Pincement, inflammation du nerf sciatique - symptômes et traitement

Comme on le sait, le nerf sciatique commence au plexus lombo-sacré et, en descendant la jambe, se ramifie dans deux directions: les nerfs tibial et péronier. Son pincement est accompagné d'une douleur aiguë qui affecte les deux membres et limite les mouvements du patient.

Seul un traitement complexe, comprenant un traitement de physiothérapie et une série d'exercices spéciaux, peut soulager les symptômes d'inflammation du nerf sciatique et corriger la situation en cas de pincement. Cependant, dans la période aiguë, le traitement médicamenteux est inévitable.

Dans cet article, nous examinerons les principes de base du traitement de l’inflammation, du pincement du nerf sciatique chez l’adulte, ainsi que des premiers symptômes et des premières causes de cette maladie. Si vous avez des questions, laissez-les dans les commentaires.

Qu'est ce que c'est

Nerf sciatique pincé - inflammation d'un des nerfs les plus longs du corps, se manifestant dans la douleur intense de la colonne lombo-sacrée. En médecine, ce phénomène s'appelle sciatique.

L'inflammation du nerf sciatique est un syndrome ou une manifestation des symptômes d'autres affections. À cet égard, l'inflammation peut être causée par des problèmes dans le travail d'autres organes et systèmes du corps, mais dans la plupart des cas, l'apparition d'une pathologie est associée à des problèmes dans la colonne vertébrale.

Raisons

De quoi s'agit-il et pourquoi se développe-t-il? La maladie est plus fréquente chez les personnes de plus de 30 ans, bien que plus récemment, les personnes plus jeunes soient sujettes à une pathologie, qui est associée à la formation précoce de changements dégénératifs dans les tissus mous autour de la colonne vertébrale.

Le facteur le plus commun dans le développement de l'inflammation du nerf sciatique devient un processus pathologique, localisé dans le segment rachidien lombaire et sacré.

Par conséquent, la cause la plus courante de pincement est la suivante:

  1. Déplacement total ou partiel du disque intervertébral, accompagné de pincement du nerf sciatique, rétrécissement du canal rachidien, croissance sur la colonne vertébrale;
  2. Syndrome musculaire en forme de poire;
  3. Dommages aux organes ou au système musculaire du petit bassin dus à des blessures ou à des efforts physiques intenses;
  4. Hypothermie, processus infectieux;
  5. La présence de tumeurs.

L'inflammation du nerf sciatique peut être une lésion primaire dont les causes les plus fréquentes sont l'hypothermie, un processus infectieux, un traumatisme. Un pincement secondaire survient lorsque les racines nerveuses qui forment le nerf sciatique sont bloquées, en raison d'une saillie, d'une hernie du disque intervertébral, de croissances osseuses autour de la colonne vertébrale, de spasmes musculaires dus à l'ostéochondrose, d'une surcharge physique, etc.

Symptômes de l'inflammation du nerf sciatique

Si le nerf sciatique est pincé, les symptômes de la pathologie sont exprimés sous une forme aiguë, perturbant de manière marquée la qualité de vie habituelle du patient. Le symptôme principal de la maladie est le syndrome douloureux dont l'intensité dépend de la cause de l'inflammation:

  • hernie du nerf sciatique pincé;
  • grippe, paludisme et autres infections provoquant une inflammation;
  • la sténose;
  • spondylolisthésis.

Assurez-vous de prendre en compte la nature de la douleur. Cela aide les médecins à diagnostiquer avec précision, puis procéder au traitement de l'inflammation. Par conséquent, le pincement dans la partie inférieure de la colonne vertébrale est divisé en trois groupes:

  • symptôme de l'atterrissage - le patient ne peut pas s'asseoir;
  • Symptôme de Lasegue - le patient ne peut pas lever une jambe droite;
  • Sikar symptôme - la douleur augmente avec la flexion du pied.

Outre la douleur, il existe également des symptômes caractéristiques d'inflammation du nerf sciatique associés à une altération de la conduction de l'influx nerveux le long des fibres motrices et sensorielles:

  1. Détérioration de la sensibilité (paresthésie) - dans la phase initiale se manifeste par une sensation d'engourdissement, des picotements de la peau des fesses et des jambes sur la surface du dos. À mesure que les symptômes progressent, les autres types de sensibilité diminuent également, jusqu'à leur disparition complète.
  2. Altération de la fonction des organes pelviens - découle de la compression des fibres du système nerveux autonome (sympathique et parasympathique) traversant le nerf sciatique. Des troubles de la miction (incontinence urinaire) et des selles sous forme de constipation apparaissent. Ce symptôme se développe dans les cas graves de sciatique avec atteinte importante des racines de la colonne vertébrale.
  3. Les dysfonctionnements de la fonction motrice résultent de la dégradation des fibres nerveuses motrices. Chez l'homme, il existe une faiblesse des muscles fessiers, fémoral et des jambes. Cela se traduit par un changement de démarche avec un processus unilatéral (avec une boiterie sur une jambe douloureuse).

Si les symptômes ci-dessus apparaissent, le traitement doit commencer immédiatement, car le pincement du nerf sciatique peut entraîner une perte complète de la sensation dans les jambes.

Diagnostics

Pour déterminer comment traiter un nerf sciatique pincé, il est impératif de connaître son étiologie et, si possible, d'éliminer tous les facteurs pouvant provoquer le développement de la maladie.

Pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de procéder à un examen complet du patient - il devrait inclure:

  • méthodes de diagnostic de laboratoire clinique et biochimique;
  • examen du neuropathologiste et, si nécessaire - d'un vertébrologue, d'un rhumatologue et d'un chirurgien vasculaire;
  • Radiographies de la colonne vertébrale dans plusieurs projections (toujours en position couchée et debout);
  • études tomographiques.

Une consultation médicale urgente est requise si:

  • sur fond de douleur, la température corporelle monte à 38 ° C;
  • un œdème est apparu sur le dos ou la peau rougie;
  • la douleur s'étend progressivement à de nouvelles zones du corps;
  • il y a un engourdissement important dans la région pelvienne, les cuisses, les jambes, ce qui rend la marche difficile;
  • il y a une sensation de brûlure pendant la miction, des problèmes de rétention d'urine et de selles.

Ces études aident à déterminer ce qu’il faut faire pour soulager la douleur le plus rapidement possible et pour éliminer l’inflammation du nerf sciatique.

Comment traiter le nerf sciatique pincé

En cas de survenue de symptômes de pincement du nerf sciatique, le traitement devra être instauré dès que possible. Selon les résultats du diagnostic, le spécialiste vous prescrira le traitement approprié:

  1. Tout d'abord, il est déterminé pourquoi le nerf sciatique a été pincé. Le traitement peut varier de la cause. Par exemple, les néoplasmes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.
  2. Traitement de la toxicomanie. La première étape de ce traitement vise l’anesthésie et l’élimination du processus inflammatoire. Pour cela, des relaxants musculaires et des AINS sont utilisés.
  3. Les vitamines du groupe B (combilipen, milgamma) contribuent à la normalisation du métabolisme dans les cellules nerveuses. Dans la période aiguë sont prescrits par voie intramusculaire pendant une période de 10 jours, puis transférés à une administration orale.
  4. Traitement de physiothérapie. Ce traitement comprend l'électrophorèse, l'utilisation de champs électromagnétiques ou de rayons ultraviolets, le massage (effets sur certains points, le massage en boîte ou sous vide), la thérapie avec des procédures à la paraffine, la thérapie à l'eau.
  5. Traitement non traditionnel, qui comprend actuellement de nombreuses méthodes différentes. Il comprend l’acupuncture, l’utilisation de Kuznetsov iplikatorov, le traitement de la pierre, l’hirudothérapie, la phytothérapie, la moxibustion.
  6. Traitement de recettes populaires. Ainsi, lors du pincement, on utilise le marronier, la teinture de laurier, des gâteaux à la farine et au miel, des compresses de pomme de terre, de la cire d'abeille, des bourgeons d'épinette et de pin, la teinture de pissenlit et de nombreuses autres méthodes.
  7. Les médicaments diurétiques sont utilisés pour réduire l'enflure dans la région des racines nerveuses (furosémide).
  8. Gymnastique thérapeutique. Aide à améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée et à renforcer les muscles. Quel type d'exercices effectuer dans un cas particulier, le médecin décide en fonction du degré de négligence de la maladie, de l'intensité de la douleur, de la présence d'un processus inflammatoire et d'autres facteurs.
  9. Traitement chirurgical. Avec l'inefficacité des médicaments et des procédures physiothérapeutiques, la seule option pour éliminer le pincement est l'intervention chirurgicale: discétomie et microdissétomie.

Il est à noter que le traitement de l'inflammation ou du pincement du nerf sciatique à la maison est un exercice complexe à long terme, qui n'a pas toujours d'effet immédiat. Vous devez donc gérer votre santé pendant longtemps.

Si, au bout de quelques mois, la douleur ne s'atténue pas, on prescrit au patient des injections de stéroïdes, administrées par voie épidurale dans la zone touchée. Cette procédure réduit les symptômes d'inflammation au niveau local, ce qui donne immédiatement un effet temporaire, mais très perceptible.

Mode

L'un des principaux composants du traitement est la création d'un régime de traitement et de protection du patient.

Le patient doit être allongé sur un lit dur, il est recommandé de limiter les mouvements pour limiter les signes d'inflammation. L'observance du repos au lit jusqu'à l'amélioration de l'état et l'élimination du syndrome douloureux est montrée.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les analgésiques les plus efficaces sont les AINS. Ce groupe de médicaments est constitué de médicaments qui arrêtent l'action de l'enzyme COX et ont une action anti-inflammatoire, notamment:

  • Le méloxicam (Movalis, Amelotex) est disponible sous forme de pilule ou de forme injectable. Il s'agit de l'une des préparations les plus sûres du groupe des AINS.
  • «Piroxicam» est produit sous forme de solution (ampoules de 1-2 ml), comprimés, suppositoires, gel, crème, peut être utilisé localement et par injection, 1-2 ml une fois par jour pour soulager une crise de douleur aiguë.
  • "Nimesulide" ("Nise", "Nimesil") - est produite sous forme de poudres, comprimés, gélules. La dose habituelle de 100 mg par jour, dans les premiers jours, peut augmenter à 200 mg.
  • «Celebrex» - capsules, la dose quotidienne recommandée va jusqu'à 200 mg, mais peut être augmentée avec une douleur intense à 400-600 mg lors de la première dose, puis réduite à 200 mg.
  • "Ketonal", "Ketanov" ("Kétoprofène") - disponible en ampoules, en gélules, en comprimés, en suppositoires et en pommade, la sciatique est le plus souvent administré par voie intramusculaire (jusqu'à 3 fois par jour, 2 ml), mais les symptômes élimine bien et application locale (pommade).

Lorsque la douleur et l’inflammation augmentent, des médicaments hormonaux stéroïdiens sont parfois prescrits. Ils permettent de soulager la douleur, sans toutefois éliminer la cause de l’inflammation, et leur utilisation entraîne de nombreux effets secondaires et contre-indications.

Voyez également comment choisir des anti-inflammatoires non stéroïdiens efficaces pour le traitement des articulations.

Relaxants musculaires et vitamines

Les relaxants musculaires sont prescrits pour réduire la tension musculaire réflexe locale provoquée par la douleur. C'est:

En outre, l'effet anti-inflammatoire est produit par des complexes multivitaminés à base de vitamines du groupe B:

Lorsque la physiothérapie et les médicaments ne vous aident pas, ils ont recours à des méthodes chirurgicales - microdiscatterie, discétomie, dans laquelle une partie du disque est retirée, en appuyant sur le nerf sciatique.

Traitement non conventionnel

Les cliniques spécialisées et les centres médicaux utilisent diverses méthodes non traditionnelles pour traiter le nerf sciatique pincé:

  • phytothérapie;
  • acupuncture;
  • acupression
  • réchauffer avec des cigares d'absinthe;
  • thérapie aux pierres ou massage aux pierres;
  • passer l'aspirateur ou peut masser;
  • thérapie de sangsue-thérapie de sangsue et autres.

Traitement Spa

En dehors de l'exacerbation, il est recommandé de traiter l'inflammation du nerf sciatique dans les sanatoriums, de guérir la boue, d'hydrothérapie avec l'utilisation de radon, de sulfure d'hydrogène et de bains de perles, et de bénéficier d'une traction sous-marine particulièrement efficace.

La climatothérapie contribue toujours à renforcer le système immunitaire, à réduire la fréquence des rhumes, au repos, à améliorer l'humeur et à créer une attitude positive, essentielle à la guérison.

Massages

Les procédures de massage sont autorisées après l’apaisement du processus inflammatoire aigu.

Grâce à cette technique, la conductivité du nerf sciatique endommagé est augmentée, la circulation sanguine et le flux lymphatique locaux sont normalisés, la douleur est réduite et la perte de masse musculaire déjà développée diminue.

Exercice

Après la récupération, un bon exercice physique est particulièrement nécessaire, mais uniquement ceux dans lesquels la charge est répartie uniformément des deux côtés du corps (jogging léger, marche, natation, ski de loisir).

De plus, il existe des exercices spéciaux qui conviennent à tous les patients en rémission. Nous donnons un exemple d’exercices qui peuvent être facilement effectués à la maison, allongés sur le sol.

Tous les exercices sont effectués 10 fois, suivis d'une augmentation de la charge:

  1. Les jambes mènent au corps, les serrent sous les genoux. Avec vos mains, tenez vos jambes aussi près que possible de vous, gardez cette position pendant 30 secondes, puis revenez à la position de départ.
  2. Les jambes sont droites, les chaussettes sont levées, les bras le long du corps. Étirez vos talons et votre cou dans différentes directions pendant 15 secondes, puis détendez-vous.
  3. Tournez-vous sur le côté, tirez vos jambes vers vous. Tirez les chaussettes. Revenez ensuite à la position de départ et tournez-vous de l'autre côté.
  4. Roulez sur votre ventre, soulevez le torse de vos mains, faites des pompes. Ne tendez pas vos jambes.

Cependant, il est nécessaire de savoir que si le pincement du nerf sciatique est provoqué par une hernie du disque intervertébral, il est nécessaire de choisir un ensemble d'exercices de physiothérapie en collaboration avec votre médecin.

Traitement des remèdes populaires

Une importance particulière est accordée à la médecine traditionnelle afin de guérir le nerf sciatique pincé. Après tout, ses fonds sont pratiquement le seul moyen de traitement, par exemple, si une femme enceinte pince un nerf ou s’il existe des contre-indications aux médicaments pris, aux procédures physiques.

A la maison, vous pouvez effectuer le traitement suivant:

  1. Teinture de laurier. Il est nécessaire de prendre 18 feuilles de laurier de taille moyenne, de verser 200 ml de bonne vodka dessus, d'insister pendant 3 jours dans un endroit sombre et frais. Après cette période, la perfusion obtenue doit être frottée dans la zone sacrée par des mouvements de massage. Après la quatrième procédure, il y a un effet positif.
  2. La nuit, vous pouvez attacher un gâteau au miel à l'endroit sensible. Pour ce faire, faites chauffer une cuillère à soupe de miel dans un bain-marie, mélangez-le avec un verre de farine, formez un gâteau et posez-le sur un point sensible. Fermer avec de la cellophane et enveloppez le tout avec une écharpe chaude. Une telle compresse soulagera la douleur.
  3. L'infusion de germes de pomme de terre est préparée à partir de pommes de terre germées, ou plutôt de ses processus. Pour ce faire, prenez un verre de choux et versez un demi-litre de vodka. En tant que tel, le mélange est infusé pendant deux semaines dans l'obscurité. Une fois qu'il est prêt, vous devez le frotter à l'endroit affecté deux fois par jour et l'envelopper avec un chiffon chaud pendant un certain temps.
  4. Dans 200 ml de solution d’alcool (pas moins de 70%), dissolvez 10 comprimés de dipyrone et ajoutez un flacon contenant 5% d’iode. Le mélange résultant doit être retiré dans un endroit sombre pendant 3 jours. Frottez la teinture finie dans la zone à problèmes avant de vous coucher, puis enroulez un foulard dans le dos et dormez jusqu'au matin.

Rappelez-vous que le traitement à domicile ne peut pas remplacer une pharmacothérapie complète, ils sont uniquement destinés à réduire les manifestations de la maladie.

Prévention

Lorsque le diagnostic de piégeage du nerf sciatique est diagnostiqué, les médicaments éliminent la douleur et l’inconfort général; mais il est également recommandé d'étudier des mesures préventives pour prévenir les récidives:

  • seulement besoin de dormir sur une surface dure
  • éviter de soulever des poids
  • membres d'hypothermie
  • ne faites pas de mouvements brusques.

Quel médecin contacter

Si vous avez des symptômes de sciatique, vous devez contacter un neurologue. Un physiothérapeute, un massothérapeute et un thérapeute manuel sont impliqués dans le traitement. si nécessaire, le patient examine un neurochirurgien.

Comment traiter la traction du nerf sciatique?

Tout nerf pincé dans le service vertébral est difficile à tolérer, en plus, il est dangereux. Pincé nerf lombo-sacré phénomène plus fréquent. Une inflammation se produit à la suite du pincement du nerf sciatique. Cette maladie est appelée sciatique.

Cela est dû au fait que ce nerf traverse toute la région vertébrale et descend les jambes. En outre, c'est dans cette zone que se trouve le nombre maximal de racines nerveuses. Il y a une augmentation de la douleur au cours d'une étape élémentaire, provoquant une gêne sévère dans la position habituelle.

Inflammation due au pincement du nerf sciatique

Chez l'humain, le nerf est situé à gauche et à droite du bas du dos et traverse les muscles des jambes jusqu'aux doigts. En règle générale, l'un des deux nerfs est enflammé.

Le groupe de risque comprend:

  • Travailleurs dont le travail implique un travail physique lourd. Par exemple, les déménageurs, les constructeurs, les ouvriers agricoles, les mineurs.
  • Les personnes atteintes de maladies qui provoquent des lésions nerveuses. Ceux-ci incluent: les patients avec le diabète sucré ou les alcooliques chroniques.
  • Les femmes enceintes. Après 25 semaines de gestation, le poids de l'abdomen est soumis à une pression sur les ganglions spinaux. Il peut donc en résulter un pincement.
  • Les gens après 30 ans. Ils commencent à porter des disques intervertébraux, d’où un risque accru d’ostéochondrose et de hernie spinale.

Ici vous trouverez un article similaire sur le traitement du nerf sciatique.

Les causes de la maladie

En principe, une personne ne peut pas contrôler les modifications du tonus des muscles du dos et des fesses, dont les spasmes provoquent des douleurs.

Parmi les différents motifs pour lesquels il est possible de pincer le nerf sciatique, il convient de souligner les suivants:

  • Déformation et déformation des disques intervertébraux causée par l'ostéochondrose. 90% des patients atteints d'ostéochondrose ont été pincés. La manifestation est expliquée par le processus inflammatoire du nerf, qui passe par la fin sacrée. Lorsque l'une des racines nerveuses est comprimée, la douleur est vive.
  • Hernie de la colonne lombaire, c'est-à-dire perte de disques en dehors de la colonne vertébrale. C'est la cause la plus populaire de la sciatique et apparaît finalement de l'ostéochondrose. Cela vient du fait que la hernie comprime les nœuds nerveux émergeant du foramen intervertébral et que des crises de brûlures aiguës se développent.
  • Augmentation de la charge sur la colonne vertébrale. Ce phénomène se produit après la 25ème semaine de grossesse. La charge sur les vertèbres d'une femme augmente en raison du gain de poids et du déplacement du centre de gravité, la colonne vertébrale est déviée vers l'arrière. La sévérité des muscles.
  • Déplacement (mouvement) des disques intervertébraux les uns par rapport aux autres. La maladie est appelée "spondylolisthésis" et peut être de nature congénitale et acquise (microtraumatisme de la colonne vertébrale). À la suite de la pression sur les ganglions et un pincement est formé. Un groupe de personnes qui en souffrent sont généralement des gymnastes sportifs. À propos du déplacement du sacrum, les symptômes se lisent ici.
  • Le rétrécissement du canal rachidien (sténose). En règle générale, la maladie dans ce cas est chronique. Elle peut être causée par une ischémie, une augmentation de la pression épidurale, entraînant une compression des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale. Les calculs biliaires spinaux forment des ostéophytes, ce qui conduit à une sténose.
  • Les tumeurs. Le pourcentage d'occurrence de la maladie à la suite d'une néoplasie est extrêmement faible, mais il se produit également. Une telle douleur se manifeste de manière continue. La douleur provient des propres tissus du nerf sciatique et des tissus environnants.
  • Maladies infectieuses de la région pelvienne. Maladies associées aux infections du plan pelvien. Par exemple, la tuberculose, l'herpès zoster, la brucellose. Dans ce cas, les toxines et les microbes des tissus enflammés enflamment le nerf.
  • L'hypothermie Ce genre de raison fait référence à une inflammation aseptique dans les névralgies.
  • Blessures et abcès.
  • En surpoids.

La maladie a rarement une cause unique. La pratique montre que la maladie touche la majorité de la population âgée. Il en résulte des troubles liés à l'âge des vaisseaux, de la colonne vertébrale, etc.

Histoires de nos lecteurs!
"J’ai soigné moi-même mon dos. Cela fait 2 mois que j’avais oublié mon mal de dos. Oh, j’avais tellement souffert, mon dos et mes genoux me faisaient mal, je ne pouvais vraiment pas marcher normalement. Combien de fois j’ai été dans des seuls des comprimés et des onguents coûteux ont été prescrits, et ils ne sont d'aucune utilité.

Et maintenant, la 7ème semaine est passée, les articulations arrière ne sont pas un peu perturbées. En une journée, je vais au travail pour la datcha et je marche à 3 km du bus, alors je vais facilement! Tout cela grâce à cet article. Toute personne qui a mal au dos est une lecture incontournable! "

Symptômes et manifestations de la maladie

Le pincement du nerf sciatique provoque une douleur aiguë, un engourdissement du corps. Habituellement, la douleur se manifeste d'un côté ou de l'autre. En fonction du degré de pincement de la fibre nerveuse, la douleur peut pénétrer dans le mollet, le fessier, les orteils, les pieds. En conséquence, une personne ne peut pas marcher, s'asseoir et se coucher pendant une longue période. À mesure que la situation s'aggrave, les symptômes deviennent plus nets.

Il y a beaucoup de signes de la maladie:

  • Douleur douloureuse dans le bas du dos, augmentant par exemple lors de la pratique de sports;
  • Douleur croissante sur toute la jambe;
  • Une diminution de la sensibilité de la jambe, ainsi que des engourdissements et des picotements à l'intérieur de la cuisse de la jambe;
  • Diminution du réflexe tendineux lors de l'impact;
  • Boiter sur une jambe et blanchir la jambe;
  • Impuissance et lourdeur dans les hanches et les jambes;
  • Réduire le volume des muscles de la cuisse;
  • Abaissement de l'agilité des pieds, des phalanges des doigts et du genou;
  • Augmentation de la douleur en éternuant, en riant ou en toussant;
  • La douleur accompagne la transpiration des jambes, la perturbation de la démarche, la difficulté à plier les genoux, les orteils et à tourner les pieds.

Diagnostic de la traction du nerf sciatique

Si vous ne trouvez pas la cause principale, la sciatique reviendra périodiquement. Sur cette base, il est nécessaire de consulter un médecin qui déterminera si les réflexes tendineux et leur sensibilité sont modifiés. En outre, prenez des photos sur l'équipement nécessaire. Pour la nomination du bon traitement devrait être un diagnostic complet.

Le médecin peut suggérer les examens suivants au patient:

  1. Radiographie rachidienne: permet de détecter l'ostéochondrose, le spondylolisthésis, la sténose. Donne à réfuter ou à prouver les modifications osseuses de la colonne vertébrale.
  2. La tomodensitométrie de la colonne vertébrale (TDM) est la meilleure méthode de radiographie permettant de diagnostiquer la courbure de la colonne vertébrale.
  3. Avec les contre-indications au scanner, on utilise l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Donne une image réelle des causes de la maladie et aide à mieux les gérer;
  4. Une échographie (dans d'autres cas, une tomodensitométrie) des organes permet de révéler ou de réfuter les doutes concernant une hernie du disque intervertébral;
  5. Balayage radio-isotopique sous l'hypothèse d'une tumeur. Il est indiqué pour les personnes dépendantes des corticostéroïdes et infectées par le VIH.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Premiers soins pour pincer le nerf

Si vous pensez qu'une pincée vaut la peine de donner les premiers soins au patient. Si les anti-inflammatoires ne soulagent pas la douleur dans les 2-3 jours, vous devez contacter un spécialiste qui comprendra le problème et élaborera un schéma thérapeutique clair. Ne pas effectuer d'auto-traitement - il est lourd de l'aggravation de la maladie.

Tout d'abord, lorsqu'un nerf est pincé, accompagné d'une douleur aigue, une ambulance doit être appelée. Au mieux de mes capacités, il est nécessaire, avant l’arrivée des médecins, d’améliorer la condition du patient.

Quelles mesures devraient être prises pendant l'attaque:

  1. Tout d’abord, rassurez la personne et placez-la sur un plan plat, lisse et dur. Le patient doit lui-même adopter une position dans laquelle il est plus à l'aise;
  2. En l'absence de contre-indications, des analgésiques anti-inflammatoires doivent être pris (par exemple, Nise, Ibuprofen, Diclofenac et autres). Dans certaines situations stressantes, buvez des sédatifs;
  3. Ne bougez pas, ne déplacez pas le patient pour éviter de serrer et pour prévenir un gonflement futur;

Traitement sous la surveillance d'un spécialiste

En règle générale, il est impossible de guérir complètement la maladie, le traitement est réduit à une anesthésie temporaire. Si la douleur ne recule pas pendant 2-3 jours, vous devriez consulter un médecin - un neurologue ou un vertébrologue. Après le diagnostic et l'établissement d'un diagnostic précis, le médecin prescrit un traitement.

En savoir plus sur la façon de guérir le nerf sciatique à la maison, lisez ici.

Pour un rétablissement rapide et une amélioration de l'effet, un traitement complet doit être appliqué, y compris un traitement médicamenteux et une physiothérapie.

Pour le traitement de la toxicomanie comprennent:

  1. Réception des vitamines des groupes B et E. Alimenter les zones endommagées. Les pilules et les onguents anti-inflammatoires, les antispasmodiques destinés à réduire la douleur sont assurés d'être prescrits;
  2. Analgésiques prescrits en cas de douleur intense. Ils sont nécessaires si les autres médicaments n’agissent pas;
  3. Le médecin peut prescrire des chondroprotecteurs pour nourrir le tissu cartilagineux et pour une récupération rapide. Les médicaments nootropes sont prescrits pour la rééducation de la circulation cérébrale.

Pour prendre des médicaments, vous avez besoin d'une consultation préalable avec un spécialiste, car Les comprimés peuvent provoquer une réaction indésirable, telle que somnolence, confusion, perte d’attention.

La physiothérapie comprend:

  • L'acupuncture;
  • Hirudothérapie (traitement avec des sangsues);
  • Acupressure ou massage sous vide;
  • Thérapie magnétique;
  • Thérapie manuelle (la contre-indication est la hernie intervertébrale);
  • Applications de paraffine;
  • UHF - thérapie;
  • Phonophorèse et électrophorèse avec des médicaments.

La maladie ne peut pas être traitée exclusivement par la méthode médicamenteuse, la physiothérapie est donc une excellente alternative pour soulager la douleur et les spasmes. Il est efficace dans le cas de l’achèvement d’un cycle complet d’au moins dix et parfois quinze séances.

Traitement de la sciatique

Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement à domicile:

  1. Les médicaments les plus utilisés dans le traitement du pincement sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens: indométhacine, ibuprofène, piroxicam, dexalgine, kétoprofène. Pour commencer, ils sont utilisés sous forme d'injections dans le muscle, après quoi des pilules sont prises. Il est possible d'ajouter un traitement avec une pommade: "Voltaren", "Diclofenac".
  2. Ces médicaments sont pris avec des médicaments antiacides qui ne violent pas la muqueuse gastrique: "Ranitidine," Rabeprazole "est utilisé avec" Almagel "," Fosfalyugel "ou" Maalox ".
  3. Vitamines B pour aider à détendre les muscles à l'étroit.
  4. Avec une vive douleur brûlante, injectez de la novocaïne.

Traitement à domicile

Si la maladie est causée par un spasme musculaire, vous pouvez faire de la gymnastique après une douche tiède. Se balance d'avant en arrière, de gauche à droite.

Il ne sera pas superflu d'appliquer de la glace (de préférence sèche de la pharmacie) toutes les deux heures pendant 15 minutes. Si la fesse fait mal, un affaissement de la barre horizontale aidera à réduire la douleur, à resserrer les genoux et à relâcher les muscles. Lisez à propos des préparations relaxantes ici.

Remèdes populaires:

  1. Compresse d'huile: étalez de l'huile végétale sur l'endroit endommagé, appliquez de la cire d'abeille fondue dans un bain-marie. Pour envelopper un film et une serviette chaude. Gardez jusqu'à cool.
  2. Préparez la teinture pour moudre et appliquez localement. La vodka verse des boutons de pin, des branches de conifères et des fleurs de pissenlit. Insister deux semaines dans un endroit sombre.

Prévention des maladies

Il est long et difficile de traiter un pincement du nerf, mais cela peut être fait si des mesures sont prises pour prévenir la maladie. Ceux qui ont déjà souffert de cette douleur doivent simplement suivre les mesures suivantes.

Les principales méthodes de prévention:

  • Utilisez des oreillers et des matelas orthopédiques;
  • Ne vous asseyez pas sur des selles basses et molles;
  • Au travail, assurez-vous de prendre des pauses, de vous lever de chez vous, de marcher;
  • Visitez la piscine, des cours de yoga utiles, du jogging;
  • Suivre un cours de massage thérapeutique sous la supervision d'un spécialiste;
  • Ne soulevez pas de poids;
  • Éviter l'hypothermie;
  • Exercice pour soutenir le tonus musculaire.

Les exercices visant à maintenir le tonus musculaire doivent être effectués uniquement en rémission:

  1. Allongez-vous sur une surface dure, jetez vos jambes sur n'importe quelle surface selon un angle de 90 degrés, par exemple sur un mur. Abaissez vos muscles fessiers. Dans cette position, passez 10 minutes. L'exercice devrait être fait quotidiennement plusieurs fois.
  2. Lentement, assis sur ses talons, essayez peu à peu de vous pencher en avant. Nous essayons de toucher le sol avec nos mains.
  3. Asseyez-vous sur les talons, écartez les bras et avancez le plus loin possible dans le dos. Revenez à la position d'origine. Répétez.
  4. Allongez-vous sur une surface dure, expirez, appuyez vos genoux contre votre poitrine et attrapez-les. Inspirez et appuyez vos genoux sur le front. Tenez pendant quelques minutes.

Si quelques jours d’exercice ne vous gênent pas, ajoutez les exercices suivants:

  1. "Vélo". Augmentant progressivement le mouvement et la vitesse de mouvement;
  2. Demi-squats avec les jambes écartées. Une chaise devrait être utilisée comme support;
  3. Rotation en douceur les hanches dans un cercle;
  4. Marcher sur les fesses: déplacez les fesses de haut en bas.

L'une des principales méthodes de prévention des pincements est le mouvement. Vous ne devriez pas vous asseoir ou vous allonger pendant longtemps, vous devriez marcher plus, faire du sport léger.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison

Au stade initial, le pincement du nerf sciatique est assez rare. Les attaques dérangent plusieurs fois par an. Par conséquent, le patient, ayant enduré la douleur, n’est pas pressé d’aller chez le médecin. La question de savoir comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison n’est pas encore à l’ordre du jour. Et en vain, plus la maladie se développe longtemps, plus ses symptômes apparaissent.

Le nerf sciatique du corps humain est le plus long. Il commence à partir du plexus lombaire et les branches finales s'étendent jusqu'au bout des doigts. En plus de la sciatique, en médecine, la maladie est appelée névralgie (pincement) du nerf sciatique, la radiculite lombo-sacrée. Une compréhension précise des causes permet d’obtenir une réponse à la question de savoir comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison.

Causes de la maladie:

  1. Blessures (y compris génériques) entraînant une compression des troncs nerveux.
  2. Les tumeurs qui compressent le nerf, d'une part. De l'autre, avoir un effet toxique.
    Facteurs infectieux et inflammatoires associés à l'hypothermie ou à des foyers d'infections chroniques dans le corps.
  3. Maladies gynécologiques.
  4. Distorsion de la configuration vertébrale, malformations congénitales (par exemple, spina bifida).
  5. Constipation chronique
  6. Hernie discale intervertébrale.
  7. Les ostéophytes, conséquence des modifications dégénératives de la colonne vertébrale.
  8. Spondylolisthésis (déplacement des vertèbres les uns par rapport aux autres).
  9. Inflammation, spasmes musculaires dans le bas du dos, les fesses.

Les produits chimiques produits par le corps qui irritent le nerf sciatique peuvent provoquer une sciatique.

Symptômes de pincement du nerf sciatique

Les manifestations typiques peuvent être de nature différente. Dans la pratique médicale, un seul des extrémités est principalement touché, il est assez rare qu'un clampage sciatique puisse se produire dans les deux cas, alors le problème de la prise en charge à domicile sera encore plus aigu.

L'un des principaux symptômes peut être considéré comme un trouble de la sensibilité ressenti dans le cas de la maladie:

  • Douleur vive et lancinante. Il commence dans la région lombaire, les fesses, avec une continuation jusqu'à l'arrière des membres.
  • Faiblesse dans les membres, engourdissement.
  • Douleur aiguë dans la fesse, augmentant en position assise.
  • Picotements
  • En se déplaçant, les coudes apparaissent, une douleur aiguë apparaît.
  • Sensation de brûlure.
  • Lorsque vous vous levez d'une chaise ou d'une chaise, vous ressentez des douleurs lancinantes.

Comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison?

Le patient qui a référé au médecin-neurologue est examiné. Dans la plupart des cas, le diagnostic nécessite l'utilisation d'une radiographie ou d'une IRM. Ceci est fait afin de clarifier la cause de la lésion du nerf sciatique.

Constatant une inflammation de la région, le médecin établit son blocage par anesthésie. Le patient se voit prescrire des anti-inflammatoires. Pour une sciatique résultant d'une hernie intervertébrale, une intervention chirurgicale peut être indiquée. Pour le traitement sont prescrits:

  • Phonophorèse avec des médicaments;
  • Thérapie magnétique;
  • Enveloppement à la paraffine;
  • Électrophorèse avec des médicaments;
  • UHF-thérapie.

Ces techniques réchauffent le lieu de pincement, soulagent le gonflement, améliorent la circulation sanguine, réduisent la douleur. En outre, le massage est effectué à l'aide de pommades chauffantes. Quand la sciatique montre une gymnastique saine.

Améliorer la gymnastique dans la prévention, le traitement des cicatrices du nerf sciatique

Comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison quand il n'est pas possible d'aller à l'hôpital? La sélection d'un ensemble d'exercices thérapeutiques pour la névralgie du nerf sciatique est effectuée par le médecin traitant. En effectuant une gymnastique, le patient améliore le métabolisme dans le corps, réduit le temps de récupération. Un système de charge correctement sélectionné montre des résultats positifs après quelques jours. Effectuez une gymnastique, d'abord sous la supervision d'un spécialiste, puis à la maison. Être engagé dans l'amélioration de la culture physique observer la prudence, ne pas effectuer les mouvements brusques. Les personnes souffrant de contre-indications, de diabète ou d'autres maladies sont interdites d'exercice. Beaucoup de patients sous-estiment les cours d'éducation physique et préfèrent prendre des médicaments. Ils les considèrent plus productifs, ce qui est complètement faux. Les exercices choisis de manière optimale créent une charge qui active les muscles du corps. L'exercice améliore la circulation sanguine, réduit la douleur, élimine l'inflammation et augmente le métabolisme. Avec leur aide, plus susceptibles de se débarrasser des symptômes de la sciatique, d'autres problèmes de la colonne vertébrale. La règle principale dans la classe pour observer la mise en œuvre exacte des exercices. Dans les formes aiguës de la maladie en gymnastique faire une pause. Les leçons ne reprennent que lorsque l'état du patient s'améliore. L'effet de la gymnastique apparaît si vous l'exécutez constamment, plusieurs fois par jour. Les cours ont lieu uniquement sur des surfaces solides.

Exercices efficaces dans le traitement du nerf sciatique pincé:

  1. Rotation circulaire des hanches.
  2. "Vélo" avec l'accélération de la vitesse, l'amplitude croissante, le nombre de rotations.
  3. Les jambes écartées d'un demi-mètre de large, elles font des demi-squats, posant leurs mains sur une chaise avec les mains.
  4. Fesses marchant. Assis sur le sol, les jambes redressées, pliez les coudes. Ensuite, les fesses font des pas en avant, puis en arrière. En marchant, ils assistent activement le mouvement du corps. En poussant le fessier droit, le torse en avant tourne à gauche. Et avec l'extension des fesses gauche en avant, le torse est tourné vers la droite. La leçon ne prend pas beaucoup de temps, il y a des résultats positifs.
  5. Allongez-vous sur le sol, les fesses vont reposer contre le mur, le canapé à un angle de 90 °, levez les jambes, les mains sur les hanches. Cette position contribuera à un léger étirement des vertèbres. C'est dans cette position qu'il vous faut 5-10 min. Exercice effectué quotidiennement, plusieurs fois.

Traitement de la médecine traditionnelle nerf pincé

Sinon, comment un nerf pincé peut-il être traité à la maison? Il existe de nombreuses façons de traiter la sciatique à la maison en utilisant des remèdes populaires. Mais chaque cas est individuel et il est nécessaire de les appliquer uniquement en l'absence de contre-indications. Les méthodes les plus courantes sont:

  1. Bains thérapeutiques.
  2. Infusions, décoctions.
  3. Compresses.

Les effets des bains thérapeutiques pour la sciatique: relaxant, raffermissant. Ils ne sont pas seulement utilisés pour soigner le pincement, mais dans beaucoup d'autres maladies aident le corps à se détendre. Le plus commun - bain de pin. Le concentré est d'abord préparé: un kilogramme de pousses de pin est versé dans 3 litres d'eau chaude. Pendant quatre heures, il insiste. Ensuite, l'outil est filtré et dilué dans un bain d'eau. Le rapport de la décoction à l'eau - 1/15. Aussi, avec pincer le nerf aider bain de raifort. La substance fondamentale, enveloppée dans de la gaze, est immergée dans de l’eau à une température de 36 à 37 ° C. Bien recommandé dans le traitement des racines d'angélique. 150 g de racines broyées à ébullition pendant une demi-heure. Après une perfusion de deux heures, la décoction est prête à l'emploi, elle est versée dans le bain. Tous les bains thérapeutiques sont maintenus pendant au moins 10 à 12 minutes avant de se coucher. La procédure doit être répétée pendant la semaine.

Infusions, décoctions dans le traitement de la sciatique

La médecine traditionnelle utilise des infusions de plantes médicinales pour une administration orale. Ils soulagent la douleur, suspendent les processus inflammatoires. L'un d'eux est l'infusion de calendula. Les inflorescences à la cuillère, remplies d'un verre d'eau bouillante, insistent deux heures. Le jour où vous avez besoin de deux de ces perfusions. Prendre quatre fois avant les repas.

Dans la forme courante de sciatique, l’infusion de devyasil aide bien. Une cuillère à soupe de racines est versée avec un verre d'eau, bouillie pendant 5 minutes. Le bouillon se prend en deux temps: le matin, le soir avant les repas.

Préparez également une décoction à partir des feuilles de marron d'Inde, qui est populaire dans le traitement de la sciatique. Pour ce faire, ils sont coupés, versés à un demi-litre d'eau bouillante. Faites ensuite bouillir la composition pendant un quart d’heure. Après avoir filtré, le bouillon est bu quatre fois au cours de la journée. Au lieu de cela, les feuilles sont utilisées et les graines de marronnier coupées en morceaux. Dans ce cas, la décoction est conservée une heure au bain-marie. Boire toute la journée pour quatre doses.

En plus des infusions d'eau pour le traitement sont prises à l'intérieur de la teinture. Une cuillerée à soupe de bardane est bouillie dans un quart de litre de vin rouge pendant 5 minutes. Traitement avec décoctions folkloriques, teintures combinées à un cours de massage, thérapie manuelle. Ces recettes peuvent être d'une grande aide lorsque vous devez décider comment traiter un nerf sciatique à la maison.

Traitement de la pommade

Onguent de médecine traditionnelle curatif utilisé avec succès pour traiter le pincement du nerf. Une partie des aiguilles de genévrier est mélangée à 12 parties de laurier. Le mélange est broyé en poudre. Après cela, ajoutez-le au beurre fondu. Cette pommade soulage la douleur, détend la tension musculaire.

La pommade peut être préparée à partir de cônes de houblon. Une cuillère à soupe de cônes broyés en poudre, combinés avec 1 cuillère à soupe. graisse de porc ou beurre. En mélangeant soigneusement les ingrédients, la pommade obtenue est utilisée pour frotter la zone douloureuse.

Réduit la douleur et la pommade à base de deux cuillères à soupe. huile blanchie, une cuillère à soupe d'ammoniac. Frottis de pommade, chaleur enveloppée. Après cela, la douleur est beaucoup réduite.

La décoction fraîche de boutons de lilas est mélangée à de la graisse de porc. Cette pommade aide également dans le traitement du pincement du nerf sciatique. Préparez facilement la pommade à partir d'huile d'ail. Cuillère à soupe pour un demi-litre de vodka. Il est utilisé pour lubrifier les points sensibles.

Massage dans le traitement du nerf pincé

Dans les phases aiguës du massage quotidien de la partie rachidienne, les membres sont indispensables. La maladie est traitée sous forme chronique par un massage de quarante minutes. Ce peut être une vue segmentée et énergique. Un massage peut être appliqué aux muscles de la colonne vertébrale. Lorsque vous décidez comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison, n'oubliez pas les contre-indications. Par conséquent, une consultation en personne d’un spécialiste est nécessaire, de même que

Pour le réchauffement, améliorer la circulation sanguine, vous pouvez utiliser l'infusion de poivron rouge. Massage au miel effectuer avant le coucher. C'est considéré comme très utile. Pour le réaliser, faites chauffer le miel, ajoutez-y 50 g d'alcool. Après avoir attendu que le mélange refroidisse pendant une demi-heure, elle frotta la région douloureuse.

Le traitement de la sciatique à domicile doit être effectué conformément aux recommandations du médecin traitant. Pour éviter de pincer le nerf sciatique, il est nécessaire de maintenir les muscles dorsaux dans un tonus, de les renforcer constamment, de surveiller leur posture et de faire régulièrement des exercices de gymnastique.

La vidéo originale, qui peut aider à décider comment traiter le nerf sciatique pincé à la maison.

Symptômes et traitement à domicile pour pincer le nerf sciatique

L’atteinte du nerf sciatique (sciatique) est une maladie associée à des pathologies de la colonne lombaire. Il existe 2 des plus grands nœuds nerveux dans le corps humain. Les terminaisons nerveuses quittent la région pelvienne et sont envoyées aux hanches et aux petits os du tibia. La douleur survient donc à n'importe quelle partie des membres inférieurs: hanches, fesses, jambes et pieds. Habituellement, la maladie n’affecte que l’un des aspects de la maladie.

Causes de la traction du nerf sciatique

Personnes sujettes aux maladies âgées de 30 à 40 ans. La raison principale est la hernie intervertébrale, qui se développe sur le fond de la déformation mécanique des disques intervertébraux. En conséquence, ils sont déplacés et exercent une pression sur les sites de localisation du nerf sciatique. Cela peut être dû à l'âge ou au travail, lorsque la colonne vertébrale est soumise à un effort physique constant, ce qui entraîne un frottement accru des vertèbres et leur usure.

Dans d'autres cas, la cause peut être un traumatisme ou une structure osseuse faible, entraînant un déplacement des vertèbres et une altération des processus métaboliques dans les tissus osseux en raison d'un apport sanguin insuffisant. Le tissu osseux se développe anormalement et des néoplasmes se forment qui affectent les terminaisons nerveuses. Cette pathologie est l'ostéochondrose, une autre cause fréquente de pincement du nerf sciatique.

Souligner les principales causes de la maladie:

  • hernie intervertébrale;
  • déformation des vertèbres;
  • chondrose de la colonne cervicale;
  • augmentation de l'activité physique;
  • gonflement;
  • régime alimentaire malsain;
  • les blessures;
  • surpoids;
  • maladies infectieuses;
  • troubles métaboliques et processus de circulation sanguine;
  • maladies du système endocrinien;
  • abus d'alcool.

Les symptômes

Avec le développement de la sciatique dans la jambe, une variété de symptômes se produisent. Chez certains patients, ils sont prononcés dès le début, alors que chez d'autres, ils augmentent progressivement. La douleur peut "donner" à n'importe quel endroit, en commençant par le dos et les fesses et en finissant par le pied, mais seulement d'un côté spécifique. La douleur est aiguë, apparaissant brusquement dans tout mouvement et disparaissant, ou tirant et douloureuse, se donnant constamment à savoir, même au repos.
En plus de la douleur, il existe d'autres symptômes:

  • fourmillements dans les membres;
  • brûlures ou démangeaisons dans le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • mobilité réduite et fonctionnalité des membres;
  • "tir" particulier dans le dos;
  • «Chair de poule» dans la région lombaire ou des membres inférieurs;
  • se sentir engourdi ou froid.

La gravité et la nature des symptômes augmentent avec le temps, parallèlement au développement de la maladie, lorsque le nerf sciatique est de plus en plus pincé. Au repos, les symptômes peuvent s'atténuer et s'aggraver pendant le mouvement. Le syndrome douloureux est à l’origine d’un malaise général, puisqu’une personne n’est pas en mesure de vivre pleinement, ce qui nécessite un traitement immédiat.

Diagnostics

L'inflammation du nerf sciatique est généralement diagnostiquée sur la base de plaintes du patient et d'une inspection visuelle par un médecin. Il tapera avec un marteau et vérifiera les réflexes des articulations. En cas d'infraction, les deux parties réagiront différemment à cette manipulation, qui sert déjà de base à l'établissement d'un diagnostic préliminaire.

Ensuite, nous trouvons la cause première de la maladie et les études suivantes sont attribuées à cette fin:

  • CT lombo-sacré, qui détectera la plus petite pathologie de la structure de la colonne vertébrale.
  • Radiographie - pour détecter des fissures, des fractures, des pointes, des tumeurs ou d'autres anomalies majeures dans les vertèbres.
  • Imagerie par résonance magnétique - est utilisé s'il existe des contre-indications au scanner et donne des résultats similaires.
  • Échographie de la taille - une étude visant à déterminer les pathologies des organes internes dans cette région.
  • Balayage radio-isotopique - est désigné s'il y a suspicion de cancer (tumeur maligne) dans la colonne vertébrale.

La recherche doit être complète, car le nerf sciatique pincé se produit pour un certain nombre de raisons, et afin de mener à bien le traitement correct, vous devez les diagnostiquer.

Traitement pincement

Il est nécessaire de se débarrasser de la sciatique seulement après avoir posé un diagnostic précis. Cela peut être fait à la maison. La thérapie de l'atteinte du nerf sciatique est réalisée dans un complexe: préparations médicales, remèdes populaires, physiothérapie et exercices spéciaux.

Médicaments

Le traitement médicamenteux avec des agents oraux pour le traitement de la sciatique aide à éliminer les problèmes suivants associés à la maladie:

  • soulage l'inflammation du nerf sciatique (Ibuprofen, Dexalgin, Ortofen, Ketanov, Denebol);
  • réduit le syndrome douloureux (bloqueurs de la novocaïne);
  • accélère la récupération des tissus endommagés (complexes de vitamines et immunostimulants);
  • normalise les processus métaboliques dans un endroit à problème (Neyrorubin, Milgamma);
  • soulage les spasmes musculaires (Sirdalud, Mydocalm).

Attention! Le traitement doit être prescrit par un médecin en fonction du diagnostic.

Allouer séparément des fonds à usage externe - une variété de crèmes et de pommades à usage local. Ils pénètrent profondément dans les tissus et ont l'effet désiré directement sur la zone touchée, ce qui contribue à améliorer la circulation sanguine et à provoquer un afflux de nutriments, à réduire l'inflammation et à réduire la douleur. Ceux-ci comprennent les crèmes et onguents suivants:

  • Kapsicam;
  • Efkamon;
  • Viprosal B;
  • Cible T;
  • Traumel C;
  • Chondroxyde;
  • Teraflex M;
  • Finalgon;
  • et d'autres.

Chacun des médicaments ayant ses propres caractéristiques d'utilisation, vous devez donc consulter votre médecin avant de commencer le traitement.

Remèdes populaires pour contrefaçon

Il est possible d'obtenir de bons résultats dans le traitement du pincement du nerf sciatique, si vous utilisez des remèdes populaires, accompagnés d'un traitement à domicile. Considérez les plus populaires et les plus efficaces:

  1. Feuille de laurier. Moudre la feuille de laurier dans un moulin à café, prendre 1 cuillère à soupe. et versez un verre de vodka ou d'alcool. Cela veut dire insister 2 semaines en secouant de temps en temps. La teinture obtenue est frottée quotidiennement par des mouvements de massage dans la région lombaire avant de se coucher. Un effet positif sera observé à la fin de la première semaine de traitement.
  2. Germes de pommes de terre. À 0,5 litre d'alcool ou de vodka, vous devez prendre 1 verre de pousses vertes de pommes de terre. Moyens infusé 2 semaines. La teinture est frottée sur la plaie et recouverte de polyéthylène pendant plusieurs heures. Le traitement continue jusqu'à la disparition des symptômes.
  3. Feuilles d'eucalyptus. Sur un verre de vodka ou d'alcool, prenez 2 c. feuilles d'eucalyptus (vous pouvez les acheter dans n'importe quelle pharmacie). La teinture est conservée une semaine et sert à frotter les reins. Cela réchauffera la zone sacrée et améliorera la circulation. Les huiles essentielles d'eucalyptus soulagent la douleur et la tension dans les muscles, ce qui atténuera grandement la condition dès la première fois. Le traitement dure 2-3 mois.
  4. Au miel Il est nécessaire de faire cuire des gâteaux à base de miel et de farine de blé: 1 c. miel 200 g de farine. Les Flapjacks sont appliqués sur le coccyx, recouverts d'une pellicule de plastique et attachés avec un foulard en laine. La procédure est effectuée la nuit tous les jours. Cela aidera à réduire l'inflammation, la douleur et la récupération rapide.
  5. Térébenthine. La térébenthine a réchauffé et humidifié la gaze, qui a été appliquée sur le point sensible, puis étroitement enveloppée de cellophane et de tissu de laine. Cette procédure aidera à se débarrasser de la douleur et à améliorer la mobilité de la colonne vertébrale. Le traitement est effectué à la place de moyens médicaux externes.

Physiothérapie

Le traitement de la sciatique doit être accompagné d'une physiothérapie, ce qui renforcera l'effet du traitement standard. Les types de procédures suivants sont disponibles à la maison:

  • massage
  • visite au bain;
  • bain de sel de mer;
  • des canettes chaudes;
  • emballage de varech (algues);
  • bains de boue;
  • douche

L’action de la physiothérapie vise à améliorer la circulation sanguine, ce qui augmente l’efficacité des médicaments et provoque un afflux de nutriments dans le point sensible. Cela améliorera également le bien-être général et renforcera le système immunitaire.

Exercices pour la douleur

Le traitement de la sciatique aura plus de succès si vous effectuez chez vous des exercices spéciaux qui vous aideront à rétablir la mobilité de la colonne vertébrale et à vous débarrasser de diverses pathologies du nerf sciatique:

  1. Accepté horizontalement, jambes et bras étendus. Nous pressons les hanches contre la poitrine et serrons les fesses avec nos mains. Nous sommes en retard de 20-30 secondes. et revenez à la position de départ.
  2. Nous nous sommes couchés sur le côté et retirons les chaussettes. Lorsque nous plions les jambes, nous essayons d’étirer les chaussettes autant que possible, en appuyant les hanches contre la poitrine. Retardé pendant 30 secondes. et revenez à la position de départ.
  3. Allongez-vous sur le dos Alternativement, appuyez chaque genou sur l'épaule opposée, attendez 10 secondes. et changer la jambe.
  4. Asseyez-vous sur la chaise. Les mains derrière la tête, les coudes écartés. Nous tournons le corps sur le côté avec de petites secousses: 3 fois dans un, 3 fois dans un autre. Nous essayons de ne bouger que le corps, et les fesses étaient fermement pressées contre la chaise.
  5. Nous devenons de plus en plus longs, les pieds à la largeur des épaules, les mains à la ceinture. Alternativement, nous touchons les doigts de la jambe opposée avec la main, tandis que l'autre main reste sur la ceinture.

Le traitement de la maladie à domicile est efficace si vous combinez tous les types de thérapie en même temps. Pour ce faire, vous devez consulter un neurologue et mettre au point un traitement.

Comment traiter un nerf pincé pendant la grossesse

Nous devrions également envisager le traitement de la sciatique pendant la grossesse. Au cours de cette période, l'utérus augmente chez la femme et agit sur les tissus environnants en exerçant une pression sur le nerf sciatique. Le problème réside dans l'inaccessibilité de nombreux types de traitement en cas de nerfs pincés menaçant la santé du fœtus. Considérons les outils de base pour les femmes enceintes:

  • moyens externes (crèmes, onguents);
  • médecine traditionnelle;
  • massage
  • exercice;
  • thérapie manuelle.

Il est recommandé d'éviter l'utilisation de divers stéroïdes et autres anti-inflammatoires et analgésiques à usage interne afin de ne pas nuire au fœtus.

Onguent anti-douleur pour femmes enceintes

Au stade aigu de l'inflammation, traiter le site douloureux avec une pommade anesthésique. Exemples:

  1. Hondroksid Possède une action analgésique.
  2. Diclofenac Anti-inflammatoire, analgésique, antipyrétique.
  3. Voltaren réduit la douleur, arrête l'inflammation, abaisse la température.

Premiers secours en cas d'infraction

En cas d'attaque soudaine de la douleur, donnez immédiatement les premiers soins au patient afin d'éliminer les principaux symptômes de pincement du nerf. Tout d'abord, il est placé sur le ventre et appliqué à la taille tout pommade chauffante (Kapsikam, Nurofen, Ibuprofen, etc.). Le patient doit rester au repos pendant 20 minutes jusqu'à ce que le remède fonctionne. Si le soulagement est venu, vous pouvez vous allonger sur le dos avec un oreiller doux. En cas de douleurs sévères, il est préférable d'appeler l'équipe d'assistance médicale

Si les premiers symptômes d’une atteinte du nerf sciatique apparaissent, contactez votre neurologue pour un examen. Il diagnostiquera et prescrira un traitement approprié à domicile. À ce moment, veillez à ce que le patient soit en paix, sans déranger la colonne vertébrale. Pour prévenir la récurrence de la maladie, utilisez des cours de marche et de thérapie physique, qui augmentent la flexibilité et la fonctionnalité des vertèbres. Surveillez votre alimentation pour que votre corps reçoive toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires à la santé des os.