les structures osseuses.
  • L'imagerie par résonance magnétique vous permet de déterminer l'état des tissus mous de la taille et des vaisseaux sanguins. Il est nécessaire en cas de suspicion de lésion de la moelle épinière.
  • Ponction lombaire occasionnellement désignée. Cette mesure est utilisée pour les lésions de la moelle épinière. Détermine la présence de sang dans le liquide céphalorachidien.

Les ecchymoses de tous les départements du dos, et pas seulement des reins, sont très graves et leur traitement doit être traité de manière globale. Le traitement et le diagnostic des lésions au bas du dos sont sous la responsabilité des médecins suivants:

  • Neurologue (neuropathologiste)
  • Chirurgien (neurochirurgien)
  • Orthopédiste.

Traitement

Après avoir identifié le diagnostic, le médecin vous prescrit un traitement conservateur ou chirurgical.

La meurtrissure de la colonne lombo-sacrée nécessite un traitement différent selon la gravité de la blessure. Ainsi, les contusions légères sont traitées à la maison par le patient. L'essence de ce traitement consiste à éliminer la douleur des tissus mous de la région lombaire. En règle générale, les gels et les onguents anti-inflammatoires sont prescrits (Diclofenac, Ketorol, Nise). En outre, le patient doit se limiter à une activité physique afin de minimiser la charge sur les muscles du bas du dos et de la colonne lombaire: marcher et se plier moins, ne pas soulever de poids, éliminer les angles pointus du corps.

Pour des blessures plus graves, le patient est généralement placé dans un hôpital. En plus des analgésiques, des médicaments hormonaux sont prescrits pour soulager l'enflure et l'inflammation. Le fait est que les médicaments hormonaux sont plus puissants, ce qui signifie que le patient récupérera plus rapidement.

À la fin du traitement médicamenteux, on prescrit au patient un cours de réadaptation comprenant de la physiothérapie et de la physiothérapie (magnétothérapie, électrophorèse, thérapie au laser). Aussi nommé un massage doux du bas du dos.

Si une ecchymose au dos ne cause pas de gêne grave ou s'il est impossible de consulter un médecin dans un proche avenir, vous devez suivre les recommandations générales pour une blessure au bas du dos:

  • Immédiatement après la blessure, il est nécessaire d’appliquer un rhume sur le site de la blessure, mais assurez-vous que les organes internes ne sont pas refroidis. Appliquer à froid pendant les 2-3 premiers jours.
  • Ne faites aucune tentative soudaine de se lever ou de se baisser, bougez calmement. Et il vaut mieux se conformer au repos au lit.
  • Après avoir blessé votre dos, vous devez vous allonger sur une surface dure. Il est nécessaire de faire rouler le rouleau sur une serviette douce (environ 5 cm de diamètre) et de le placer sous le bas du dos pour éviter toute gêne à la pression. Ce rouleau vous permet de décharger le lombaire et le repose.
  • Le troisième jour, vous pouvez arrêter d'appliquer à froid et commencer à réchauffer le site de la blessure avec une lampe bleue ou un radiateur électrique.
  • Il est également nécessaire d'appliquer régulièrement une pommade anti-inflammatoire.
  • Si l'état ne s'améliore pas, il est alors nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic complet du dos lombaire.

En général, la période de rééducation d’un patient peut aller de quelques semaines à plusieurs années. Dans ce cas, tout dépend de la gravité de la blessure au dos dans la région lombaire et des complications qui en résultent. Souvent, les médecins recommandent de porter un corset ou une ceinture pour fixer le bas du dos et soulager les articulations vertébrales.

Le traitement devrait également inclure des procédures visant à accélérer le métabolisme de la zone endommagée et à améliorer la circulation sanguine. Peut-être la nomination d'un cours de psychothérapie (en règle générale, dans les cas difficiles, le patient est choqué), qui comprend des conversations avec le thérapeute, des charges légères dans la piscine et de la physiothérapie.

Il convient de noter que le patient n’est pas toujours en mesure de déterminer avec précision la gravité de la blessure. Il n’est donc pas recommandé de s’automédiquer. En tout état de cause, une visite chez le médecin ne sera pas superflue, mais permettra au contraire de poser un diagnostic particulier et d'identifier d'éventuelles complications. En outre, le médecin prescrira un traitement qui permettra au patient de récupérer plus rapidement et d’être pleinement fonctionnel.

Blessure au dos: que peut-on et ne peut-on pas faire à la première étape?

Une ecchymose au dos survient le plus souvent lors de la chute.

Le plus commun est la chute en arrière, dans laquelle le dos est blessé en raison du fait que dans cette position, il est impossible d'atterrir sur le bras afin d'atténuer le coup.

Les ecchymoses sont effectuées en fonction de la gravité de la blessure.

Dans certains cas, le traitement dure jusqu'à un an.

Parfois, il faut quelques jours pour récupérer.

D'une manière ou d'une autre, lorsqu'une ecchymose survient, le syndrome de la douleur aiguë survient le plus souvent, puis la mobilité est limitée dans la partie endommagée de la colonne vertébrale.

Symptômes de contusion du dos des tissus mous et de la colonne vertébrale

Comme il y a peu de tissus mous dans le dos, le système osseux, à savoir la colonne vertébrale, absorbe la plupart des blessures lorsqu'il est meurtri. La gravité de la blessure dépend de la partie de la colonne vertébrale blessée. Une blessure au dos est caractérisée par une lésion des tissus mous ou des lésions du tissu osseux de la colonne vertébrale.

La colonne vertébrale est le plus souvent touchée par des blessures au dos.

Les symptômes de lésion caractérisent la lésion d'une certaine partie de la colonne vertébrale:

  • traumatisme cervical. En l'absence de lésion de la moelle épinière, une ecchymose de la région cervicale correspond à une blessure légère. Les principaux symptômes des lésions cervicales sont les suivants: douleur au cou (aiguë), gonflement du site de la lésion, rougeur de la peau;
  • traumatisme thoracique. Puisque la colonne vertébrale dans la région thoracique est fixée par la cage thoracique, cette partie de la colonne vertébrale est moins mobile. Le plus souvent, lorsque la contusion de cette section est affectée, les tissus mous en souffrent, les vertèbres ne sont pas endommagées. Les symptômes d’une contusion thoracique sont les suivants: douleur aiguë dans tout le dos, qui a tendance à s’affaiblir, difficulté à respirer, toux, douleur accrue lors de la respiration profonde ou de la toux, gonflement au site de la blessure, brunissement des tissus mous, mobilité réduite due à la douleur, toucher le site de la blessure;
  • traumatisme lombaire. L'ecchymose dans la colonne lombaire est caractérisée par une lésion des tissus mous. Quand il y a des blessures à la colonne vertébrale de nature chronique, la douleur après la blessure augmente. Les symptômes d'ecchymose de la colonne lombaire sont les suivants: douleur aiguë dans la partie inférieure du corps, gonflement, apparition d'un hématome dans la région de la blessure, douleur accrue en tournant, pliant, dysfonctionnement du muscle dorsal dans la région de la blessure.

En cas de chute, une blessure à la colonne vertébrale peut être associée à des lésions des tissus lombo-sacrés et osseux de la région pelvienne. Dans certains cas, l'impact se fait sentir sur les organes internes (reins, poumons).

Vidéo: "Symptômes des blessures à la colonne vertébrale"

Pathogenèse et conséquences d'une blessure au dos

Une ecchymose au dos, quelle que soit la partie de la colonne vertébrale survenue, est caractérisée par des symptômes de la sévérité du coup à l'automne:

  • ecchymose légère Il y a une violation partielle de la conductivité de la moelle épinière. Il y a un sentiment de faiblesse dans les membres. La restauration complète de la fonctionnalité a lieu en un mois, un mois et demi après une blessure;
  • blessure moyenne Elle se caractérise par une violation de la conductivité totale ou zonale de la moelle épinière. La récupération complète des fonctions de la colonne vertébrale se produit trois à quatre mois après la lésion. Lésion neurologique possible - parésie partielle;
  • blessure grave. La conduction de la colonne vertébrale est altérée, la récupération prend beaucoup de temps, des troubles neurologiques partiels de la moelle épinière, qui ne peuvent pas être traités, sont possibles.

Une contusion grave est caractérisée par des lésions aux vertèbres et à la moelle épinière.

Le parcours et le degré de lésion médullaire peuvent être étiquetés par phases en fonction de la gravité:

  • Immédiatement après une chute, il se produit une perte de réflexes, une perte de sensibilité dans un endroit situé légèrement en dessous du point d’impact. Paralysie possible, miction altérée, problèmes de défécation. Avec l’apparition d’un choc rachidien, le processus de diagnostic de la gravité de la blessure est difficile et possible uniquement après l’élimination du choc;
  • possible violation partielle ou complète de la conduction de la moelle épinière;
  • la perte de fonctions réflexes se produit, la parésie est possible;
  • perte de sensation s'étendant vers le bas à partir du site de la blessure;
  • dysfonctionnement du trophisme tissulaire, thermorégulation altérée sur le site de la lésion;
  • en fonction du lieu de la blessure, un dysfonctionnement des organes pelviens est possible;
  • violation complète de la conductivité, caractérisée par une lésion transversale.

En règle générale, lors des ecchymoses, la douleur apparaît en premier, puis un gonflement apparaît, qui se produit au plus tard douze heures après la lésion, les vaisseaux sanguins du site de l’impact sont détruits - un hématome se produit.

C'est important! Quelle que soit la gravité de la lésion, même si les manifestations cliniques s'atténuent, un examen aux rayons X au moins doit être effectué pour identifier d'éventuelles lésions des cellules et des vertèbres. Même avec une blessure légère, un désordre structurel se produit dans les tissus, les racines, le système vasculaire et la moelle épinière. L'absence de tout signe de rétablissement dans les deux jours suivant la blessure peut indiquer un caractère défavorable de la blessure et un pronostic décevant.

Vidéo: "Que faire avec une forte blessure au dos?"

Traitement des blessures au dos

Lorsqu’il tombe sur le dos en cas de blessure de l’un de ses départements, il est conseillé de conduire la victime au service hospitalier le plus proche. Lorsque vous restez à la maison, il est nécessaire de vous assurer que vous atteignez une position où le site de la blessure subit un maximum de douleur.

Il n'est pas recommandé de frotter fortement le point sensible. Il est conseillé d'appliquer une compresse froide sur le site de la blessure pendant quelques minutes pour soulager l'enflure.

Le premier jour ne peut pas alterner des compresses chaudes et froides. La chaleur dans les premières heures après une blessure peut déclencher le développement du processus inflammatoire, ce qui entraînera une augmentation du syndrome douloureux.

Causes et traitement des lésions à la colonne lombaire

La région lombaire de la crête comprend les fragments les plus puissants, entourés de muscles puissants. Il prend la charge principale sur la colonne vertébrale et maintient le corps verticalement. Malgré son caractère massif et puissant, ce département est souvent exposé à des blessures. Les ecchymoses de la colonne lombaire représentent jusqu'à 10% du nombre d'effets négatifs.

Raisons

En cas de lésion du système musculo-squelettique sous forme de lésion, les segments de la colonne vertébrale et le canal rachidien ne sont pas détruits. Vous pouvez être touché de différentes manières:

  • pendant l'accident;
  • si vous tombez d'une grande hauteur;
  • lorsqu'un objet lourd tombe sur le bas du dos;
  • en tombant sur le dos avec des conditions glacées, des évanouissements, un entraînement sportif;
  • si vous êtes touché au dos pendant un combat;
  • être sous l’effondrement des locaux ou d’autres structures;
  • lors d'une chute d'une échelle, une chaise.

La gravité de la blessure dépend du degré d'atteinte à la taille, qui se produit:

  1. Légère (légère) - endommage les tissus mous entourant la colonne vertébrale. La peau reste intacte, mais il existe des hématomes sous-cutanés. Aucune perturbation de la conduction nerveuse.
  2. Moyen - manque perceptible de conduction des nerfs dans certaines zones. Perturbé le travail du tube digestif, du système urinaire. Les cicatrices, les plaies apparaissent sur la peau, à certains endroits, un engourdissement de la peau se produit.
  3. Lourde - un coup frappe les organes internes, ce qui perturbe leur fonctionnement. Les changements dans la conductivité des nerfs, il existe des complications de nature neurologique. Vous devez vous rendre à l'hôpital avec l'aide d'un médecin pour éviter la nécrose des tissus.
au contenu ↑

Les symptômes

Une blessure à la colonne vertébrale est accompagnée d'une condition appelée choc vertébral. Elle se caractérise par un traumatisme partiel ou complet de la moelle épinière. Si le dommage est mineur, léger, la personne ressent un engourdissement temporaire sur le site de la contusion.

Les lésions moyennes et graves donnent les symptômes suivants de lésion de la colonne lombaire:

  • douleur au lieu de la blessure;
  • accumulation accrue de sang sous-cutané;
  • la présence d'ecchymoses;
  • mouvement limité du bas du dos;
  • affaiblissement des membres inférieurs en raison de troubles circulatoires;
  • paralysie des jambes, en tout ou en partie, en fonction du lieu de la blessure;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • problèmes d'excrétion de l'urine en raison d'une paralysie des muscles de la vessie;
  • changements dans la coordination des mouvements.
au contenu ↑

Code CIM-10

Dans la Classification internationale des maladies10, la révision de la contusion du dos est enregistrée dans la section «Blessure superficielle de l'abdomen, du bas du dos et du bassin» (S-30), dans la sous-section «Contusion du bas du dos et du bassin» et porte le code mb 10 - S-30.0.

Traitement

Blessure à la colonne vertébrale n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Avant l’arrivée du médecin, la victime doit recevoir une aide qui se résume à ce qui suit:

  • jusqu'à ce que l'arrivée du médecin n'élève pas le patient;
  • s'il y a une plaie à la surface de la peau, traitez-la avec du peroxyde d'hydrogène, enduisez les bords avec de l'iode, couvrez d'un pansement stérile;
  • le site de la blessure doit être refroidi (avec de la glace enveloppée dans une serviette, une bouteille d'eau chaude avec de l'eau froide);
  • pour ne pas autoriser une blessure par hypothermie, vous devez pour cela éliminer tous les quarts d'heure le froid du site de la blessure pendant 10 minutes et l'imposer à nouveau;
  • compresse froide est utilisé dans les 2 premiers jours, puis réchauffement est appliqué;
  • douleur intense soulager les analgésiques (ibuprofène, Analgin).
au contenu ↑

Des médicaments

Une ecchymose légère est traitée avec des médicaments de différentes directions, sous forme de comprimés, d'injections intramusculaires et intraveineuses, de pommades, de gels et d'une crème à appliquer sur la surface endommagée:

  1. Diclofénac, ibuprofène, indométhacine - médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour éliminer la douleur et l’inflammation après une blessure.
  2. Sirdalud, Mydocalm, Baclofen - éliminer les tensions musculaires, ce qui apaise les manifestations douloureuses.
  3. Complexe de vitamines du groupe B (Neyrorubin, Milgamma) - élimine les spasmes musculaires, augmente la conduction nerveuse.

Pour améliorer l'effet des médicaments utilisés à l'intérieur, utilisez des médicaments à appliquer sur le site de la blessure:

  • Gel de Diclac;
  • Pommade d'héparine;
  • Onguent de Troxerutin;
  • Gel Fastum;
  • Deep Rel.
au contenu ↑

Méthodes folkloriques

Les blessures lombaires peuvent être traitées à l'aide de recettes de guérisseurs traditionnels:

  1. Cuire une poignée de haricots à l'état doux, les broyer dans un hachoir à viande. La masse résultante est appliquée sur le tissu et appliquée sur la zone lésée. Couvrir avec du polyéthylène sur le dessus, envelopper une cicatrice d'ecchymose. Maintenir une compresse jusqu'au matin.
  2. Prenez des quantités égales d'acide acétique, d'eau et d'huile végétale. Mélanger, gaze humide dans le liquide résultant. Utiliser comme compresse pour un impact sur une blessure.
  3. Préparer une solution d'huile liquide de la bardane. Rectifiez un morceau de racine (70 g), versez un verre d'huile végétale. Partez pour une journée. Après la perfusion, chauffer la masse à feu doux pendant 15 minutes, filtrer. Conserver au réfrigérateur. La pommade résultante lubrifie le site de la blessure.
au contenu ↑

Physiothérapie

Après 5-7 jours, l'état du patient s'améliore, le temps de la rééducation arrive. Les procédures physiothérapeutiques sont prescrites pour le rétablissement complet d'une ecchymose:

  • thérapie magnétique;
  • électrophorèse;
  • thérapie au laser.

Grâce à ces mesures, la circulation sanguine est améliorée, les tissus sont renouvelés et régénérés.

À l'aide de cours de physiothérapie et de massages, ils rétablissent la mobilité des fragments de crête après une blessure et améliorent la nutrition des cellules.

Opérations

En cas de lésion lombaire grave, le traitement conservateur ne fonctionne pas. Attribuer une opération avec laquelle:

  1. Éliminer les hématomes étendus.
  2. Déformation de la colonne vertébrale correcte.
  3. Élimine la compression des terminaisons nerveuses.
  4. Restaurer le flux sanguin dans la zone de la blessure.
au contenu ↑

Les conséquences

Les lésions de la colonne lombaire nécessitent un traitement thérapeutique opportun. Sinon, il pourrait y avoir des conséquences négatives:

  • le système urinaire est altéré;
  • il y a des problèmes dans la région génitale;
  • dysfonctionnement de l'estomac et des intestins;
  • courbure de la colonne vertébrale.

Des ecchymoses graves peuvent causer:

  • manque de coordination des mouvements;
  • l'apparition de boiteries;
  • paralysie des membres.

Après un accident, les patients peuvent rencontrer des problèmes qui peuvent être résolus par un neurologue, un psychiatre, un psychologue.

Conclusion

La lésion lombaire qui en résulte ne doit pas être négligée. Une blessure légère peut être traitée indépendamment et les blessures modérées et graves sont traitées sous la surveillance d'un médecin afin d'éviter des conséquences graves.

Symptômes et caractéristiques du traitement des blessures au dos

Les blessures peuvent être causées par des coups, des pincements, des chutes. Une telle blessure au dos est considérée comme très dangereuse en raison de la faible quantité de tissus mous dans cette zone. Les conséquences les plus graves pour la santé humaine sont les lésions de la colonne vertébrale, qui, heureusement, se produisent rarement. Les poumons, le foie et d'autres organes internes peuvent également être endommagés. Je voudrais porter une attention particulière à la blessure la plus courante - une ecchymose au dos lors d'une chute et la possibilité de la soigner à la maison.

Symptômes pour différentes parties de la colonne vertébrale

Indépendamment de la zone de blessure, les symptômes courants du dos meurtri après une chute sont les suivants:

  • des douleurs apparaissent, la douleur augmente dans la colonne vertébrale;
  • un gonflement de la zone meurtrie est possible;
  • Les hématomes apparaissent à la suite de dommages causés aux petits vaisseaux.

Vous devez être attentif aux symptômes tels qu'engourdissement des extrémités, respiration intermittente, spasmes musculaires - ceci peut être la preuve de dommages plus graves.

Les blessures à la colonne vertébrale sont classées par blessure (cervicale, thoracique et lombaire). Considérez les caractéristiques de chaque cas.

Cervical

En plus des signes cliniques généraux de blessure, un engourdissement des membres supérieurs. Lors du diagnostic, on effectue la palpation de la zone meurtrie, un examen par un neurologue et des examens instrumentaux (rayons X, IRM, ponction lombaire). Le traitement des lésions de la colonne cervicale doit être convenu avec le médecin, en fonction de la gravité de la lésion.

Service thoracique

En cas d'ecchymose de la colonne thoracique, des symptômes spécifiques peuvent apparaître:

  • augmentation de la douleur pendant l'inspiration;
  • douleur dans le coeur;
  • manque de coordination des mouvements de la ceinture du membre supérieur;
  • violation de la miction et de la défécation;
  • diminution du désir sexuel.

Colonne lombaire

Les symptômes spécifiques d'une telle blessure incluent:

  • parésie ou paralysie des membres inférieurs;
  • diminution de la sensibilité en dessous du site de la blessure;
  • diminution des réflexes tendineux;
  • violation de la miction et de la défécation - parésie des sphincters;
  • troubles sexuels.

Il convient de rappeler que la victime présentant une ecchymose des tissus mous de différentes parties du dos ne peut pas être plantée avant d'être examinée par un médecin. Il est préférable de transporter en position couchée sur le lieu de prestation des soins médicaux qualifiés.

Diagnostics

Le traitement ne peut commencer qu'après un diagnostic qualifié. Il comprendra les étapes suivantes:

  • entretien avec la victime - intéressé par l'ordre des symptômes, le mécanisme de la blessure, la localisation de la douleur;
  • inspection visuelle - une attention particulière est accordée au changement de couleur de la peau et à la coordination des mouvements;
  • palpation - la présence de déformation, de tension musculaire, de localisation de la douleur;
  • consultation d'un neurologue - contrôle des réactions, des sensations tactiles, des réflexes (en particulier en cas de lésion de la région lombaire);
  • en cas de blessures graves, des études supplémentaires, telles que la radiographie, l'IRM, le scanner, la ponction lombaire, sont présentées.

Premiers secours

En cas de blessure au dos de la victime, il est préférable de le mettre sur le dos et l’exposition au froid est indiquée (tout objet froid suffira - aliments surgelés, une bouteille d’eau froide, etc.) dans une demi-heure. Peut-être l'utilisation d'analgésiques.

En cas de blessure grave au dos, vous devez appeler une ambulance ou (si la victime peut se déplacer de manière autonome) contacter le service des urgences pour un diagnostic plus approfondi.

Types de traitement

Dans le cas d'une blessure légère, il n'est pas nécessaire de traiter spécifiquement une contusion du dos, il est recommandé de s'abstenir de tout effort physique pendant quelques jours seulement. Les patients doivent observer pendant un certain temps - peut-être la manifestation tardive des symptômes de violations plus graves. Dans ce cas, l'utilisation de fonds supplémentaires est requise sous la surveillance attentive du médecin traitant.

Des médicaments

Si nécessaire, effectuez un traitement médicamenteux. Cela peut inclure:

  • analgésiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens (paracétamol, ibuprofène, kétanov, diclofénac et leurs dérivés) - sous forme de comprimés, gels, onguents anti-douleur;
  • préparations enzymatiques pour accélérer la résorption des hématomes (Wobenzym, Flobenzim).

Physiothérapie

La physiothérapie est utilisée pour améliorer la microcirculation sanguine et accélérer la résorption des hématomes. Une blessure au dos aidera à guérir l'électrophorèse, la fréquence ultra-haute, la thérapie magnétique et la thérapie au laser. Le nombre de procédures dans le cours - de 7 à 15. Il ne se déroule pas avant le 5ème jour. Pendant la période de récupération, recommandez un cours de massage et une thérapie physique.

Remèdes populaires

Egalement une approche non conventionnelle du traitement des blessures au dos, de l’utilisation de recettes traditionnelles et des remèdes maison. Considérez certains d'entre eux:

  • une compresse composée d'un mélange de vinaigre, d'huile végétale et d'eau, vous devez attacher un foulard chaud ou envelopper une couverture sur le dessus - cela aidera à soulager le gonflement;
  • bains de sel pendant 40 minutes - accélère la résorption des hématomes;
  • frotter avec de l'alcool de camphre - a un effet chauffant;
  • compresse de lait chaud;
  • frotter le jus de plantes vertes - l'effet thérapeutique de la chlorophylle;
  • frotter le jus d'absinthe;
  • Compresse d'écorce de chêne;
  • pommade à base de savon de lessive, de poudre de camphre et d'ammoniac;
  • recouvrir la pulpe d'aloès de miel;
  • compresse aux herbes de bodyagi aidera à se débarrasser des ecchymoses;
  • En frottant la teinture d'ail sur du vinaigre de cidre, cette teinture peut être conservée jusqu'à six mois. Elle permet d'éviter les complications sous la forme d'une tumeur sur le site de la blessure.

Vasily Stroganov Un orthopédiste traumatologue avec 8 ans d'expérience.

Traitement des blessures lombaires à l'automne

Le non-respect des règles de base en matière de sécurité personnelle et l’impact de facteurs externes sur le corps humain peuvent provoquer des blessures. Les blessures lombaires sont les blessures les plus courantes dans la vie quotidienne.

La colonne vertébrale est la base du système musculo-squelettique humain. Il supporte la charge principale pendant le mouvement et au repos. La région lombaire est constituée des vertèbres les plus mobiles et les plus larges, entourées de tissus musculaires développés. Par conséquent, toute lésion de cette région entraîne une perte des fonctions motrices.

Causes des ecchymoses

Les lésions lombaires sont classées parmi les écarts mineurs de l’appareil moteur, car principalement les tissus mous sont blessés, sans compromettre l'intégrité du système squelettique. Le plus souvent se produit en raison de l'exposition à des facteurs externes. Les raisons de meurtrir le bas du dos sont principalement:

  • Chute ou coup pendant le sport ou de la hauteur;
  • effets d'objets et de mécanismes sur le corps;
  • coup franc;
  • travail ou blessure sur la route.

Les symptômes

Les situations les plus courantes pouvant donner lieu à une lésion lombaire sont les suivantes: chute dans une période de conditions météorologiques défavorables, sous la glace. Les principaux symptômes de lésion lombaire sont les suivants:

  • douleur intense localisée dans la région lombaire touchée, aggravée par la palpation;
  • hyperémie, hématome et gonflement des tissus mous du bas du dos;
  • perte de sensibilité associée à une terminaison nerveuse altérée et à la moelle épinière.

À la suite d’une ecchymose lombaire de la peau, des muscles et des organes internes situés à proximité de cette zone.

S'il y a un mélange de sang dans l'urine, il convient de porter une attention particulière à l'état des vaisseaux sanguins dans la région rénale, ce qui, en cas de blessure, provoque un hématome rénal, accompagné d'une douleur intense.

Classification des ecchymoses

Classer les contusions lombaires par gravité:

Avec un léger degré de dommage, les fonctions des tissus mous sont perturbées, sans anomalies neurologiques. Le degré moyen est caractérisé par la non-conductivité zonale de la moelle épinière. À la réception d'une forme de dommage grave, la sensibilité est complètement perdue au-dessous de la zone touchée. Aussi possibles violations des processus physiologiques de la vidange.

Premiers secours

Les premiers soins pour les blessures au bas du dos consistent à examiner la victime et à exclure tout dommage au système osseux et à la peau. Si aucun dommage n’est constaté, il est possible de transférer les blessés vers un hôpital ou vers leur lieu de résidence.

Les principales actions en pré-hospitalisation:

  • assurer l'immobilité et l'adoption de la position la plus confortable du corps;
  • le premier jour, le froid est appliqué sous forme de compresses, qui doivent être changées toutes les 2 heures (lorsqu’elles sont appliquées, il faut veiller à ce que les objets froids ou la glace ne causent pas de dommages supplémentaires sous forme d’engelures, fournissent une couche suffisante de tissu entre le corps et la glace);
  • le deuxième jour, il est possible d'utiliser des compresses chaudes;
  • soulager la douleur par anesthésie;
  • si la victime est paniquée ou agitée, un sédatif doit être appliqué.

Pas besoin de traitement, sans consulter un spécialiste.

Seul un médecin peut établir des antécédents, procéder à des examens complémentaires et prescrire un traitement approprié. Un examen supplémentaire comprend les rayons X et les ultrasons, l'imagerie par résonance magnétique.

Traitement

Une fois le diagnostic clarifié, le spécialiste écrit le traitement et donne les recommandations appropriées pour rétablir la capacité de travail et poursuivre la réadaptation. Le plus souvent, la contusion lombaire ne nécessite pas de traitement hospitalier et plusieurs activités sont réalisées à domicile.

Les AINS (médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens), qui peuvent être de différents types - sous forme de comprimés, de poudres, sous forme de pommades, de crèmes, etc. Après quelques jours, il est acceptable d'utiliser des agents chauffants ayant un effet irritant. Lors de l'utilisation de tels fonds, il y a une afflux de sang dans la zone touchée, le métabolisme s'améliore en conséquence, l'oedème et l'hyperémie disparaissent.

Avec la manifestation de douleur sévère peut conduire blocus novocainic.

Réhabilitation

La période de rééducation comprend:

  • physiothérapie (UHF, électrophorèse, magnétothérapie), qui aidera à soulager les poches, à réduire la douleur et à éliminer les ecchymoses;
  • la mise en œuvre d'exercices de thérapie physique, la restauration des fonctions motrices;
  • un massage doux améliorera la circulation sanguine et le métabolisme;
  • l'utilisation de boue thérapeutique.

Méthodes traditionnelles de traitement

Il ne faut pas oublier les méthodes populaires testées par plus d'une génération:

  • des lotions à base de vinaigre et d'huile (le vinaigre, l'eau et l'huile végétale sont mélangés dans des proportions égales);
  • onguent à base d’huile végétale et de racines de bardane (200 ml: 70 g). La plante est broyée, on verse de l'huile et on la laisse pour une journée. Puis chauffé pendant 10-15 minutes, filtré. Trois fois par jour, appliquez une pommade sur les zones douloureuses. Conserver au réfrigérateur
  • lotion à partir d'écorce de chêne et de fleurs de marguerite. Écorce et fleurs broyées (1: 1), versez 1 cuillère à soupe du mélange avec de l’eau bouillante et laissez reposer une demi-heure. Appliquer sur le site de la blessure.

Pendant la période de récupération, le régime moteur et la musculation sont limités, et la nutrition rationnelle et l'état émotionnel sont surveillés. Le retour complet des fonctions motrices a lieu dans deux semaines. Si l'état de la victime ne s'améliore pas, une visite immédiate chez un spécialiste éliminera les complications.

Mesures de traitement pour lésion de la colonne lombaire

L'ecchymose lombaire est une blessure mineure qui survient souvent lors d'une chute, d'un travail pénible ou de la pratique d'un sport. Dans la plupart des cas, ses symptômes disparaissent d'eux-mêmes et sans conséquences, ils ne nécessitent pas de traitement grave. Néanmoins, une simple blessure peut entraîner de graves complications sous forme de maladies de la colonne vertébrale et des organes pelviens.

Signes caractéristiques de blessure

L'intensité des symptômes dépend de la force de la blessure. Les signes de blessure se manifestent comme suit:

  • engourdissement des reins;
  • douleur dans la région blessée;
  • gonflement de l'ecchymose, rougeur de la peau;
  • l'apparition d'hématome;
  • douleur dans le dos et ses muscles pendant le mouvement du corps, la marche;
  • gonflement des jambes;
  • violation de la miction;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • immobilisation des pieds;
  • paralysie des deux membres inférieurs.

Symptômes dépendant du degré de lésion de la colonne lombaire:

  1. Degré doux Douleur dans les tissus mous des reins, légère gêne lors des mouvements, changement de position.
  2. Degré moyen. Commotion de la moelle épinière, se manifestant par des troubles neurologiques - perte de sensation de la zone meurtrie, gonflement des jambes, etc. Un gonflement, une ecchymose apparaît sur le site de l'impact. Il est douloureux pour le patient de tourner le corps, de bouger.
  3. Degré lourd. Formation d'hématome avec d'autres modifications nécrotiques. Troubles neurologiques graves sous forme de paralysie de la vessie et des membres inférieurs, perte de sensibilité. Des modifications irréversibles de la structure des vertèbres, des lésions des organes internes proches sont possibles.

La taille la plus commune meurtrie lumière. Avec une telle blessure, les gens se tournent rarement vers un spécialiste et n'attachent pas d'importance à la douleur.

Il faut se rappeler que même des blessures mineures à la colonne vertébrale et aux organes environnants peuvent causer de nombreuses maladies chroniques.

Premiers secours

Dans le cas d'une blessure lombaire moyenne et légère, la personne blessée devrait recevoir l'aide suivante:

  • équipement d'un endroit confortable pour que le patient adopte une position horizontale;
  • appliquer du froid sur la zone touchée;
  • prendre des analgésiques;
  • retrait de la victime de l'activité physique et des tâches ménagères.

Les compresses froides doivent être appliquées avec précaution, en évitant l'hypothermie de la taille. L'abus de manière à soulager la condition est lourd d'inflammation des reins et de la vessie, le rhume. Le deuxième jour, les compresses froides sont remplacées par des compresses chaudes.

En cas de blessure grave au bas du dos de la victime, il n'est pas recommandé de soulever ou de modifier indépendamment la position de son corps. Cette blessure peut être identifiée par l'incapacité d'une personne de se tenir debout ou de changer de position en raison d'une douleur aiguë. S'il fait froid dehors, couvrez-le d'une couverture ou d'une veste chaude et attendez l'arrivée des médecins. Des mouvements imprécis des patients peuvent avoir des conséquences encore plus graves pour la santé.

Événements médicaux

Avant de prescrire un traitement, la victime doit subir un diagnostic instrumental. Pour ce faire, le médecin prescrit:

  • imagerie par résonance magnétique;
  • Échographie;
  • radiographie de la zone blessée.

Cela vous permet d'identifier une possible violation de l'intégrité des os et des tissus mous. Lorsque le côté gauche ou droit du bas du dos est meurtri, des analyses d'urine générales et des analyses de sang permettant d'évaluer la fonction rénale sont également prescrits.

Les blessures graves nécessitent un traitement à l'hôpital. À cette fin, un traitement médicamenteux est utilisé, la physiothérapie, si nécessaire - une intervention chirurgicale. Pour prévenir l'apparition de complications, le traitement doit être complètement terminé. Après cela, les médecins recommandent, à titre préventif, un traitement de spa, la restauration du corps.

Les lésions lombaires légères à modérées sont traitées à domicile, si nécessaire sous la surveillance d'un médecin. Les médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • anti-inflammatoire - soulage le gonflement des tissus, réduit l'apparence des symptômes;
  • analgésiques - soulagent les douleurs lombaires;
  • anticoagulants - préviennent les caillots sanguins;
  • nootropiques et anabolisants - rétablit les processus métaboliques, accélère la guérison des tissus;
  • antibactérien, améliorant la circulation sanguine - utilisé pour lutter contre les escarres.

Tous ces médicaments sont utilisés sous forme de pommades, de gels, de comprimés ou d’injections. La forme d'émission signifie choisir un médecin. Les injections sont utilisées pour les symptômes les plus intenses d'une ecchymose. Pour les formes bénignes, il suffit d'utiliser des remèdes locaux.

Procédures de physiothérapie qui améliorent la circulation sanguine locale, soulagent le gonflement, la douleur et accélèrent les processus de régénération:

  • la cryothérapie;
  • électrophorèse;
  • ultrafonorez;
  • thérapie ultra haute fréquence;
  • thérapie magnétique;
  • thérapie de boue;
  • irradiation infrarouge.

Ces procédures sont appliquées dans un cycle de 5 à 14 jours.

Les recettes de la médecine traditionnelle sont utilisées comme traitement auxiliaire pour les blessures au bas du dos. Ils soulagent les symptômes, accélèrent la récupération des tissus endommagés. Les remèdes suivants sont populaires à cette fin:

  • onguent de racine de bardane;
  • une compresse d'huile, d'eau et de vinaigre;
  • décoction d'écorce de chêne à usage externe;
  • onguent de feuilles et pousses chélidoine.

Avant d’utiliser des médicaments traditionnels, vous devez vous assurer qu’ils n’interagissent pas avec les médicaments utilisés.

Conséquences possibles

Des complications surviennent dans les cas suivants:

  • manque de soins médicaux pour les blessures graves;
  • éviter l'examen pour les douleurs lombaires longues;
  • tentative d'auto-traitement, ne prévenant pas les effets d'une blessure.

Lorsque vous faites référence à un spécialiste, les effets des blessures au bas du dos sont minimes. Un diagnostic complet et une thérapie complexe éliminent rapidement les symptômes de dommages et favorisent la guérison des lésions d'autres organes.

Conséquences possibles d'une blessure au bas du dos:

  • paralysie des membres inférieurs, de la vessie, etc.
  • perturbation des organes pelviens;
  • diminution de la fonction sexuelle;
  • perte de sensibilité de différentes parties du corps;
  • changement de démarche;
  • hernie spinale dans la colonne lombaire.

Dans la plupart des cas, la blessure disparaît d'elle-même sans conséquences graves pour la santé, à l'exception des blessures modérées et graves.

Conclusion

Une lésion lombaire nécessite une surveillance attentive en cas de douleur intense, de perte de sensibilité, de paralysie et en violation du travail d'autres organes. Les blessures légères ne nécessitent pas de traitement spécial et, dans la plupart des cas, elles se passent d'elles-mêmes. Pour prévenir l'apparition de complications, il est recommandé de poser un diagnostic sur l'état de la colonne vertébrale et des petits organes du bassin.